MENU ZINFOS
Economie

La CCIR signe son retour à Saint-Benoit


"Le signal envoyé ce jeudi matin est un signal fort". Patrice Selly ne cache sa satisfaction après la visite ce jeudi d'une délégation de la Chambre de commerce à Saint-Benoit. Une convention a été signée entre la CCIR et la mairie portant sur un accompagnement de la municipalité dans ses différents projets d'aménagement. Une signature qui marque également le retour de la chambre consulaire dans la commune, avec l'installation à venir d'une antenne.

Par - Publié le Vendredi 27 Novembre 2020 à 17:44 | Lu 2573 fois

Le partenariat noué entre la mairie et la chambre consulaire verra cette dernière épauler la commune dans le développement de son offre commerciale avec l'aménagement de zones d'activités comme celle de Beauvallon, le réaménagement et le développement de la zone d'activités de Beaulieu, le futur aménagement de la zone de Le Conardel, sans oublier la ZAC Isis.

La municipalité a également demandé à la chambre consulaire un accompagnement sur le développement de ces projets, "car seuls, nous n'y arriverons pas", en raison des difficultés budgétaires que connaît la collectivité. Cet accompagnement va se manifester notamment par l'acquisition d'écobox notamment en centre-ville mais aussi par la mise en place d'une Journée de l'entrepreneuriat en mars 2021. "Cette maison de l'entrepreneuriat n'était pas mon projet mais quand les choses sont bonnes il faut le dire et ce projet était bon pour Saint-Benoit", a tenu à rappeler Patrice Selly.

"Le début d'une belle histoire"

Un partenariat a également été noué entre la mairie et la Chambre sur la définition de la stratégie de redynamisation du centre-ville bénédictin. Un centre-ville qui en a bien besoin puisque près de 50% des commerces ont baissé leurs rideaux. "Le but de cette étude est de comprendre pourquoi aujourd'hui il y a autant de fermetures à Saint-Benoit mais surtout faire revenir la clientèle dans la commune", a poursuivi Ibrahim Patel, qui voit dans ce partenariat entre les deux entités "le début d'une belle histoire".  

"Il faudra maintenant formaliser tous ces éléments. Il y a aussi le volet formation, essentiel, sans oublier celui de l'aménagement. La Chambre peut nous accompagner pour l'aménagement du foncier et notamment celui de Beauvallon. Sur l'ensemble de ces volets, le souhait qui est porté à la fois par le président Patel et moi-même c'est que nous puissions formaliser très rapidement ces différents domaines d'intervention à travers une convention", poursuit le maire de Saint-Benoit et président de la Cirest.

Une convention mais également la mise à disposition par la commune d'un local à la CCIR, le foncier ne manquant pas à Saint-Benoit, pour matérialiser le retour de la chambre consulaire dans la cité des eaux vives.

Le pôle numérique pourrait se faire à Saint-Benoît

"C'est vrai que la Chambre a pris un engagement de signer une convention sur trois volets: le volet économique, le volet de la formation et le volet de l'aménagement". Sur le premier volet, la CCIR réfléchit à réinvestir à Saint-Benoit. "Dans quels domaines ? Cela va être une discussions entre nos deux services. Nous avons par exemple l'Ecole supérieure du numérique, nous avons le volet numérique qui est dans le pôle numérique qui pourrait se faire à Saint-Benoît. Dans le domaine de la formation, nous lançons l'École supérieure de management qui va démarrer l'année prochaine avec une extension possible dans la commune", a énuméré Ibrahim Patel.

Sur le volet de l'aménagement, la CCIR a validé récemment une enveloppe de 15 millions destinée à l'acquisition de biens immobiliers. "Nous sommes intéressés par le volet écoboxes et la Chambre pourrait acquérir ces écoboxes si le foncier est disponible en partenariat avec la mairie", envisage-t-il.



Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bénédictin le 27/11/2020 18:50

Une simple question ? Et si on changeait les commerçants d’un autre temps pour afin de faire revenir les gens au centre ville ????

2.Posté par Jason le 27/11/2020 18:50

La jeunesse avec un condamné !!!! Vive saint benoit !

3.Posté par L''''''''''''''''INSOUMIS le 27/11/2020 19:03

Sont contents ces ...
Un peu plus de pognon à partager entre potes ... A Nos frais.


A VOMIR...🤮

4.Posté par batisseur le 27/11/2020 20:46

Le début de la reconstruction de cette commune tombée en ruine! Nous allons commencer à voir le bout du tunnel! Les fontaines fonctionnent à nouveau, les rues sont propres, c'est le début de tout.
Merci à cette équipe dynamique!

5.Posté par Freedom Fighter le 28/11/2020 02:08

À vomir... qd je vois 2 truands ensemble j'ai la larme à l'œil car eux se gavent pendant que le peuple crève... Wake up la Réunion

6.Posté par eric le 28/11/2020 05:47

un antenne afin de mettre des copains c zest une bonne idee

7.Posté par Loulou le 28/11/2020 07:15

Les commerçants de la reunion ne seront pas crédibles tant que Patel sera a la chambre. Comment voulez-vous être pris au serieux quand vous vous affichez avec un personnage pareil. Déçu de Selly pour le coup... Il rentre dans le rang comme les autres. Tant pis pour St Benoît.

8.Posté par Cloclo le 28/11/2020 07:55

Les rues sont propres ? Vous êtes aveugle ?

9.Posté par té bana le 28/11/2020 08:24

Qui a vidé les caisses de la mairie? Ceux qui se sont gavés sur le dos des bénédictins n'ont pas été choisis par le peuple! Ouf, car 6 ans de plus et c'était irrécupérable! Les vrais truand, ne sont pas sur cette photo! Espérons qu'il y aura des poursuites judiciaires contre les videurs de caisse des mandats précédents!
La commune est moins sale, les herbes y sont moins hautes et c'est un bon début! Selly est courageux.

10.Posté par Toast le 28/11/2020 13:26

Qui se ressemble... s'assemble!

un marchand de parole et escroc!

et zot la poin la honte.

En attendant cbris y manze salade.

11.Posté par totoche le 28/11/2020 14:38

Patel et Fruteau étaient de grands amis et ça ne gênait personne.
Selly fait alliance avec la CCIR et son président, c'est Patel. Mais est-ce qu'ils sont pour autant amis? Il n'y a plus d'argent mais il faut que la ville renaisse de ses cendres! Des aides de la Région, du Département, de l'Etat, de la CCIR, de la Cirest vont affluer pour sauver cette commune! Merci à eux d'aider les bénédictins et surtout les plus démunis.
Ils sont partis les poches et la panse bien remplies, les videurs de caisse qui ne savaient pas qu'il fallait payer les charges salariales! MDR!

12.Posté par ARETEKSA le 29/11/2020 10:37

Patel est un grand stratège. Après avoir fermé l antenne est de cci à st André il l ouvre de nouveau 2 ans après. C est vrai qu il fallait justifier le plan social !!!
Et après avoir fermé st benoit il ouvre de nouveau. C est bien l œuvre d un grand patron genre cac 40 !!!! Que font les autorités ??????????

13.Posté par Coco le 29/11/2020 20:48

Félicitations à ce maire qui a de la poigne pour avoir des fonds pour développer St Benoit...
Le mec n a même pas encore pété, vous proclamez la mauvaise odeur...
Donnons au moins 1 ans pour avoir une première vision

14.Posté par Steve le 29/11/2020 22:08

Bureau en chine c est fini ?? En Inde et mada...

15.Posté par PIKALIMEM le 01/12/2020 10:28

Les grands projets de Patel, le bâtisseur !!!
Celui sans qui les choses n'avançaient pas, celui qui est le maître des lieux avec droit de vie et droit de mort sur sa cour.

Un autre monde de réussites dans les incohérences et les tromperies quotidiennes. A méditer.

M. Le Maire est en partenariat financier avec la CCIR, promoteur immobilier ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes