Zot Zinfos

La CGPME s’engage à faire gagner la Réunion !

Vendredi 11 Mars 2016 - 12:35

La CGPME s’engage à faire gagner la Réunion !
L’assemblée générale de la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises a hier renouvelé partiellement son bureau.

---
Les administrateurs sont :
- Industrie : David Amiel (DAK Industrie)
- Artisanat : David Baron (Reflet des Iles) et Cédric Daly (Tradition 974)
- Commerce : Bernard Robert (Pharma World) et Mohamed Ismaël Jina (Groupe Jina)
- Services : Jérôme Calvet (JAI) et Jean-François Tardif (Absys OI)

Contenu de l'Assemblée Générale :

Après une année 2015 particulièrement riche et une présence remarquée à la COP 21, la CGPME Réunion inscrit son action dans la continuité et poursuit son combat en faveur des entreprises locales, de l’emploi, de la jeunesse, et du territoire réunionnais.

Ses perspectives 2016 ? Continuer à mobiliser ses adhérents, les pouvoirs publics, et les Réunionnais dans leur ensemble, pour mettre en mouvement la société avec de nouvelles initiatives. La CGPME Réunion a un cap : 2016, année de l’ancrage territorial.

Une assemblée générale qui inscrit l’action de la CGPME Réunion dans la continuité

L’année 2015 a été particulièrement riche pour l’organisation, qui a assuré son rôle de soutien et conseil à ses adhérents, mais qui a aussi renforcé son statut de partenaire incontournable des pouvoirs publics, notamment au travers de la mise en œuvre du CREFOP, du COPAREF, de la démarche SBA...

La CGPME a également pris toute sa place dans l’espace public, en proposant des initiatives originales et inédites pour faire exister l’organisation auprès du grand public et mettre en valeur l’entreprenariat. Qu’il s’agisse de la tournée des entrepreneurs avec le Rectorat pour favoriser l’insertion et la réussite professionnelle des jeunes, ou encore de l’opération
«Vis dans mon entreprise», à l’occasion des élections régionales.

Enfin, la CGPME poursuit son combat pour l’ancrage territorial et la valorisation des TPE-PME locales. A ce titre, le lancement d’Attitude Réunion vient affirmer l’ambition et le rôle majeur que la CGPME Réunion souhaite jouer dans le développement de la Réunion. Point d’orgue de cette démarche, l’organisation a été invitée à s’exprimer lors d’une conférence à
Paris, dans le cadre de la COP21.

Cette participation vient récompenser les actions entreprises par la CGPME Réunion pour accompagner les TPE-PME dans la mise en place d'une politique RSE, axée sur un ancrage territorial.

L’Assemblée générale valide donc le bilan 2015 et inscrit son action dans la continuité en renouvelant sa confiance au Président, Dominique Vienne.

Dominique Vienne, «Je suis très heureux de la confiance renouvelée de nos adhérents dans notre organisation. Elle conforte ma détermination à agir, non seulement pour eux, pour nos entreprises mais aussi pour l’ensemble de la Réunion.

Il ne s’agit pas seulement du développement de notre organisation patronale, mais bien d’une mobilisation générale, que nous souhaitons mettre en place pour faire gagner la Réunion.»

Un engagement pour et auprès des chefs d’entreprises

Offrir aux adhérents des espaces de rencontres et de débat pour  échanger et construire ensemble des modèles de développement : de nombreux rendez-vous ponctuels ou récurrents rythment l’année et seront proposés : Business breakfast, déjeuners Talents et Territoires, Club des entrepreneurs ou encore business quick meeting...

Informer, former, mettre à disposition des entreprises, des outils et des moyens d’accroître leur performance.

Une version actualisée et enrichie du guide numérique élaboré par la CGPME Réunion avec le soutien de la Région Réunion, est disponible. Il recense la majorité des dispositifs de soutien auxquels peuvent prétendre les entreprises réunionnaises, ainsi que les acteurs qui les mettent en œuvre.

Si vous souhaitez le recevoir, contactez la CGPME Réunion.

Un portail juridique et social sera prochainement proposé. Il mettra à disposition un flux régulièrement mis à jour d’actualités dans le domaine social et juridique, et permettra aux adhérents d’accéder à un fonds documentaire complet via des fiches pratiques sur les problématiques que rencontrent régulièrement les chefs d’entreprise ainsi que les démarches à suivre et les solutions possibles. Enfin, chaque semaine, «la petite histoire du jour» leur est envoyée et présente de manière ludo-pédagogique une situation à laquelle ils pourraient ou sont amenés à faire face dans leur entreprise (ex: C’est l’histoire d’une société qui refuse d’appliquer un contrat signé par un salarié).

Promotion du SBA

Pour les entreprises réunionnaises composées à
96% de TPE, accéder aux marchés publics relève parfois du parcours du combattant. En période de crise économique aigüe, il est vital que l'acte d'achat public soit aussi un acte de développement économique, capable de préserver et de développer les filières locales.

Appel solennel aux acheteurs publics locaux, afin d'étendre la démarche SBA à l'ensemble de La Réunion, élaboration d’un livre blanc avec quinze organisations professionnelles, invitation d'une cinquantaine d'acheteurs publics à découvrir le dispositif SBA. Aujourd’hui huit signataires (Conseil Départemental, Région réunion, Villes de Saint-Denis, de Saint-Leu, de Petite-Ile, SIDR, CINOR, CHU), demain, la démarche SBA s’intensifie pour convaincre toujours plus d’acteurs.

Représenter et faire entendre la voix des entrepreneurs : rendez-vous incontournable de l’année, les élections consulaires seront l’occasion pour la CGPME Réunion de porter des propositions et de soutenir un projet  promouvant la place des savoir-faire locaux, de nos TPE/PME dans l’économie réunionnaise.

Pascal Plante : « Les élections des chambres consulaires font partie des rendez-vous très importants de cette année. Il ne s’agit pas d’une bataille électorale car la seule bataille qui vaille aujourd'hui est celle que nous menons depuis toujours, celle du carnet de commandes de nos TPE/PME. Les élections consulaires sont le relais naturel des politiques en faveur des entreprises, la CGPME Réunion ne peut être absente de ces débats.

C’est pourquoi nous présenterons des propositions fortes et légitimes car véhiculées par la voix même des TPE/ PME.

Les chambres consulaires doivent porter une trajectoire lisible et partagée pour les TPE/PME. Elles en ont besoin. Notre territoire aussi.»

Un engagement pour l’ensemble du territoire réunionnais

Parce que le développement de notre île est l’affaire de tous et parce que la CGPME Réunion a pour ambition de mettre la Réunion en mouvement, elle s’engage dans une démarche de valorisation de l’ancrage territorial.

L’ancrage territorial ne se décrète pas. Il se vit. Il s’incarne. Et se mesure, aussi.

L’association Attitude Réunion, lancée ce jour, dont le président est Jean-Louis Dupuis (président d’Ets Legros), a pour but de promouvoir l’engagement des entreprises et des collectivités et de mesurer l’indice de retour économique pour le territoire. Nous disposons pour cela de l’outil BIOM, qui mesure les retours en termes d’emploi, de fiscalité locale, d’investissements locaux.

L’association Attitude Réunion fédère l’ensemble des entreprises dont l’ancrage territorial a été mesuré. A ce jour, 40 entreprises ont obtenu cette évaluation.

L’objectif ? Faire en sorte que chacun des acteurs de l’économie  réunionnaise intègre parmi ses objectifs prioritaires la création de valeur  ajoutée pour le territoire. Il ne s’agit plus seulement de vendre ou d’acheter un produit, une marque, mais plutôt de promouvoir un territoire de marque.

Qui est concerné, qui peut agir ?

•Les donneurs d’ordre privés et publics : en orientant la commande publique vers l’achat local (l’objectif développé par le SBA) pour que ces achats soient un levier du développement économique
•Les entreprises: en développant une véritable politique de RSE
(Responsabilité Sociétale des Entreprises) et notamment en évaluant cet engagement.
•Les consommateurs: en faisant le choix de consommer local, en devenant des ambassadeurs de la marque Réunion, en privilégiant l’achat responsable avec des produits ou des services labellisés

Attitude Réunion

Chacun a donc un rôle à jouer. Les trois maillons essentiels de la chaîne économique sont reliés, créant un cercle de consommation vertueux propice à la création de valeur sur le territoire.

Dominique Vienne : «Le développement économique et social de notre territoire impose qu’on unisse nos forces. Entreprises, consommateurs, pouvoirs publics, nous avons tous une responsabilité. Notre réussite sera collective ou ne sera pas.»
Lu 844 fois




1.Posté par GIRONDIN le 11/03/2016 13:41 (depuis mobile)

Fréderic Vienne s’est montré heureux de sa réélection.
👏
Moi zaussi

2.Posté par totor le 11/03/2016 13:34

C'est pas une info - c'est du publi-reportage cet article.


3.Posté par ZembroKaf le 14/03/2016 10:50

- Artisanat : David Baron (Reflet des Iles)

C'est BANON !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >