Economie

La Chambre de Métiers de La Réunion présente aux Rencontres sénatoriales de l’apprentissage

Mercredi 18 Avril 2018 - 13:48

M. Gérard LARCHER, Président du Sénat - M. Jean-Louis LAGOURGUE et Mme Nassimah DINDAR, Sénateurs de la Réunion - M. Bernard STALTER - Président de l’APCMA - Loïc ROBERT et Jennifer FERRERE, apprentis de l’URMA de la Réunion autour de M. Bernard PICARDO - Président de la CMAR
M. Gérard LARCHER, Président du Sénat - M. Jean-Louis LAGOURGUE et Mme Nassimah DINDAR, Sénateurs de la Réunion - M. Bernard STALTER - Président de l’APCMA - Loïc ROBERT et Jennifer FERRERE, apprentis de l’URMA de la Réunion autour de M. Bernard PICARDO - Président de la CMAR
Le lundi 16 avril, l’APCMA et le Sénat ont organisé la 18ème édition des Rencontres Sénatoriales de l’Apprentissage au Palais du Luxembourg sur le thème : « Apprentissage et Artisanat : porteurs d’avenir et d’emploi dans nos territoires ».

Une exposition intitulée « Le CFA au sein du Sénat » présentait les modes de formation innovants dans l’Apprentissage et certains métiers de l’Artisanat.

A l’heure du débat sur le projet de loi portant réforme de l’Apprentissage, le réseau des Chambres se positionne en force de propositions à travers notamment le « Livre blanc de l’Apprentissage » remis à Madame la Ministre du Travail lors de l’assemblée générale de l’APCMA en décembre 2017.

Bernard Picardo, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Réunion, a participé avec deux jeunes apprentis de l’URMA de la Réunion à cette manifestation.

En effet, Loïc Robert et Jennifer Ferrère ont eu la chance d’être présents à cette opération et de faire une visite du Palais du Luxembourg.
Zinfos974
Lu 979 fois



1.Posté par spartacus974 le 18/04/2018 15:31

Heureusement que le ridicule ne tue plus ....Tous ces élus qui donnent l'illusion de servir alors qu'ils ne pensent qu'à se servir et à utiliser certains pour faire croire à leur générosité.Lagourgue et Dindar ,combien de casseroles à eux d'eux?i

2.Posté par Samwinsa le 18/04/2018 15:57 (depuis mobile)

In bann voleurs en réunion.

3.Posté par la part des choses le 18/04/2018 17:02

en voyant ses opprtunistes leurs bouches pleines et, qui en redemandent a déborder jusqu'a zot nez, zot yeux, et les autres personnes qui sont en train de ramer , pour survivre,tel que les retraités qu'ont demandent a faire des efforts ,ça me donne envie de vomir, pourquoi ne pas supprimer le sénat? macron ?,puisque en dernier vote ,des lois, Lossiers reviennent a l'assembleé nationale.Lamentable

4.Posté par Batterie de cuisine le 18/04/2018 17:58 (depuis mobile)

Dindar et Lagourgue : ils traînent beaucoup de casseroles. Ils pourraient même vendre des batteries de casseroles.

5.Posté par Même pas honte le 18/04/2018 19:40 (depuis mobile)

Ces 2 sénateurs n ont même pas honte. Nou la honte d avoir des élus comme sa.

6.Posté par Georges974 le 19/04/2018 08:38 (depuis mobile)

Y vois président CDM y connais le métier d'artisan .sans soucis sans tracas le président y voyage trop à dire .......???😡😡

7.Posté par La vérité si je mens ! le 19/04/2018 11:16

Picardo , un portrait , uniquement un portrait !
L'artisanat , les artisans méritent mieux .

8.Posté par A mon avis le 19/04/2018 12:34

Apprentissage ! Apprentissage ! ...

Comme si c'était la panacée !

Certes l'apprentissage est utile. Mais ne parler que de lui, c'est faire oublier qu'il y a une autre voie pour accéder aux métiers, entre autres, de l'artisanat : c'est la voie des lycées professionnels la parente pauvre de l'Education natinale. (remarque : les LP forment aussi par la voie de l'apprentissage).

La voie de l'apprentissage est la favorite du patronat car les jeunes apprentis sont formatés spécifiquement pour les besoins d'une entreprise, ou d'un métier, en négligeant la culture générale.
Alors que l'enseignement en lycée professionnel, offre davantage d'ouverture sur les métiers, sur la culture générale, et surtout forme davantage l'esprit critique des jeunes. "Esprit critique" ! Pas très bien vu dans l'entreprise !

9.Posté par GIRONDIN le 19/04/2018 22:43

8. A mon avis
Bravo ! C'est bien écrit comme d'habitude.

En + Main-d'œuvre pas chere et malléable à souhait.

+

Et le jean Louis court toujours ?

10.Posté par Etienne le 23/04/2018 11:52

Employés communaux toujours pas titularisés après 30 ans de travail, ouvriers du BTP polyvalents, mais payés au coefficient 105 et jetés comme des kleenex en "fin de chantier", apprentis exploités 40 heures par semaine, mais payés en-dessous du SMIC, si vous cherchez où passe la "plus-value" que vous produisez avec votre courage, regardez la belle brochette de gras du bide et de planqués sur la photo. Elle s'est accumulée là !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Août 2019 - 15:24 Consommation: Les prix flambent en juillet