MENU ZINFOS
Social

La CGTR Finances Publiques : "L’arnaque est grossière et scandaleuse !"


Dans un communiqué, la CGTR Finances Publiques dénonce la cure d’austérité voulue par le chef de l’État. Le syndicat regrette que la Fonction publique soit lentement délitée, tandis que les plus grandes fortunes continuent de s’enrichir. Ils appellent à la mobilisation lors de la manifestation unitaire du 29 septembre.

Par GD - Publié le Mercredi 21 Septembre 2022 à 07:12

Le communiqué:

Le président a annoncé de nouvelles cures d’austérité : contre les salaires, les retraites, le temps de travail, l’assurance chômage, la sécurité sociale, les services publics ? L’arnaque est grossière et scandaleuse !

Les macronistes, LR et RN ont refusé l’augmentation générale des salaires et la taxation des superprofits (alors que ceux des entreprises du CAC 40 explosent). En 2021, 70 milliards d’euros ont été versés aux actionnaires des entreprises françaises, soit +11 % en un an. Le patrimoine des 500 plus grosses fortunes françaises représente 1 000 milliards d’euros (pour comparaison, le déficit attendu en 2022 pour la France est de 154 milliards).

150 milliards d’euros par an d’aides publiques sont versés aux entreprises sans conditionnalité et souvent sans contrôle. La fraude et l’évasion fiscales représentent 100 milliards par an. Depuis 2017, c’est 21 milliards par an de cadeaux fiscaux aux entreprises. La suppression de l’ISF fait perdre 3,5 milliards d’euros. La suppression de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises et de nouvelles baisses des impôts de production sont prévues. La mise en place d’une égalité salariale entre les femmes et les hommes permettrait d’injecter 61,9 milliards d’euros dans l’économie.

Et c’est le système social français qu’il faudrait davantage sacrifier au profit du capital ?

Les deux lois du « paquet pouvoir d’achat » ne valorisent ni le travail, ni la reconnaissance des qualifications, ni les compétences. Elles sont parcellaires et non-contraignantes. Elles vont à l’encontre des augmentations de salaire, elles sont loin de compenser l’inflation (prévision de 10 % fin 2022) et de rattraper des années d’austérité.

Pour les fonctionnaires, l’augmentation de 3,5 % de la valeur du point d’indice ne couvre ni les 10 années de gel, ni la hausse de l’inflation, ni le tassement des grilles indiciaires (à ce jour, les 7 premiers échelons des agents C et les 3 premiers des B sont identiques au SMIC). Il est urgent d’améliorer le sort des agents. Il faut investir dans la Fonction publique !

À la DGFIP des échanges ont eu lieu pour une négociation sur le régime indemnitaire : aucune mesure générale proposée par la DG, deux mesures ciblées relevant du saupoudrage, de l’action sociale en guise d’indemnitaire, la volonté de réintroduire une modulation à la tête du client, et la création d’une « prime de fidélisation » limitée à quelques agents et source de nouvelles inégalités. On se fiche de nous !

La CGTR Finances Publiques revendique pour l’indemnitaire de vraies mesures pérennes pour tous les agents. Nous refusons toute modulation (dont le RIFSEEP). Nous revendiquons un complément de traitement indiciaire (CTI), déjà octroyé aux professionnels de santé à hauteur de 49 points d’indice, dans la perspective d’intégration dans le salaire des primes à valeur salariale pour toute la Fonction publique (sans effet négatif sur la revalorisation indiciaire).

La CGTR Finances Publiques revendique pour nos salaires notamment une revalorisation immédiate de 10 % de la valeur du point d’indice avec rattrapage et un mécanisme d' indexation sur l’inflation, la revalorisation des grilles indiciaires, des rémunérations plus justes pour les non-titulaires.

URGENCE pour nos salaires, URGENCE pour la Fonction Publique, URGENCE pour les agents de la DGFIP
Toutes et tous en grève et en manifestation unitaire et interprofessionnelle le jeudi 29 septembre 2022
Rassemblement à partir de 9h00 au Petit Marché à Saint-Denis.




1.Posté par cramon le 21/09/2022 07:58

le grand réveil après la guerre...

2.Posté par Serpico21 le 21/09/2022 08:10

Comment s'est possible l'Assemblée Nationale ne siège pas ?

3.Posté par Ti-Tang le 21/09/2022 10:47

C'est toute l'Administration - ou ce qu'il en reste - qui est mise à mal aujourd'hui , et sournoisement en état de démantèlement avancé .
La numérisation - forcée - voulue par Macron dès 2017 a été le premier coup de pioche ( mais pas une innovation : souvenez vous de la privatisation des " Téléphone et Télégraphe " dans les années 80 , suivie d'une vague de suicides ) ; plus proche je garde le goût amer sur la délivrance des cartes grises par informatique ... à l'heure actuelle ce sont des officines privées qui ont la main .
Pour finir , avec la Poste ( ce qu'il reste des PTT d'autrefois ) : c'est le naufrage ultime qui est en cours ; une administration au fonctionnement remarquable encore il y a 10 ans ; les petites communes ont déjà perdu leur bureau dédié , aujourd'hui ce sont les chefs-lieux de canton qui assistent à la disparition de ce service public ( remplacé par un " point services " dans une supérette ! ) ; demain la suppression du timbre rouge par une entité devenue incapable d'assurer l'acheminement dans les temps ....
Administration à l'image du pays où tout fout l'camp !

4.Posté par EnMêmeTemps le 24/09/2022 10:45

Les français, éclairés par la presse et les médias ont fait le meilleur choix...
La démocratie c'est le pouvoir au peuple, n'est-ce pas ?... NON?

La France s'effondre, comment en Mai-Juin 1940. Elle est SOUS LA BOTTE de la commission européenne et des US, les centre-villes de métropole ressemblent de plus en plus à la jungle de Calais, c'est PARTOUT et on nous emm#%$ avec l'invasion de l'Ukraine alors que la France recule PARTOUT sur son propre territoire!
On nous emm$%@% avec mes LGBTQ alors que les femmes ne sont plus en sécurité dans les rues des villes de métropole.

... tout ça pour que les bobos aient bonne conscience. C'est ça le suicide français.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes