MENU ZINFOS
Economie

La Braderie de l'océan envahit une fois de plus la rue Maréchal Leclerc


Par - Publié le Mercredi 7 Août 2013 à 16:37 | Lu 1768 fois

La Braderie de l'océan envahit une fois de plus la rue Maréchal Leclerc
Entre 10.000 et 20.000 personnes sont attendues chaque jour sur la rue Maréchal Leclerc à Saint-Denis pour la 15ème édition de la "Braderie de l'océan". Du mercredi 7 au dimanche 18 août, la partie "délaissée" de la ville sera la plus animée de l'île. Les stands de vêtements, jouets, bijoux et samoussas seront mêlés à la musique des enceintes et aux animations pour enfants. Les boutiques de la rue ouvrent aussi grand leurs portes et se joignent à l'action.

"Pendant la période de braderie, nous avons deux à trois fois plus de clients, avoue Philippe, patron de "100 000 Chaussures", ce genre d'événement ramène toujours du monde. Nos clients viennent de toutes les villes de l'île parce qu'ils savent qu'on joue le jeu et qu'on fait beaucoup de promotions".

Philippe remarque également une hausse signifiante de son chiffre d'affaire chaque année. Haroune Issabay, directeur du service économie, commerce et artisanat, confirme: "Certains commerçants font 40 à 50% de leur chiffre d'affaire annuel pendant les quelques jours de la braderie".

"La période de l'année est particulièrement bien choisie. Une dizaine de jours avant la rentrée, les familles sont rentrées de vacances mais sont toujours en congés", explique Gérald Maillot, 1er adjoint à la mairie de Saint-Denis.

Avec 200 forains et 60 magasins, la partie inférieure de la rue Maréchal Leclerc sera transformée jusqu'au 18 août. Thierry, bientôt  à la retraite, vend des chaussettes et des culottes à son stand chaque année: "C'est toujours un succès. On travaille beaucoup, mais le contexte est agréable. On rencontre du monde et on croise souvent ses amis".

Et ce côté agréable attire même les touristes. Selon Sébastien, venant de Paris avec sa femme et ses enfants, "c'est un plaisir d'acheter quelques vêtements peu cher, de se balader au soleil et de suivre le mouvement, tout simplement".

Les commerçants de la partie "plus calme" de Saint-Denis souhaiteraient avoir un tel succès tout au long de l'année, mais pour le moment, ils se contentent des 10 jours de braderie, une fois par an.

La Braderie de l'océan envahit une fois de plus la rue Maréchal Leclerc


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par noe le 07/08/2013 17:30

Dépensons un peu pour la postérité surtout que la rentrée des classes approche ..
Demain certaines écoles commenceront par les "Remises à niveau" avec des groupes restreints d'élèves ...
Donnons à nos enfants ce qu'il y a de meilleur .
Bonne rentrée !

2.Posté par Pauvre Sindini ! dégradation de la clientel le 07/08/2013 20:58

c 'est une graderie ya Rien que des stokes mort qui date ! c'est plus les braderies des année fin 90 ,pas le choix cette pour les pauvres

que font c'est bande de graine pour l'ouverture mai sequin ,

3.Posté par polo974 le 08/08/2013 11:22

la date est bien choisie pour siphonner la prime de rentrée scolaire des plus petits...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes