MENU ZINFOS
Société

La CGTR dénonce le Plan de relance du gouvernement


La CGTR estime que le Plan "Free relance" est un cadeau pour les entreprises et va à l’encontre des salariés. Le syndicat regrette qu’aucune contrepartie soit demandée.

Par - Publié le Samedi 5 Septembre 2020 à 11:14 | Lu 1130 fois

Le communiqué de la CGTR :

 
FRANCE RELANCE : ENCORE 100 MILLIARDS POUR LES ENTREPRISES ET LES ACTIONNAIRES


Après les 100 milliards du CICE offerts sur un plateau d'argent au patronat sans aucune contrepartie exigée en création d'emplois, la même recette libérale est aujourd'hui mise en oeuvre avec le pompeux "France relance".

Les milliards annoncés pour les entreprises ne sont assortis, une fois de plus, d'aucunes conditionnalités. Les entreprises seront exonérées d'impôts de production à hauteur de 10 milliards par an et cela sans aucune condition.

La crise sanitaire a plongé des milliers de salariés dans des difficultés financières mais pour eux, aucun allègement fiscal n'est prévu !
L'augmentation annoncée du nombre de contrats aidés Parcours Emplois Compétences (PEC) à La Réunion ne répond en rien aux attentes des milliers de jeunes réunionnais qui aspirent à construire leur vie avec un emploi pérenne. L'avenir des jeunes ne doit pas se réduire en une immersion dans la précarité !

Rien non plus sur les salaires. Pour la CGTR, la relance de la consommation ne se fera que par une augmentation significative du pouvoir d'achat des salariés avec notamment un SMIC porté à 1800 euros bruts. La baisse du chômage passe aussi inévitablement par le partage du travail et la réduction du temps de travail hebdomadaire à 32 heures.

A La Réunion, la relance passe se fera aussi par le BTP. La construction de logements doit être la priorité. Plus de 20000 demandes sont en attente, un logement construit génère 3 emplois. Et pourtant rien de concrêt dans "France relance".

Enfin, la grande oubliée est la fonction publique. La crise sanitaire a mis en évidence l'état de délabrement des services publics, le manque flagrant de personnel et l'absence de proximité. Pour la CGTR, Les services publics représentent un atout majeur dans la relance de l'économie. Les emplois statutaires publics doivent être augmentés significativement à La Réunion pour répondre aux besoins de la population et offrir à la jeunesse réunionnaise de véritables perspectives d'emplois durables.

Pour la CGTR, les orientations de "France relance" vont à l'encontre des intérêts des salariés qui vont encore financer ce nouveau cadeau au grand patronat.

Seule la lutte peut mettre un coup d'arrêt à cette politique.

La CGTR exige de nouvelles orientations plus sociales, l'abandon de la réforme des retraites à points et de la réforme de l'assurance chômage.

Le 17 septembre prochain, journée d'action interprofessionnelle, nous défendrons avec l'ensemble de la population un vrai projet de transformation.

Retrouvez toutes les infos de la CGTR sur son site  http://www.lacgtr.fr/


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par La Bruti le 05/09/2020 12:18

Il fallait s'y attendre, la CGTR étant le syndicat de la casse sociale en France et à l'origine de la fermeture et délocalisation de nombreuses entreprises françaises...
Pour moi ce sont les croque-morts des entreprises ....

2.Posté par baboukfutye le 05/09/2020 12:49

Les entreprises sont en train de crever!!! ce sont vraiment des sans-cervelles ces syndicats s'il y a plus d'entreprises il y plus de travailleurs et donc plus de syndicat...

3.Posté par Le Jacobin le 05/09/2020 14:16

Monsieur CGT

Pour avoir des salariés il d'abord avoir l'entreprise, sans vouloir remettre en question le seuil d'alerte que représente les Syndicats, ce qui vous manquent c'est un cerveau pour réfléchir.

il y en a en stock sur LEBONCOIN ne tardez pas.

4.Posté par Dimitile le 05/09/2020 15:57

Le Cancer Généralisé du Travail n'a jamais voulu comprendre et admettre que l'entreprise est la source des richesses, que l'entrepreneur en prenant des risques est le moteur de l'inovation. Ces syndicats staliniens veulent l'économie planifiée des anciens pays communistes.

5.Posté par Payet damien le 05/09/2020 17:21

On parle du chômage partiel ?
Auriez vous préférez des licenciements secs

6.Posté par JORI le 05/09/2020 18:39

Je ne savais pas que c'était l'état qui payait le smic des salariés mais on en apprend tous les jours avec les syndicalistes ! 😂 😂 😂

7.Posté par Antiannette le 05/09/2020 20:28

Cgtr.. Fossoyeurs d entreprises locales.. Leurs ds ttrop forts.. Ben pas travailler et faire payer..

8.Posté par CONTRIBUABLE le 06/09/2020 07:58

IL AURAIT FALLU LEUR DONNER LE POGNON POUR DILAPIDER EN UN RIEN DE TEMPS CES GENS SONT CONTRE TOUT ILS N ONT PAS DE SOLUTION SAUF DE METTRE A MAL NOTRE OUTIL DE PRODUCTION LIE AU PC QUI A ETE OBLIGE DE SE DEBARASSER DE LEURS SIEGE PLACE COLONNEL FABIEN DES BONS A RIEN .

9.Posté par Jp POPAUL54 le 06/09/2020 10:40

Les "STOPTOUT" sont de sortie.

10.Posté par Zarin le 07/09/2020 10:21

GRAND-PÈRE

...Or, j'avais hérité d' grand-père
Un' pair' de bott's pointues
S'il y a des coups d' pied què'que part qui s' perdent...

Merci Brassens

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes