Société

La Bobine : "Certains riverains souhaitent juste récupérer leur vue sur l'océan"

Lundi 9 Avril 2018 - 16:14

Au lendemain du saccage des restaurants de plage de l'Hermitage, nous sommes allés constater les dégâts, et interroger le personnel de La Bobine.


On aurait pu se croire un lendemain de cyclone, ce midi, à La Bobine. Une des terrasses est littéralement détruite, des monceaux de bois jonchent le parquet, les clôtures sont à terre, tables et chaises sont abîmées. Côté mer, les petits abris faits de tonneaux sont totalement détruits. Une atmosphère post-cataclysmique règne, et le désarroi et la colère se lisent sur les visages des serveurs. Des dizaines de clients sont attablés pour le déjeuner, sur la terrasse à droite de l'établissement, beaucoup sont venus déjeuner en soutien à l'équipe.

L'un des employés, sous couvert d'anonymat, accepte de nous conter la matinée houleuse de ce dimanche, et nous livre son analyse des faits.

"Vas-y, casse, c'est chez les zoreils ici, toi, tu es chez toi"

"Karl Bellon a chauffé la foule pendant une heure, puis est parti se cacher dans sa maison (en face des paillotes, ndlr) une minute avant la casse, pour ne pas être mêlé à l'affaire", nous affirme l'employé. Puis de nous raconter la scène de saccage qui s'est ensuivie: "Ils sont venus par deux fois tout casser à la massue, il y avait des enfants parmi eux, les policiers, à notre demande d'intervention nous ont répondu que tant qu'ils ne s'en prenaient pas à des personnes, ils ne pouvaient intervenir, au vu de la présence d'enfants." "Ils se sont servis des gosses comme de boucliers humains, mais les ont aussi encouragé à participer à la casse", s'insurge-t-il. "J'ai entendu quelqu'un dire à un gosse 'Vas-y, casse, c'est chez les zoreils ici, toi, tu es chez toi'". Des propos qui ont forcément choqué le personnel : "Encourager des enfants au saccage et au racisme, quelle belle image du vivre-ensemble réunionnais!" . "En arrière-plan des casseurs, les gens de 'Croire et oser' poussaient des cris de joie et applaudissaient à tout rompre", s'indigne l'employé.

"Ils se servent de l'écologie comme prétexte"

La seconde terrasse, qui était en cours de travaux, a été vandalisée elle aussi. Des travaux qui font l'objet de critiques de la part du mouvement anti-paillotes, Alain Bénard et Karl Bellon en tête, lesdits travaux ayant été entamés après la décision du tribunal administratif de suspendre les AOT des paillotes. L'employé interrogé nous explique que c'est la DEAL qui a enjoint à La Bobine d'agrandir de 100 m2 une terrasse existante de 75 m2, celle tout au bord de la mer était devenue dangereuse de par la montée des eaux. "Nous avons donné les plans à la DEAL, qui les a validés. Toutes les semaines, des gens de la DEAL venaient vérifier la conformité des travaux avec les plans validés par eux.", précise l'homme, qui travaille depuis plus de 10 ans à La Bobine, et semble très au fait des détail techniques.

Quant au respect du PPR, l'homme précise : "On est les premiers à être volontaires pour s'installer en arrière-plage, reconstruire sur le parking, avec une terrasse amovible sous les filaos, on veut juste le bail adéquat". Mais il doute que ce soit la volonté du mouvement, car, dit-il, "Le fond du problème, c'est qu'ils se servent de l'écologie comme prétexte, mais en réalité, certains riverains à l'origine du mouvement souhaitent juste récupérer leur vue sur l'océan, qu'on leur gâche. Si nous étions en arrière-plage, nous serions encore plus près de leurs villas".

Bérénice Alaterre
Lu 10596 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

55.Posté par JMR974 le 10/04/2018 20:37

Premiers responsables de cette triste affaire : justement, les patrons de ces paillottes. La loi ça se respecte. Mais juste derrière, les autorités qui n'ont pas fait respecter la loi, la Mairie, c'est-à-dire le Maire, et la Préfecture, c'est-à-dire le Préfet, représentant de l'Etat qui garantit (en principe ?) le respect de la loi. Et juste derrière ces personnages, ceux qui ont constitué ce fameux "collectif" qui ne demandait qu'à devenir violent. C'est dire s'il y a des coups de pieds au cul qui se perdent.

54.Posté par klod le 10/04/2018 18:37

post 46 a "éclaircie" un certain doute ......... ou pas . tienbo.

53.Posté par Zoreol le 10/04/2018 18:02

Pour Noé 6 si vous pensé qu'on ai anti zoreille,c'est que vous même vous avez l'esprit d’être anti Dom Tom n'es pas.

52.Posté par Ced le 10/04/2018 14:00 (depuis mobile)

Fai vol toute band paillote la. La créole marche su la plage un momment na boug dia ou passe pas la lé privé. Et mon poin oci lé privé. De toute manière po lé repas li t serve arrete fait honte la réunion un rougail saucisse li lé o bout po fait

51.Posté par Mimi le 10/04/2018 13:04 (depuis mobile)

Honte à ces réunionnais qui n''hésitent pas à mettre leur enfants dans cette violence , incitent à la haine et au racismes. Ces enfants qui certainement partirons un jour en métropole pour les études ou y travailler! Bande de racistes sans cervelle !

50.Posté par Zarin le 10/04/2018 10:52

Cinquième jour:

Dieu dit: "Que les eaux grouillent d'un grouillement d'êtres vivants et que des oiseaux volent au-dessus de la terre contre le firmament du ciel" et il en fut ainsi. Dieu créa les grands serpents de mer et tous les êtres vivants qui glissent et qui grouillent dans les eaux selon leur espèce, et toute la gent ailée selon son espèce, et dieu vit que cela était bon. ..

Sixième jour:

...Dieu dit: "Faisons l'homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages et toutes les bestioles qui rampent sur la terre." Dieu créa l'homme à son image, à l'image de dieu il le créa, homme et femme il les créa...

Mince ! J'ai perdu la formule !...

49.Posté par Zenesrebel le 10/04/2018 10:42 (depuis mobile)

@ 42: y fo fé antann noute voi nou toute ansanm dan linité, nou dwa done anou la min, y fo nou roprézente in kontr-pouvoir kont bann politisyen volèr magouyèr.

48.Posté par Riviere georges le 10/04/2018 10:40

TRISTE
Le débat sur le contrôle de l'érosion du trait de côte à la Saline s'est transformée en Ladilafé contre Karl Bellon et en plaidoyer pour la préservation de l'emploi. L'environnement rien à foutre...Le débat doit être technique et porter sur l'analyse géologique de l'érosion des plages de l'Ouest et les moyens d'y remédier. La question de l'activité touristique et de l'emploi est secondaire par rapport à cet enjeu, d'autant que ce que demande le mouvement de Karl Bellon c'est le recul des aménagements touristiques en net retrait de la plage, pas leur suppression pure et simple. L'emploi devrait donc être sauvegardé.

Ecore une fois, la vraie, l'unique question est celle de la protection du littoral de l'Ouest, des rares kilomètres de plages de sable blanc de l'île. On voit ce qu'à donné le mitage de la plage aux roches noires... Voulons-nous la même chose pour le lagon de la Saline ? Les paillotes ont poussé le bouchon trop loin en s'étalant de manière illégale, aujourd'hui elles en payent le prix.

Grabs absents de ce débat, les écologistes alors qu'ils devraient être les premier à mener le combat de la protection du littoral...

47.Posté par pipoteur le 10/04/2018 08:15 (depuis mobile)

En résumé, des proprietaires de paillottes plus ou moins tricheurs, des riverains qui voient leur intérêt personnel, des politiques qui entrent en campagne, des pseudos identitaires frustrés et un État incapable = cocktail explosif

46.Posté par L''''INSOUMIS le 10/04/2018 08:10

Faudrait jeter un coup d'œil du coté de certaines constructions en bordure du lagon de SAINT PIERRE aussi ....

45.Posté par tikok le 10/04/2018 06:13

Oui Karl Bellon a une maison en face des paillotes.
Et oui elle respecte la loi littoral car elle est située de l'autre coté de la rue!
Non il ne peut récupérer la vue, car il ya les filaos et les voitures garées en salaud comme tout le temps devant sa maison, comme pour tous les autres proprios (qui au passage sont des réunionnais ayant acheté il y a fort longtemps quand c'était pas cher, certains ont ensuite vendus).
Comme proprio il en a marre du bordel généré par ces paillottes le soir avec les soirées DJ musiques à fond sans autorisations.
Comme vieux créole, il constate le dégradement de la si belle plage qui l'a poussé à acheter la ou il est.
Alors les jaloux, les graines, arrêtez de causer pour rien, vous auriez fait pareil...

44.Posté par sans plaisanter le 10/04/2018 01:09 (depuis mobile)

Bon. Comme on est à la Réunion et que personne n'entendra raison de toute façon comme ils ont raison tous. Un combat pourrait départager l'affaire. Avec choix de se faire représenter ou pas. Et en fonction de l'âge sauf si d'accord pour le contraire.

43.Posté par klod le 10/04/2018 00:32

"Un boug' construit une case sur un terrain agricole on détruit direct, eux par contre ils peuvent se la couler douce pendant des années... Cherchez la logique "


c'est pas faux !!!!!!!!!!!!!!

42.Posté par klod le 10/04/2018 00:24

yes post 35, lu et vu . ............... la "loi" littoral pour tous ! mwin lé bien kontan boire et mange un naffér [btrankil , koté la mer ]b( lé rare , mais la existé) , ; mais en respect des 50 pas du roi .............. donc recul pou respect la plage , la nature nout péi , et recul pour tous !!!!! :

- l'armée coté la saline les bains
- lo band construction individuelle ( nana , pou fé .......!)
- le soi disant "colonie de vacances" de cilaos coté jacques tessier ................ et st andré un peu plus loin ............

kossa mi propose? ............ mwin lé pa un "entraineur" ni un "leader", mi sobat tous les jours en kose , kosé en "réalité" et en "virtuel " ( adékalom , mwin lété là, ziskakan en 1979 mwin lété là .......... i remont mon mémoire , combien concert Danyel , mwin la applaudie !) ............ mi di juste , si na pou kosé , kose pou ta ça là , pa rienk contre le "paillote" où mwin la fine boire et mange un affér ek plaisir ............ si tan que zot noré du respect la loi ......... ............... : respect de la loi littorale mais na pwin rienk le "mové" contre "le bon" ............ !

tout ça la y respect pas la loi ek la complicité deux trois certains natifs depuis les années 70 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! toute domoun y koné !


justice pour tous en nout ti péi ? sa lé kom le "surrémunération "///////// un takon créole y en profite , mwin en 1er .............. mais lé pas normal que "la vie lé cher" que pour "deux trois certains" ...............

aucun rapport??????????????? .ho que ci : les contradictions indéfendables de "la France d'outre la mer" depuis 70 ans . et combien domoun la di : "mais oui c'est gaillard" ............j'enfonce des portes ouvertes ............. tienbo , .......

libère nout Furcy , nout Cimendef, nout Anchaing ,nout zarlor toute kalité manière : yab (mahoul, pat jaune .pou fé ri ) , zarab ,chinois, malbar, comores (et oui!!) malgache mon fra , moricien mon fra , seychellois mon fra, zoreil mon fra , ben ..... .......... na lontan na un peu y attende ........... nou la fine gagne un tit drapeau régionale , c'est pas grand chose , comme bande bretons , corses ......... nou la fine gagné : "créole mon langue" en K , sans k , lé pas grave ............. na lontan deux trois té attende , ben ,ya. mi reve ............. non, mi imagine mon Océan indien toute koulèr .

mais nana toujours 30% de chomage depuis 70 ans ............... et pour complaire à certains : ce que j'ai décrit plus haut ne fait pas une contradiction pour la maitrise du français et des langues étrangères en priorité ................... des portes ouvertes que chacun comprend .

tienbo , mais laisse à mwin assise coté la plage pou mange un affér ........... lé pas contradictoire ! recul des"paillotes" mais pas disparition !!!!!! recul de toute sak y empeche la plage "respiré" ............ la loi y existe ,et pour le coup , la loi est bien faite , ce n'est pas tout le temps le cas sur nout péi .
oté la Réunion , sa mon terre , mon richesse , essaye guider dans le respect .

41.Posté par Hanuman le 09/04/2018 23:52

Pour prétexte l'écologie ! Point de prétexte mais une réelle occupation ! Est-ce parce que la seule ambition de certain est de se faire de l'argent sous les tropiques qu'ils en oublient qu'ils sont dans un écosystème fragilisé par différents types d'activités économiques tel que celui du tourisme, le HRT ! Quid des Maldives dans à peine 10 ans avec son ile déchet, sa population servile pour les riches de ce monde qui viennent se dorer et se faire servir comme des pachas ? C'est ça l'héritage que nous devons laisser à nos enfants ?
Le Monde accaparé par Une bande de gras du bide au point que leur cerveau baigne dans une huile leur anesthésiant toute vision bienveillante et solidaire du Monde ! Je ne parle pas que de notre Ile mais bien du Monde car ce comportement impérialiste, égoïste, de riche où de celui parvenu à un pouvoir d'achat en baisant les autres et s'asseyant sur les lois est malheureusement bien répandu ! Leur dire à ces gosses de demain que rien n'a pu être fait car certains voulaient juste gonfler leur compte en banque et s'en retourner chez eux dans l'hémisphère de froidure, là où les littoraux ont eu un regain de préservation car un représentant de l'état impartial a su faire de son courage un projet de développement durable. Les institutions voient encore à court terme pour cette plage de l’Hermitage. Un complexe hôtelier ! Mais foutez lui la paix à cette plage ! Allez installer ces cages à riches ailleurs ! Ou pas, c'est mieux aussi ! L'image des ROCHES NOIRES est d'une désolation sans nom ! Next ! L'hermitage !
Tous ça pour payer le crédit de sa case et sa bagnole ! Tous ça pour se vanter d'être un acteur incontournable du tourisme à la Réunion ! Faire du fric, du fric et encore du fric ! Je doute de la sincère préoccupation sociale, économique, touristique de ce petit monde du HRT !

40.Posté par klod le 09/04/2018 23:18

allez tant à me faire prendre pour un "fada" :

en payant des impots , je participe à :

- la complicité des endémiques des mairies de sin pol qui ont permis "le non respect des 50 pas du roi" depuis les années 60, "paillotes" y compris
- la complicité de l'état qui n'a rien fait
- et tant qu'à faire : la complicité de l'état français qui finance la bombe nucléaire militaire susceptible de tuer les bébés de génération en génération ...........

ben , mauvais karma sur cette terre d'iniquité ............. "no one is innocent"
mon dié, mes diés , sauvez nos "âmes" . .

et je paye mes impots ............. j'irais en enfer , pour les croyants , comme 99.99% de la population .

pardon mon dié .

39.Posté par JACK le 09/04/2018 23:16

ET LA MANIF DE NOTRE DAME DES LANDRES ? C de la nioniotte à côté de ça n'est ce pas?

38.Posté par PSGOM le 09/04/2018 23:04

Complètement faux, aucun des intervenant a chauffer les autres, les 5 ou 6 personnes qui ont pris la parole pour une durée d'environ 3ou4 minutes et rien de plus, ce que vous faite dans votre article cela s'appelle de la propagande

37.Posté par klod le 09/04/2018 23:01

petit rappel historique de la période où on a laissé faire :


1965 février 1987 Paul Julius Bénard RPR Sénateur , maire de st paul

a voir : l'armée coté la saline , les "vacances " de st andré et cilaos que na plus de marmailles depuis + de 20 ans ............... abus locaux avec la complicité des "endémiques" et de l'état , sans compter le nombre de construction individuel qui n'ont pas respecté les "50 pas" depuis les années 60 avec la complicité des "natifs" de la mairie ............. .............. ............... !!!!!!

zot i vé fé la loi "pour tous" .............. nana travail oté et sans "discrimination" ................ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

mi veut pas incriminer personne , mais aux manifestants de dimanche : na pwin rienk l'état le fautif ou le "zoreil" comme y dit le raciste ..................

mwin meme mi té 1er pou chanté "adékalom paye pa l'amend là" dan mon jeunesse ............... mais là ; tous complice , nan ?????? créole , zoreil .............................

allez fé le tri : un seul komba : respect de la loi littoral pour les "privés et les publics" , le reste relève de la stigmatisation et de l'amalgame .chère à certains natios ......................... sur un autre axe ......

36.Posté par L''''homme singe le 09/04/2018 22:53

La boite de nuit illégale du bas de la rivière a été détruite sous l'ordre du préfet, Caroupaye a été condamné pour fraude fiscale, il faut aussi débobiner la Bobine. Monsieur le Préfet faites respecter la loi pour tous. Il n'y a pas une loi pour les singes et une autres pour ceux qui n'aiment pas les singes. Sinon ça va finir comme en Métropole avec toutes ces manifs. Vous êtes prévenus !

35.Posté par Zenesrebel le 09/04/2018 22:45 (depuis mobile)

@Klod. Mi lé entierman dakor avek ou. Y fo lo kolektif y soubat pa seulman kont bann payot la. La magouy bann politisyen y dwa arèté: kisoi dsi litoral, kisoi an ville, kisoi dsi térin privé, y fo arèt in kou avek bann passdrwa la.Kossa ou propoz?

34.Posté par kraz le 09/04/2018 22:27

bobine ce resto une blague, un gérant qui prend les clients pour de la daube, très condescendant et ne pense qu'au fric.
On l'aurait su si c'était un bon resto, juste une affaire de copinages entre politiques-patrons.

Un boug' construit une case sur un terrain agricole on détruit direct, eux par contre ils peuvent se la couler douce pendant des années... Cherchez la logique

33.Posté par Hello le 09/04/2018 22:17 (depuis mobile)

Je suis reunionnaise. Je me faisais une joie de pouvoir inviter mon ami en vacances à la Réunion au restaurant La Bobine afin qu''il puisse profiter d''un dîner en bord de mer. Dommage. Quels autres restaurants offre le même cadre dans l''ouest svp ?

32.Posté par une réunionnaise 97410 le 09/04/2018 21:44

Je ne comprend pas comment la situation concernant les paillotes illégales, sont partis en vrille de cette façon.Au lieu de parler des paillotes illégales à démolir, comme des moutons de panurge, les posts ont bifurqués sur un problème zoreil/créole.Les zoreils qui sont venus laissés des posts ont essayé de faire croire que parce qu'ils sont zoreils, les créoles sont jaloux d'eux,des propos racistes des deux camps se sont fusés, alors cherchez une famille créole, aujourd'hui, où il y a pas un ou plusieurs zoreils faisant partie de cette famille, meme en métropole.Parfois tous les gendres sont zoreil, et les belle filles.Et cela depuis des générations.
Il faut cesser de raconter des conneries seulement pour empecher de régler de front ce problème de paillotes illégales qui doivent etre démolies comme en métropole.
Le maire Mr Sinimalé,envoie la patate chaude au Préfet qui doit prendre la décision d'agir et qui ne le fait pas, pourquoi il ne le dit pas, il attend quoi ?on ne le sait pas.
Vu de métropole, on ne comprend pas.On ne comprend surtout pas l'attitude du Préfet.Il faudrait qu'il s'explique.
Mais cela concerne aussi tous les élus de notre ile, qui devraient se concerter autour d'une table avec le Préfet concernant ces paillotes illégales et faire appliquer. la démolition des paillotes, comme en métropole.

Je pense que Mr Dupuy est le plus apte à nous expliquer pourquoi le Préfet ne bouge pas, et laisse empirer la situation, car Mr Ratenon a reçu un post lui traitant de singes ainsi que les réunionnais quand meme..Il y a des posts limites un peu partout sur les sites.

31.Posté par p.mass le 09/04/2018 21:35

Je croyais qu'à Saint Gilles toutes les villas appartenaient aux Zoreilles !!


30.Posté par almuba le 09/04/2018 21:19

Pourquoi tout ce foin.
La population n'a qu'à venir en masse pique-niquer tous les dimanches devant ces paillotes et elles finiront par jeter l'éponge.
Et cela se fera en toute légalité puisqu'il s'agit d'un espace publique.

29.Posté par klod le 09/04/2018 21:12

assez roule carry d'sous d'riz , assez digue digue la vérité :


oui na un malaise , so bande "propriétaires ", créoles comme zoreil que l'a emprofité du laxisme de la commune et de l'état depuis les années 60 :


pour rappel à l'époque : obligation des toits en chaumes et du respect des "50 pas" ............... combien de créoles ek la complicité la commune l'a pas respecté ...........

puis est venu le temps dans les années 70 de "planche alizée " et autres que l'a emprofité ek la complicité la commune après l'emprofitation des propriérés privée ...............


si na pou sobat : sobat pour le respect intégral de la loi littorale : ce n'est pas un malheureux combat qui ne devrait pas existé : créole/zoreil" .............. c'est un combat des "emprofiteurs" en général , natifs ou autres contre ceux qui ont respecté leur ile et la loi ( toit en chaume , pour ceux qui s'en rappellent , "50 pas du roi" .........) .............. et ce n'est pas ce que l'on voit !

si justice il doit y avoir , ce dont je doute , c'est respect de la loi littorale pour les "privées "et les"publics" ................ non respect qui a pu se faire avec la complicité de la mairie et de l'état ...............


on ne peut que remercier ceux qui ont respecté ( il y en a peu ) les lois de l'époque .................... le laxisme et les passes droits endémiques en sont la cause , tous complice , n'en déplaise aux "manisfestants" et à ceux qui ont abusés localement ............................. justice pour tous ? pov run ............ on est pas sortie , depuis 70 ans de complicité des locaux ( du moins certains) et de l'état peu regardant dans un '"comptoir d'outre la mer" ................

kriké kraké , kossa un chose , di sak na pou di .

28.Posté par Simandèf le 09/04/2018 20:59

Curieusement l'Etat semble prendre parti, d'un point vu extérieur on a l'impression qu'il fait du favoritisme.

27.Posté par Zenesrebel le 09/04/2018 20:53 (depuis mobile)

Arète ramass la mensonge té! Bellon la koze mem pa sin minite pendan lo konférans de press,aprè li la baré. Fo bann zenployé y arèt rakont la merde! Raz toute se bann moukate payot la atèr, fo aplik la lwa cé tou!

26.Posté par GIRONDIN le 09/04/2018 20:37

Un zarticle de plusse pour ????

Libérer la parole ?

25.Posté par klod le 09/04/2018 20:28

qu"en pense le défaut (l'écolo comique de didier robert! ) et nos écolos locaux en général ..............

y kose de nos enfants ................... depuis 40 ans les droits de nos enfants sont bafoués si on cause de la "loi littorale" à kose des élus locaux , de l'état des "individus" qui profitent ............................. zot y f& ri !

pov run depuis 70 ans ! "nout péi" ? "nou la fé" ? des zorros à ce jour que la participé au déni depuis 40 ans .......................

des choses à changer, mi espère, mais les coupables ne sont pas forcément cités !!!!!!!!! 40 ans de "je laisse faire" .............

merci à ceux qui ont respectés les 50 pas du roi face "à la mer" , privé ou public , il y en a et sans pression des soi disants représentants de l'état et des communes dont certains endémiques ne sont que des vendus...........qui manipulent aujourd'hui !!!!!!!!!!!!!!!!!! pov run

di sak na pou di .

24.Posté par klod le 09/04/2018 20:20

un "combat" se respecte quand les données sont claires : le band adékalom n'avait un combat claire et justifié à l'époque , mi koné ......... , oui !


là nou néna :

-des passes droits de la commune et de l'état ( et oui !!!!) qui datent des années 70 pour les constructions individuelles ( non respect des 50 pas ) et des constructions sur le domaine publique maritime
- des abus individuelles de "propriétaires" et de resto ............



fé respect la loi "pour tous" !

la run y dort depuis les années 70 , astér y réveille , mais "réveille" pour tous .............


les natifs qui ont respecté la loi se font baisé la gueule depuis 40 ans ............... "justice" ?
na autant de zébus locaux depuis 40 ans que l'état que la laisse faire ................. et on nous demande de respecter la loi , quand au vue et au sue de tous , y abuse .................... drole de société ? nan ?


le système est inique de la part des "zébus" endémiques qui ont laissé faire et de la part de l'état , et de la part des "individus" que la profité ..............depuis 40 ans ; , depuis 70 ans de "départementalisation !


respecter la "loi" ? on observe et attend , ya. respect la loi pour toute de mounde ! ce n'est pas le cas ! à partir de là : "'un pas en avant , deux pas en arrière" ..............
"they work in iniquity" ............... iniquité , kossa un chose , kossa ou koné ? pov run 974 !

23.Posté par Nicolas le malouin le 09/04/2018 20:07 (depuis mobile)

Qu'ils degagent ces pollueurs!!

22.Posté par Tam le 09/04/2018 20:00 (depuis mobile)

Rolalalala nena encore des ralleurs y attend juste mangé cuit pour ni et pour info ou dit que li nena déjà le marteau y mank à lu juste la chaîne nout zancetre la porte assez comme sa y suffit pas ou nous la assez subit comme sa

21.Posté par Riviere georges le 09/04/2018 19:39

Du" ladi la fé" de caniveau. Le vrai sujet, la protection du lagon, le recul du trait de côte, qui devrait préoccuper les écologistes réunionnais est passé sous silence...

20.Posté par Macorn le 09/04/2018 19:38 (depuis mobile)

Virez moi cez mecs à la deal..

19.Posté par Maki le 09/04/2018 19:32 (depuis mobile)

@11: au contraire... il y en a plein qui spnt hors la loi!
La ZPG 50pas est une loi de protection... qui est largement pillé ici a la réunion!

18.Posté par klod le 09/04/2018 19:29

nan , post 11............ néna bon peu de "case " individuelle que la pa respect les 50 pas géométriques depuis les années 70.................... chakun y koné !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

sinon sa, oui au respect de la loi littorale , nou lé d'accord là dessus, mais somanké , lé gaillard mange un affèr coté la plage ............... oui au recul de ces "paillottes "illégales que l'a que trop abusé , mais oui , au resto coté la plage en respect de la loi .


di sak na pou di en vérité .

17.Posté par Lév la tét le 09/04/2018 19:24 (depuis mobile)

Zot toute i devrai regarde les image lonten pou conprendre c koi i s passe stgilles i ress que la tite forêt devt la plage et encore .toute la nature détrui plu forêt plus d''etang ravine stgilles ojourdhui un vilin port bientôt vétusté...

16.Posté par Jose le 09/04/2018 19:18

Eh les gars, arrête déconner, dans les années 60, il y avait au même endroit le Père La Frite, ça ne gênait personne, bien au contraire, que de bons souvenirs !
Oui au recul de ces paillotes, non à leur destruction !

15.Posté par Eric le 09/04/2018 19:17

Que la nature reprennne ces droits ? Lol . Il suffit de voir la plage après une houle ou un cyclone pour comprendre. Les filaos ont été plantés par l'homme, la forêt a été ratiboisée pour construire le chemin de fer ( puis la case de nantis comme Bellon ...) l'Hermitage était un marécage inhospitalier où on crevait du palu jusque dans les années 50. Toujours pour le retour à la nature ?

14.Posté par Fredo974 le 09/04/2018 19:09

Ces casseurs font honte à la Réunion , c'est du racisme tout simplement !

13.Posté par Karl Masque le 09/04/2018 19:08

Est-il vrai (c'est ce que disent tous les gens bien informés) que Karl Bellon a une case juste en face du lagon ? Est-elle sur le DPM elle aussi ? On aimerait bien que les journalistes s'y intéressent car on se souvient que Karl au tout début du mouvement ne demandait pas la fermeture des paillotes, il se plaignait seulement du bruit lors des fiestas nocturnes.
Beaucoup disent que cette mobilisation est orchestrée pour deux raisons :
1) les notables dont les villas ont été construites en s'appropriant l'espace public à l'époque où il n'y avait pas de loi littoral veulent retrouver la sérénité en virant les paillotes et les touristes qui viennent faire la fête
2) des mobiles politiques : on sait qu'Alain Bénard va se représenter et espère virer Sinimalé. Il suffit de lire sa page facebook pour voir que depuis des mois il attise le feu.
En bref, les benêts qui ont manié la massue et vont subir des conséquences pénales de leurs actes, se sont fait manipuler par la bourgeoisie locale.
A noter dans le registre comique tropical, le leader de Croire et Oser qui se la joue intello et après avoir imité Malcolm X, joue aujourd'hui à Fidel Castro avec sa casquette étoilée.

12.Posté par margouillat974 le 09/04/2018 19:06

@3 Et si vous étiez proprio d'une villa avec vue sur la mer que vous ne pourriez plus voir, qu'en plus on se gare devant votre portail, que tout les jours, vous connaissiez le menu du resto en face par ses odeurs et ses fumées: Vous feriez quoi?

Imaginez qu'un jour, le taulier de la gargote clôture un bout de plage " réservée à ses clients" puis que tout les ans, sa clientèle et celle des gargotes avoisinantes augmentant, ils décident d'agrandir le périmètre pour leurs clientèles , de clôturer le dit périmètre et d'installer un guichet à l'entrée : A quel moment allez vous réagir ?
La plage appartient à tout le monde, c'est le domaine public.
Qui a laissé ses gargotes s'installer , qu'est-ce qui a motivé le laisser-faire quand elles ont pris de l'ampleur, qui a gagner quoi dans l'affaire, comment ont-elles pu être raccordées au réseau d'assainissement des eaux, a l'électricité et comment sont-elles contrôlées et par qui?
Ne nous trompons pas de cible, car c'est toujours le même combat : ceux qui possèdent ( l'argent ou le pouvoir ) contre ceux qui n'ont rien .Zoreil ou créole le constat est le même.

11.Posté par Réunionnais et fier de l’être le 09/04/2018 18:59 (depuis mobile)

Marie post 10: band case la lé depuis longtemps laisse à zot tranquille inquiète pas pou zot ou zot lé dans la loi mais néna bon peu i voudrais fais dégage à zot pour zot villa où carrément un immeuble moins mi dit rien bo largue pas

10.Posté par marie le 09/04/2018 18:39

Les cases respectent elles la loi littorale ou faut il les demonter car il y a eu des privéleges accordees


9.Posté par Emma chatenet le 09/04/2018 18:36 (depuis mobile)

Que la nature reprenne ses droits? Quelle hypocrisie! Commençons alors par détruire les Leclerc géants et autres zones commerciales abominables. Mais peut-être que ca ne vous arrange pas...

8.Posté par olive le 09/04/2018 18:31

7-ARISTO : soit tu as 5 ans, soit tu as fumé car moi pas comprendre ce que toi dire

7.Posté par ARISTO le 09/04/2018 18:08

OUI LES PIEDS DANS LE SABLE OK ET QUAND LES PAILLOTES CE MET DANS LES DOIS DES PIEDS ET C EST VRAIMENT MOCHE QUE LA NATURE REPRENNE CES DROITS COMME A L EPOQUE ( LA REUNION N EST PAS LA CORSE )

6.Posté par SITARANE le 09/04/2018 18:05

SAINT GILLES LES BAINS, L'HERMITAGE, LA SALINE devraient demander leur indépendance puis viendra le tour des AVIRONS, de la RAVINE SECHE, de MANIRON et de L'ETANG SALE................)

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter