Economie

La Chambre d'agriculture "à la dérive" selon la FDSEA

Vendredi 23 Mars 2018 - 16:37

La Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles dénonce un manque d'implication de la Chambre dans les projets agricoles
La Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles dénonce un manque d'implication de la Chambre dans les projets agricoles
La situation financière décrite mercredi lors de la session plénière de la Chambre d’agriculture, laisse la FDSEA inquiète. Ce jeudi, le syndicat minoritaire a souhaité dénoncer sans détour la gestion de l’institution en déficit de 887 000 euros pour l’exercice 2017.

Une "mandature catastrophique", commente Frédéric Vienne, président de la FDSEA, qui déplore une situation financière prévisible depuis 2015 et "pourtant rien n'a été fait". "Au contraire, le déficit s’est creusé et risque encore d’augmenter en 2018". 

Première "erreur monumentale " de la CGPER, selon Frédéric Vienne, la prise en compte dans le prévisionnel de futures subventions du Département alors qu’elles n’ont pas encore été attribuées. La masse salariale qui représentent 80 % du budget et "un problème de management" plombent également le budget . "Avec 166 employés, les dossiers arrivent pourtant à prendre du retard. La Chambre comme toutes les structures doit faire mieux avec moins, c’est compliqué mais cela se prévoit", lance Frédéric Vienne. "Les compétences sont là sans qu’il y ait besoin d’embaucher".

A cela s’ajoute le déficit de services dont celui de l’installation d’environ 526 000 euros qui "compromet le dynamisme des jeunes agriculteurs", précise-t-il. 

La FDSEA s’alarme donc de l’avenir à court terme. "L’équipe actuelle a été largement élue et aujourd’hui il ne reste plus qu’une dizaine d’élus autour du président".  Aucun projet ni aucune politique agricole ne seraient développés par la Chambre et les formations pourraient devenir payantes. 

Face à cette situation, la FDSEA s’interroge. "L’équipe actuelle ne ferait-elle pas exprès de plomber la Chambre d’agriculture avec de telles prises de décision? Elle semble avoir déjà abandonné le bateau et laisse la Chambre à la dérive". 

En attendant les élections prévues en janvier 2019, la FDSEA exhorte à retrouver une stabilité et ainsi éviter la mise sous tutelle.

PB
Lu 1489 fois



1.Posté par GIRONDIN le 24/03/2018 13:07

M prône t'il une facturation au coût réel des prestations aux agriculteurs ?
M prône t'il pour le recouvrement systématique de ces mêmes factures ?

M prône t'il pour les prestations soient payées au moment de la prestation ?

2.Posté par bilylekid le 25/03/2018 17:34

zot la achète 4x4 avec.

3.Posté par bilylekid le 25/03/2018 17:36

bien sur avec le budget de la chambre , attendre dans 2 trois jours des mises en examen .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie