Courrier des lecteurs

La Censure

Mardi 12 Novembre 2019 - 10:25

J'ai trouvé une jolie définition sur Wikipédia: " limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun". Il apparaît que son auteur a bien pesé chaque mot pour décrire cette expression.

En France, ce procédé est renforcé par le biais de dispositifs plus ou moins légaux, destinés à taire l'opinion jugée non conforme à la norme en vigueur. Un nombre croissant de sites Internet sont ainsi rendus inaccessibles aux utilisateurs nationaux, les médias s'imposent une politique éditorialiste, certaines appréciations sont plus ou moins tolérées. Mais la censure concerne tous les aspects de notre vie.

La science elle-même n'y échappe pas. Galilée était convaincu que la Terre tournait autour du soleil, à une époque où il était dangereux de contredire les maîtres autoproclamés de l'expression publique.

L'Histoire n'a pas retenu l'origine du procédé. La sphère familiale nous indique toutefois qu'il apparaît lorqu'une forme d'autorité vient  signifier à l'enfant comment se taire afin de ne pas perturber un ordre établi.

Il me semble alors que la censure naît de la confrontation d'une liberté à ce qui menace son expression.

"Cordialement"

(Serai-je censuré ?)
 
IXE
Lu 877 fois




1.Posté par Bertel de Vacoa le 12/11/2019 11:29

Lol ! Bienvenue sur zinfos... IXE

Zinfos... selon certains... ce serait ... ou c'était... "le journal qui ose"... piment rouge garanti !

Le piment est de plus en plus fade !

2.Posté par GIRONDIN le 12/11/2019 11:41

Salut,
Un zinfonaute, un noM anonyme, avait apostrophé zinfos974, comme suit: ""Vous m'avez censuré deux fois .........".


Réponse de la rédaction :
"""""L'espace commentaires n'est pas un lieu de règlement de compte. Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants ou l'équipe de Zinfos 974 sont proscrits. Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir aux règles, ne lui répondez pas. Signalez à la rédaction les commentaires abusifs plutôt que d'envenimer le débat. Dans ce cas précis, nous avons choisi de mettre un terme à ces échanges.""""

3.Posté par IXE le 12/11/2019 13:27

1.Posté par Bertel de Vacoa le 12/11/2019 11:29

lol !

Mais non y a toujours du piment puisqu'ils ont eu le courage de me publier et je salue le geste.

A vous tous de jouer, en esquivant le modo.

4.Posté par IXE le 12/11/2019 13:30

2.Posté par GIRONDIN le 12/11/2019 11:41

Salut

Je suis d'accord dans la mesure où des enfants peuvent nous lire, il faut donner le bon exemple.

Mais il y a tellement de manières de dire les choses, qu'il faut savoir faire preuve d'inventivité pour passer le message à l'autre. On sait faire çà ici !

5.Posté par A mon avis le 12/11/2019 13:58

IXE :
Vous manquez d'imagination : vous auriez pu intituler votre billet "Anastasie"

Mais vous n'avez pas tout dit !
Vous pratiquez vous aussi l' auto-censure ! 😊😊😊

6.Posté par chikun le 12/11/2019 14:09

56.Posté par chikun le 30/12/2012 14:40

Bonne année 2013 aux socialistes qui ont brillamment vaincu le chômage en passant de la semaine de travail de 39 heures à celle de 35 heures.
A bas les riches, à bas les entrepreneurs !
Vive les fonctionnaires, les assistés, les pisse-vinaigre............. , les élus improductifs, Vive les taxes !


Ce que je disais en 2012 semble toujours d'actualité . !!!!

7.Posté par Saucratès le 12/11/2019 16:10

Salut IXE. J'aime bien cette définition : limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun. Comment faire dix lignes sur un sujet somme toute passionnant, sans prendre aucun risque de fâcher quiconque ... Pour vous reprendre, la censure naît-elle de la confrontation d'une liberté à ce qui menace son expression ? Ou bien de la confrontation d'un pouvoir dictatorial à ce qui menace sa libre expression ? Je vois que votre week-end fut particulièrement prolifique et fécond ... Amitiés. Saucratès.

8.Posté par IXE le 12/11/2019 16:39

5.Posté par A mon avis le 12/11/2019 13:58 Vous manquez d'imagination...Mais vous n'avez pas tout dit. Vous pratiquez vous aussi l' auto-censure

Mes amours ne me l'ont jamais dit encore, que je manquais d'imagination ;)

Peut-on réellement tout dire ? Doit-on tout dire ? Les enfants peuvent tout dire. Les adultes qui accèdent à certains savoirs ou certaines responsabilités ne le peuvent plus.
Mais votre question en cache deux autres: que n'ai-je donc pas dit ? C'est quoi "tout dire" ?

9.Posté par IXE le 12/11/2019 16:41

6.Posté par chikun le 12/11/2019 14:09

Et vous l'avez dit sans être censuré.
Il est important de pouvoir s'exprimer

10.Posté par IXE le 12/11/2019 16:59

2.Posté par GIRONDIN le 12/11/2019 11:41

Inventivité:

Souvent on cherche comment dire les choses,
alors qu'il suffit de pianoter joyeusement,
les mots viennent alors librement,
un puis deux puis trois puis la phrase,
tout le texte est alors composé.

Lisez maintenant chaque première lettre des phrases (si la présentation est respectée, avec un retour à la ligne après chaque virgule). Sinon, avec la première lettre du 1er mot, on associera chaque première lettre après la virgule.
Vous seriez étonné du bien que çà fait de dire ainsi ce qu'on pense.

Qui peut censurer çà ? Sinon vous imaginez un autre code, puis vous donnez la clé quelques posts plus tard...

L'inconscient de la cible l'a pourtant bien enregistré.


11.Posté par A mon avis le 12/11/2019 17:40

@ 8.Posté par IXE "Mes amours ne me l'ont jamais dit encore, que je manquais d'imagination ;)"

On veut en être informés ! sans l'intervention d' Anastasie !

12.Posté par chikun le 12/11/2019 17:57

Je dis ce que je pense .
Certains voulaient tuer Galilé (pas Caillé (rires))qui disait que la terre était rond. En 2019 les 24 communes de l'île ont placé le RN en tête mais on vit les cauchemars du coût de la NRL , de la leucose , d'Air Austral, des repris de justice et de toutes les administrations aux mains des syndicats et des amis ........
Justifier la leucose et l'encourager par une campagne publicitaire pro péi est-il un appel à l'appartenance d'un monde soumis à ses maîtres. 1848 es-tu encore là ??????

Créole : blanc né aux colonie . Mot dévoyé et usurpé trituré transformé et revendiqué par ceux là mêmes qui ont subi l'esclavage ! C'est à n'y rien comprendre.
ya-t-il quelque chose à comprendre ?

13.Posté par IXE le 12/11/2019 19:17

7.Posté par Saucratès le 12/11/2019 16:10

Salut Saucratès

J'ai laissé l'esthète faire l'ouverture, nous aurons le lard très bientôt...

Dans un pays, ce sont les enfants qui subissent les dictatures que les parents ont laissé s'installer. Les démocraties sont des dictatures, dans la mesure où notre vote a écarté tous ceux qui pouvaient réaliser de plus belles choses. Le choix est donc une dictature, celle que nous nous imposons ou celle que nous subissons.

Sommes-nous éduqués à savoir choisir ? Ici, le principe d'une éducation - si louable qu'il soit - n'est-il pas un frein à la liberté d'être 'sauvage', d'être vrai ?

14.Posté par IXE le 12/11/2019 19:28

11.Posté par A mon avis le 12/11/2019 17:40 On veut en être informés


"On" ? Petit canaillou ! Couvrez ce saint que je ne saurais voir...

15.Posté par IXE le 12/11/2019 19:45

12.Posté par chikun le 12/11/2019 17:57

Je crois, qu'à notre époque, même si Caillé était le premier à dire que la Terre était ronde, je ne le croirais pas...
Ératosthène ne me persuaderait pas non plus que l'oligarchie locale est soucieuse des intérêts du peuple.

Il arrive un moment où les gouvernants (qui nous lisent) devraient percevoir le ridicule de la situation. Nous ne sommes effectivement pas dupes et çà commence à bien faire...

Créole, africain, arabe, indien, chinois, etc... La réussite de l'Europe des financiers explique l'échec de la volonté affichée de lutter contre les communautarismes: la stratégie de repli s'observe surtout quand çà ne va pas. Je ne veux pas d'une Europe qui m'empêche de me sentir 'moi', en premier.

16.Posté par GIRONDIN le 13/11/2019 06:15

10.Posté par IXE
EFFECTIVEMENT, c'est de cette manière que j'ai pu faire la rencontre un zinfonaute, dans la vraie vie. On a échangée nos coordonnées, par le biais de différents posts.
D'ailleurs, Il n'a pas posté depuis un moment, je vais prendre de ces nouvelles.

17.Posté par IXE le 13/11/2019 10:05

16.Posté par GIRONDIN le 13/11/2019 06:15

Merci pour le lien, je n'avais pas vu ce documentaire. Nous sommes bien face à un scandale d'État, où certains s'arrogent le droit de déclarer que tout va bien, alors qu'un nombre croissant de voix avisées prouvent le contraire.

Il y a bien censure !!!

18.Posté par IXE le 13/11/2019 10:09

Je suis tout de même surpris que si peu de personnes osent s'exprimer sur le sujet de la censure, qui concerne pourtant tous les domaines de notre vie: sommes-nous devenus si passifs, si tolérants face à l'inacceptable ?

- politique
- économie
- santé
- éducation
- social
- familial, etc.

Tout va bien pour vous ?

19.Posté par A mon avis le 13/11/2019 18:02

@ 16.Posté par GIRONDIN
Très édifiant reportage !
Peut-on parler de censure ?
Ou plutôt d'escroquerie ?

La censure est l'interdiction de publier des informations, la "limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun", comme le définit IXE (ou Wikipédia).

Dans le cas de la leucose bovine, comme dans le cas du glyphosate, de la vache folle etc ... il n'y a pas à proprement parler de censure : les médias n'ont pas interdiction de publier, les individus n'ont pas interdiction de s'exprimer. Mais il y a il y a tromperie sur les informations, rétention d'information, diffusion de fausses informations (toujours rassurantes), diffusion de de fausses "études scientifiques", pression sur ceux qui veulent s'exprimer, sur les "lanceurs d'alerte" etc. et même procès .

Ce qui est bien plus pernicieux que la censure pure et simple, et d'autant plus pernicieux que les médias peuvent parfois participer à l'escroquerie par le choix de leurs publications.

C'est pour cela que je qualifierais ces scandales comme des escroqueries plutôt que comme de la censure.

Peut-on vraiment parler de censure quand un média choisit de ne pas diffuser ou de diffuser une information plutôt qu'une autre ?

Si un média ne le fait pas, d'autres sont libres de le faire, mais à condition d'être dans un régime politique où la liberté d'expression existe. Ce qui est heureusement le cas chez nous, où chacun est libre de ses opinions et de les exprimer, conformément à l'article 19 de la déclaration universelle des droits humains.

20.Posté par GIRONDIN le 13/11/2019 20:23

A mon avis
IXE

je vous ai induit en erreur avec mon https. Il n'a pas de lien avec le sujet.
Finalement, 'l' erreur fait bien les choses:
- IXE a découvert le sujet
- A mon avis a écrit : '' Peut-on vraiment parler de censure quand un média choisit de ne pas diffuser ou de diffuser une information plutôt qu'une autre ?''

: zinfos974 écrit un article sur une actrice X et n'écrit pas un mot sur les 108% d'augmentation de l'endettement de la région, À votre avis:
Censure ?
Autocensure ?
Manipulation ?
Timidité ?
Syndrome de Stockholm ?
Partialité ?

21.Posté par A mon avis le 13/11/2019 22:14

@ 20.Posté par GIRONDIN :
Le reportage que vous avez proposé est en rapport avec le sujet, car il s'agit tout de même de rétention ou/et de manipulation de l'information.

Pas d'info sur l'endettement de la Région;
Aucune info non plus sur les élections qui viennent de se dérouler à Maurice !

Le choix de l'info : à mon avis on ne peut pas qualifier ça de censure. Car le média n'est pas empêché de diffuser l'information.
C'est un choix partial, partisan (dans le cas de l'info sur la région). Et un manque journalistique dans le cas des élections mauriciennes (ou peut être aussi un choix partisan si le résultat ne plaît pas au média).

22.Posté par Kayam le 14/11/2019 00:22

En sachant que le modérateur censure des phrases écrites sans insolence ou juste un point de vue adressé à une personne - j'ai déjà été censurée ici - , je me demande quels sont des fois les critères de sélection pour et/ou contre la censure ?
Le modérateur doit connaître ce qu'il fait, alors quand un post ne passe pas je suppose que c'est parce que :

- ça doit choquer
- ça n'entre pas dans le règlement défini du site
- le chef doit rendre des comptes à un supérieur hiérarchique (justice, législateur ?) ou
- c'est par envie ? selon les têtes, affinités, connaissances ?

Par contre si le sujet est chaud et étant certain de l'effet de buzz, qui est pour beaucoup aujourd'hui, la censure est refoulée. Certains pseudos même nous promet d'une suite de phrases bien épicées ! On en a déjà lu de belles bien roulées ici hein !

Concernant un sujet traité sur ce site, et en faisant un retour sur certains posts, j'ai lu la phrase ci-dessous à mon intention. Que j'ai estimé sans raison valable. Comme quoi, celui qui lit n'interprète pas comme celui qui a écrit.

13.Posté par Joseph le 13/09/2019 20:22

A Kayam :

"....
Get your fingers out of your ass, take over your destiny !" C'est la première fois de ma vie qu'on me dit ça... français ou créole. Je ne l'avais vraiment pas vu avant.
Si aujourd'hui je réponds à Joseph, il est fort à parier que mon post aille directement à la poubelle car mes mots seraient bien aiguisés... avec le tampon censuré dessus.

J'ai remarqué que Zinfos a pris ces derniers temps l'habitude d'être + strict et moins large dans la diffusion des différents posts ; qu'il remplaçait par des petits points ou faisait apparaître juste le pseudo ou nom.
Le changement : peut-être que ce site s'est fait remonté les bretelles ou peut-être aussi qu'il a eu des rappels à l'ordre ? et ça on ne le saura pas.

La censure c'est de la frustration car on voudrait s'exprimer mais on nous en empêche. Quelque-soit le sujet. -- mais c'est vrai aussi que si ça coule dans tous les sens, il y a manquement de respect envers le vis-à-vis. Je trouve que la liberté d'expression est bafouée...et au niveau professionnel, on doit également respecter le devoir de réserve.

Comme le poids des mots, la balance de la censure ne sera jamais équilibrée.

23.Posté par IXE le 14/11/2019 07:52

19.Posté par A mon avis le 13/11/2019 18:02

Je ne suis pas d'accord !

Lorsque vous dites "les individus n'ont pas interdiction de s'exprimer", au sujet de la leucose bovine, comment expliquez-vous que l'OIE publie un rapport indiquant qu'une minuscule parcelle de sang bovin peut contaminer un humain ( je l'ai lu dans un lien posté sur ce site), alors que les autres se soumettent aux impératifs financiers ?
Que les experts de renommée mondiale indiquent que cette maladie peut provoquer un cancer chez l'humain et qu'ici nos scientifiques brillent par leur mutisme?
Qu'un particulier qui cuisine cette viande malade peut être contaminé et qu'on lui demande seulement de bien cuire.
Que des enfants buvant ce lait pourri pourraient en être affectés ?
Que les administratifs responsables se taisent ? Sont-ils libres de s'exprimer ?
Comment expliquez-vous que nos élus, pourtant censés représenter le peuple, se taisent et acceptent de faire servir ces horreurs dans les cantines ?

La censure n'est-elle pas notamment, comme vous l'avez justement défini, l'interdiction tacite de l'évoquer honnêtement alors lorsqu'un sujet dérange ? Ne censure-t-on pas les risques ? Vous souvenez-vous des discours des différents préfets ?

La différence entre censure et tromperie est ténue et je pense que nous la repèrons lorsque certains sujets sont abordés sous l'angle du "tout, sauf...".
.
.
Quand vous dites "Peut-on vraiment parler de censure quand un média choisit de ne pas diffuser ou de diffuser une information plutôt qu'une autre ?", je vous concède que pour une information précise, ce média a fait un choix éditorial. Mais lorsque le choix s'inscrit dans la durée, ne peut-on toujours pas parler de censure ?

24.Posté par IXE le 14/11/2019 11:09

(suite de mon post 23)

Au sujet du lait, j'évoque comparativement celui que je buvais quelques fois en bouteille lorsque j'étais enfant, acheté directement auprès de certains éleveurs. La consigne informant qu'il faut désormais le bouillir je ne sais combien de temps, tue les virus mais pas le doute sur son contenu.
Et puis, a-t-on essyé de faire bouillir du lait durant 5 minutes ?

25.Posté par IXE le 14/11/2019 11:11

22.Posté par Kayam le 14/11/2019 00:22 La censure c'est de la frustration car on voudrait s'exprimer mais on nous en empêche.

Je suis d'accord, d'où ce courrier qui invite à en parler.

26.Posté par GIRONDIN le 14/11/2019 11:14

23.Posté par IXE
En accord avec vous.

Sur TÉMOIGNAGE il est indiqué qui écrit quoi et pour qui.

27.Posté par A mon avis le 14/11/2019 17:56

IXE
Kayam

Pour moi, il y a censure, lorsqu' on interdit à quelqu'un de s’exprimer, (d'où mon allusion à Anastasie - et ses ciseaux - à propos de votre titre).

Lorsqu'un média refuse de diffuser une information, ce n'est pas de la censure, c'est un choix éditorial. Car d'autres médias peuvent diffuser l'info.
En revanche, si un directeur empêche son rédacteur de publier une information dont il est le seul détenteur, et dont l'exactitude et la fiabilité de la source ont été contrôlées, là on peut parler de censure.

Pour reprendre la remarque de Kayam, Lorsque un "modérateur" interdit un commentaire, il y a censure si ce commentaire a respecté la charte. Mais, en cas de non respect de la charte des commentaires, que le commentaire ne soit pas publié me paraît logique. C'est une question de respect des règles.

Remarque : on ne peut pas dire que Zinfos soit très censeur sur ce site, compte tenu de la quantité d'insultes (voire limite diffamatoires) qui sont proférées et qui paraissent. Un exemple caractéristique en est donné par Kayam !

Mais il est vrai aussi comme vous le dites que la limite entre censure et manipulation de l'information est très floue.
Dans les différentes malversations scandaleuses, évoquées dans ces commentaires, la rétention volontaire d'information peut-elle être qualifiée de censure ?
Tout dépend du sens que l'on veut donner à la "censure". Pour ma part je le qualifierais plutôt de corruption, de manipulation, de malversation, de malhonnêteté.
Avec une précision cependant : si un supérieur (préfet par exemple) interdit à son administration de publier des résultats d'enquête ou d'analyse : là c'est de la censure caractérisée.
Et d'une manière générale, quand il y a des scandales du style lait contaminé, il est certain qu'à un niveau ou à un autre il y a eu des actes de censure pour empêcher la diffusion de l'information.

Autre situation : un individu Y (pas X 😊) connaît une info importante, (par exemple témoin d'un acte grave), mais il ne veut rien dire pour ne pas avoir à témoigner. Peut-on parler de censure ? D'auto-censure ?
A mon avis, non ! Il fait le choix de ne rien dire. Personne ne l'empêche de s'exprimer ! C'est l'expression de son libre arbitre.

28.Posté par GIRONDIN le 14/11/2019 19:27

Du coup c'est quoi le pire : la censure ou l'autocensure?

27.Posté par A mon avis
D'accord avec vous si on considère que zinfos974 est un site d'information.

29.Posté par IXE le 14/11/2019 19:35

27.Posté par A mon avis le 14/11/2019 17:56

Je vous avais compris !

Zinfos ouvre effectivement ses commentaires à un public très...spontané et je pense que c'est une bonne chose. (Je compatis pour Kayam).
C'est aussi un espace qui atténue la solitude de certains, qui permet de belles rigolades, qui enseigne sur la nature humaine. Je ne fais pas barrage à l'appartenance politique des participants afin de maximiser mes chances de discuter avec le plus grand nombre.

Sur recommandation de GIRONDIN, j'ai visité le site indiqué et je n'y ai pas trouvé d'espace dédié aux commentaires.
Sur un autre site local les propos sont filtrés sans logique discernable, un comble pour le nom qu'ils se donnent...

Pour votre dernière illustration (merci ! je préfère IXE), cet individu devra très longtemps affronter sa conscience: avec une très probable maladie à la clé (le mal a dit). Tout a un prix. La censure de notre discernement du bien et du mal nous empêche de vivre.

30.Posté par A mon avis le 14/11/2019 21:08

29.Posté par IXE
" La censure de notre discernement du bien et du mal nous empêche de vivre. "
Je préfèrerais dire "le manque de discernement" plutôt que "censure".

Vous ouvrez là un nouveau débat ! Car si le manque de discernement entre le bien et le mal empêchait de vivre, l'humanité ne serait pas en croissance exponentielle ! 😊😊😊

31.Posté par GIRONDIN le 14/11/2019 21:33

29. IXE
Décidément, j'ai le don pour vous induire en erreur.
Ma référence a TÉMOIGNAGE ne concernait pas le site internet et ou les commentaires mais le faite que sur le journal il est / était indiqué dès la UNE : JOURNAL FONDE EN 1944 PAR le DR RAYMOND VERGÈS.
Bref La COULEUR était / est annoncé.

Désolé

32.Posté par IXE le 14/11/2019 22:21

28.Posté par GIRONDIN le 14/11/2019 19:27 Du coup c'est quoi le pire : la censure ou l'autocensure?

"Les deux mon capitaine". Que ce soit fait par moi ou un autre, çà fait mal !

33.Posté par IXE le 14/11/2019 22:42

30.Posté par A mon avis le 14/11/2019 21:08

- Je suis convaincu que chaque individu peut discerner le bien du mal, si sa conscience est éclairée. Et la Lumière ne vient pas d'en-bas. Peut-être pouvons-nous dire qu'il est excusé tant qu'il n'a pas reçu ce discernement...(c'est ma façon d'être d'accord avec vous).

- "si le manque de discernement entre le bien et le mal empêchait de vivre, l'humanité ne serait pas en croissance exponentielle !"

Les animaux n'exercent visiblement pas de discernement et ils se multiplient tout autant. Je distinguerai par conséquent la vie spirituelle (de l'esprit), de la reproduction. Des recherches sont actuellement en cours de contre-expertise afin de vérifier si la conscience survit bien après la mort du corps physique.
Si tel était le cas, l'on occuperait une nouvelle forme (corps) afin de poursuivre cette évolution de l'esprit.

En lieu et place d'un nouveau débat, je dirais que j'aborde une autre censure de notre véritable histoire, celle évoquée dans certains textes anciens.

Lorsqu'on sait que l'histoire du Moyen-âge est volontairement faussée, on peut douter de ce qu'on nous a raconté. On doit en douter...

34.Posté par GIRONDIN le 15/11/2019 13:27

Cette fois-ci, je mets un lien:
https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-d-ali-baddou/l-invite-d-ali-baddou-15-novembre-2019

35.Posté par Gramoune le 15/11/2019 13:33

@IXE... Bel exercice de style, mais rien de concret - sinon l'exemple des enfants - Dites-moi plutôt OÙ EST
LA CENSURE EN PRATIQUE DANS NOTRE VIE ?

36.Posté par A mon avis le 15/11/2019 13:38

@ 33.Posté par IXE :
Hou là là, je n'arrive plus à vous suivre, vous lancez des sujets de débat en rafale !
J'en perds mon discernement ! 😊

Juste un point : vous parlez de recherche "afin de vérifier si la conscience survit bien après la mort du corps physique."

"Vérifier" suppose que l'on croit que la conscience survit. Il me semble que, scientifiquement parlant, c'est plutôt le contraire qui semble être admis.
Déjà lors d'un simple malaise, on perd conscience, alors après la mort,....
Des expériences ont montré que les neurones, par manque d'oxygène, fonctionnent dans une sorte de fulgurance durant quelques secondes, puis s'arrêtent définitivement.

Connaissez vous "la théorie de l'esprit plat" développée par Nick Chater, professeur en sciences du comportement à l’université de Warwik . (SCIENCE&VIE août 2019).
Selon sa théorie, point de subconsient, point d'esprit profond, Freud aux oubliettes. Notre intelligence ne serait qu'une mémoire phénoménale et notre cerveau un appareil capable de traiter une multitudes d'informations à des vitesses phénoménales !

37.Posté par IXE le 15/11/2019 19:58

35.Posté par Gramoune le 15/11/2019 13:33

Au premier niveau, il existe ce fichu gardien du seuil qui efface nos rêves.

Le choix ensuite ne manque pas:
- certains drh et cadres qui refusent formellement que toute information relative aux droits des employés leur soit communiquée,
- Wikileaks face aux multinationales qui interfèrent sur la politique des gouvernements: la censure d'État.
- le contrôle sur les médias, via la loi contre la manipulation de l'information, où vérité et liberté seraient unilatéralement définies.
-Youtube et Facebook qui censurent (souvent via le déréférencement) à tour de bras les informations "alternatives" les plus gênantes (Tv Libertés par exemple), ou celles relatives aux GJ.
-la négation des risques liés aux pesticides, poussant les maires à interférer dans l'action de ce même ministère de l'agriculture qui estime juste que nous consommions de la viande contaminée.

Je vous retourne la question !

38.Posté par IXE le 15/11/2019 20:33

36.Posté par A mon avis le 15/11/2019 13:38

Le cerveau est bien plus qu'un super-calculateur, il est également une excellente antenne (demandez à Tesla)...tout comme les cheveux et la barbe (voir la tradition hébraïque).

En 2016, un physicien (Roger Penrose) a affirmé que la conscience ne mourrait pas avec le corps. De notre vivant, elle logerait dans les microtubules, des structures creuses qui supportent la cellule. A 'notre' mort, l'information stockée retourne vers l'univers. Si la personne est réanimée, la conscience y retournerait.

Consultez ce lien : https://blogs.mediapart.fr/tayeb-laabi/blog/130618/j-j-charbonnier-les-demonstrations-scientifiques-ont-aneanti-toutes-les-croyances

L'approche contemporaine de la mort est erronée.

Deux autres chercheurs sont allés plus loin dans cet univers quantique: Philippe Guillemant (cnrs) et Nassim Haramein. Patience...

L'expérience du médecin Samu n'est pas isolée. Beaucoup d'autres chercheurs se sont penchés sur cet aspect dit paranormal, afin de comprendre comment utiliser cette 'enveloppe énergétique' (conscience) qui habite dans et hors du corps physique: Nous sommes réellement 'elle', et non ce corps qui ne nous est utile que pour agir d'une certaine manière.
Les documents militaires américains déclassifiés démontrent que l'armée expérimentait la projection astrale (nous possédons plusieurs corps, physique, énergétique, éthérique, etc.): le Project Center Lane, notamment. Les russes ne sont pas en reste (Unité 10.003).
En France vous avez l'Institut métapsychique international, reconnu d'utilité publique depuis 1919, qui travaille également avec les psychiatres.

Tout ne peut pas être dit ici, mais il existe un gigantesque univers derrière ce que beaucoup nomment 'réalité'.

Il faut cesser de compartimenter chaque discipline, afin d'acquérir une vision holistique. Et si vous saviez tout ce qu'on peut faire, vous vous y mettriez sans délais. Peut-être alors que nous nous croiserons un jour...

39.Posté par IXE le 15/11/2019 20:43

34.Posté par GIRONDIN le 15/11/2019 13:27

Merci pour le lien. Faut bien occuper les ex-agents qui ont besoin de gagner leur croute aussi.

Avez-vous vu ceci ? https://lepoint.fr/2347531
A une époque, ceux qui dénonçaient la situation étaient traités de complotistes et muselés.

40.Posté par A mon avis le 15/11/2019 21:17

@ 34.Posté par GIRONDIN :
Vous avez de très bonnes sources !

On a ici une "conspiration du silence" comme dans tous les scandales, on est dans la manipulation, la rétention d'informations. Il est certain qu'à un moment où à un autre, il y a eu censure, c'est à dire interdiction de révéler des faits ! Et ça va même bien au delà de la simple interdiction de s'exprimer : tout un système d'intimidation et de répression est mis en ouvre. C'est du gangstérisme !

41.Posté par A mon avis le 16/11/2019 17:19

@38.Posté par IXE
Et quelle est votre définition de la conscience ?
L'Homme serait-il le seul animal à en posséder une ?

La conscience dans des 'microtubules' ? la conscience serait donc de la matière ?

Vous appréciez la physique quantique que vous mettez à toutes les sauces !

Votre docteur Charbonnier (nom prédestiné : la foi du charbonnier) n'est qu'un pseudo chercheur, dont les théories fumeuses n'ont jamais été reproduites en laboratoire.

De deux choses l'une :
- ou bien vous êtes dans l'ironie , auquel cas votre parodie pseudo-scientifique est parfaite !
- ou bien vous croyez réellement à toutes les thèses paranormales que vous évoquez, et dans ce cas là, je ne vous suivrai pas sur ce terrain.

J'ose espérer que la première solution est la bonne !

42.Posté par A mon avis le 16/11/2019 17:28

Mais pour en revenir à la censure, il est une autocensure pernicieuse dont on n'a pas parlé, c'est celle des journalistes ou/et dessinateurs de presse qui, depuis l'attentat contre Charlie Hebdo (même les attentats puisque avant le massacre, les locaux de Charlie avaient été incendiés) ne publient aucune caricature de Mahomet !

Ce sont les menaces implicites de mort, ou les fatwas lancées contre des journalistes ou des écrivains qui font office de lois de censure !

43.Posté par IXE le 16/11/2019 20:54

41.Posté par A mon avis le 16/11/2019 17:19

Je proposais ma définition non limitative de la conscience, dans le post 38.
Celle de P.Guillemant est disponible sur le net

En relisant la dernière phrase du même post, vous comprendrez que je n'invite personne à me suivre et que je n'ai besoin de convaincre qui que ce soit. Les bonnes rencontres ne se font qu'au moment propice.

Concernant la physique quantique, que rajouter ?

Mais je vous remercie pour votre contribution.

Clôturons ce thème (je n'ai pas dit 'sujet').

44.Posté par GIRONDIN le 17/11/2019 19:45

Radio France refuse d’informer sur le référendum

Nous apprenons aujourd’hui que Radio France refuse de diffuser les spots publicitaires préparés par les sénateurs informant sur l’existence d’un référendum contre la privatisation d’ADP. Le journaliste Marc Endeweld rappelle dans son livre « Le Grand Manipulateur » que Sybile Veil, la présidente de Radio France, est une proche d’Emmanuel Macron, et que son tonton Jean Veil est... l’avocat d’ADP !





Radio France refuse d’informer sur le référendum, à lire ici : la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/radio-france-refuse-d-informer-sur-le-referendum-adp

45.Posté par IXE le 18/11/2019 06:39

44.Posté par GIRONDIN le 17/11/2019 19:45

Oui GIRONDIN c'est bien une censure, qui reste incomprise même en interne chez Radio France. Le peuple ne doit pas être en mesure de prendre son destin en main.

Excellent !

46.Posté par A mon avis le 18/11/2019 13:17

@ 44 et 45 : à ce stade de l'information, censure ou fake news ?

Contactée, la direction de Radio France confirme que le 13 novembre dernier, en fin d'après-midi, elle a été saisie d'une demande de campagne publicitaire concernant le référendum de la part du service communication du groupe socialiste et républicain du sénat. Elle a alors «émis des réserves sur la possibilité juridique, au regard de la règlementation relative à la publicité que Radio France doit respecter». Ce que confirme le porte-parole de Radio France également interrogé :«Il n'y a pas pour l'heure pas de budget, pas d'annonceur, pas de message, et la publicité est quelque chose de très réglementée à Radio France. On a simplement émis une réserve, en attendant d'avoir plus d'informations».


https://www.liberation.fr/checknews/2019/11/15/radio-france-refuse-t-elle-de-diffuser-des-spots-pour-promouvoir-le-referendum-adp_1763530?sfns=mo

47.Posté par IXE le 18/11/2019 18:32

46.Posté par A mon avis le 18/11/2019 13:17

Et dans une autre explication, la même direction affirme - en revendiquant une neutralité - ne pas vouloir choquer les convictions politiques de ses auditeurs.

Le 'problème' finalement ne serait pas que le RIP réussisse, mais qu'il échoue dans ces conditions:

https://www.anticor.org/2019/09/10/adp-depot-dune-reclamation-au-conseil-constitutionnel-pour-briser-le-silence-autour-du-rip/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Décembre 2019 - 09:37 2020, attention danger, candidats très affamés !