Société

La CFTC demande des mesures concrètes et immédiates

Samedi 8 Décembre 2018 - 12:27

Dans la continuité des annonces du Premier Ministre, les partenaires sociaux ont été reçus par la ministre du travail, Muriel Pénicaux, accompagnée des ministre de la cohésion des territoires, des transports, de la ville, du logement et de la transition écologique. 
 
À cette occasion, La CFTC a voulu témoigner auprès des divers représentants du gouvernement des difficultés et inquiétudes quotidiennes du monde du travail telles qu'elles lui remontent ces dernières semaines via ses syndicats implantés sur l'ensemble des territoires et des secteurs professionnels.
 
Il y a manifestement une perte de confiance dans la capacité des acteurs institutionnels à solutionner des problèmes pourtant récurrents. La logique qui guide la politique gouvernementale n'est pas comprise et les travailleurs que nous représentons semblent aujourd'hui ne percevoir que les échecs ou absences de résultats. À titre d'exemple, la CFTC a mentionné la réforme de la formation professionnelle dont les nouvelles dispositions sont accueillies comme profitant aux travailleurs les plus formés. Autre exemple avec la politique du logement social qui propose à ses bénéficiaires des logements au prix du marché...
 
La méfiance porte plus généralement sur le dialogue social, quel qu'en soit le niveau, avec des négociations qui ne sont plus reconnues comme susceptibles d'apporter un "plus" aux travailleurs. À ce titre, la CFTC a réitéré sa demande aux organisations patronales ainsi qu'à l'État, en tant qu'employeur, de relancer la dynamique de négociation salariale avec à la clé des résultats plus significatifs que les habituels alignements sur l'inflation. Elle demande également aux branches de prendre le relai afin de compenser les entreprises réfractaires.
 
Elle a encore réitéré comme mesure de court terme la révision de la hausse de CSG qui vise les retraités. Ces derniers, au même titre que les travailleurs, doivent pouvoir vivre dignement de leurs pensions.
 
Enfin, et à plus long terme, la CFTC a rappelé les deux défis qui se complètent et s'imposent au monde du travail comme à la société toute entière : les transitions énergétiques et numériques. Deux questions cruciales pour les générations présentes et à venir.
 
Sources d'angoisse pour nos concitoyens si nous tardons à agir, ces transitions bien pensées et bien conduites constituent pourtant la plus belle opportunité de redonner du sens et du crédit à notre action commune. En associant localement et le plus largement possible l'ensemble de nos concitoyens, organisés ou non, à leur définition puis à leur mise en œuvre, nous répondrons aussi à leur souci de refaire société! 
Zinfos 974
Lu 632 fois



1.Posté par Grangaga le 09/12/2018 00:39

A....a, tangu' y sortt' dann' trou.......
Talèrr', sora in z'associacyion ....katolik'.......
Domin, sora satt' bann' ......z'artiss'.......
Aprè.........
Si té in pwasson, té finn' gaté !!!!!!!........
Rantt' zot' kaz', nou la gainll' débri a nou.......
Nou la pi bézwin d'zot'......sapp' a zot'........
" Nou vé pi zot' pitié, nou vé pi......koukounn' "......( Zis'kakan ).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter