MENU ZINFOS
Sport Réunion

LRF: Gérard Grondin (SDEFA) dénonce les "tentatives de déstabilisation" d'Yves Ethève


Gérard Grondin contre-attaque. Face aux "attaques répétées " de la part du président de la Ligue réunionnaise de football, Yves Ethève, sur le positionnement de son club concernant la reprise du championnat de football de Régionale 1, le président-entraîneur du SDEFA (Saint-Denis École de Foot Association) s'est exprimé ce mercredi en fin de journée au local du club dionysien dans son fief du stade de La Redoute.

Par - Publié le Jeudi 21 Janvier 2021 à 08:43 | Lu 3140 fois

Football régional: Une reprise qui fait grincer des dents

Les tensions entre le club Rouge et Blanc et le bouillant patron du foot peï ne datent pas d'hier. En effet, lors de la reprise du championnat de Régionale 1 le 19 juillet dernier et alors que son club rencontrait JSSP, Gérard Grondin n'avait pas caché ses critiques sur cette reprise, l'estimant prématurée, un mois après le déconfinement sur l'ensemble du territoire national. "Le SDEFA, a défendu l’idée d’un report de ce championnat de quelques semaines,  principalement pour  la protection de la santé de nos jeunes joueurs et mieux les préparer physiquement et mentalement à une reprise  sereine", s'était justifié le club dans un communiqué.

Pas de quoi faire bouger la Ligue d'un iota, qui avait menacé le SDEFA d'une mise en demeure si le club dionysien ne reprenait pas le chemin des terrains. Face au risque qui pesait sur le devenir du club, son président avait accepté à contre-coeur cette décision "pour éviter la fermeture de notre club, et condamner nos jeunes pratiquants passionnés par le football".  

Depuis, la hache de guerre est officiellement déterrée entre le président Ethève et Gérard Grondin. Un nouvel accroc interviendra entre les deux hommes en novembre dernier, à l'occasion d'un match de Coupe de France entre le SDEFA et la Sainte-Marienne. En soutien aux joueuses du club (plus de 80 sur les quelque 400 licencié(e)s des Rouge et Blanc) qui sont privées de matchs depuis le mois de juillet, le SDEFA n'avait finalement pas aligné d'équipe face à l'USSM. Résultat: une défaite 4-0 sur tapis vert pour le club dionysien. Une décision assumée par son président qui voulait marquer le coup face à une "injustice".

Mais à quelques jours de l'élection du nouvel organigramme de la Ligue, c'est au tour de Gérard Grondin de balancer ses vérités au cours d'un point presse ce mercredi au local du club au Stade de la Redoute.

En 2017, Yves Ethève, dans une lettre envoyée non pas à Gérard Grondin mais directement à son employeur (Gérard Grondin est fonctionnaire d'Etat depuis 37 ans au ministère de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale), s'était plaint du comportement de ce dernier.

Extraits:
 
"M.Grondin Gérard est constamment à la LRF et a des réactions qui nous amènent à se demander si il est en mission pour dénigrer l'institution et perturber une partie de notre personnel"

"...Il devient vulgaire et porte à l'encontre du Président des propos mensongers et diffamants".

"Cette personne se permet de déambuler dans les divers bureaux de nos services, de proférer des remarques sur la nouvelle mandature représentée par M.Yves Ethève et son Comité directeur"

Or, dans la réponse apportée par l'ancien directeur de Gérard Grondin, et après enquête, celui ci a dédouané son employé. "Je considère pour ma part que Gérard Grondin est un fonctionnaire exemplaire, loyal et consciencieux. Il a, à ce titre, obtenu une promotion en 2016", écrivait le Directeur de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de La Réunion. "Je ne dispose d'aucun élément de nature à démontrer que Gérard Grondin entretiendrait une confusion entre son statut de fonctionnaire de l'Etat et ce qui relève de son engagement associatif. A ma connaissance, il n'a jamais mis en avant les fonctions qu'il occupe à la DJSCS dans ses interventions publiques au sujet de la situation de la Ligue de football", avait-il conclu dans sa lettre adressée à Yves Ethève.

"Un camouflet pour Yves Ethève"

Pour Gérard Grondin, c'est un "camouflet" pour le patron de la LRF. "Je n'accepte pas que l'on puisse m'accuser de propos mensongers aussi bien sur les terrains de foot ou à la Ligue. D'autant que ces accusations vont directement, par une plainte, à mon supérieur hiérarchique (NDLR: Gérard Grondin est fonctionnaire d'Etat au ministère de la Jeunesse et des Sports)", déplore Gérard Grondin.

"C'est le procédé qui me dérange beaucoup. Depuis quand mélange-t-on vie personnelle, associative et professionnelle ? Quand il y a un problème il est censé nous (NDLR: les présidents de clubs) voir, et non pas passer par notre employeur. S'il y a un problème sur un terrain de football, on ne peut pas nous sanctionner ailleurs. Il part sur un autre terrain et je ne pense pas que les autres présidents apprécieraient ces coups de pression", poursuit Gérard Grondin, qui souhaite mettre en lumière les tentatives de "déstabilisation" d'Yves Ethève.

Interrogé par l'un de nos confrères sur le fait que ces révélations interviennent à quelques jours de l'élection du nouveau président de la LRF, alors que cette histoire remonte à 2017, Gérard Grondin assume, assurant que c'est Yves Ethève qui a choisi "d'emprunter cette voie". "ll faut bien que les autres présidents de clubs soient mis au courant de telles méthodes. Je veux les amener à réfléchir sur ces procédés car ils pourraient également subir ces pressions. S'il se mettaient à ma place, que feraient-ils ? J'ai subi un préjudice moral important. Mais malgré tout, cette histoire aura eu le mérite de donner à mon directeur l'occasion de désavouer à M.Ethève. Un beau camouflet pour lui (sourires). À lui de voir s'il veut poursuivre sur cette voie mais ce n'est pas avec de telles méthodes que l'on va inciter les bénévoles à revenir aux bords des terrains. Nous bénévoles, venons donner de notre temps aux jeunes et on essaie de les attaquer dans leur vie personnelle", regrette le formateur.

"Moi ce qui m'intéresse c'est de faire du football. On a créé le SDEFA il y a 25 ans avec 1,50 euro, on l'a fait avec beaucoup de courage et de coeur en n'ayant que des bénévoles. Depuis quelques années, nous avons en moyenne plus de 400 licenciés, féminines comprises, faisant de nous l'un des 5 ou 6 clubs de l'île avec le plus grand nombre de licenciés. On s'engage beaucoup pour notre jeunesse. On ne comprend pas pourquoi on dérange: nous ce qui nous intéresse, c'est faire du foot", conclut Gérard Grondin.


Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par GIRONDIN le 21/01/2021 11:46

Belle campagne de zinfos974.
Vu les résultats de la campagne sur sindni, sur tampon, sur St-Pierre, plaine des palmistes, st paul, st andre......... Certains devraient.......... 🥱

2.Posté par Néné le 21/01/2021 12:23

Pourquoi balancer sa aujourd'hui à quelque jour des élections en tant président de club je ne rentre pas dans vos histoires personnelles

3.Posté par WTF le 21/01/2021 13:09

Apparemment être fonctionnaire à la DDJS ça laisse du temps, beaucoup de temps libre....pour s'investir sur le plan personnel bien sûr. 😁😁😁

4.Posté par Dodo le 21/01/2021 16:01

LE GRAND COMIQUE DU FOOTBALL RÉUNIONNAIS...... QUAND LE BAND LICENCIÉ Y FOUT ÇA DEHORS ???
EN PLUS Y PARAIT QU’IL TOUCHE DES INDEMNITÉS DANS LE CLUB ??
COSSA BOUG T-SHIRT BLANC LA FAIT PERDRE VIDOT Y FAIT LA ???😂😂😂😂

5.Posté par le courageux le 21/01/2021 16:30

M Grondin bonjour et bravo pour votre travail dans ce club.
2017/2021 ,vous attendez 4 ans , à la veille des élections, pour sortir votre attaque contre Yves Ethève.
Il faut être courageux et vous présentez contre lui, vous préférez la facilité par cette déclaration à la presse.
Vous et votre ami n'on t pas été capable de constituer une liste, un conseil mieux vaut la fermer.

6.Posté par Sauvkipé le 21/01/2021 17:32

Allez Gérard, nous sommes avec toi n'en déplaisent à certains qui, dans leurs messages, font état de leur méchanceté.

Si monsieur Ethève veut tout mélanger, allons-y, il y aurait aussi à dire sur son management professionnel et les plaintes déposées contre lui.

Il a été dépassé par le temps, sans s'en rendre compte, c'est pitoyable pour quelqu'un qui est convaincu, qu'il est un "grand dirigeant".

Non monsieur Ethève, on est plus dans les années 70 ! Depuis, la situation a évolué. Il faudra composer avec des contradicteurs. C'est la vie ! ou alors, rendre votre tablier doré.

C'est vrai, c'est difficile de changer de comportement à votre âge, d'autant que les faits vous donnent raison. Réélu, régulièrement avec tous les avantages qui vont avec. De quelle manière ???

GERARD TIEMBO LARGUE PAS, OU REPRESENTE LA VOIX DU PEUPLE A OUT NIVEAU !
FACE A TOUS CEUX QUI NOUS FONT CROIRE QU'ILS DEFENDENT NOS INTERETS. DANS LES FAITS, ILS DEFENDENT LEURS INETERETS, ET FORCE EST DE CONSTATER QUE LA VERITE DERANGE !

IL FAUT METTRE FIN A CES METHODES D'UNE AUTRE EPOQUE. QUE LES AUTRES DIRIGEANTS S'INSPIRENT ENFIN DE TON COURAGE ! NOUS SOMMES AVEC TOI.

7.Posté par Decouragé le 22/01/2021 11:14

Bonjour
Moi je ne rentre pas la dedans depuis toutes ces années c’est que maintenant que ça sort!! Après oui vous êtes l’un des plus grands clubs mais niveau gestion zéro et niveau préférence parmi les licencié(e) trop désolant c’est pour ça que beaucoup ne restent pas sauf les préféré(e)!! C’est bien de critiquer mais faut savoir mettre de l’ordre déjà dans votre club!!

8.Posté par Eh bin !!! le 22/01/2021 15:42

Bonjour tout le monde,
Et oui cette histoire date de 3 ans...d’accord mais le plus grave dans tout ça ce n’est pas de retenir que Mr Grondin fasse cette démarche aujourd’hui seulement et quoi que !!! On ne sait pas ce qui c’est passé entre temps...mais de retenir surtout ce que Mr Ethève c’est permis de faire en s’attaquant à la vie professionnelle de Mr Grondin.
On le sais tous que Mr Ethève est capable de s’acharner sur un club qui s’oppose à lui par le biais de la LRF, par le biais des Maires....mais là !!! Par le biais des employeurs !!! C’est une dictocratie !!!
Moi je vois de la part de Mr Grondin, non pas une démarche de vengeance mais plutôt une démarche de mise en garde aux autres Présidents de clubs en leur faisant comprendre de faire attention « si vous décidez de réélire ce bonhomme, voyez ce qui pourrait également vous arriver !! »

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes