MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La Clause Molière


Par Alain NIVET - Publié le Jeudi 16 Mars 2017 à 14:28 | Lu 757 fois

La Clause Molière que je traduis par : « faut-il imposer la maîtrise du français dans les marchés publics ? ». Ou encore : « faut-il obliger les ouvriers à parler le français sur les chantiers du BTP ? » Ces questions ont tout de suite engendré des remarques de la part des bien pensants : « c’est une façon de contrôler les sans papiers, c’est de la ségrégation, c’est la chasse au travail au black de façon déguisée ! »

Et alors ? Pour rappel, pour un étranger, travailler dans certains pays dits d’accueil nécessite la maîtrise de la langue ainsi que la connaissance de l’histoire du pays. Ensuite, et pour avoir travaillé dans le domaine de la sécurité, je peux dire qu’ il est hors question d’embaucher un ouvrier du BTP alors qu’il ne maîtrise par la langue permettant d’intégrer les règles de sécurité afférentes à son métier. Imaginez un seul instant, pour ce qui nous concerne, un cordiste travaillant sur la falaise sur la route en corniche ne comprenons pas les consignes de son chef de chantier par méconnaissance de la langue ! Idem pour l’ouvrier en exercice sur le chantier de la NRL ! Un dernier exemple qui va faire grincer des dents certains : le port du foulard en entreprise ! D’abord, au nom de la laïcité.  c’est interdit, ensuite imaginons un foulard se prenant dans un engrenage……..

Vous aurez constaté que je me place essentiellement dans le domaine de la sécurité.

Alors OUI, la maîtrise du français est un élément essentiel voire vital à l’embauche .




1.Posté par JORI le 16/03/2017 15:01

Au moins ce qui est clair c'est que par cette clause Molière que vous défendez, vous faites de la préférence nationale. Un argument de plus pour justifier le vote pour MLP. Seriez vous passé à l'extrême droite???.

2.Posté par NIVET Alain le 16/03/2017 16:11

Jori, vous faites bien de la préférence régionale ! Ensuite, si vous faites fi de la sécurité à l'embauche...Tracas.
J'espère que vous n'êtes pas employeur.
(j'avoue que je vous attendais sur ce chapitre là)

cordialement

3.Posté par JORI le 16/03/2017 16:45

2.Posté par NIVET Alain le 16/03/2017 16:11
"Ensuite, si vous faites fi de la sécurité à l'embauche...Tracas", parce que comment cela marche jusqu'à présent selon vous???. Y a t il plus d'accident du travail chez les travailleurs détachés???.. avez vous des chiffres???.

4.Posté par A mon avis le 16/03/2017 18:23

Si votre courrier a pour but de provoquer la discussion, c'est bien. Mais si vraiment vous voulez défendre cette "clause Molière", vous êtes un peu léger !

Demander que les réponses aux appels d'offre soient exprimés en langue française, on peut facilement le concevoir.
Mais lorsque vous dites :
"faut-il imposer la maîtrise du français dans les marchés publics ?"
Si vous le mettez entre " " c'est que vous citez le contenu de cette clause Molière (car vous maitrisez le français !)
Mais il faut d'abord s'entendre sur ce qu'on entend par "maitrise" ?
Faut-il rejeter une offre qui contient trop de fautes d'orthographe ? Et quid de mots techniques en langue étrangère ?

Mais sur les chantiers: « faut-il obliger les ouvriers à parler le français sur les chantiers du BTP ? »

La réponse "oui" est absurde pour plusieurs raisons :

- allez vous interdire de parler créole sur les chantiers ?
- allez vous interdire à des étrangers de même origine d'utiliser leur propre langue pour communiquer entre eux ?
- Que demande-t-on à un travailleur ? C'est de posséder les compétences propres à son métier !
La plupart des grands chantiers utilisent des travailleurs internationaux, sans que le problème de la langue ne se pose.

Et sur un chantier qui possède des travailleurs originaires de différents pays, il y a toujours un langage commun qui s'établit, et ce langage commun sera automatiquement à base de français . (C'est bien comme cela que s'est élaboré le créole ! ) Et le travailleur étranger qui vient en France, le plus souvent apprend le français par envie ou par obligation.
Mais pas besoin de maîtriser totalement la langue de Molière pour savoir maîtriser la truelle !

Les exemples que vous citez ne tiennent pas la route !
Les cordistes de la route du littoral doivent avant tout connaître les règles de l'escalade et la nature des roches et leur stabilité avant de maîtriser le français ! Mais tous les métiers ne sont pas aussi spécialisés ! Et ne pensez vous pas que de tels spécialistes ont un langage technique commun, souvent pas gestes !
Dans le même ordre d'idée, pensez vous qu'un plongeur professionnel a besoin de parler français sous l'eau ?
Lors de l'embauche, si la maîtrise du français est nécessaire, alors cette maîtrise sera un critère de sélection !

Le port du foulard que vous évoquez, est interdit quand la sécurité le nécessite. Et cela n'a rien à voir avec la langue française !

La clause Molière a été avancée uniquement pour tenter de s'opposer aux travailleurs détachés en Europe ! En contradiction avec la libre circulation des personnes à l'intérieur de l'Union européenne !

La sécurité que vous mettez en avant n'est qu'un mauvais prétexte.

PS : un président de la république doit-il maîtriser le français ? (je pense à Sarkozy) (LOL)

5.Posté par Boa Bill le 16/03/2017 18:33

Clause toujours.... tu m'intéresses ! LOL

Les mystères de l'écrit qui ne veut rien dire.... et qui mélange tout !.... pire .... MIXE tout !

"Un foulard (du provençal foulat, foulé) est un grand carré de tissu qui se porte, comme accessoire de mode, autour du cou ou sur la tête. Porté sur la tête, l'utilisation du mot se confond parfois avec celle du voile. On utilise un foulard pour protéger les cheveux et le cou contre les poussières, le vent, le soleil ou le froid. Au Québec, le terme foulard est utilisé pour désigner une écharpe." (c)

.... lu 195 fois le "zaffair" qui enfonce, voire défonce .... les portes ouvertes.... atteindra-t-il les 500 parrainages.... oups les 500 clics ?

Je lui souhaite bien plus.... pour qu'il soit satisfait.... l'auteur !

6.Posté par NIVET Alain le 16/03/2017 19:47

A mon avis, la Sécurité des intervenants sur un chantier nécessite la compréhension des ordres et consignes de sécurité. Donc, usage du Français. ce qui n'empêche pas l'ouvrier ou cadre d'échanger dans sa langue avec ses congénères. Le BTP à la Réunion n'est pas exempt d'accidents du travail
Etc......Etc...
Votre argumentaire est tiré par les cheveux. J'espère qu'il vous en reste encore.Et puis consultez votre ophtalmo, vous voyez du racisme partout.

Cordialement.
A.N.

7.Posté par NIVET Alain le 16/03/2017 19:52

Boa Bill, bravo GOOGLE pour la définition du mot "foulard" qui a, il est vrai, des synonymes tels que ""voile", écharpe. Certaines l'utilisent même comme signe d'appartenance à une religion.

Cordialement.
A.N.

8.Posté par JORI le 16/03/2017 22:07

6.Posté par NIVET Alain le 16/03/2017 19:47
Donnez moi vos chiffres sur l'augmentation des accidents du travail chez les travailleurs détachés et surtout vos sources et on reparle de votre argumentaire lui même tiré par les cheveux.

9.Posté par JORI le 16/03/2017 22:10

6.Posté par NIVET Alain le 16/03/2017 19:47
Merci d'épouser la cause du FN avec votre préférence nationale. Au moins on sait pour qui vous roulez!!.

10.Posté par A mon avis le 16/03/2017 23:28

@ NIVET Alain : vous perdez votre calme me semble-t-il ! C'est vous qui avez la vue basse et qui ne maitrisez pas le vocabulaire si vous voyez du racisme dans mes propos.

Comprendre les ordres ! Combien de temps faut-il à un manœuvre, qu'il soit Français ou étranger, sur un chantier pour comprendre les ordres ? Pas longtemps, surtout que les ordres n'est pas très nombreux sur un chantier !
Les accidents du travail sur les chantiers sont dus essentiellement à l'absence des installations de sécurité, au non respect des consignes, au non respect de l'utilisation du matériel de sécurité. La maîtrise du français n'a rien à voir avec les accidents du travail !

Votre article n'est absolument pas argumenté ! Il est bâclé !

11.Posté par polo974 le 17/03/2017 07:26

La tour de Babel, le retour...

Ok, ce serait bien qu'on se comprenne sur un chantier, et c'est vrai que sur celui de la NRL, on ne doit pas trop parler le créole...

""" ensuite imaginons un foulard se prenant dans un engrenage... """
Heu, "les temps modernes" de Chaplin, c'est un peu dépassé, il y a des règles à respecter.
Mais si tu vas sur ce chemin, dis nous ce que tu prévois pour les cravates de ceux qui mettent des papiers dans le broyeur de documents ? ? ? Le port du noeud papillon obligatoire ? ? ?

10.Posté par A mon avis le 16/03/2017 23:28
""" Les accidents du travail sur les chantiers sont dus essentiellement ... au non respect des consignes, ... """
Désolé de te contredire, mais les consignes de sécurité, elles sont transmise en français aussi.
Pour le reste, c'est sûr que les équipements de sécurités non installés/utilisés sont une raison majeure des accidents du travail (genre blindage de fouilles).

Bon, allez, il faut d'urgence équiper Alain NIVET d'un harnais de sécurité pour lui éviter de glisser du coté facho...
(à moins que ce soit sont dernier recours pour arriver à passer les 500 vues qui semblent être son graal perso pour continuer à exister...)

12.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 09:46

A mon avis , je cite ; "les accidents du travail sur les chantiers (...) sont dus (...) au non respect des consignes......
Merci de confirmer que les consignes n'ont pas été comprises ! Et pourtant, elles ont été données en Français !

Cordialement.

A.N.

13.Posté par JORI le 17/03/2017 11:35

12.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 09:46
""les accidents du travail sur les chantiers (...) sont dus (...) au non respect des consignes....", merci de préciser vos sources si vous prétendez que ces accidents arrivent plus souvent chez les travailleurs détachés.

14.Posté par Boa Bill le 17/03/2017 12:01

Bon les gars.... pour aider... moi j'ai déjà cliqué 12 fois .... mais je cliquerai jusqu'à ce que ma souris me lâche !

J'ai lancé un appel à tous mes amis qui ont un ordi et qui n'ont rien à faire... un "nivethon" grandeur nature pour qu'il obtienne ses 500 signatures.... oups.... clics !

Quand cela ne coûte rien d'aider les gens dans le besoin, il ne faut pas se priver !

15.Posté par A mon avis le 17/03/2017 12:40

@ 12 NIVET Alain :

1°) où se situe le racisme (que vous me reprochez dans votre post 6) dans mes propos ?

2°) les types de chantiers sont multiples dans le BTP, et les postes de travail encore plus nombreux. Il ne vous sans doute pas échappé que de nombreuses consignes de sécurité sont exprimées à l'aide de pictogrammes internationaux ! etc... relisez mon post 4.

Votre affirmation que les accidents du travail sont dus principalement à la non compréhension de la langue française, est totalement gratuite et ne repose sur aucune étude. Si tel était le cas, il serait plus honnête intellectuellement de les citer plutôt que de lancer des affirmations péremptoires. Vous répondrez ainsi par la même occasion à @13.Posté par JORI

Ophtalmiquement vôtre .

16.Posté par L'Ardéchoise le 17/03/2017 13:37

Alain Nivet, pour une fois je suis d'accord avec vous, la sécurité nécessite à la base une compréhension nette et précise des consignes.

Toutefois, quid des ouvriers de langue française ?
Il n'y a qu'à voir dans les LP (ou autres d'ailleurs) le nombre d'élèves qui ne comprennent pas les consignes et qui seront demain sur les chantiers...
De toute façon, consignes de sécurité ou pas, c'est le rendement qui prime et qui est le plus grand pourvoyeur d'accidents.

Autrement, il faut faire des "groupes" .
Exemple : chef de chantier portugais pour un groupe d'ouvriers portugais !
Je n'ai pas pris cet exemple au hasard, je l'ai vécu pour des travaux à la maison.
Ils sont en plus très gais, car quand ils ne travaillent pas, ils chantent.

Cordialement.

17.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 13:52

Jori, le principe de précaution, vous connaissez ? Et puis cela va vous amener à quoi de savoir s'il y a plus 'accidentés du travail ou moins, que l'ont soit "détaché" où pas ? Le principe de l'exigence de la maîtrise de la langue française est justifié.
Au fait, pour ma culture personnelle, qu'entendez vous par "détaché" ?

Cordialement.
A.N.

18.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 15:06

L'ardéchoise, merci.Je suis tout à fait en accord avec vous.C'est pourquoi il existe dans l'académie la CAPS (cellule académique de prévention et de sécurité) qui fait un travail remarquable dans les établissements et dont j'ai fait partie.
Pour ce qui est des "'groupes", votre idée est à retenir. Des portugais ont travaillé au Port et à St Denis à poser des pavés, reconnus et embauchés pour leur savoir faire.Ce qui a soulevé un tollé d'ailleurs, par intolérance de la main d'oeuvre étrangère de la part des ouvriers locaux. Mais le chef de chantier portugais, lui était l'interlocuteur des donneurs d'ordre et maîtrisait le Français. C'est la moindre des choses.
Sans vouloir vous nuire,l' Ardéchoise, comment communiquiez vous avec vos ouvriers ?

Coridlallement.

19.Posté par JORI le 17/03/2017 16:43

17.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 13:52
Vous prétendez bien que la compréhension de français permettrait de limiter les causes d'accident du travail suite à une incompréhension des consignes de sécurité par les ouvriers ne parlant parlant pas le français. Je vous demande juste de prouver vos dires en me donnant l'augmentation qu'il y aurait du nombre d'accidents du travail suite à l'embauche de travailleurs détachés. Je pense être suffisamment claire pour votre intellect!!.

20.Posté par Boa Bill le 17/03/2017 17:02

421 au compteur !

Encore un effort les amis.... nous approchons du but .... et il n'y a pas de date limite !

Je vous laisse, je dois cliquer encore !

21.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 17:18

Jori, consultez l'INSEE pour l'obtention de vos chiffres et ne vous réfugiez pas derrière une répartie stérile.
Réfléchissez sur le fond et pas sur une envie d'en découdre avec le sieur NIVET coûte que coûte.Je vous demande juste une lichette de raison dans mon Picon citron. vous verrez, cela vous fera du bien.

A.N.

22.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 17:33

Boa Bill, merci pour votre NIVET Thon, mais les 500 signatures, je les ai déjà. Mais pour ne pas être en reste, je lance une quête sur la voie publique pour une action envers les encéphalogrammes plats. Puisse cette action gracieuse vous régénérer un peu .
Ne me dites pas "merci'.

NIVET

23.Posté par Boa Bill le 17/03/2017 17:50

19.Posté par JORI le 17/03/2017 16:43

Il n'entendra pas.... parce qu'il est dans sa propre logique !

Et comme il ne me répond plus.... LOL.... je m'autorise à lui répondre ici !.... avec votre permission, siouplé ... Hein !?

Monsieur Nivet,

Pour avoir côtoyé de vrais chantiers.... dès l'âge de 17 ans... je m'autorise à dire qu' il est rare qu'un ouvrier mette sa vie en danger volontairement si les indispensables à sa sécurité font partie de son environnement de TRAVAIL !.... sauf rares cas... de suicidaires ....

La langue parlée est secondaire.... dans cette affaire car, comme l'a dit quelqu'un plus haut.... des pictogrammes très significatifs gèrent l'espace de travail où on ne donne pas, en situation, des conférences de presse à destination des ouvriers !!!!

Par contre, en amont, il est certain que la formation doit prendre en compte les vrais besoins du monde du travail.... et cela ne passe pas forcément par la maîtrise "châtiée" d'une langue !

Coridlallement. .... comme vous l'avez dit !

24.Posté par Boa Bill le 17/03/2017 17:53

443..... on va y arriver !

Il faut sauver le soldat Nivet !

25.Posté par Boa Bill le 17/03/2017 17:57

Français de souche - sic - n'allez pas travailler en Europe si vous ne maîtrisez pas les raffinements de la langue du pays .... parmi les pays membres... vous mettez votre vie en danger !

445... Yes .... We cannes, comme ils le disent à la CGTR

26.Posté par JORI le 17/03/2017 18:19

21.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 17:18
Je supposais que vous aviez ces chiffres (de l'INSEE) avant de vous lancer dans de telles affirmations. Force est de constater que vous ne les avez pas et que vos écrits restent donc du grand baratin. je vois, à l'image de votre ami Balcon, que vous seul prétendez avoir de la raison ou le sens de la réflexion. Toujours dans la suffisance, laissant penser que vous seul avez la vérité dans vos propos.

27.Posté par Boa Bill le 17/03/2017 19:02

465... encore un effort les gars !

28.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 19:16

Ce que je constate, Jori et Boa Bill c'est que vous cautionnez l'embauche d'étrangers (mot refusé par Jori qui préfère "détaché"). sans contrôle d'identité,de déclaration d'embauche, de permis de séjour, sans compréhension minimale de notre langue, dans l'illégalité totale et dans le risque.
.Vous brocardez la préférence nationale en métropole, et vous êtes pour la préférence régionale à la Réunion fustigeant la main d'oeuvre étrangère. Je vous renvoie à ma réponse à L'Ardéchoise et qui traite du tollé occasionné par l'embauche au Port et à St .Denis de travailleurs portugais spécialisés dans la pose de pavés, il fut un temps..

Quant à votre humour :"On va y arriver", "il faut sauver le soldat NIVEt",Si c'est votre humour.........

Alain NIVET.

29.Posté par JORI le 17/03/2017 21:50

28.Posté par NIVET Alain le 17/03/2017 19:16
Pour vous défendre car à cours d'argument, vous prétendez que je serais pour: "l'embauche d'étrangers (mot refusé par Jori qui préfère "détaché"). sans contrôle d'identité,de déclaration d'embauche, de permis de séjour, sans compréhension minimale de notre langue, dans l'illégalité totale et dans le risque". Où avez vous vu que j'avais écrit cela??. En revanche j'en déduis que vous prétendez que tous les travailleurs détachés seraient des étrangers en situation illégale ou irrégulière. Alors je vous renvoie à vos références. Mais très beau mensonge de propagande de votre part. Je crois que sur ce sujet vous avez atteint vos limites et je vous conseille d'appeler votre copain Balcon à votre rescousse. Autre mensonge de votre part, j'ai à maintes reprises dit que la préférence régionale était une utopie et bons nombres d'exemples me donnent raison.

30.Posté par L'Ardéchoise le 18/03/2017 00:36

JORI, Boa Bill, avez-vous déjà travaillé, pour l'EN ou autres, dans la sécurité et la prévention des risques liés au travail pour être aussi durs envers A.N. ?
Des chiffres, il n'y en a guère, comme par hasard, cela ferait tache !
Rentabilité au mépris de la sécurité.
Que pourraient nous raconter tous ces ouvriers, souvent étrangers, noyés dans le béton d'un pont ou autre ?
En France et dans des tas d'autres pays.
Ils sont là, puis ils ne sont plus là. Ils disparaissent et personne n'en a rien à cirer. On les remplace, c'est tout.

Alain Nivet,en ce qui concerne les Portugais auxquels j'ai eu affaire, beaucoup parlaient aussi le français (nés ici, construisant leur propre maison ici et ayant complètement adopté la France, sans toutefois perdre leurs traditions) et devenaient des traducteurs fidèles pour ceux qui ne le maîtrisaient pas.

31.Posté par Ma sonnerie le 18/03/2017 01:38

totalement débile comme conclusion.

32.Posté par Ma sonnerie le 18/03/2017 01:40

ce que Nivet ne comprend pas, c'est qu'une entreprise embauche en fonction de son intention de rentabilité et qu'un travail bien fait est un travail qui permet à l'entreprise de communiquer sur sa capacité à bien faire..

j'espère que Nivet aura compris..

si toi pas comprendre, alors moi appliquer la clause Poquelin .. toi y en a conduire le gros engin de BTP et toi y en a écouter les ordres du bwana blanc...

bref, pas besoin de causer molle hier pour pavaner au jour d'hui.

33.Posté par NIVET Alain le 18/03/2017 10:33

Boabill, Jori, Ma sonnerie, vous extrapolez et ne contrôlez plus vos propos. Votre esprit dérive tous azimuts au gré de mes commentaires.Je vous propose une lecture saine et qui vous recentrera : "Il est de notre devoir de défendre le français" Article de Jérôme Clément, Président de l'Alliance française. Cet article est paru ce matin dans le Figaro..Rien à voir avec les chantiers et une sécurité que vous ne voulez pas admettre. Mais peut-être, ainsi, aurez vous à nouveau la fierté de parler notre belle langue.

Bon Dimanche et et à lundi, même endroit.

Alain NIVET

34.Posté par Boa Bill le 18/03/2017 10:50

" 30.Posté par L'Ardéchoise le 18/03/2017 00:36
JORI, Boa Bill, avez-vous déjà travaillé, pour l'EN ou autres, dans la sécurité et la prévention des risques liés au travail pour être aussi durs envers A.N. ?"


Je n'ai jamais compris pourquoi quelqu'un qui publie un courrier des lecteurs s'attend.... toujours... à un encensement général !

Ce courrier des lecteurs est nul et enfonce des portes ouvertes ! C'est l'avis du lecteur que je suis.... et l' Ardéchoise.... on ne parle pas de l' en mais du travail en entreprises !.... et on attend toujours les chiffres du sieur Nivet !

------------------------------------------------------------------------------------------
PS : Score 526 ! J'ai voulu aider et je n'ai même pas été remercié !

35.Posté par Elle le 18/03/2017 14:25 (depuis mobile)

Pour défendre le français : un bon Francexit !
Certes, on n''aura plus leur fric dans lequel nos zélus se vautrent avec volupté.

36.Posté par Boa Bill le 18/03/2017 18:57

" 33.Posté par NIVET Alain le 18/03/2017 10:33
Boabill, Jori, Ma sonnerie, vous extrapolez et ne contrôlez plus vos propos"


Jori et Ma sonnerie sont libres de leurs propos .... et vous répondront ou pas ... en ce qui me concerne c'est Boa Bill ! .... avec un compte Twitter infalsifiable !

Et je vous confirme que, amha .... votre courrier est nul !

Il n'est en effet nul besoin de faire diversion en citant :

"Je vous propose une lecture saine et qui vous recentrera : "Il est de notre devoir de défendre le français" Article de Jérôme Clément, Président de l'Alliance française. Cet article est paru ce matin dans le Figaro.."

Kordialemant !

PS : ... je ne peux pas m'en empêcher.... z'êtes ravi ? J'ai contribué à faire exploser le compteur.... LOL... vous voilà garanti d'être reconnu comme un "écriveur" sur Zinfos.... Félicitations !

37.Posté par Dolly Prane le 18/03/2017 19:44

Ben qui va remettre á neuf nos pharmacies ?

Reponse souplé M.Nivet

38.Posté par JORI le 18/03/2017 19:48

30.Posté par L'Ardéchoise le 18/03/2017 00:36
Tout comme Nivet, vous semblez confondre travailleurs détachés et travailleurs au noir pouvant être en situation irrégulière. Je crois que les uns ont un statut, les autres non. Revoyez la situation uniquement pour les travailleurs détachés comme il est précisé dans les textes. Les autres la question ne se posant pas puisqu'ils ne sont pas censés être en France.

39.Posté par JORI le 18/03/2017 19:51

33.Posté par NIVET Alain le 18/03/2017 10:33
Montrez moi que mes propos seraient extrapolés. Vous vous contentez d'affirmer des choses sans jamais en apporter une seule preuve. Sinon, quel est encore une fois le rapport entre l'article de Jérôme Clément et votre article???.

40.Posté par li le 19/03/2017 20:59

Un.peu con ce dispositif
Vu la composante de la société France et plus particulièrement celle des ouvriers
Faut se réveiller
La france vient d ailleurs
Le français est depuis longtemps la 2de langue.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes