MENU ZINFOS
Société

La CIREST a doublé en 20 ans le nombre d'euthanasies d'animaux


Par Marine Abat - Publié le Samedi 29 Juin 2019 à 12:34 | Lu 1512 fois

Pendant que Droit de Cité remue ciel et terre pour recueillir la misère animale, parallèlement, la CIREST projette d'étendre sa fourrière. La collectivité a d'ailleurs rénové en 2015 sa fourrière basée Saint-André "en adoptant le principe du 'tout-fourrière' sans places refuges adossées, prenant ainsi le contre-pied des préconisations de l’AFIRAC et du Comité de Pilotage du Plan de Lutte contre l’errance", dénonce Astrid Puissant, la présidente de Droit de Cité dont le refuge est installé à Saint-Benoît depuis plus de vingt ans. Outre l'absence de financement de places refuges, l’absence de convention de passage en refuge avec l'Arche de Noé est aussi déplorée.

Dans une pétition en ligne contre l'extension  adressée au président de la CIREST, l'association fustige notamment le programme de la collectivité qui a conduit en 20 ans à "doubler le nombre d’euthanasies animales par habitant (une euthanasie pour 153 habitants en 1998 contre une euthanasie pour 87 habitants en 2015)". Le tout "dans le cadre d’une politique de gestion de l’errance économiquement contestable et sanctionnable d’inefficacité puisqu’elle n’a pas atteint son objectif premier : diminuer l’errance animale à La Réunion". 

Aucun refuge intercommunal dans l'Est

A côté des euthanasies massives dont le coût se chiffre selon elle en millions d'euros, Droit de Cité regrette le faible montant consacré au programme de stérilisation subventionnée, "alors que 70 % des foyers fiscaux sont non imposables et donc éligibles au programme de stérilisation subventionnée".  

Privée jusqu'alors de financements de la part de l'intercommunalité, l'association compte d'ailleurs lui présenter une démarche de subvention d’investissement dès lors que  le refuge répondra aux normes en vigueur pour ce type d’installation.

Une attente qu'elle juge
 "d’autant plus légitime qu’il n’existe à ce jour dans l’Est aucun refuge intercommunal à la différence des refuges SPA de Sainte-Marie, du Tampon et de Saint-Pierre, mis gracieusement à la disposition de ces dernières, et c’est tant mieux pour les animaux, par leurs collectivités respectives (CINOR, CIVIS et CASUD)".




1.Posté par Paul Mc Watson le 29/06/2019 15:20

Enlever la vie d'un être, en l'occurence un animal, n'est pas de toute réjouissance. Toutefois, il faut raison garder, devant le nombre croissant d'animaux abandonnés se retrouvant dans la nature, il faut trancher. Quelles en sont les raisons essentiellement?: l'inconséquence d'un bon nombre d'entre nous, incapables de gérer leur animal domestique, et le relâchant dans la nature par lâcheté. Me direz-vous, c'est humain... Mais sur ce point je ne puis partager ce propos. La responsabilité de chacun de nous, si tant est que nous sommes de vrais HUMAINS, serait d'assumer nos choix, ou décisions. ET là est le vrai problème. D'aucuns diront "mi soiign' zanimo". Et c'est bien là que le problème apparaît. Il ne suffit pas de soigner, mais soit d'éduquer, mais surtout d'assumer, le choix de "posséder un animal", et lui donner l'amour qu'il nous rendra au centuple. Ces créatures sont éminemment adorables, et nous rendent au mille les soins que nous leur prodiguons. Alors, c'est là que le citoyen "lambda" ne brille pas, (je ne critique pas 100% des habitants de cette île oh combien sympathique), il se voit donner une animal que son voisin ou ami ne désire plus, ou bien, il ne réalise pas que, en acquérant un animal de compagnie, il a des devoirs, et que dans certains cas, ces devoirs se concluent par un abandon dans la nature, la lâcheté de certains étant supérieure à leur intégrité. Résultat: les associations pleines de bonne volonté ne parviennent pas a faire face. Face à quoi?. A l'inconséquence de certains... Mi souingn zanimo, bin la mi di. A moin, mi di: soigner, c'est occuper. SI ou gagne pas, fé pas, espèce quitte ta mère! Lé riskap ou fé paye ek out' zenfan

2.Posté par Zoreole le 29/06/2019 19:32 (depuis mobile)

Que cela continue hélas car je ne vois pas comment faire ! En métropole, plus de 200000 animaux sont abandonnés avec l'arrivée des vacances ! Et nombreux sur les routes et autoroutes ! Qui dit mieux ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes