Economie

La Chambre d'agriculture dans le rouge: Près de 900.000 euros de déficit

Jeudi 22 Mars 2018 - 09:00

La Chambre d'agriculture va devoir, plus que jamais, se serrer la ceinture…Les comptes financiers 2017 ont en effet été présentés ce mercredi et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont dans le rouge, avec un déficit de 887.000 euros. La structure va devoir restructurer son personnel.

Le président de la Chambre, Jean-Bernard Gonthier, explique cette mauvaise passe financière par le fait qu'elle a été obligée de financer sur ses propres fonds 17 Emploi à temps plein (ETP) : 10 de services de conseil et 7 d'accompagnement administratif/points verts. "Des ETP qui auraient dû être financés au titre de l'article 15 du FEADER", explique Jean-Bernard Gonthier.
 
De plus, l'an dernier, la Chambre d'agriculture a financé les investissements de l'exercice de 109.000 euros, tout en remboursant les avances de trésorerie que lui avait accordé le Conseil départemental pour pallier le retard du FEADER 2015/2016, qui devait s'élever à 1,19 million d'euros.

Le personnel risque de payer les pots cassés
 
Une situation financière alarmante qui a obligé l'organisme, qui n'a plus de capacité d'autofinancement, de "taper" dans son fonds de roulement de 2016 : sur 3,66 millions d'euros, il ne reste aujourd'hui que 974.000 euros, couvrant seulement 34 jours de fonctionnement, bien en-dessous de la moyenne des 90 jours généralement admis pour les chambres d'agriculture.

Interrogé sur une possible mise sous tutelle de la Chambre, Jean-Bernard Gonthier s'est montré rassurant. "Elle n'est pas à l'ordre du jour", assure-t-il. Il reconnaît néanmoins qu'une restructuration du personnel est à l'étude : "il y a un gros travail à faire en 2018 pour l'avenir de la Chambre d'agriculture".

Présents au cours de la présentation de ces comptes, les représentants de la DAAF ont appelé la Chambre d'agriculture à trois recommandations "majeures" pour sortir la tête de l'eau : l'adoption d'une stratégie commune entre la structure et son personnel, la poursuite des prestations dont les équilibres financiers peuvent être garantis et enfin, "procéder à une forte réduction des emplois tout en renforçant les équipes techniques".

SI
Lu 3125 fois



1.Posté par tite retraitée le 22/03/2018 09:28

N'est-il pas scandaleux de voir ainsi perdurer le gaspillage de l'argent public, par les dirigeants dispendieux d'un organisme incapable d'assumer l'indépendance alimentaire de notre île ?

2.Posté par DOGOUNET le 22/03/2018 09:38

Fé pitié lo boug président. YAKA augmenter les cotisations, un peu comme pour le prix des légumes importés, sévèrement impactés comme on le sait par les BERGUITTA et autre DUMAZILE, version déor...Et qu'il n'oublie pas de dire que c'est la faute aux autres !

3.Posté par JORI le 22/03/2018 10:19 (depuis mobile)

Toujours difficile de se séparer des amis ou famille embauchés pour faire plaisir. Vu qu'il n'y avait pas de déficit sur l'exercice précédent on imagine que ces emplois étaient tout récents. Ce sera donc peut-être plus facile de s'en séparer.

4.Posté par Yab bon des hauts le 22/03/2018 10:39

Ils ont planté l'oseille, ils attendent la récolte.

5.Posté par Ramgoolam le 22/03/2018 11:15

A la tête de cette chambre d'agriculture peÏ, on n'a jamais sorti un commandant de bord d'A380 parmi les à-ù, à dia pour piloter ce machin !

6.Posté par Argent public le 22/03/2018 11:25

On veut jouer dans la cour des grands alors on dépense plus que ce qu'on a dans les caisses, ensuite on vient pleurnicher. Quand on a une gestion lamentable on récolte un bilan lamentable ...

7.Posté par cd974 le 22/03/2018 11:33

cette chambre d'agriculture est un gouffre sans fond ! Elle emploie bien trop de monde sans avoir la moindre efficacité. Cela fait 20 ans qu'on leur demande de diminuer les effectifs et au contraire, ça continue à augmenter. Héritage de l'ère Minatchy qui continue malgré le changement de président....

8.Posté par Grangaga le 22/03/2018 12:06

Kri.................Ratenon, po domann' in sib'vancyion o gouvèrn'man po zot'............

Sinonsa, nana in bann' ti marmay' Sin-Lwi y lèvv', é la fé konm' z'étidd' ....manaz'man in l'ékipp' èk' la ..........zès'cyion.....konm' zot' métié.

9.Posté par Réveillez vous le 22/03/2018 14:21

EN gros si elle disparait ...Ca changerait quoi svp ?

10.Posté par Chibre Optique le 22/03/2018 16:08

Ce n'est pas grave. Les artisans paieront. L'idéal serait de faire contribuer uniquement ceux qui ont participé à cette mascarade qu'on appelle "élections consulaires".

11.Posté par titi974 le 22/03/2018 17:52

On voit que toutes les chambres sont bien mal gérées puisque ccir 28 emplois supprimés chambre de l agriculture 900 000 de déficit il y a donc un sacré nombre d’ incompétents à leurs têtes mais ceux qui vont payer les pots cassés seront les lampistes voilà encore un exemple de gaspillage d’argent public

12.Posté par mystere LRF le 22/03/2018 20:40

Il faut prendre des cours auprès de la LRF ....... qui croule sous les dettes ........ mais reste debout ......par quel mystère demander au grand timonier je suis sur que vs aurez la réponse
bonne chance

13.Posté par GIRONDIN le 22/03/2018 21:04

......procéder à une forte réduction des emplois tout en renforçant les équipes techniques".....

Et la chambre va-t-elle facturer au juste prix et recouvrer ces factures auprès des agriculteurs ?

14.Posté par Jean Rigole le 22/03/2018 21:34

Minatchy savait gueuler pour avoir des subventions. Mais n'est pas Minatchy qui veut !

On l'aime ou pas, il énervait certains, il n'en avait rien à foutre, il défendait son carri, point barre !

15.Posté par Clarel COINDIN le 22/03/2018 22:14 (depuis mobile)

Et si on posais la question pourquoi? aux 3 élus du bureau qui fond la politique de la chaise vide et qui passe leur temps à détruire la chambre d agriculture et la CGPER.

16.Posté par retraitré le 23/03/2018 08:48

Une bande de rigolos qui gèrent donc des résultats de rigolos..........................

Ils mettent des emplois et en face aucun budget................maintenant les petits vont être sacrifiés.

17.Posté par apéro le 23/03/2018 05:57

Cette chambre ne sert à rien! Parole d’un maraîcher.

18.Posté par roro 61 le 23/03/2018 20:29

La CCIR et maintenant la chambre d'agriculture = 2 chambres noires, dirigées par des gens obscures, pas très claires tout ça , cela ressemble pour le premier à de l'emploie fictif .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie