MENU ZINFOS
Société

La CGTR veut un plan global pour développer le transport collectif dans l'île


Le réseau de bus est à bout de souffle et les routes de l'île sont saturées. Voilà le constat sans appel que dresse la fédération transport voyageur de la CGTR. Avec moins de 3000 cars en circulation sur La Réunion, l'organisation appelle à des investissements dans les infrastructures et les salaires du secteur.

Par Maxime Bonnet - Publié le Mardi 20 Septembre 2022 à 15:09

"Depuis le plan de transport validé par la Région en 2014, la situation n'a pas évolué. On a toujours moins de 3 000 bus en circulation dans l'île, transport scolaire inclus. Sur les 2500 bus qui devaient être importés, moins de 500 sont arrivés. Pour donner une idée aux gens, Car Jaune, c'est 107 bus sur tout le département, dont quatre à deux étages. Ce n'est pas suffisant pour faire face à l'afflux de voyageurs. Ils s'orientent vers la voiture car sur certains arrêts, on doit attendre 45/50 minutes avant de voir un bus", s'agace Roger Alagama. Le secrétaire général de la fédération transport voyageur à la CGTR fait appel aux élus pour faire preuve de "courage politique".

Roger Alagama, le secrétaire général de la fédération transport voyageur, veut des décisions politiques fortes pour répondre à l'urgence de la situation.
Roger Alagama, le secrétaire général de la fédération transport voyageur, veut des décisions politiques fortes pour répondre à l'urgence de la situation.
Des infrastructures et des acteurs pas encore à la hauteur
 
Si la NRL a beaucoup occupé le devant de la scène, la CGTR dénonce un oubli des autres micro-régions. "Tout part pour la route en corniche, mais le Sud, l'Est et l'Ouest sont complétement saturés. Avec 400 000 voitures qui roulent tous les jours, on doit changer de manière de faire. Mais on n'entend rien comme proposition des élus", rappelle le secrétaire général.
 
L'organisation syndicale s'est également émue du peu de considération du ministre des Transports, Clément Beaune, pour l'Outre-mer alors que cette question est au centre des préoccupations du gouvernement, selon l'exécutif lui-même.

"Nous avons écrit au ministre car nous avons besoin d'un plan clair d'action. Il faut une organisation puissante capable de piloter et de planifier les transports à La Réunion. Le bus a été choisi en 2014 mais il faut mettre toutes les options sur la table, même le ferroviaire, avec une population qui va frôler le million d'habitants", continue le syndicaliste. "On ne sait pas qui est responsable de cette question aujourd'hui. Le SMTR n'a pas réussi à centraliser autour de lui les intercommunalités", poursuit Roger Alagama.

Une convention collective qui se fait toujours attendre
 
Petite lueur d'espoir pour la CGTR, la signature prochaine d'une convention collective pour les chauffeurs de bus. "Depuis 40 ans, les chauffeurs sont pénalisés car la loi interdit l'application de la convention nationale. Certains chauffeurs sont payés moins que le Smic, avec des contrats précaires. Avec la fin de la grève de 2021 dans l'Ouest, nous sommes sur le point d'aboutir à un accord. Une prochaine réunion est prévue le 29 septembre prochain avec tous les partenaires pour poursuivre les discussions", se réjouit la CGTR.
 
Alors qu'une grande partie de l'offre de transport repose sur des délégations de service, la fédération demande plus de rigueur dans les cahiers des charges des appels d'offre. Là encore, la CGTR fait appel au "courage politique" des élus pour imposer de meilleurs salaires pour les chauffeurs. "Il faut qu'on arrête de se dégager de toute responsabilité en renvoyant vers les entreprises qui ont les marchés. Les collectivités ont les moyens de peser en rédigeant un cahier des charges plus rigoureux", conclut le syndicaliste.




1.Posté par Lulu le 20/09/2022 16:54

faut arrêter avec ces bus et mettre en place un train qui fasse le tour de l'ile et des navettes pour desservir l'intérieur !

2.Posté par cenkorli le 20/09/2022 15:06

Demandeons des comptes aux anciens dirigeants politiques. Ils doivent être jugés pour leur incompétence.

3.Posté par Lol le 20/09/2022 17:22

Avec des horaires de fonctionnaire pas sur que sa attire surtout dans l'ouest ou à bois de nefles saint Paul, pas un bus avant 7h le matin

4.Posté par Ste Suzanne le 20/09/2022 17:35

Comment voulez vous avancer a chaque élection on casse le projet de l autre comme le tram la NRL et l entré ouest de St Denis
Surtout au départ avec un pierre verges qui était a la tête
Comment voulez vous ou la plupart des écarts étaient délaissé
Avec des horaires impossible un bus toute les heures
Sa se voit que les élus ne voyagent pas en bus et ils sont les premiers à faire la pub

5.Posté par Chris le 20/09/2022 18:38

Le problème, ce n'est pas tant le manque de transports que le planning (je me demande souvent par qui il a été établi).
Un exemple, à Quartier Français, vous attendez fréquemment, comme le précise Monsieur Alagama, 40 minutes ou plus si vous voulez rejoindre Ste Suzanne ville. Et quand enfin un bus de la Citalis se présente, tous les bus qui suivent le même itinéraire, au moins au début, se présentent en même temps : 31, 51, 53... avec également le Car Jaune E4. Là, vous avez l'embarras du choix, au minimum 4 solutions alors que vous avez attendu 3/4 d'heure!!!!
Est-il trop compliqué pour nos bureaucrates d'étaler les horaires? Sans doute la faute à un algorithme implacable alors qu'une bonne logique mathématique et humaine organiserait mieux le planning (planning en vigueur depuis très longtemps et qu'il faudrait à mon avis refondre totalement)

6.Posté par Promesse zélection maire st paul le 20/09/2022 19:37

La CGTR C'EST QUI LA PRÉSIDENTE DE RÉGION ? ET VOUS VOUS ÊTES LE SYNDICAT DE QUELLE PARTIE ?

7.Posté par Saintjosephois le 21/09/2022 07:03

Comment voulez vous moi qui habite à la plaine des gregues ,qui doit cultiver mon champ a la crête et matouta je dois descendre sur le littoral pour remonter à la crête pas de route des hauts d ou le cola circulatoire et la contournante n'est pas prêt d être achevé on critique mais on fait pas mieux.

8.Posté par Grangaga le 21/09/2022 16:42

Konm' si ke lo biss' y vol' dann'.... l'anboutéyiaz'.....
Nana ènn', la gainll' fé krwarr' Kréol'... k'èk' deu mil' biss' an pliss' nou sora sové ...d'la mizèrr'...
É nana la krwarr' vréman.....

9.Posté par polo974 le 21/09/2022 21:48

Un système de covoiturage/autostop avec des bons d'essence et un suivi sur une appli...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes