MENU ZINFOS
Education

L'université a besoin de 483.000 euros pour boucler son budget


- Publié le Mardi 20 Août 2013 à 17:24 | Lu 1325 fois

L'université a besoin de 483.000 euros pour boucler son budget
Ça va toujours mal à l'Université de la Réunion et l'UNEF tient à le faire savoir. Pour les membres de l'organisation syndicale étudiante, la "situation est alarmante" d'autant qu'il manquerait 483.000 euros à l'Université pour boucler son budget.

"Fin 2012, l'Université se retrouve au pied du mur et doit valider un budget RCE (Responsabilité et compétence élargie dans le cadre de la LRU sur l'autonomie des universités ndlr). Après une phase de négociation avec le ministère, la présidence de l'université propose un budget en prenant en compte un ensemble de coûts non-pris en compte par la dotation de l'Etat, comme la titularisation des ANT (agents non titulaires) et la prise en charge des 10 postes Réussir en Licence à 100%. Une dotation de 5,4 millions d'euros est votée et supérieure à celle de la dotation ministère", explique Guillaume Aribaud de l'UNEF.

Un budget adopté et validé par l'autorité de tutelle. "Le budget devient alors exécutoire en droit", précise Stéphane Maillot, président de l'UNEF. Après avoir été reçue en avril dernier par le ministère de l'Enseignement supérieur, l'Université de la Réunion "obtient" des garanties sur la titularisation des ANT, les 10 postes de Réussir en Licence "ainsi que la résorption de l'emploi, prise en charge jusqu'alors par le budget propre de l'Université", ajoute Guillaume Aribaud. L'Etat décide finalement d'accompagner à hauteur de 4,2 millions d'euros l'Université dans un plan d'accompagnement pluriannuel.

Mais une notification modificatrice envoyée en juin dernier par le ministère de l'Enseignement supérieur va changer la donne. Une coupe de 483.000 euros a été faite entre le plan d'accompagnement et la nouvelle notification du ministère. "On a l'impression de s'être fait avoir", lâche Stéphane Maillot. Et l'UNEF va plus loin dans son analyse de la situation. "L'Etat assumera les conséquences si l'Université de la Réunion se retrouve en cessation de paiement (…). Pourtant les autorités sont au courant de la situation mais on a l'impression que le ministère n'attend que ça", ajoute-t-il.

En attendant, l'UNEF doit rencontrer le président de l'Université, Mohamed Rochdi, le 29 août prochain, sur la question du budget. Le syndicat espère que d'ici le prochain conseil d'administration de l'Université, en septembre prochain, la situation se sera débloquée.




1.Posté par David Asmodee le 20/08/2013 17:32

Donne le Sahara à gérer à un fonctionnaire, au bout de 5 ans il importe du sable à crédit.

2.Posté par polo974 le 20/08/2013 18:19

Ah, si tu savais ce qu'est la sable...

Le sable sahélien est impropre à la construction. Même pour bâtir ses folies, Doubaï a été obliger de prendre ailleurs que dans son désert (import depuis jusque l'Australie...)...

3.Posté par mdr le 20/08/2013 23:52

Mail visiblement dicté par le "grand maitre": l'UNEF n'est qu'un petit syndicat corrompu à la botte du marionnettiste !
Ce sont les mêmes qui sont parti en avril/mai voir les ministres pour réclamer 5 MILLIONS d'euros ! .... En fait 500.000€ sont suffisant, et en économisant sur les voyages-à-gogo, 5€ suffiront !!!!!

4.Posté par Le changement c''''est maintenant le 21/08/2013 06:28

Il va falloir que les étudiants accompagnes des profs puissent s'engager dans une grève de la faim devant vlodylooser le looser qui nous a suggérer qu'il n'y avait aucune inquiétude a faire et que le gouvernement allait y remédier
La jeunesse comme locomotive , on a bien compris !!!!

5.Posté par timagnol le 21/08/2013 09:08

Si seulement les nombreux surpayés-surindexés-survacanciers pouvaient donner un ti-moné à l'iznogood en place ! Mais hélas, ces chercheurs que l'on trouve en masse ne se confondent pas avec ceux qui trouvent et que l'on cherche encore, notamment du côté de l'IRD !

6.Posté par david Vincent le 21/08/2013 09:20

Et si on fouillait dans dans les poches de l'émir ou de celles du cousin muté à l'esplanade de Paris ...ou peut-etre meme dans celles de toute leur basse cour !

7.Posté par datinic le 21/08/2013 12:40

hmm .. si l'université arrêtera de payer les maitres de conférence avec des sur-remus pour la vie cher à la reunion qui travaillent à peine 3 mois mais sont payés toute l'année,
si l'université arrêtera de payer des voyages a gogo à des fonctionnaires
si la gestion sera fait par des vrais gestionaires etc etc ..

la vie elle belle à l'université

8.Posté par Le Corbeau le 21/08/2013 13:57

Lu dans le journal " L'ECHO REPUBLICAIN " en dâte du 21 août n° 21746 " Comment les élus répartissent leur cagnotte " d'un montant de 1777.656 euros.
La question n'est pas de jalouser les heureux élus mais de savoir comment des élus qui ne produisent rien peuvent bénéficier d'une telle cagnotte alors que ceux qui se lèvent le matin pour aller au boulot tirent le Diable par la queue.
Y-a-t-il encore des privilèges ??

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes