National

La Corse veut son bouclier qualité-prix comme à La Réunion

Mardi 12 Février 2019 - 11:40

La conférence sociale qui se tient en Corse en ce moment a validé la proposition d’un panier de plus de 100 produits à un prix aligné sur les plus basses moyennes des prix du continent.​


La Corse veut son bouclier qualité-prix comme à La Réunion
La Corse aussi veut son bouclier qualité-prix. Comme cela existe à La Réunion, les grandes surfaces de l'île pourraient proposer un panier type de 130 produits pour faire baisser les prix de l’alimentaire dans l'île de Beauté.

Le président du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, a fait cette proposition suite au travail mis en place dans le cadre de la conférence sociale. Mieux, "un accord en ce sens sera proposé à tous les acteurs de la grande distribution, dont plusieurs ont d’ores et déjà confirmé leur adhésion", signale Gilles Simeoni.

"Supprimer les éventuels surprofits"

"Nous sommes arrivés à une avancée très significative. L’idée d’un bouclier prix-produit existe déjà par exemple à la Réunion", a-t-il déclaré dans des propos relayés par France Bleu, avant d'expliquer : "L’idée est donc d’avoir 120 ou 130 références, et de garantir qu’elles seront dans la fourchette la plus basse de la moyenne française", afin de permettre "à tous les consommateurs d’accéder à des produits de première nécessité, de qualité, dans des conditions tarifaires très avantageuses".

Outre cette mesure très attendue sur le panier d'une centaine de produits, un autre atelier "Prix du carburant" envisage de "rédiger 1 proposition commune autour de 2 axes pour lutter contre la cherté en Corse". Ils concernent la "suppression des éventuels surprofits et l'aménagement de la fiscalité (TVA, TGAP) pour prendre en compte les contraintes issues de l’insularité", affirme Gilles Simeoni. Ce texte sera examiné lors de la prochaine session de l’Assemblée de Corse, les 21 et 22 février prochains.

Gilles Simeoni, à droite, lors de l'atelier "prix des carburants"
Gilles Simeoni, à droite, lors de l'atelier "prix des carburants"
N.P
Lu 2335 fois



1.Posté par jean claude payet le 12/02/2019 12:44

un bouclier independance ce serait le top un 5.0 pour etre sur de pas reveniri en arriere...

2.Posté par Pro no stick le 12/02/2019 13:13 (depuis mobile)

Les prix sont plus chers de 20% en Corse..

3.Posté par Framboise le 12/02/2019 16:17 (depuis mobile)

Et en Corse, pas de surremunration, du chauffage à payer, car en hiver il fait très froid.
Si les prix baissent à la Réunion au niveau des prix Métropole on pourra belle et bien supprimer cette maudite surremunration..qui ruine l'état.

4.Posté par Isis le 12/02/2019 17:26

@ 4 Il faudrait d'abord que l'on cesse de payer une dette qui dure depuis 40 ans. Ceci dit je voudrai quand même signaler que les personnes bénéficiaires du RSA à la Réunion, payent les prix comme les personnes ayant un travail. Qu'elles aient une prime d'activité ou pas... Donc, beaucoup de pauvreté et d'endettement...

5.Posté par Revise le 12/02/2019 17:30 (depuis mobile)

3.
Prime de vie chere en Corse pour tous les fonctionnaires..1 fois par an..ça existe.

6.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême le 12/02/2019 18:08

@ poste 1 et 3 vous êtes des gros jaloux nous sommes en train de nous faire avoir la prime de vie chère ne règlera pas la vie chère à l'île de la réunion c'est un leurre , les gros groupes sont connus ils changent de noms d'enseignes mais derrières le rideau ce sont toujours les mêmes personnes qui tirent les ficelles @ poste 1 le faux payet j'ai du mal à croire que vous êtes du crû

7.Posté par LBB le 12/02/2019 18:34

Oh ! ....Hé !

8.Posté par Leonardevincui le 12/02/2019 22:23 (depuis mobile)

Yo Créoles,faite envoyer les Sri-Lankais chez les Corses. Yab Yvelines

9.Posté par Zarin le 13/02/2019 16:11

j'apprécie le goût corsé du chorizo !

10.Posté par li même ça le 13/02/2019 19:00

et vous les corses, vous nous montrez comment vous maîtrisez votre démographie.

11.Posté par polo974 le 15/02/2019 09:17

et la continuité territoriale payée par l'état pour la Réunion comme c'est le cas pour la Corse...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >