MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’ordre - Le respect - La loi


Par Nalini VELOUPOULE-MERLO - Publié le Vendredi 19 Juin 2020 à 10:36 | Lu 578 fois

Comme tous mes compatriotes, j’ai pris le temps de la réflexion tant j’ai été choquée par les événements récents infiniment troublants, choquants et dérangeants. 

En effet, il importe de remettre l’église au milieu du village, la mosquée au milieu de la ville et les temples à la dévotion des fidèles. 

Nous connaissons tous le principe de laïcité qui connaît tous les courants de pensée et les religions mais qui n’en reconnaît aucun principalement .

Notre laïcité française qui permet de croire ou de ne pas croire .

Ma conception des idéaux de la République est à l’opposée des revendications racialistes et communautaristes.

La République procède de l’universalisme entre les Femmes et les Hommes à égalité de droits et de devoirs.

Chaque citoyen Français quelque soit ses croyances, ses convictions, ses pratiques ou sa couleur de peau est à égalité de droits inaliénables .

Celui qui respecte la Police, l’Armée, la Justice et l’ensemble des corps constitués est un citoyen modèle.

Celle ou celui qui s’affranchit de ces règles élémentaires est soit un voyou, soit un dangereux criminel.

Le respect de la règle, de la loi garantit à chaque citoyen de vivre libre et heureux en France.

Les apprentis sorciers qui tentent de racialiser ou de communautariser le débat sont non seulement des dangers publics mais surtout des fossoyeurs de la République Française une et indivisible.

La mort d’une femme ou d’un homme constitue un drame  humain et une défaite de notre société.

Pour autant, je rappelle que la Police a légalement le droit à l’exercice de la force voire de la violence si celle-ci est « légitime et proportionnée ».

La République ne doit pas créer les isolats, le multiculturel est parfait pour enrichir la création artistique, mais le multiculturalisme et le racialisme sont à l’opposée de la République que j’aime.

En ces temps troublés, nous devons tous faire Nation parce que l’union fait la France.




1.Posté par Roberto le 19/06/2020 14:13

Go Nalimi, go, prochaine étape le FN!
Heureusement que JB Waro n'a pas utilisé la technique d'étranglement...

2.Posté par Les belles phrases le 19/06/2020 14:16

Ah les belles phrases. Vu son litige, je ne sais s'il faut en rire ou pleurer. J oubliais, c'est une politicienne.

3.Posté par GIRONDIN le 19/06/2020 21:03

Sur zinfos974 quand elle n'était pas de la team Robert zinfos974. Par chance les choses ont changé, elle peut dormir tranquille..... Zinfos 974....

Rappel :

Justice
11 ans après, la mairie de Saint-Denis devra s'expliquer pour des faits de harcèlement

Par Regis Labrousse - Publié le Mardi 26 Novembre 2019 à 16:21 | Lu 7004 fois

Le brigadier Jean Bernard Hoarau avait dressé un PV à l'encontre de l'adjointe à la sécurité
Le brigadier Jean Bernard Hoarau avait dressé un PV à l'encontre de l'adjointe à la sécurité
Jean-Bernard Hoarau, policier municipal sur la commune de Saint-Denis, portait plainte, il y a plus de 10 ans, pour harcèlement moral contre la mairie de Saint-Denis. Le juge d'instruction, qui avait été saisi à cette époque, avait conclu à un non-lieu. Le policier avait fait appel de cette décision devant la Chambre de l'instruction.


Ce mardi matin, la chambre de l'instruction a décidé de faire procéder à l'audition des principaux protagonistes impliqués dans cette affaire datant de 2008 tout de même. Le juge d'instruction dispose d'un délai de trois mois pour entendre Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, Nalini Véloupoulé-Merlo, adjointe déléguée à la sécurité de la ville ainsi que le DGS, le DGA et le chef de la police municipale de la commune.

Rappel des faits :

Le 15 septembre 2008, devant l'ancien Hôtel de ville de Saint-Denis, le brigadier-chef Jean Bernard Hoarau verbalise la voiture d'une personne qui coupe la ligne continue de la rue de Paris au lieu de passer par le rond-point de la Victoire pour gagner le parking de la mairie. La conductrice s'avère être Nalini Véloupoulé-Merlo, adjointe chargée... de la sécurité. Celle-ci se rendait à l'ancien Hôtel de ville pour y célébrer un mariage. La conductrice fait alors jouer la hiérarchie directe du brigadier, en la personne de Daniel Hoarau, le chef de police adjoint. Après avoir, dit-il, été sermonné dans son bureau, le brigadier-chef demandera un certificat médical qui sera le premier d'une longue série. L'affaire, elle, ne fera que commencer.

S'en suivent alors deux années de ping-pong entre les deux parties, où Jean Bernard Hoarau a été baladé entre plusieurs postes et placardisé selon son avocat de l'époque.

La mairie de Saint-Denis continue alors sur sa ligne de défense : elle ne veut pas reconnaître l'état dépressif du brigadier qui serait consécutif à cet incident. Pour l'avocat de la mairie lors de cette audience de 2011, Philippe Sers, "la faute n'est pas imputable à la mairie, car ce n'est pas une faute de service". Autre attaque qu'a tenté de contrecarrer l'avocat de la mairie, le caractère de harcèlement du brigadier. "Je tiens à rappeler que l'on parle de harcèlement lorsque les agissements sont répétés. Or, l'incident n'a eu lieu qu'une seule fois, une journée, c'était le 15 septembre 2008, et pas 25 mois", disait-il, en référence aux deux années de congés maladie du brigadier.

De son côté, Me Rajabaly, pointe du doigt l'absence de motivation litigieuse de la part de la mairie. "Les motivations de droit et de fait n'y figurent pas. Donc, il y a un doute sérieux sur la légalité de la décision", émet l'avocat du policier municipal à l'époque.

Huit ans après, le litige a donc été relancé ce 26 novembre par la chambre de l'instruction........ Zinfos974

4.Posté par Jean Le Monstre le 20/06/2020 14:41

"nous devons tous faire Nation parce que l’union fait la France. "

"L'union" derrière qui ? Derrière Macron ?
Un président qui ne respecte même pas la séparation des pouvoirs (l'exécutif et le judiciaire).
Un président qui ne respecte même pas le peuple (referendum).
Un président qui ressemble beaucoup à un dictateur (49-3, ordonnances).
Un président qui prend tout seul la décision de vendre le patrimoine des citoyens (ADP, etc.)
Un président qui prend tout seul la décision de ne rien faire contre le covid 19.

"Celle ou celui qui s’affranchit de ces règles élémentaires est soit un voyou, soit un dangereux criminel."
Ils prennent l'exemple sur Macron pour le respect des "règles" !
Et lui, ce n'est ni un "voyou" ni un "dangereux criminel" parce qu'il présente bien ? Eux, si ! parce qu'ils n'ont pas un costume ?

Tant qu'on aura une majorité d'hommes ou de femmes politiques ne respectant pas les règles d'honnêteté, il faut vous attendre à avoir des "voyous" et des "criminels" qui se comporteront comme eux.

5.Posté par Ti Tangue zilé zone le 20/06/2020 18:52



Celle ou celui qui s’affranchit de ces règles élémentaires est soit un voyou, soit un dangereux criminel. hi hi hi .....!!! ah ah ah .....!!!!

Celui qui respecte la Police, l’Armée, la Justice et l’ensemble des corps constitués est un citoyen modèle.

i[Le 15 septembre 2008, devant l'ancien Hôtel de ville de Saint-Denis, le brigadier-chef Jean Bernard Hoarau verbalise la voiture d'une personne qui coupe la ligne continue de la rue de Paris au lieu de passer par le rond-point de la Victoire pour gagner le parking de la mairie. b[La conductrice s'avère être Nalini Véloupoulé-Merlo, adjointe chargée... de la sécurité]]bi

6.Posté par klod le 20/06/2020 21:51

"La République ne doit pas créer les isolats, le multiculturel est parfait pour enrichir la création artistique, mais le multiculturalisme et le racialisme sont à l’opposée de la République que j’aime"


ha bon ??????? ben ma bonne dame , le multiculturalisme angélique , c'est facile et pathétique ! encore une "lo sucré made in réunion, nou la fé que l'emballage" que cte bonne dame !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


le multiculturalisme , à mon sens , ce n'est pas la négation de la culture nationale , mais le respect des apports culturels de chacun .

du respect de chacun , on a encore du chemin à parcourir , en 20456 de leur an de grace ?

le respect doit être réciproque sinon ce n'est que de la soumission . le plus facile pour les "contents d'eux du monde comme il va ".

7.Posté par JORI le 21/06/2020 09:48

4. Jlm. Et vous avez des noms de politiques qui respecteraient les "règles de l'honnêteté"? 😂. Toujours pas ! 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes