MENU ZINFOS
Société

LIVE VIDEO - La Réunion rend hommage à Samuel Paty


Ils sont nombreux à avoir répondu à l’appel de la Ligue des Droits de l’Homme de La Réunion. Ce mardi, un hommage à Samuel Paty, enseignant en histoire-géographie assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, est rendu à Saint-Denis et Saint-Pierre.

Par Christelle Boyer - Publié le Mardi 20 Octobre 2020 à 18:11 | Lu 2723 fois

Face à ce "crime odieux" perpétré vendredi dernier dans les Yvelines, une mobilisation"contre la barbarie et l’obscurantisme, pour la liberté d’expression et la liberté pédagogique, pour l’enseignement laïc et républicain" est organisée simultanément dans le nord et le sud de l'île.  

Vendredi dernier, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans un collège des Yvelines a été attaqué et décapité après avoir fait cours sur la liberté d’expression. Un cours durant lequel il avait montré des caricatures du prophète Mahomet. 

Pour la Ligue des Droits de l’Homme à La Réunion, il y a nécessité à "exprimer son soutien engagé à tous les enseignants républicains et laïcs" et "ne pas céder à la peur".

Suivez notre direct depuis le parvis des droits de l'homme à Champ fleuri, sur des images de Gaëtan Dumuids
image_58.png image.png  (10.16 Ko)



Le discours prononcé :

"Réunionnaises, Réunionnais,

Au nom de nous tous, ici rassemblés, quelle que soit notre origine, notre culture, notre religion ou notre athéisme, quelles que soient nos opinions politiques ou nos convictions philosophiques, quelle que soit notre fonction, notre métier ou notre responsabilité particulière, au nom de tous, la Ligue des Droits de l’Homme à la Réunion salue la mémoire de cet enseignant décapité par la fureur sanglante de l’extrémisme islamiste, M. Samuel PATY.

Ce professeur d’histoire a fait son devoir et remplit sa mission éducative, en tentant d’éveiller, dans la conscience de nos jeunes concitoyens, les vertus de la liberté d’expression, de la Laïcité et les valeurs communes de la République.

Au nom de tous, nous pleurons sa mort et adressons nos condoléances aux siens.

Au nom de tous, nous voulons, affirmer notre détermination à ne pas céder à la terreur, à continuer à combattre l’obscurantisme, la haine de l’autre et les idéologies mortifères d’où qu’elles viennent. 

Nous voulons de même affirmer notre volonté de défendre la Liberté d’expression et la liberté pédagogique des enseignants laïcs et républicains, artisans de notre vivre ensemble et fierté de notre république, à qui nous exprimons notre totale solidarité.

Quelle que soit la conception que l’on ait de la divinité, aucun Dieu ne saurait être affecté par des dessins, caricatures ou critiques visant telle ou telle religion. 

Quelle que soit la conception que l’on a de la vie, que l’on soit athée, agnostique ou irréligieux, rien ne nous permet d’interdire à autrui de croire, de pratiquer son culte et de propager ses convictions religieuses.

Que l’on soit chrétien, musulman, indouiste, tenant de telle ou telle autre religion, rien ne nous permet d’interdire à autrui d’exprimer et de propager son athéisme ou ses convictions philosophiques.

L’Histoire nous l’enseigne assez : toutes les cultures, religions et civilisations ont tenté de traduire les aspirations humaines vers l’amour, la liberté, l’égalité et la fraternité Mais   toutes les cultures et civilisations ont aussi, tour à tour, méconnu ses idéaux, pratiquant l’esclavage, la domination coloniale, ou les guerres de religions.

Hier, au 19ème siècle,  à BAUDELAIRE qui, venu chez nous à la Réunion, avait exprimé son « désir de vivre ensemble... au pays qui te ressemble », on interdisait encore, par exemple, de publier ce passage : « Saint Pierre a renié Jésus 3 fois… Il a bien fait ! ».




A l’évidence, une telle expression peut choquer.  Mais c’était la liberté de BAUDELAIRE et nous avons fait le progrès de cesser d’interdire ses poèmes. Le blasphème est par définition une notion propre aux adeptes d’un culte. Il n’y pas de blasphème pour ceux qui n’y appartiennent pas. La liberté d’expression c’est aussi la liberté de déplaire ou de choquer.

Aujourd’hui, dans notre pays, "la loi protège la foi aussi longtemps que la foi n'impose pas sa loi". Croyants et incroyants sont logés à la même enseigne. Chacun a le droit de d’exprimer et de propager ses convictions et de critiquer celles des autres.

Nous attendons des uns et des autres le même engagement explicite en faveur de la liberté d’expression et de la Laïcité.  

Car la Laïcité, c’est la liberté pour tous et la neutralité de l’état républicain et de ses agents.

Oui, au nom de tous, aujourd’hui nous voulons réaffirmer notre détermination à défendre notre bien commun, la Laïcité, ciment de notre vivre ensemble.

Oui, la Laïcité est un progrès commun, dont l’ADN est la tolérance mutuelle. Nous pouvons promouvoir nos idées, nos convictions, combattre ce qui constitue, à nos yeux, une erreur. Mais nous voulons partager la VIE de nos frères et sœurs en humanité,  même dans l’erreur,  plutôt que de les tuer !

Nous voulons que la règle de Laïcité et les valeurs de tolérance, de liberté, d’égalité et de fraternité qui lui sont associées, soient enseignées à nos enfants, quelle que soit leur appartenance confessionnelle ou philosophique.

Nous voulons que les vertus et les règles de la liberté d’expression, sous toutes ses formes, soient enseignées à nos enfants et que les enseignants disposent de la liberté pédagogique pour assurer la transmission de notre héritage commun de principes et de valeurs partagés.

Nous faisons nôtre la pensée du grand philosophe AVICENNE : « L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. Voilà l'équation ».

C’est bien en transmettant les savoirs, en développant dès le plus jeune âge l’esprit critique de nos enfants, en les amenant à comprendre que la réalité est bien plus complexe que les préjugés simplistes, que l’on combattra le mieux l’intolérance qui nait toujours de l’ignorance. 

Alors ensemble, redisons-le une nouvelle fois : 

Vive la Laïcité, Vive la liberté d’expression, Vive l’enseignement laïc et républicain."
image_59.png image.png  (10.16 Ko)

Hommage à Samuel Paty au Parvis des Droits de l'Homme
Hommage à Samuel Paty au Parvis des Droits de l'Homme

Hommage à Samuel Paty au Parvis des Droits de l'Homme
Hommage à Samuel Paty au Parvis des Droits de l'Homme
image_61.png image.png  (10.16 Ko)

Hommage à Samuel Paty au Parvis des Droits de l'Homme
Hommage à Samuel Paty au Parvis des Droits de l'Homme
image_62.png image.png  (10.16 Ko)

image_63.png image.png  (10.16 Ko)





1.Posté par Kreol974 le 20/10/2020 18:24


2.Posté par Phi974 le 20/10/2020 18:44

On ne peut défendre en meme temps les criminels, et leurs victimes...
En la matière, cette association gauchiste qu est la LDH a depuis bien longtemps montré quel camp elle avait choisie...
Les entends t on aboyer, denoncer , habituellement les actes de violences dont sont victimes les professionnels de santé, pompiers, policiers,ou simples citoyens, agressés par leurs protégés clandestins ??? Jamais..... ils n aboient que pour défendre les crapules qu ils font entrer en france chaque jours.... à les entendre seuls ces crapules ont des droits, sont des hommes et méritent d etre defendus....

Seulement cette fois, un de leur protégés a largement franchi les limites dans l horreur... sentiment de culpabilité, ou peur de dissolution, ou que le raz le bol de la population ne s s'abatte sur eux???
" vite on organise quelque chose.... un rassemblement, un hommage... à la victime sinon tout le monde va nous tomber dessus...."
faire semblant de compatir nous vous enlèvera pas la culpabilité, la responsabilité qui est la vôtre, vous qui défendez bec et ongles ces assassins, Tchétchènes, pakistanais, syriens, afghans ou autres dont vous innondez notre pays!
Osez vous présenter en face de la famille de Samuel PATY, expliquez leur pourquoi ils pleurent leur fils, frère, mari, papa, ami... au nom de vos principes de merde, et de vos agissements criminels!!!! LDH, EELV, LFI, même complicité, et tentative de récupération honteuse aujourd hui....
Bandes de faux culs!!!!

3.Posté par martin lane le 20/10/2020 19:19

bâillonné avec mon masque, je vais manifester pour la liberté d'expression.... absurde...

4.Posté par Fidol Castre le 20/10/2020 19:52

Il y en a plein là-dedans qui ont le sang du prof sur les mains : les moralistes, les padamalgamistes, les vivrensemblistes, les sansfrontiéristes, les spaçalislamistes, les vousnaurezpasmahainistes, les islamo-gauchistes...

Mais ils n'ont honte de rien...même pas de profiter d'une décapitation barbare pour faire de la com'

A gerber.

5.Posté par Suppositoire le 20/10/2020 20:51

Il a passé son Capes pour enseigner et apporter le savoir et la connaissance aux élèves, et il finit décapité devant son lieu de travail...

Résultat écœurant de nombreuses années de laxisme et de laisser-faire des autorités, qu'elles soient politiques ou judiciaires...

Il leur a fallu cet attentat d'une atrocité horrible pour comprendre qu'il faut fermer des mosquées et expulser des salafistes... Pathétiques !

6.Posté par 974 MAHOSACHIMI le 20/10/2020 21:04

A post 2 - Phi974
Bravo. Très très bien dit. Rien à ajouter.

7.Posté par DOGOUNET le 20/10/2020 21:09

Les maux, on les connaît; les mots, on les a prononcés; les larmes, on les a essuyées; seule la TOTOCHE reste à activer !

8.Posté par Responsables le 20/10/2020 21:12

Ces gauchistes ldh, lfi, eelv sont aussi de tristes responsables de cette horreur

9.Posté par fox le 20/10/2020 21:48

La bobosphère est bien embêtée, elle ne sait quoi dire...puisqu'elle à tjrs défendu cette pègre !!
MeMel qui condamne l'acte... quelle grosse blague !
Certains profs eux mêmes sont indirectement concernés... surtout ceux qui éteignent les feux d'eux mêmes, pour obéir au fameux pas de vagues, sauf que pour eux c'est "pas de vague dans ma classe". Car s'ils avaient notifiés les réactions d'élèves pro attentats de Charlie en 2015, l'Education Nationale aurait depuis 5 ans pris un pli et rodé un process de contrer tout élève signalé comme anti laïque ou anti republicains, et le signalement de la.chef aurait été pris en compte et donc la barbarie non commise...
L'Education Nationale aussi est bien dans le caca.... pas de vague... Ben là c'est le tsunami.

10.Posté par Veridik le 20/10/2020 22:16

Je suis prof de l'être...
Je me pas contre les maux et j'en saigne

11.Posté par marcelL le 20/10/2020 22:47

la gauche et les gens de gauche sont clairement en faute, et en réalité les politiques de gauche et les électeurs. voila une partie des résultats, mais tout de même c'est bien de manifester et de montrer son opposition combattante j'espère cette fois contre un islam extrémiste inacceptable pour nous réunionnais

12.Posté par Mediter le 21/10/2020 03:37

@2 y a un temps pour tout. Silence égal complice.

13.Posté par Pas dupes le 21/10/2020 07:16

Je vois que la majorité des posts ne sont pas dupes sur la récupération honteuse de la LDH, une des grandes responsables avec toute la gôchobobosphère de la situation actuelle...
Dire que si ce malheureux enseignant n'avait pas été massacré, il l'aurait été administrativement par sa cheffe d'établissement et par l'inspecteur de l'éducation nationale qui devait venir pour lui remonter les bretelles...
Et là tous ces hypocrites avec la bouche en cœur pour chanter les louanges... A vomir 🤮🤮🤮

14.Posté par Adekalom le 21/10/2020 07:59

Et distanciation

15.Posté par Ti Tangue prof le 21/10/2020 10:30

@ 3.Posté par martin lane le 20/10/2020 19:19 👍
@ 4.Posté par Fidol Castre le 20/10/2020 19:52👍
@ 7.Posté par DOGOUNET le 20/10/2020 21:09 👍
@ 8.Posté par Responsables le 20/10/2020 21:12

RESTE LES MEDECINS ÉGALEMENT pour rebeller contre cette mascarade COVID

ET LES ABSTENTIONNISTES pour virer tous ces INCAPABLES en 2022

afin d’offrir à nos enfants et petits enfants Une FRANCE 🇫🇷 véritable ...

La planète est si grande pour ceux qui ne respectent la République...

D’ailleurs pourquoi viennent-ils en FRANCE ? Pour sa culture ? Son savoir faire ? Sa CAF ? Sa justice laxiste ? Ses frontières trouées ? voilà les vrais questions

16.Posté par P.MASS le 21/10/2020 10:33

Cette ligue, ses acolytes de la FSU, les islamo gauchos de la politique et de France Inter sont les responsables de l’accueil de La Défense de tous ses migrants !
Je suis choqué et en colère contre la décapitation oui la décapitation quelle horreur de cet enseignant courageux au service de ses élèves qui leur apportait son savoir et un esprit critique pour être les citoyens de demain. Je pense à sa femme son fils et ses Parents. L’islam intégriste décapite l’islam modéré tient les jambes.

17.Posté par Dudule974 le 21/10/2020 11:34

un fait au hasard .
dans le 13ème à Paris ,le maire socialiste a autorisé une distribution publique et gratuite de Coran

18.Posté par fifi le 21/10/2020 12:07

lorsque les français s’installent dans un autre pays ils s’adaptent à la culture du pays (c’est ce qu’on leur demande) et c’est normal! pourquoi l’Etat français ne demande pas aux autres peuples qui viennent s’installer en France de s’adapter à la culture de la France? ce serait la moindre des choses, non? si certains refusent notre culture mais qu’est ce qu’ils font là ? Que cherchent ils? c’est ça la vraie question? Mais l’Etat laisse faire, donc est le seul responsable de toute cette situation!

19.Posté par JORI le 22/10/2020 13:18

15. Ti tangue prof. Et que ou qui prosez vous aux abstentionnistes ?. S'ils ne votent plus, c'est qu'aucun programme ne leur convient. Quant aux médecins, vous devez certainement parler de ceux qui établissent des certificats médicaux de complaisance à certains élèves pour ne pas participer à certains cours délivrés dans nos écoles ? 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes