Société

La CASUD se refuse à toute augmentation du prix de l'eau

Vendredi 14 Décembre 2018 - 15:01

Le dernier conseil de l’année de la CASUD s’est déroulé ce vendredi au Tampon "dans un contexte social sans précédent", sur fond de crise des Gilets jaunes. 

Hausse du pouvoir d’achat et développement économique, l’intercommnunalité, avant de voter les 40 affaires prévues à l’ordre du jour, est revenue sur la problématique du prix de l’eau. Une augmentation que la collectivité se refuse à pratiquer et à faire supporter aux usagers, déjà affaiblis dans le contexte "socio-explosif actuel" soulevé par le mouvement des Gilets jaunes.

En cause: le poids des investissements pour la potabilisation et l’assainissement. Des investissements estimés à 124 millions d'euros par la CASUD, imposés par l’Etat, a rappelé Patrick Lebreton alors que "les priorités sont la modernisation du réseau et l’exploitation de nouvelles ressources".  Une motion a été adoptée en ce sens.

Jacquet Hoarau : "Nous avons eu la confirmation du retrait de cette mesure"

L’assemblée communautaire demande ainsi à l’Etat de flécher les financements nationaux et européens sur ces deux priorités mais également de revaloriser les subventions allouées aux "très couteuses" unités de potabilisation. 

"Ce combat est juste car nous avons 40 ans de décalage avec la métropole" , est intervenu Jean-Jacques Vlody, conseiller communautaire. Des retards structurels d’équipements aggravés par la pression démographique. 

Dans le même temps, les conseillers se sont penchés sur le contrat de progrès des services de l’eau et de l’assainissement 2018/2023. Ce plan d’actions engage plus de 120 millions d’euros pour la modernisation des réseaux d’eau potable et assainissement mais stipulait une augmentation progressive du prix de l’eau.

Face à l’Agence française de développement (AFD) et les représentants de l’Etat notamment, la collectivité a fait plusieurs fois fait valoir les indicateurs sociaux négatifs du territoire. "Vendredi dernier, nous avons eu la confirmation du retrait de cette mesure", s’est félicité Jacquet Hoarau, vice-président en charge de la question de l’eau.
PB
Lu 3448 fois



1.Posté par GIRONDIN le 14/12/2018 16:45

tiens le superbe est toujours là? il devait partir avec perte et fracas !!!



didiX 6800 a dit: un homme, blablablabla blablabla et lui cumul toujours????????????

2.Posté par Pat La Bouloche le 14/12/2018 20:18 (depuis mobile)

L''eau ???... Legrosthon va rouiller !!! L''eau de vie lé meilleur !

3.Posté par Mi dit toute le 14/12/2018 23:24

Sur la photo on peut voir le maire de Saint-Joseph cumulard d'indemnités sans scrupule, le chinois du Tampon dit pique sous et surtout le roi de la tune Olivier RIVIERE.

Ce petit maire qui ne paye pas de mine à lui seul cumulerait plus de 10 fonctions pour 3 mandats (Maire, VP à la CASUD et surtout 1er VP à la région) avec cerise sur le gâteau un poste de PDG rémunéré annuellement à hauteur de 71000€ (presque 6000€ net par mois)

Si l'on s'arrête un moment sur sa situation, ce petit maire des laves toucherait toutes rémunérations et indemnités confondues aux alentours de 13 000€ net par mois.

Les gilets jaunes ne peuvent pas rester silencieux. Il faut qu'ils demandent des COMPTES à ce monsieur.

TROP c'est TROP

4.Posté par François le 15/12/2018 00:32

Certains élus ont pris leurs responsabilités (tardivement certes) et ont démissionné de leurs mandats annexes ... et vous, où en êtes vous ? Vous considérez vous comme étant au dessus des lois ? Supérieurs au petit peuple des gilets jaunes ? Que dire des expatriés que vous nommez (rubis sur ongle) à la tête de sem locale ? La encore vous avez démontré votre « grand intérêt » pour la préférence régionale... aux prochaines municipales à saint jo j espère qu il y aura face à vous un « expat » prof de bowling, puisque à priori, ils sont plus compétents que les réunionnais

5.Posté par Laurie le 15/12/2018 08:04 (depuis mobile)

Zot n''a vraimen pu rien à fair pou raconte la moucate coma?? Si zot jalou ke le boug y boss bein essay fait autant! C 1 combat juste pou la population ke n''a point d''augmentation d''eau en plus de tte sak nou paye!!! Merci aux élus de bataille po Nou!

6.Posté par andré le 15/12/2018 09:54

mm benard monique va occupé de zot en 2020

7.Posté par question bête le 15/12/2018 10:11

5.
béotienne va.. quelle naïve candeur..saints élus, priez pour nous..

8.Posté par question bête le 15/12/2018 10:12

au fait , où en est on du rapprochement CASUD CIVIS ? les élus CASUD vont ils annoncer à leurs citoyens, que la population CASUD va contribuer aux remboursements d'emprunts du périmètre CIVIS..?

9.Posté par pascal le 15/12/2018 10:57

ah bon c jacquet hoareau le responsable de l eau au tampon pour moi c rito morel le petit arrogant
mdrrrrrr

10.Posté par Mi dit toute le 15/12/2018 13:34

Il faut mettre ces ripous dehors rapidement. Que ce soit le chinois du Tampon, le bec rose de Saint-joseph et la feuille vacoas de Saint-Philippe, ils ont tous les trois organisé et neutralisé les barrages et pris en otage leur propre population. Du jamais vu messieurs, vous faites honte à la démocratie.

Sur tous les barrages il y avait leurs employés de services, ceux qui espionnent la population en ce comportant en chef de bande.
Je demande à la population qui souffre et qui depuis trop longtemps est prisonnière de ses malotrus d'un autre âge d'aller les chercher dans leur mairie respective.
Qu'ils publient au plus vite leurs fonctions, mandats, indemnités et rémunérations
Affaire à suivre

11.Posté par jules le 15/12/2018 17:35

moi aussi je vote pour mm benard monique en 2020

12.Posté par Pierre le 16/12/2018 07:59

Il a raison car nous avons un nombre considérable de jours d'eau non potable.... En fait Monsieur TAK, vous devriez baisser le prix de l'eau car il n'est pas normal d'être de notre poche pour acheter de l'eau en bouteille quand l'eau du fermier est impropre à la consommation comme ils disent !

13.Posté par alain le 16/12/2018 09:21

40 ans de retard a cause de la facon de géré de tak 40 au pouvoir vivement 2020

14.Posté par taz pa nous le 16/12/2018 13:00

tak quel erreur ou la fait de mettre mm monique benard dehors y sava finir avec ou en 2020

15.Posté par nathalie le 16/12/2018 16:00

tak les morts pour en 2020 jacquet laurence avec y dit que le pére mondon y commence a comprendre des surprises pour le début d année

16.Posté par MICHOU le 16/12/2018 18:09 (depuis mobile)

Et si elle se préoccupait enfin de la possibilité de déplacements de TOUS ses voyageurs, pas que le centre ville et un service minimum

17.Posté par Di pas toute le 16/12/2018 18:55 (depuis mobile)

Perso, mi en fou de ce que zot i touche...par contre, le job l’a intérêt d’être fai! Sinon, la porte en 2020.

18.Posté par di pas toute le 16/12/2018 20:28

ben sera la porte pour tak

19.Posté par andré le 16/12/2018 20:30

michou oui tout les quartiers les oublier en 2020 nous va montre a lu que nous existe

20.Posté par wtf le 17/12/2018 16:27

Ce qui à de navrant dans cette photo, c'est que la masse (restante de votant) votera de nouveau pour ces mêmes personnes, aux mêmes commandes depuis des décennies, avec les "blocages" structurels quant au développement de l'île, pour maintenir le kréol dans un état de dépendance du "vote pou moin, ma donne à ou un p'tit contrat (aidé)...ou un billet 50 €, un sac ciment, un déclassement de terrain...."

Car la masse des gens qui pourraient faire changer ces choses, s'abstiennent: voter sert à rien, tous pourris, y en a pas un pour rattraper l'autre etc etc.

Reste donc la minorité de personnes, fanatiques, ou plus pudiquement, militants, qui eux iront voter. Pour justement gagner une faveur électorale. Du coup, le système s'entretient par lui même, puisque ne vote que ceux qui ont des intérêts particuliers et non des intérêts généraux, il est logique qu'à la place de ce genre de politiciens, les dés sont pipés d'avance dans le sens ou ils sont quelque part "obligés" de faire des faveurs politiques à leur électorat pour que celui ci continue de voter. D'où cette manipulation de certains gilets jaunes pour calmer, ou exciter le mouvement, en vu de l'obtention d'un quelque chose individuel et non, des choses génériques pour tous.

Lorsqu'on multiplie ces comportements à plus grande échelle, on comprend mieux pourquoi trop souvent ceux qui les représentent sont vraiment des personnes hautaines, incompétentes, désagréables, imbu de leur personne....car mis à des postes sans aucun concours, sans la légitimité du mérité, juste celle de la faveur politique, ils n'ont pas les savoirs être et faire, des vais.

D'où un système d'eau, puisque c'est le sujet, inférieur au niveau attendu. Les vrais recrutements quantitatifs et qualitatifs ne se font pas. Ceux déjà en place et vraiment compétents, se retrouvent à faire le travail de plusieurs autres. Travail aussitôt cassé, car faut pas que untel en récolte les lauriers. Au final, tant que les gens s'abstiendront ou voteront blanc, ben ce genre de politiciens qui pullulent partout dans l’île et pas que ces trois là, seront reconduits de mandats à mandats.

C'est à nous de faire changer les choses. Le changement il commence d'abord par chacun.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie