Courrier des lecteurs

LBSJS 145 -"Deux visions différentes sur l’effondrement des sociétés"

Jeudi 6 Septembre 2018 - 09:59

Diaporamas et débat par Bruno Bourgeon à Saint Denis à "Le MANGUIER", Mercredi 12 Septembre 2018 de 18h00 à 20h30


LBSJS 145 -"Deux visions différentes sur l’effondrement des sociétés"
La conférence de ce soir fait suite à la disparition des Rapa Nui, ou habitants de l’île de Pâques, que nous avons peinte dans la précédente conférence.

« L’effondrement des sociétés complexes » de Joseph Tainter,  passe en revue 20 cas d'effondrement, et examine les diverses explications données depuis plus de deux mille ans. En se concentrant sur trois cas d'effondrement bien documentés, les Romains, les Mayas et les Chacoans, il développe une nouvelle théorie, qui soulève des questions nouvelles et cruciales sur l'avenir des sociétés industrielles.

L’ouvrage de Jared Diamond, « Effondrement », nous décrit comment les sociétés disparaissent ou survivent. Avec la croissance démographique, et l’augmentation corollaire des besoins économiques, de santé ou en énergie, nos sociétés peuvent-elles survivre ? La réponse se dévoile à partir d’un tour du monde, depuis l’île de Pâques et ses voisines Pitcairn et Henderson, les Indiens Anasazis, les Mayas, les colonies Vikings du Groenland, jusqu’aux sociétés fragilisées actuelles : Rwanda, Hispanola, Chine, Australie. Sans oublier les sociétés qui surent éviter leur effondrement : Nouvelle-Guinée, Tikopia, Japon de l’époque Tokugawa. Jared Diamond conclut qu’il n’y a pas d’effondrement de cause unique. Cinq facteurs sont en jeu : les dommages environnementaux, le changement climatique, l’hostilité des voisins, les rapports commerciaux, et les réponses sociétales et politiques.

Cette complexité des facteurs permet-elle de nier le caractère inéluctable de la dégradation globalisée de notre environnement ? Les réponses ce soir.
 
la suite sur : www.aid97400.re

******************************
Jean-Marc TAGLIAFERRI
Lu 1537 fois



1.Posté par Zarin le 06/09/2018 15:56

L'Échelle de Jacob Comment les Humains ont-ils pu se laisser porter jusqu'à un tel degré d'abrutissement ?

[…]Les sites, le sol, les forêts, l'eau les espèces animales et végétales sont détruits par l'industrie et la chimification. 5000 lacs sont biologiquement morts au Canada, 2000 en Suède. Les forêts disparaissent dévorées par la publicité et les bulletins de vote quantitativement monstrueux. L'acide émis par les automobiles et les usines font le reste. Le Rhin était récemment un fleuve mort, et la Méditerranée est affreusement polluée. L'industrie n'existe que par la finance.
......
La dégénérescence biologique devient abominable à contempler, comme une surpopulation Incontrôlée qui faisait dire judicieusement à COUSTEAU, qu'il faudrait que 300.000 personnes disparaissent quotidiennement, pour rendre son équilibre à la planète. LA POPULATION MONDIALE CROÎT QUANTITATIVEMENT MAIS ELLE A DISPARU QUALITATIVEMENT.

http://echelledejacob.blogspot.com/2018/09/comment-les-humains-ont-ils-pu-se.html

2.Posté par " VIEUX CREOLE " le 08/09/2018 17:13

RÉFLEXIONS INTÉRESSANTES MAIS ATTENDONS LA SUITE : " NOUS RESTONS SUR NOTRE FAIM' !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >