MENU ZINFOS
Social

La CAF débordée, ferme ses portes pendant une semaine


La CAF sera fermée du 21 au 28 janvier 2009 pour faire face à une surcharge de travail. Les dossiers à traiter sont plus nombreux que l’année dernière dans la même période, et les gens sont de plus en plus nombreux à venir se renseigner, au cas ou ils seraient licenciés. Ce qui reflète une certaine inquiétude en cette période de crise…

Par Karine Maillot - Publié le Mardi 20 Janvier 2009 à 07:12 | Lu 1191 fois

La CAF débordée, ferme ses portes pendant une semaine
La CAF dénombre aujourd’hui 200.000 allocataires, toutes prestations confondues, ce qui représente un budget colossal: 1, 2 milliards d’euros.
Parmi les allocataires, il y a 100.000 bénéficiaires du RMI (Revenu minimum d’Insertion). Les autres bénéficient de l’API (Allocation parent isolé) et de l’AAH (Allocation aux adultes handicapé).
En 2008, la CAF a reçu 500.000 visites, 800.000 appels téléphoniques et plus de 4.000 visites par jour en moyenne. D’ailleurs, Jean-Charles Slama, directeur de la CAF, désigne le centre de paiement comme d’un indicateur social significatif…
En ce mois de janvier, qui est la période de vacances scolaires typiquement réunionnaise, le personnel est au minimum. Les départs en congés sont nombreux, mais il faut quand même assurer le traitement des dossiers.
Les soixante douze points d’accueil de la CAF comptent 200 techniciens. "Chaque jour, soixante personnes sont à l’accueil, autant s’occupent des paiements et le reste est en congé ou autre", déclare le directeur.
Ce dernier attend de ces techniciens le traitement de 200 dossiers par jour. "Notre objectif est de combler les retards accumulés. Certains allocataires ont jusqu’à 10 jours de retard sur la réception de leur droit. On peut comprendre leur colère, mais il faut savoir que nous avons actuellement 20.000 dossiers en stock. De plus en plus d’allocataires viennent se plaindre et c’est pour stopper cette spirale infernale que nous fermons nos portes quelques jours".
De plus, vu le contexte de crise économique, une certaine psychose s’installe. De nombreuses personnes viennent à la CAF pour être rassurés. "Nous accueillons de plus en plus de gens qui viennent nous voir pour savoir ce à quoi ils ont droit au cas ou ils se retrouverait au chômage".
Tout de même, les allocataires ne sont pas laissés au dépourvu pendant cette période de fermeture. Ils peuvent se tenir informé de l’avancée du traitement de leur dossier par le biais d’un serveur vocal au 0820 25 97 40, ou sur le site internet:www.caf.fr




1.Posté par Albert Ebasque le 20/01/2009 08:21

On suppose que les usagers vont faire des barrages filtrants?

2.Posté par papapio le 20/01/2009 10:31

La CAF dans sa forme historique, n'a vraiment plus de raison d'être, tellement elle est devenue essentiellement la Caisse d'Allocations Féminines... Nous contribuons TOUS, Hommes et Femmes, pour une Caisse qui à mis des décennies à admettre (sous la contrainte de LOI et Force publique seulement) devoir partager avec les PERES, des allocations Éducatives... Aujourd'hui, Christine LAGARDE annonce qu'après 5 ans de Monoparentalité (90% Femmes), le Parent isolé pourra continuer à percevoir les Allocations (salaires pour beaucoup, 52% population sous seuil pauvreté, essentiellement des Femmes) :
EN CLAIR, cela signifie que nos Enfants POURRAIENT ne plus être détenus en OTAGE passé 5 ans de cette situation INFEMME Largement Favorisée aux TGI, JAFs, GUT, PMI, UNAF, UDAF, et autres AMAFAR, AMEFA, AREL, AREMO, ARAJUFA, Arpege...A...A... A Condition que la CAF ne s'y oppose pas encore... Cette Même CAF qui s'ocroit le droit de saisir les Comptes des Pères, se substituant au Parquet et Huissiers comme AUXILIAIRE DE JUSTICE: Assez... Que chacun tienne Sa Place, les Pères ont droit LEGISLATIF au recours judiciaire devant un Magistrat, nous ne sommes pas des CHIENS GENITEURS PAYEURS ACCESSOIRES de l'EDUCATION DE NOS ENFANTS... Nos Enfants ne sont ni à Vendre, ni a Adopter de force: OPA. Pour celles qui refusent le droit à l'autodétermination des Hommes et à leurs Enfants leurs DROIT constitutionnel et respect des Déclarations des Droits de l'Enfant, qui tiennent à maintenir le MONOPOLE Favorisé, reste l'insémination artificielle, avec le risque majeur de voir le tube à essai, refuser de payer les pensions...
Les Lois sur la Parité sont votées et bafouées depuis 15 ans dans l'hypocrisie des DERIVES INSTITUTIONNALISEES INTERESSEES: € € € € € €... Maintenues pour des seules raisons d'Equilibre Economique du département... Que la CAF cesse d'être le bras armé du Massacre des Pères et de leurs Enfants, qu'elle retranscrive et accepte l'Idée de PARITE voulue et votée par TOUS pour se "nomalise" et se fludifie son travail et son rôle...

3.Posté par Goldsilver le 20/01/2009 10:51

Je me suis occupé de plusieurs dossiers pour des personnes en difficulté et bizarrement, ils ont disparus alors que bien déposés à la CAF. Après, bien sûr, il faut tout recommencer à zéro.

C'est à se demander si le personnel ne le fait pas exprès pour gagner du temps !

Il faudrait peut-être que certains employés prennent exemple sur leur collègue du front de mer à St Pierre qui fait un travail remarquable en faveur des défavorisés. Je félicite cette personne !

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/01/2009 11:59

comme si une administration n'était pas en situation de refuser des congés au motif de la surcharge de boulot...mais après on me dira que les billets de vacances ou réservations d'hôtels sont déjà réservés depuis longtemps...."trop de travail" ... mais recrutez bordel !!

5.Posté par olivier le 20/01/2009 13:16

Au fait , comment sont recrutés les techniciens de la CAF? Par piston syndical ou famillial? Par tirage au sort?
En tout cas certainement pas par concours...Ils ne risquent pas d'être surmenés; la veille des jours fériés ils ferment boutique et ne ratent jamais un pont touchant pour cela beaucoup plus que douze mois de salaire...

6.Posté par bertel le 20/01/2009 16:22

Du grand n'importe quoi ! Comme si on ne pouvait pas recruter quelques intérimaires pour résorber le retard accumulé.

Ce cas de fermeture d'un service public risque malheureusement de se produire souvent, et pas que dans ce service.

7.Posté par lolita le 20/01/2009 19:52

A condition que la vraie raison soit le rattrapage des dossiers en souffrance, d'autres administrations comme la Maison Départementale des Personnes Handicapées, devraient prendre modèle sur la CAF, pour palier le retard accumulé...il arrive que des administrations soient en souffrance, c'est compréhensible, vu le nombre d'usagers... c'est préférable, plutôt que de berner les personnes!!! A bon entendeur....

8.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 20/01/2009 20:05


4. Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/01/2009 11:59
comme si une administration n'était pas en situation de refuser des congés au motif de la surcharge de boulot...mais après on me dira que les billets de vacances ou réservations d'hôtels sont déjà réservés depuis longtemps...."trop de travail" ... mais recrutez bordel !!

Perso, je les enverrais bouler malgre ca: je ne prends pas de billet avant d'avoir pris mes conges... Faut etre con sinon!

9.Posté par denis le 20/01/2009 23:25

....et toutes celles qui ont RMI + API.....
200.000 sur 700.000 ca fait beaucoup, surtout que dans les 700.000, il y a les enfants.!

10.Posté par Trop de travail, on ferme ! Le monde à l'envers ..... le 21/01/2009 05:02

Décidément, notre situation dans l'hémisphère sud nous réserve son lot de situation la tête en bas. Trop de travail, donc on ferme !
NON , on ne ferme pas, on fait des heures supplémentaires, ou tout simplement on fait son boulot. Juste son boulot. Pas comme caméra café ...
Créole lé doux, il manquerai juste un collectif ... pour bloquer la CAF à la réouverture au public.....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes