Politique

La Chambre des comptes fait ressortir les anomalies à la CINOR

Passé inaperçu lors de leur examen fin décembre en conseil communautaire, un rapport publié le 22 décembre par la Chambre régionale des comptes (CRC) s'arrête sur la gestion de la Communauté intercommunale du Nord de La Réunion (CINOR) depuis 2012. Le contrôle des magistrats financiers est séparé en deux volets : d'un côté le contrôle des services délégués (services d’assainissement collectifs et transports urbains), de l'autre les ressources financières et humaines. Comme pour beaucoup de collectivités, des dérives sont pointées du doigt en matière de gestion du personnel.

Mercredi 16 Janvier 2019 - 22:20

La Chambre des comptes fait ressortir les anomalies à la CINOR
La CRC annonce la couleur dans la synthèse du rapport sur les ressources financières et humaines de la Cinor : "Les effectifs, 404 agents, et les charges de personnel, 21 M€, ont augmenté de plus de 30 % entre 2012 et 2017, sans que l’évolution des missions de la CINOR ne justifie une telle augmentation." 
 
La situation financière de l’intercommunalité se détériore en effet depuis 2012, avec des dépenses de fonctionnement qui augmentent plus vite que les recettes.

De 2012 à 2017, la gestion des ressources humaines apparaît elle aussi contestable pour la chambre, qui pointe notamment du doigt l’absence d’organisation du temps de travail, et de contrôle du respect des horaires au sein de l’intercommunalité : "Le conseil communautaire n’a organisé ni cycles, ni horaires de travail. L’organisation du temps de travail repose sur des notes de service rendues après avis du comité technique".
 
Des congés bonus !

Les salariés de l’intercommunalité bénéficient d’une semaine de congés annuels supplémentaire par rapport à la réglementation. Une perte qui équivaut à 9 emplois à temps complet selon les calculs de la chambre régionale des comptes, soit 450 000 euros par an.
 
Une journée bien-être entre collègues
 
C’est durant leur temps de travail que les employés de l’intercommunalité profitent chaque année d’une journée "bien-être et sport" , organisée par l’association du personnel.
 
Au programme, séance de poker, relaxation, de soins beauté, transport inclus, souligne la CRC. L’association est financée à 90% par la Cinor, c’est donc l’intercommunalité qui assure en réalité quasiment pleinement la charge de ce type d’évènements. Un rendez-vous qui avait fait causer en 2016 (Une "journée détente entre COOLègues" organisée ce vendredi à la CINOR)
 
Et plus la CRC creuse, plus elle trouve ...
 
Des rémunérations non prévues par la réglementation ont été attribuées à des agents contractuels sous forme de "majoration et l’indexation de leur traitement ainsi que leur régime indemnitaire" , qui pèsent à hauteur, en moyenne, de 200.000 euros par an sur les charges de personnel. Pourquoi tant de faveurs accordées à de simples agents contractuels, interroge la CRC. D’autant que certains de ces agents ont été intégrés de façon "irrégulière" dans la fonction publique territoriale, à un grade inférieur à leurs précédentes fonctions…

Des choix peu judicieux du côté des services délégués
 
Les services publics d’assainissement collectif relèvent des compétences de la Cinor, qui a fait le choix de les déléguer à des entreprises. La chambre régionale des comptes rappelle que le réseau d’assainissement présente des dysfonctionnements depuis plusieurs années (le rapport sur les services délégués).
 
Malgré un plan de réhabilitation, les travaux menés jusqu’à présent sur le réseau ne sont pas ceux qui étaient prévus : "[ils] consistent en des extensions visant à augmenter le nombre de raccordements et optimiser les capacités des stations d’épuration. Ces décisions sont contradictoires. […] Ce choix est également préjudiciable à l’efficacité globale du système d’assainissement collectif: les risques d’infiltrations d’eaux pluviales, de débordements et de rejets en milieu naturel en sont accrus".

Le rapport définitif sur les ressources humaines et financières
Charlotte Molina
Lu 5924 fois




1.Posté par ET SUR LES REUNION DES MUSÉES DE DIDIER ROBERT le 16/01/2019 22:41

ET SUR LES REUNION DES MUSÉES DE DIDIER ROBERT ?

2.Posté par Un couillon le 16/01/2019 22:45

C'est ça aussi le Gilet Jaunes , depuis des année on nous dit que la cour des comptes ou la chambres des coptes trouves des anomalies dans les compte gérez par nos élus et des année plus tard c'est encore pire , et personne ne dit rien , un moment donné il faut arréter .

3.Posté par GIRONDIN le 16/01/2019 23:18

Et alors ??????

Aucune conséquence ! C'est open bar !

Et quand une collectivité i ferme le lundi 24 décembre et lundi 31 décembre, i comptent comment ça ????!! 🙄

4.Posté par humanus le 17/01/2019 00:13

mon papa me disait, lorsque j'avais tout juste 10 ans, qu'avec un bourrin, on ne ferait pas un cheval de course.
s'il vivait encore, il aurait dit aujourd'hui, pourquoi vouloir élire un charcutier ou un boucher pour faire fonctionner une intercommunalité?
Pov président, na rien aou même lé fier de vot gestion

5.Posté par Mive mapart le 17/01/2019 03:38 (depuis mobile)

Après zot i ce que Mi VOTE po la peau patate pour faire zot fortune . Zot lé payé toute l''année po voter ,mive ma part . Di a moins combien zot i donne a moins po tout SAC zot i sava prendre sur mon dos et ma sueur . No MONNAIE NO VOTE

6.Posté par Pro no stick le 17/01/2019 04:32 (depuis mobile)

La honte pour casse noisettes et le president actuel...avec vos impots m'sieur dame..merci à la crc.

7.Posté par FONDATION RALESSA GOUTTESSA le 17/01/2019 06:29

Dites-nous la vérité ? Est-ce que c'est vrai, ceci:
- La rémunération de Didier Robert a augmenté de "52 % par rapport à celle de son prédécesseur qui percevait 5 500 euros bruts mensuels" -
A propos de la rémunération de l'ex PDG des Musées, Didier Robert, la chambre régionale des comptes souligne : "le choix de rémunérer deux dirigeants, un directeur général et un directeur général délégué, alors qu'il s'agit d'une structure de moyenne envergure, coûte annuellement: à la SPL plus de 330 000 euros, mandats sociaux compris".

La CRC assène ensuite : "la rémunération accordée au président (Didier Robert – ndlr), depuis 2017, d'un montant mensuel brut de près de 8 400 euros, correspond à une augmentation de 52 % par rapport à celle de son prédécesseur qui percevait 5 500 euros bruts mensuels"

La chambre s'étonne d'autant plus de cette hausse fulgurante que "cette rémunération, instaurée concomitamment à la décision de mise en oeuvre d'un plan de licenciement économique, est intervenue sans avoir été autorisée par le conseil d'administration, seul compétent en la matière conformément aux statuts de la SPL".

8.Posté par BABAR RUN © le 17/01/2019 06:49

la cinor a tellement embauché de nervis.....qu'aujourd'hui elle est en manque d'employé qualifié.....donc fait appel a des sociétés privées pour tout et n'importe quoi.......et des sociétés d'amis surtout.....

9.Posté par Christi le 17/01/2019 07:08 (depuis mobile)

Même un aveugle sourd et muet aurait put voir toutes ces dérives de la part d''un président analphabète. Oui je le crié haut et fort son incompétence , c''est son Directeur de cabinet celui qui a coulé l''arast et deux auttes assos gère la Cinor .

10.Posté par Mortier le 17/01/2019 07:11 (depuis mobile)

2. Pour être couillon, on ne peut pas faire mieux.

11.Posté par Christi le 17/01/2019 07:12 (depuis mobile)

Vérifier au niveau des entreprises qui travaillent pour la Cinor et soustraite avec Mr Le fils du président . Les charges de fonctionnement du cabinet ...

12.Posté par GIRONDIN le 17/01/2019 07:29

Pour rester dans le domaine d'activité, je me joins aux autres demandes, sans vouloir porter atteinte à la dignité de......, si zinfo et son communikant pouvait nous dire, sur la Chambre Régionale des Comptes qui exige le remboursement des salaires de Didier Robert (6800 euros par mois) affirmant qu'ils ont été perçus "sans fondement juridique", (Le Quotidien)........ Enfin si les éléments de langage sont dispo..... 🤔

13.Posté par Igard PAZOT le 17/01/2019 07:58

et toujours incapable de faire passer la 13 le dimanche correctement
dimanche dernier aucun de ses bus n'est passé, aucun!!!
heureusement les chauffeurs de la 23 ont plus le sens du serieux...
et on continue d'augmenter nos forfaits

"c'est nou i fai la couyoniss, c'est zot ke sa payer..."

voui voui voui... attend pas les elections pou mont zot den blanc les gars, sera BEAUCOUP trop tard par les temps qui court

14.Posté par Archer974 le 17/01/2019 08:40 (depuis mobile)

Au lieu de viser DIDIER ROBERT, demandez combien touche Gérard MAILLOT pdg Cinor? Le problème est que la CRC remet son rapport et donne un avis consultatif qu''''il faut rendre OBLIGATOIRE. Où sont les GJ d''''Annette ? Vive le lavage de cerveaux!

15.Posté par Manu le 17/01/2019 08:53 (depuis mobile)

Une île dirigé que par des pourrie!!qui aime joué avec les euro des contribuables.

16.Posté par Pro no stick le 17/01/2019 10:24

Malgré la construction pour un coût de 97 M€ de ces
nouvelles stations d’épuration, utilisées en deçà de leurs capacités, des difficultés demeurent.
Des dysfonctionnements sont survenus au poste de relèvement de la Jamaïque.

D’autres difficultés sont encore à résoudre comme la dégradation accélérée de certains bétons à la station
d’épuration du Grand Prado. La maîtrise des déversements du site d’enfouissement des déchets
de Sainte-Suzanne est un enjeu majeur pour la nouvelle station d’épuration de cette commune.

En raison de l’action insuffisante de la CINOR, le réseau d’assainissement souffre enfin de
graves défectuosités

17.Posté par Eric le 17/01/2019 10:36

"Musées : la Cour des comptes demande le remboursement des salaires de Didier Robert"

Pour ce sujet, allez voir ailleurs ici on ne touche pas au roi

Les fléaux célestes ne durent qu’un temps, ils ne ravagent que quelques contrées, et ces pertes, quoique douloureuses, se réparent ; mais les crimes des rois font souffrir bien longtemps des peuples entiers. — (Frédéric II & Voltaire, L’Anti-Machiavel, 1739 (édition de 1947))

18.Posté par Radinasse le 17/01/2019 10:48 (depuis mobile)

..... la CINOR dans le collimateur....de la CRC....

intéressant.... le personnel surpayé aurait-il manifesté en gilet jaune ?

19.Posté par Santa le 17/01/2019 11:09 (depuis mobile)

Et la les gillet jaune ne se plaigne pas, pour il vont pas boucher la cinor, car les ennemis des gillet jaunes, ces le peuple qui a réussi à tirer sont épingle du jeu, voilà la vérité, band hypocr

20.Posté par Bisousnours le 17/01/2019 11:18

Aurait on pu s’attendre à autre chose comme conclusion ?
Avec de mauvais gestionnaire dont certains ont déjà qui coulé des structures sans être inquiétés ( Arast et autre...) et des élus au garde à vous qui font mine de débattre dans leurs assemblées !
La CRC épingle la mauvaise gestion de la Cinor...et alors.... aucun élu n’a jamais été condamné pour mauvaise gestion de l’argent public....La faillite doit sûrement être évité pour le moment grâce à la hausse des recettes qui proviennent des impôts.
Dans le privé il n’y a pas d’impôts. On ne fait pas de recrutement «  peu productifs » et des projets qui ne rapportent pas quelques recettes. Quand un gérant met en faillite sa société on aurait lui interdit d’excercer son activité pendant plusieurs années !
Alors le rapport de la CRC équivaut dans « p....r dans un violon »
Encore ceux qui travaillent qui vont encore trinquer pour payer tout ceci.

21.Posté par Ladilafé le 17/01/2019 11:30

A la préférence régionale et ces avantages.

22.Posté par MôveLang le 17/01/2019 11:42 (depuis mobile)

C'est bien de faire ressortir des anomalies, on veut savoir qu'elles sanctions sera prises et aussi quelles mesures.

23.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 17/01/2019 12:18

La CRC a besoin de justifier son audit et il faut bien qu'elle est quelque chose à dire, je ne vois pas le problème qu'une journée de bien être soit fait sur le temps de travail ? , moi je trouve plutôt que c'est une bonne idée !

C’est durant leur temps de travail que les employés de l’intercommunalité profitent chaque année d’une journée "bien-être et sport" , organisée par l’association du personnel.

24.Posté par JORI le 17/01/2019 12:59 (depuis mobile)

Les rapports de la crc existent depuis des années, qu'est-ce que cela a changé, rien. L'exécutif de chaque collectivité se croit intouchable et il a raison puisque même la justice ne se saisit pas de ces irrégularités dénoncées par la crc!!

25.Posté par JORI le 17/01/2019 13:34 (depuis mobile)

Les rapports de la crc existent depuis des années, qu''est-ce que cela a changé, rien. L''exécutif de chaque collectivité se croit intouchable et il a raison puisque même la justice ne se saisit pas de ces irrégularités dénoncées par la crc!!

26.Posté par une réunionnaise 97410 le 17/01/2019 13:54

c'est un peu facile de crier et de dire Macron par ci, Macron par là, lui renvoyer tout sur le dos,via gilets jaunes et manifestations, ce n'est quand meme pas lui qui crée toutes ces dysfonctionnements dans les organismes de notre ile, telle la CINOR, et autres SPL, et je ne sais quoi encore.Et qui énerve les gens , citoyens, citoyennes qui votent, sur notre ile.Ce n'est pas au truc des musées, il y a eu une histoire de partie en vacances à l'ile maurice alors en congé de maladie?.C'est comme cette histoire de salaires à rembourser au truc des musées,6800euros et quelque par mois, c'est à se demander à quoi peut bien servir ces musées, pendant mes vacances, j'en ai jamais visiter sur notre ile,on va dire que je ne suis pas intellectuelle, je ne connaissais meme pas leur existence, sur une ile, où il y a autant de pauvreté, en meme temps autant de trucs par ci, par là, rémunérés avec l'argent des impots.
Après les gilets jaunes font leur charge que sur Macron, et manifeste.On a essayé d'aller à piton st leu, un jardin tropical à payer evidemment la visite,mais je ne comprend pas.....il faut que notre ile essaie de voter bien et juste.

27.Posté par Dubrull le 17/01/2019 14:17

Les dérives financières et de compétences sont régulièrement dénoncées par les Cours des comptes, notamment à La Réunion. Quelles sont les suites judiciaires ( licenciements, peines de prison, amendes, radiations à vie de tout mandat électif, remboursements des détournements....

Les bus Cinor qui ne passent pas, notamment les vendredi entre 12h et 13h, quant aux dimanches !!!!

Les tas d'ordures, de plus en plus nombreux qui encombrent les trottoirs, notamment à St-Denis et Ste-Clotilde, les trottoirs défoncés.....

MAIS OU PASSENT NOS IMPOTS, DANS LES DETOURMENTS FRAUDULEUX !!!!!!

28.Posté par Grangaga le 17/01/2019 14:24

Post 9.........Le konbl' dé konbl' y di, sé kan......
In ...mué y di, èk' in ...sourr' k'in....z'avègu' y gardd' a zot'.........

29.Posté par une réunionnaise 97410 le 17/01/2019 14:57

Ce qu'on peut reprocher à Macron durant son quinquenat, c'est de ne pas « sévir » quand il y a dysfonctionnements dans les services , comme le TCO, et autres sur notre ile par exemple, et que cela remonte jusqu'à lui.
Quand je viens sur notre ile en vacances, avec tout ce que j'entends sur notre ile par ci, par là, j'ai envie de pleurer quand je vois comment il y en a qui se gave sur notre ile avec l'argent des impots, et tout çà en misouk.C'est seulement quand çà déborde et remonte à la surface, le citoyen lamba est au courant, et en face, il se sent carrement comme avec un badge « pas touche ».Et c'est les memes qui arrivent à vous parler pendant des heures de la pauvreté, la misère, les logements insalubres sur son ile, et comme tu as une certaine éducation, tu ne le vexes pas, tu l'écoutes, tu l'observes, et tu te dit "il manque pas d'air celui là".C'est devenu carrément sa nourriture spirituelle journalière à discourir le thème pauvreté sur notre ile, mais pas de solutions à cela.

30.Posté par Kaloupillé le 17/01/2019 15:21

Chers Réunionnais en 2019... il faut absolument vous Réveillez , de dire Haut et Fort Tout ceux qui FRAUDENT dans les Mairies c' est L' argent Public qui est en JEUX tous ceux qui font de la Politique pour leurs Familles et non pour les Citoyens Républicain , qui ont vraiment besoin dans la Vie pour Survivre il faut absolument les dénoncer en Public il faut pas avoir peur de le dire qu'ils sont des ESCROS et Manipulateurs et que tous le monde aurait sa part de Gâteau pour aider leurs enfants à vivre NON au Spéculations des Hommes Politiques si ils ne sont pas Compétents il faut les RADIER à Jamais de la Politique ...c'est trop un GOUFFRE pour celui qui souffre à Méditer !!!

31.Posté par Papang la kour le 17/01/2019 15:44

La mauvaise gestion pointée par la CRC å la Cinor presage t-elle de la future gestion de la ville de Ste Marie à partir de 2020 ?

32.Posté par CONTRIBUABLE le 17/01/2019 18:34

IL NOUS FAUDRAIT UN NOUVEAU PROCUREUR DE LA TREMPE DE LEGRAS QUI A SU METTRE EN PRISON NOS ÉLUS VOYOUS QUI PROFITENT DE NOS IMPÔTS LE PRÉSIDENT DE RÉGION QUI EMPOCHE DES INDEMNITÉS DONT QU IL N AURAIT PAS DROIT QUE FAIT LA JUSTICE POUR LE FAIRE REMBOURSER AVEC DES PÉNALITÉS ET LES COMPLICES QUI LUI ONT PERMIS CELA .

33.Posté par Ma sonnerie le 18/01/2019 04:02 (depuis mobile)

12.
La Pompadour n'a sans doute pas encore rédigé ce que les journalistes doivent.ecrire sur ce sujet..

34.Posté par . GIRONDIN le 18/01/2019 13:33

GIRONDIN
33.Posté par Ma sonnerie
Hihihihahi
Je te conseille sa dernière déclaration à la hatvp !!! 🙄

35.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 18/01/2019 16:48

*Je ne lis pas cet article, tant la CRC actuelle

*Est bien la dernière à vouloir "creuser" ICI, à La Réunion

*De mémoire, le premier et dernier "Président-creuseur"

*A été Jean Mottes qui, en 2006 a eu les c...

*De mettre les pieds dans le plat du marigot réunionnais:

*" La fête des maires": sous ce titre, le JIR avait relaté la chose...

*La Cour des Comptes n'avait pas trop apprécié ce franc- parler:

*Jean Mottes a été vite remplacé;

*Et la CRC est entrée en léthargie...

36.Posté par Laurent le 09/02/2019 21:09 (depuis mobile)

Girondin hors sujet comme d'habitude. Et il se croit comique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie