Economie

La CCIRPP porte plainte de manière nominative contre la SRPP

Lundi 2 Juillet 2018 - 17:07

Comme ils l'avaient annoncé il y a un mois, la CCIRPP porte plainte contre la SRPP. Pour la CCIRPP, la phase administrative est terminée, elle a donc engagé un recours commercial et civil, qui pourra déboucher à tout moment, s'il le faut, sur du pénal.


"J'ai donné carte blanche aux avocats pour commencer les procédures. Et il va pleuvoir des procédures. J'ai fait exprès de ne pas porter plainte contre X mais de faire poser des plaintes nominatives, avec noms, prénoms et fonctions des personnes concernées", confie Mourad Guelalta, responsable de la CCIRPP. 

La CCIRPP avait donné comme deadline le 30 juin 2018 à la SRPP, pour mettre la main sur les documents manquants demandés. Pour rappel, la SRPP avait indiqué à l'Etat sa demande d'autorisation de monopole des produits pétroliers, soi-disant sans aucun risque de verrouillage de la concurrence. 

La CCIRPP avait donc demandé l'accès mais la SRPP aurait tout fait pour l'en empêcher. "Clairement la SRPP a fraudé. Elle a falsifié des documents, modifié les conditions d'accès ou encore créé un prix de revient très élevé", précise Mourad Guelalta. A noter qu"une chose est sûre, la SRPP n'est pas une raison d'Etat, mais bien une société de droit commun". 

La CCIRPP a tout d'abord commencé une procédure administrative, en saisissant l'autorité de la concurrence. Cette dernière avait proposé une médiation avec la SRPP, que la CCIRPP avait acceptée. "Cependant aujourd'hui rien a bougé et la SRPP continue de toucher 232 000 euros par jour sur la tête du consommateur", souligne Mourad Guelalta. 

"Inquiet" de ne pas avoir de nouvelles, la SRPP a adressé un courrier à la CCIRPP le 18 juin dernier, en lui demandant des "choses impossibles". La CCIRPP lui a donc de nouveau demandé les documents manquants, à quoi la SRPP ne cesserait de répondre "je ne sais pas"

La CCIRPP a donc pris la décision de clore la phase administrative et de se diriger vers le contentieux. Mourad Guelalta voulait directement saisir le pénal et faire un recours contre l'Etat pour manquement, mais ses avocats lui ont conseillé au préalable de réaliser un recours commercial et civil judiciaire.

L'autorité de la concurrence devra ainsi se prononcer: "soit elle fait appliquer la loi et engage une décision ferme et précise contre le SRPP, soit elle rejette notre plainte avec des décisions motivées", précise-t-il. 

"Je devrais ensuite avoir confirmation si cela se passe dans un tribunal à La Réunion ou au tribunal de Paris", souligne Mourad Guelalta. "Cela devrait aller très vite. J'ai mis tous les moyens pour, j'ai même fait appel à des médias métropolitains". 

Mourad Guelalta conclut : "on est la preuve vivante que tout ce qui a été fait dans toute l'histoire de la vie chère n'existe pas". 
Charline Bakowski
Lu 3159 fois



1.Posté par nono le 02/07/2018 17:17

aie ils sont de retour !!!!! préparez vous les dépôts vont être fermés et bouchons sur les routes !!!

2.Posté par Manu le 02/07/2018 17:54 (depuis mobile)

Un concurrents qui veux importé du gazole moins cher mon livre bleue enfin un monde merveilleux aime vous les un les autre que le dimanche matin après chacun pour sois dieux pour tous MDR .rêvons plus grand MDR A

3.Posté par Ti tangue la roue le 02/07/2018 18:16 (depuis mobile)

Prends car jaune et arrête rouler les dimanches...

4.Posté par GIRONDIN le 02/07/2018 18:17

...... J'ai donné carte blanche aux avocats pour commencer les procédures.....

Drôle d'avocat, ils ont accepté..... D'habitude ils préfèrent la bleue ou la gold !

5.Posté par Jeff le 02/07/2018 20:36 (depuis mobile)

Cette ccoperative bidon ne debouchera jamais sur rien.....on dirait qu ils arrivent pas a comprendre

6.Posté par Nat le 02/07/2018 20:46 (depuis mobile)

Carburant moins cher?
Quelle sera sa qualité? Et que deviendront nos pompistes?
Nous allons nous meme tuer des emplois et notre economie...
De beaux parleurs qui veulent s’enrichir sur notre dos!

7.Posté par Môvélang le 02/07/2018 22:20

SFR et Orange etc se sont bien fait , et profondément baisé par la justice , on verra bien si la srppr arrivera à acheter les juges !

8.Posté par Pro no stick le 03/07/2018 08:00 (depuis mobile)

6.
L'economie se doit d'evoluer.
La diminution du prix à la pompe permet de maintenir des emplois. Cessez de croire à la rethorique mensongere des petroliers et des gerants de station service.

9.Posté par Mwa la pa di le 03/07/2018 11:35 (depuis mobile)

En vertu de quoi la srpp devrait accepter un concurent dans ses propres cuves ? ?

10.Posté par Marc le 03/07/2018 12:53

9. La loi.

11.Posté par Nat le 03/07/2018 12:59 (depuis mobile)

8.
Vous êtes bienheureux de croire que baisser le prix ne va ni altérer la qualité ni supprimer des emplois..
Quand on connait la composition du prix de vente, on ne peut qu’avoir peur.
Avoir un prix juste oui mais avec de la qualite
Et des jobs

12.Posté par Yo le 03/07/2018 13:02 (depuis mobile)

8.
Vous connaissez bien le sujet? Apparement pas.....
Changer l’economie intelligement et pas avec cette bande d’amateurs...
Bref, vous avez raison, changeons tout sans refléchir, mais ne venez pas pleurer quand zot l’aura perdu son emploi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie