MENU ZINFOS
Communiqué

"L’opposition au CETA et aux accords commerciaux qui menacent les RUP : Un même combat"


Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 22 Septembre 2017 à 12:08 | Lu 465 fois

"L’opposition au CETA et aux accords commerciaux qui menacent les RUP : Un même combat"
Alors qu’entre provisoirement en vigueur ce jeudi 21 septembre l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA), j’appelle le Président de la République et le gouvernement français à y apporter leur véto.
 
Je les appelle également à se joindre à la plainte déposée par l’État belge devant la Cour de justice européenne, afin que soient vérifiées plusieurs dispositions du traité jugées incompatibles avec le droit européen. Et ce notamment quant au projet de tribunal arbitral international (ICS) contesté de toute part et dont le rôle n’est autre que de consacrer la primauté du droit des affaires sur tous les autres, droits sociaux et environnementaux compris, faisant fi du principe de précaution inscrit dans la Constitution française.
 
Le commerce sauvage et dérégulé ce n’est pas la paix, c’est la continuation de la guerre par d’autres moyens. Et lorsque le commerce devient total et règne sur tout, c’est l’asservissement généralisé qui finit par surgir en bout de ligne.
 
Conséquences directes pour les Outremers
 
Comme pour l’ensemble des accords commerciaux, qu’ils soient européens, canadiens, latino-américains, ce sont les petits producteurs locaux et ceux les plus directement mis en concurrence qui seront les premiers à être frappés au profit de l’agrobusiness, et les premiers à payer le prix fort du dumping social et environnemental.
 
Nous le voyons d’ailleurs bien jusque dans les Outre-mer français où producteurs de banane et de sucre sont généralement frappés en première ligne, comme dans le cas des accords avec le MERCOSUR ou le Vietnam, et où nos autres producteurs locaux se trouvent frappés peu après par la concurrence venue notamment des marchés de dégagement.
 
Menaces à venir : accord en négociation avec l’Australie
 
La passivité du gouvernement français face au CETA, conjuguée à la l’annonce récente du Président Juncker à Strasbourg de l’ouverture des négociations pour un nouvel accord de libre-échange avec l’Australie, me font craindre le pire pour notre filière canne-sucre, qui se voit amputer le fruit de ses efforts à chaque nouvel accord commercial.
 
C’est pourquoi j’ai déposé hier un amendement au projet de résolution du Parlement européen sur le mandat de négociation du traité de libre-échange avec l’Australie visant à demander l’exclusion des sucres spéciaux et des productions les plus sensibles des RUP   du champ des négociations. Le vote de ce mandat par la commission commerce extérieure du Parlement européen devrait intervenir d’ici à la fin novembre.




1.Posté par verolia le 22/09/2017 16:53

Allez interroger les éleveurs de poulets... il n'y a pas que le CETA comme nuisible ici hélas...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes