MENU ZINFOS
Santé

L'ordre des médecins exige des protections pour la prise en charge de patients Covid-19 à domicile


Dans une lettre adressée ce dimanche soir au ministre de la santé, au préfet et à la directrice de l'ARS, le conseil de l'ordre et l'URML exigent des protections pour les soignants qui seraient amenés à prendre en charge à domicile des patients Covid-19. Ils demandent aussi l'ouverture de centres d'hébergement pour ces mêmes patients. La lettre, impérieuse, précise que les médecins ne transigeront pas à ces conditions de prise en charge.

Par Nicolas Payet - Publié le Dimanche 29 Mars 2020 à 18:28 | Lu 3767 fois

Un masque FFP3
Un masque FFP3
Monsieur le Ministre de la Santé et des Solidarités
Monsieur Le Préfet de La Réunion,
Madame La Directrice de l’ARS,


Le collectif des médecins représentants les institutions locales (CDOM,URML OI, CIRM, DUMG) attire votre attention sur la prise en charge du patient COVID +.

Le retour des autres URPS en métropole est inquiétant, l’épidémie s’aggrave de jour en jour et les soignants allant au domicile des patients COVID + sont exposés à un risque important de contamination du fait du manque de matériel de protection...

Les Professionnels de Santé ne peuvent pas, en l’état actuel, assumer la prise en charge à domicile en l’absence de masques pour les patients et de tout le matériel nécessaire pour les soignants, à savoir masques, lunettes, charlottes, surblouses imperméables, gants et SHA….

Une évaluation stricte et précise de la prise en charge à domicile et en retour d'hospitalisation est primordiale avec nécessité de garantir les mesures de confinement et d’isolement au sein du domicile.
Beaucoup de patients COVID + ne pourront pas rester ou retourner à leur domicile pour raisons médicales, sociales ou organisationnelles.

La communauté médicale vous interpelle sur la nécessité absolue de confinement des patients COVID+ et l ’impériosité de mettre en place dès aujourd’hui des centres d’accueil dédiés pour les patients COVID + lorsque la prise en charge à domicile ne peut pas se
faire.

Nous exigeons la mise en place et la tenue d’un conseil médico-social de crise.

La protection absolue de tous les intervenants, que ce soit à domicile ou dans les centres dédiés, est une condition pré-requise.

La communauté médicale ne transigera pas à ces conditions de prise en charge.




1.Posté par eh oui le 29/03/2020 19:51

ils ont entièrement raison!
Sinon, on va en plus perdre des soignants juste parce que les gouvernements , depuis 15 ans et le gouvernement actuel ne sont dirigés que par des comptables méprisables qui devront rendre des comptes...
Toutes les profession concernées devaient faire la même chose!

2.Posté par IXE le 29/03/2020 21:39

Les chiffres nous démontrent l'inefficacité de la déclaration sur l'honneur de maintien à domicile.
En cas de carence des personnels de santé (ils ne tiendront plus très longtemps en l'état), nous demanderons aux personnels administratifs de les remplacer, les cadres en tête...

3.Posté par chikun le 29/03/2020 22:45

Il l'a dit au début : "Nousavons anticipé, nous y sommes préparés "
C'est sûrement pour cela qu'on va à la chasse aux gens plutôt qu'à la chasse aux masques.
Les forces " de l'ordre " verbalisent par des agents sans gants sans masques qui risquent de contaminer ou de se faire contaminer ! C'est surréaliste .

4.Posté par JORI le 29/03/2020 23:31 (depuis mobile)

Il suffit de demander à ceux qui portent des masques dans les rues où ils se ravitaillent. N'importe quel 1er ministre ou président local sait ça !!.

5.Posté par .ghotama le 30/03/2020 05:58

Belle journée à tous. EPI (équipement de protection individuel) dans cette citation se couvrir tout le corps serait juste. Un coup de chaleur pour rappel est une urgence vitale. Donc chapeau, lunette soleil, masque, gants, pantalon, chaussures fermées.ça protège pas de tout mais reste efficace.

6.Posté par Pénurie ? le 30/03/2020 09:03 (depuis mobile)

Il existe 1 marché parallèle légal(ex:Amazon)d autres dans les pharmacies av. réquisition, bâtiment...mais aussi illégale issus des vols massifs ,y compris des professionnels de santé qui redistribuent à leurs proches.Il suffit de remonter la filière

7.Posté par Toloche le 30/03/2020 09:04 (depuis mobile)

A Jori
C''est vrai ! Quand je vois par exemple au supermarché des clients qui ne sont pas des soignants porter un masque je me pose aussi la question où ils l''ont acheté ?

8.Posté par Mardé le 30/03/2020 09:13

Le masque est un moyen de confinement portatif, c'est ce que dit un épidémiologiste sur LCI, mais comme on n'en a pas, on préfère mettre des millions de gens en prison et en sus, se faire du beurre sur leur dos avec 200 euros de pv

9.Posté par IXE le 30/03/2020 10:10

7.Posté par Toloche

Soit ils ont anticipé cette crise (comme moi), soit l'employeur avait un stock réservé au personnel.
Dans tous les cas, ce n'est pas votre affaire, c'est malsain. Jalouserez-vous ceux qui travaillent, si vous perdez votre job un jour ?

Si vous aviez lu Zinfos depuis le mois de janvier 2020, vous auriez su qu'il fallait s'équiper.

Lisez le courrier des lecteurs, la lettre au Préfet (je n'en suis pas l'auteur mais j'explique comment se bricoler un masque).

Rien ne vous interdit de commander vos masques en Métropole.

10.Posté par justedubonsens le 30/03/2020 19:20

je ne voudrais pas être mauvaise langue mais tout de même :
Quels sont les revenus moyens d'un médecin, dentiste sans parler des spécialistes à 100€ la consultation ? Quand on voit les modèles de voiture, leurs propriétés, leur train de vie, on se dit qu'ils gagnent bien leur vie et c'est tant mieux !
Mais...il me semble que soumis à ce type de contagion en première ligne, et plutôt que de reverser une grande partie de leurs revenus au fisc, leur ordre pourrait s'organiser pour avoir une réserve des moyens nécessaires à leur protection par le biais d'une cotisation déductible.
Alors gueuler au loup je le conçois mais là aussi et surtout pour des personnels autant exposés, "prévoir c'est vivre !"
Moi je dis ça, je ne dis rien !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes