Economie

La CCI demande de déclarer La Réunion en zone catastrophe économique

Mardi 20 Novembre 2018 - 11:59

La CCI demande de déclarer La Réunion en zone catastrophe économique
Face à la mobilisation des gilets jaunes impactant l’économie de l’île depuis samedi, à laquelle s'ajoute de nombreux commerces cibles de casseurs, la Chambre de commerce et d’industrie demande de déclarer La Réunion en zone catastrophe économique.

"Les pillages et dégradations privent des chefs d'entreprises et leurs salariés de leur outil de travail", s’indigne la CCIR. 

En sollicitant l’Etat via la mise en place d’un fonds d'aide d'urgence, la Chambre espère pouvoir "aider les entreprises à relancer leur activité dans les meilleurs délais". 

Les entreprises victimes de dégradations sont invitées à se rapprocher des Maisons de l'Entreprise afin de recenser les vols, dégâts causés et/ou difficultés qu'elles subissent.
N.P
Lu 7050 fois




1.Posté par Jerem le 20/11/2018 12:59 (depuis mobile)

Il suffisait d interdire toute manifestation samedi et on en serait pas là...

2.Posté par olive le 20/11/2018 13:02

ce sont les élus de la CCIR qui sont une catastrophe économique : que ces zozos démissionnent, ce sont des incapables ! la population devrait s'attaquer à ces politiques et les obliger à démissionner : tous les élus de la Réunion démission

3.Posté par Midiaou le 20/11/2018 13:17

La catastrophe économique c'est le président de la CCI. Laisser en place un individu de la sorte c'est vraiment courir à la catastrophe.

4.Posté par Cimendef le 20/11/2018 13:39 (depuis mobile)

La catastrophe économique cest Ibrahim Patel.

5.Posté par Scmm reunion le 20/11/2018 15:00 (depuis mobile)

Bonjour je suis sans activités l atelier ou je demeure 2 impasse ucello au port a été incendié volontaire ou pas .très dur pour mon activité .merci


6.Posté par vérité le 20/11/2018 15:08

président chambre de commecre ,consieiller régionale ds l'équipe de didier robert il demande encore des millions a l'état pour qu'il gère la casse de ses commerçants ,je suis commerçant et je n'ai pas confiance a ce type .

7.Posté par Monsieur Catastrophe le 20/11/2018 16:00 (depuis mobile)

Augmentation doublée de ses indemnités de la cci. Indemnités de conseiller régional . Sous location d''un loyer non payé . Tricherie aux élections par achats de voix . Mérite le prix nobel du catastrophisme . Quel exemple!!!

8.Posté par heu berk le 20/11/2018 16:10

c'est pas à la CCi nana un president mis en garde à vue recemment ?
c'est lu ki vien donne des leçons?
quel type de leçons?

9.Posté par Scalp le 20/11/2018 16:16

ah, ah, ah !!

la CCI, rien que le nom m'amuse !

C'est la Chambre des Copains Initiés ?

10.Posté par el kamion le 20/11/2018 17:03

Mais les commerçants se gavent à la Run. Ils sont la vie chère

11.Posté par marco le 20/11/2018 18:21

Tous ces bloquages qui entravent la bonne circulation, les magasins cassés, pillés, etc..... sans compter les fermetures de commerces sont préjudiciables à l'économie de l'île. De plus, on commence à avoir de sérieux problèmes pour acheter la nourriture : grande surfarces fermées, pénuerie de pain dans les boulangeries, etc.... Cela risque de fiche l'économie de l'île en l'air.

12.Posté par jean-richard bennala le 20/11/2018 19:20

poste 11 demandez des conseils à papy et mamy qui ont connus les guerres des tickets 4 jours de grèves vous pleurez déjà , manger des brèdes du riz et buvez de l'eau et du café.

13.Posté par jean claude payet le 20/11/2018 19:29

en catastrophe culturel oui

14.Posté par anonyme_mouse le 20/11/2018 19:50

Pour les chefs d'entreprises qui voulaient se séparer de quelques éléments qui foutent rien au travail c'est le moment idéal! ça va passer comme une lettre à la poste lol.

15.Posté par komssameme le 21/11/2018 11:59

Quel exemple le président CCI ! Il se prend pour Macron Pays. Un lecteur a oublié qu'il perçoit entre autres une indemnité IRT, faites le compte, lo gars lé riche sur les dos de ses ressortissants, pas assez MM. les ministres envoyez encore plus de subventions pour le portefeuille de catastrophes qu'il va gérer pour ses potes commerçants. La justice tarde trop à donner les sanctions contre ce kagniard col blanc minable.

16.Posté par La gitane le 22/11/2018 03:18 (depuis mobile)

la catastrophe c'est toi Patel

17.Posté par Didier le 23/11/2018 13:30

PATRONS / SALARIES : PAS LE MEME COMBAT !

Sous prétexte de quelques vitrines cassées et de quelques jours de blocage sur les routes, l'on voit les patrons sortir du bois pour une fois de plus demander des aides de l'Etat.
Tous les prétextes sont bons pour ces exploiteurs de grapiller quelques millions d'euros de fonds publics.
Raison de plus pour les salariés de ne pas mêler leurs voix à celles de leurs exploiteurs, mais de s'organiser de façon strictement indépendante d'eux et de défendre leurs propres revendications :
le SMIC à 1800 € - 300 € d'augmentation mensuelle pour tous les salaires - l'échelle mobile des salaires et des retraites (quand les prix augmentent, les salaires et les retraites doivent augmenter dans les mêmes proportion !)

18.Posté par Misère misère le 24/11/2018 19:24 (depuis mobile)

La seule fois que j''ai demandé une aide pour des problèmes de trésorerie à réponse a été "Monsieur, si c''est pour de l''argent, niet y en a pas, par contre on peut vous aider à vous mettre en redressement ..."

19.Posté par komssameme le 25/11/2018 08:30

Deux grands camarades les Présidents CCI-niveau scolaire cancre à l'école, n'a pas fait d'études incapable de gérer l'institution- (+20 salariés licenciés et remplacés par des kagniards, liquidation des biens CCI...) et la Chambre de Métiers qui ont voté l'augmentation taxe régionale (ils sont aussi élu REGION, IRT...) ;, l'un s'enrichit sur le dos des ressortissants et de la caisse consulaire (plein de millions à gérer on peut se gaver et faire plaisir aux élus voyous style "mi mort pou lo transport" sans impunité, l'autre a doublé de volume, z'indemnités en tous genres y manquent à zot'.? CCI payent les billets d'avion (plus d'une trentaine et plusieurs fois dans l'année) même pour business perso. Une autre réforme consulaire et autres administrations à continuer M. et Mmes du Gouvernement, supprimer le nombre d'élus et les triplons d'emploi fictif des collectivités et communes (économie des indemnités à recalculer sur barême fiscal comme tous les contribuables). Les acquis-retraite à vie, frais de funérailles des présidents ministres, députés, sénateurs à supprimer, il faut donner l'exemple. Les banques se gavent d'agios et frais bancaires sans compter qu'elles appliquent aussi des droits de succession sur les comptes des morts (250 à 450 €) en revanche elles ne rémunèrent pas l'argent que vous déposez sur les comptes courants !

20.Posté par mouton noir le 27/11/2018 19:23

LE CCIR ...qui oblige a des stage farfelu et qui copie les projets intéressants pour les amis......heureusement qu il donnne des lecons ..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie