Société

La Chambre d'agriculture demande l'état de catastrophe naturelle pour La Réunion

Vendredi 19 Janvier 2018 - 11:49

L'heure du bilan après le passage de Berguitta. Dans un communiqué, la Chambre d'agriculture, par la voix de son président Jean-Bernard Gonthier, et au vu des dommages causés par le système, demande ce vendredi 19 janvier le classement de l'île en état de catastrophe naturelle :


La Chambre d'agriculture demande l'état de catastrophe naturelle pour La Réunion

La Chambre d'agriculture demande l'état de catastrophe naturelle pour La Réunion

La Chambre d'agriculture demande l'état de catastrophe naturelle pour La Réunion


La Chambre d'agriculture demande l'état de catastrophe naturelle pour La Réunion
NP
Lu 1382 fois



1.Posté par Choupette le 19/01/2018 12:10

Alerte orange pour ne pas stopper l'économie.

L'économie aura quand même été stoppée.

2.Posté par cmoin le 19/01/2018 12:15

Qu'ils se fassent rembourser par leurs assurances,mais qu'on ne leurs accordent pas des subventions!

3.Posté par zamal le 19/01/2018 12:22

Pendant le cyclone ils avaient déja rempli les dossiers de subventions.Plus rien ne m étonne c était à prévoir.Le kilos tomates à prix d ore ,les légumes de luxe.

4.Posté par Marie le 19/01/2018 13:43

tiens les pleureuses sont de sortie!

5.Posté par Payet le 19/01/2018 14:43

A cmoin et à zamal,quand on est un ignorant on ne dit pas ce genre de chose.au passage les assureurs ne veulent pas assurer les cultures car le risque est trop important.je vous conseille à tous les deux de vous installer sur un terrain et après on en reparlera

6.Posté par Cyril Riviere le 19/01/2018 15:09

Les repartie pour un tour , toujours en train crier , envoie zote balader. À cause zote prend pas un l assurance

7.Posté par huguette le 19/01/2018 15:13

Post 5 tu as raison c est tres complique de s assurer correctement ou c est tres tres cher.

il est possible que la catastrophe naturelle soit reconnue mais pas pour tous ..

8.Posté par Marie le 19/01/2018 15:22

ils ont déjà triplé les prix avant le mauvais temps qu'est ce qu'ils veulent encore???

9.Posté par Anne le 19/01/2018 15:23 (depuis mobile)

À zamal
Je ne suis pas agricultrice suis professeur de mathématiques. Cependant je n’oublie pas que je suis la fille d’un paysan. En fait je comprends votre raisonnement qui est celui d’un zamalé aux neurones bien atteints

10.Posté par cmoin le 19/01/2018 16:17

A post 5 et bein ce n'est pas à nous de payer pour eux!Prouver ce que vous dites!
Non à l'assistanat total.

11.Posté par klod le 19/01/2018 18:00

c'est l'évidence , non ?

12.Posté par Moi président le 19/01/2018 18:50

C'est bien normal. Et les éleveurs, comment ça s'est passé ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >