Faits-divers

L'oiseau bleu: 3 bus brûlés, une enquête ouverte

Lundi 16 Juillet 2018 - 16:00

Hier soir aux alentours de minuit, un feu s'est déclaré dans l'un des bus de la société L'oiseau Bleu, stationné devant le dépôt. Les flammes se sont propagées sur deux bus accolés avant que les pompiers arrivent. Une enquête criminelle a été ouverte ce matin pour déterminer la cause exacte de cet incendie.


C'est la première fois en 30 ans de d'existence à La Réunion, que la société L'oiseau Bleu connaît un tel incident. Trois véhicules ont été brûlés de manière volontaire dans la nuit de dimanche à lundi.

Un homme aurait tenté de s'introduire dans le dépôt de L'oiseau Bleu, à Saint-Denis, hier vers 23h30. Ce dernier n'était pas fermé car le gérant était encore là, comme nous l'explique l'un des responsables M. Dijoux. Lorsque le vigile a voulu intervenir et intercepter l'individu, l'homme a aussitôt pris la poudre d'escampette. 

Alors qu'ils pensaient que l'histoire était terminée, le vigile et le chef ont vu un feu se déclarer dans le premier bus garé devant le dépôt. Il s'agissait d'un bus que la société destinait à la vente pour pièces. "On pense qu'en partant, l'homme a jeté une sorte de bombe à l'intérieur du bus pour qu'il s'enflamme", confie M. Dijoux. 

Mais le feu s'est très vite propagé sur le bus d'à côté, qui était un bus scolaire à destination de l'école du Tampon. "Un bus comme celui-là ça coûte environ 200 000 euros, il n'avait même pas 6/7 ans", nous confie M. Dijoux. 

Avant que les pompiers n'arrivent, une petite demi-heure plus tard, les flammes ont également eu le temps de toucher un troisième bus ADM, Autocar des Mascareignes. Les quatre autres bus qui suivaient n'ont quant à eux pas été touchés. 

Pour l'heure, une enquête criminelle a été ouverte ce matin afin de déterminer les causes de cet incendie. La société attend également un retour de l'assurance afin de connaître le verdict final, même s'ils ne sont pas très confiants sur le fait d'être suffisamment remboursés pour se payer un nouveau véhicule. 

Charline Bakowski
Lu 6579 fois



1.Posté par Caméra le 16/07/2018 16:29 (depuis mobile)

L assurance doit exiger au il y ait des caméras.

2.Posté par Nini le 16/07/2018 20:21 (depuis mobile)

Juste avant le dépôt de ses bus,il y avait 1 groupe de jeunes qui mettaient le feu aux poubelles sur leur trajet. J ai appelé la police pour qu ils interviennent avant qu ils arrivent à ce dépôt de bus.ils n avaient pas assez d effectif pour interven

3.Posté par Kadabave le 16/07/2018 21:55 (depuis mobile)

Les gars y déconnent, points travail po fait kwe, prends deux pti bois joué dans la taille

4.Posté par Jacob le 16/07/2018 22:07

Un coup des Croates !!!

5.Posté par Nikella le 17/07/2018 11:36

C'est les conséquences de ce putain de footbal.
Ca dégénère toujours par de la casse

6.Posté par Hugh le 17/07/2018 19:50

Dis l'oiseau, O dis, emmène-moi.
Retournons au pays d'autrefois,
Comme avant, dans mes rêves d'enfant,
Pour cueillir en tremblant
Des ÉTOILES, des ÉTOILES.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter