MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L'octroi de mer, le déshonneur de la France !


Par j - Publié le Mardi 27 Octobre 2015 à 09:42 | Lu 581 fois

L'octroi de mer, le déshonneur de la France !
Jusqu'en 1943, l'octroi de mer était le pendant de l'octroi "métropolitain" en outre-mer. Mais après les difficultés rencontrées par les Parisiens pour s'approvisionner, le Président Laval de la France occupée, supprima l'octroi "métropolitain" qui n'a jamais plus été appliqué sur le territoire métropolitain, sous sa forme originelle ou sous aucune autre forme. Ainsi avec cette suppression de l'octroi mais pas de l'octroi de mer, je peux affirmer aujourd'hui que l'octroi de mer est devenu une taxe coloniale à partir de 1943.

De même, dès la création de la communauté économique européenne CEE en 1957 par le traité de Rome, dont la première mission fut l'union douanière (la suppression de droits de douane) entre 6 pays d'Europe dont la France, l'outre-mer fut exclu de cette union douanière car le maintien l'octroi de mer, un simple droit de douane à l'époque, n'était pas compatible avec le fondement même de cette union douanière.

Et en 1990 avec la création de l'Espace Schengen, un espace de libre circulation des personnes pour les habitants des pays qui en font partie dont la France, l'outre-mer fut une nouvelle fois exclu de cet espace européen, puisque la convention Schengen imposait la levée des contrôles aux frontières de ses membres, et donc toujours incompatible avec la taxe de l'octroi de mer, car sans les contrôles aux frontières en outre-mer, cette taxe ne pouvait plus être prélevée sur les marchandises transportées par les voyageurs en provenance des pays de l'espace Schengen (Anecdote : L'Irlande, souhaitant intégrer l'espace Schengen alors que la Grande-Bretagne ne le souhaitait pas, elle y a renoncé pour préserver son accord de libre circulation avec la Grande-Bretagne, pendant que la France reniait son outre-mer).

Alors, comment ne pas voir à travers ces trois reniements de l'outre-mer par la France un déshonneur, d'autant plus que cette trahison est le fruit d'une grande bassesse, celle qui consiste à se servir d'une taxe, l'octroi de mer, pour contraindre les populations à mendier perpétuellement leur subsistance, à l'assistanat, pour empêcher le développement économique d'un territoire dans la seule crainte qu'une émancipation économique n'entraîne une émancipation totale, le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, et pour profiter des avantages qu'offrent ces territoires sans avoir à en payer le prix, le colonialisme.

Et avec l'aide des "komandèr" locaux, nos élites, depuis 1992 l'octroi de mer est prélevée aussi bien sur les produits importés que sur les produits fabriqués localement, une situation que n'importe quel économiste, mais pas ceux de la Réunion, qualifierait de suicidaire économiquement, du moins si l'on ne souhaite pas faire de la Réunion une simple base de consommation, puisque la barrière douanière qu'était censé être l'octroi de mer a définitivement été levé avec la taxation des produits locaux, juste pour satisfaire les exigences de l'Union européenne en matière de concurrence.

Ainsi, la France et l'Union européenne exigent de nous d'être loyaux, tout en restant les enfants bâtards aussi bien de la République que de la construction européenne...

Je ne sais pas ce qu'en pensent les Réunionnais et les autres ultramarins, mais lorsque je suis invité à rester en dehors de la France et de l'Union européenne, je me dis que si je suis le bâtard de mon père, ma patrie, mais je ne serais jamais celui de ma mère, la Réunion...

Jimmy LAI-PEI




1.Posté par David le 27/10/2015 19:16

l'octroi de mer est devenu une taxe coloniale à partir de 1943.
si c’était la seul taxe malheureusement les Réunionnais sont dépouiller , c est une nouvelle politique laisser place a la misère des îles voisins ! les taxe c'est pour eux il faut bien les logé nourrie etc.... pas d autre choix politique monopole les îles sont devenu des centres d' intérêt ou il est presque impossible de faire régné la loi de la république

2.Posté par zoro le 28/10/2015 06:53

supprimons l'octroi de mer et mettons la tva a 20%

3.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 28/10/2015 09:48

@ poste 2 : je suppose que vous êtes ironique en disant cela, sachez que vous y gagnerez même avec une TVA à 20 %. Outre que vous êtes déjà taxé pour beaucoup de produits à plus de 20 %, la baisse de prix qu'engendrera mécaniquement la suppression de l'octroi de mer et vous fera faire des économies (8,5 % sur 100 € = 108,50 € et 20 % sur 90 € = 108 €, vous avez déjà gagné 0,50 €, autant que ce que vous offre le chariot Lurel pour 1 mois)

4.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 28/10/2015 10:17

poste 2 : produit (CAF) = 100 € ; Marge bénéficiaire 40 % ; taxe total = 20 %

avec OM 11,5 % et tva 8,5 %, soit 20 % de taxes :

100 € (prix CAF) x 1,115 (OM 11,5 %) = 111,50 €
111,50 € x 1,4 (MB 40 %) = 156,10 €
156,10 € x 1,085 (tva 8,5 %) = 169,37 €

avec tva de 20 % mais sans OM :

100 € x 1,4 (MB 40 %) = 140 €
140 € x 1,2 (tva 20 %) = 168 €

Vous venez de regagner 1,37 €, imaginez ce que vous allez gagner pour une voiture de 20.000 € avec un OM de 36,5 % + 8,5 % de tva, soit 45 % de taxe !!! ou lorsque la marge bénéficiaire sur les produits sont de 50 %,100 %, 200 % ou 300 %, par exemple !!!
Ne me remerciez pas encore, remerciez d'abord vos élus qui depuis des années abusent de votre naïveté !!!

5.Posté par @ Mytho le 28/10/2015 11:17

Il faut réformer cette taxation du XVII siècle qui est un frein au développement économique de la Réunion. Notre choix s’est porté sur l’application d’une TVA régionale que la Région devra « négocier » auprès de l’Europe.
Ce choix concerté de l’application d’une TVA régionale est orienté par les objectifs suivants :
Le maintien du pouvoir d’achat avec l’absence d’une taxation à l’importation des produits alimentaires de 1ère nécessité et le recours à une TVA de 6,5% pour la plupart des produits.
Le soutien au développement économique et à l’emploi local en créant un différentiel de taux entre les importations et les productions locales de produits équivalents.
L’assurance du maintien d’une recette fiscale stable pour les collectivités dont les dotations de l’Etat diminuent fortement.

6.Posté par jean le 28/10/2015 12:10

en supprimant l'octroi de mer combien de chomage dans les mairies?
ps moi je suis a la retraite

7.Posté par ti boug , le 28/10/2015 13:24

A mon avis le rédacteur de ce courrier n'a jamais travaillé dans un service financier d'une collectivité.
Et d'un, la suppression ne profiterait pas au citoyen mais à l'Etat car elle ferait passer la TVA à 20,5 %, soit une augmentation de 12 % de tous les produits taxés.
Et de deux à chaque fois que l'Etat a supprimé quelque chose, il ne compense pas en intégralité(Demandez à Mme la Présidente du Conseil Départemental).
Et de trois, il faut rééquilibrer les prix car ce sont les profiteurs (exportateurs et autres) qui font éclater les prix vers le haut.
Une voiture exportée a un prix de départ de 9400 euros, alors qu'elle est revendue plus de 20000 euros aux réunionnais. Là dedans il y a à peu près 1000 euros de frais d'export, et de 1500 euros d'octroi de mer.
Ce qui fait qu'au bout d'un certain temps , ces vendeurs d'auto sont en difficulté car leur stock est trop important. Alors, ils inventent le mois des remises, certains jusqu'à 6000 euros.
Et des exemples je peux en citer des centaines.
Je vous le dis, les pièces auto, il y avait des abus, certains se sont occupés et aujourd'hui malgré les taxes élevées le client gagne à faire venir lui-même ses pièces.
Quand aux yaourts fabriqués ici, et dont le prix est dix fois plus cher qu'en métropole. Les yaourts de base sont vendus par 16 en métropole et leur prix ne dépasse pas 1,70 euros. Là, ce n'est pas la faute de l'Etat.
Alors arrêtons de faire le faux débat de l'octroi de mer. Demandons à nos élus de l'améliorer pour ne pénaliser personne mais ne créons pas un nouveau problème.

8.Posté par Goyavier le 28/10/2015 16:46

D'accord avec ti boug : les apprentis sorciers qui pensent que leur pouvoir d'achat va augmenter en supprimant l'octroi de mer doivent bien réfléchir aux conséquences de cette suppression.

- mise à mort du peu de production locale qui nous reste.
- perte de recette des collectivités qui quoi qu'on en pense jouent le rôle d'amortisseur social
- augmentation immédiate de la délinquance avec les conséquences que l'on sait sur l'économie: tourisme, dépenses dans la sécurité…

Toiletter l'OM ça oui, mais je ne vois pas trop l'intérêt de détaxer totalement les cochonneries que l'on importe de la Chine.

9.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 28/10/2015 17:13

Post 6 :
- je ne vais pas me répéter, il y a quelques jours j'ai déjà publié un article concernant le financement des collectivités locales, je vous invite à aller le lire.
Par ailleurs, sachez qu'en 2013 il y avait 14.000 fonctionnaires territoriaux en trop si on compare avec la moyenne nationale et 5.400 fonctionnaires d'Etat en moins, c'est à dire que l'Etat économisait 5400 postes de fonctionnaires (de l'argent qui entrerait à la Réunion) pendant que les Réunionnais finançaient de leur poches 14.000 postes de fonctionnaires territoriaux en trop... un transfert des dépenses de l'Etat sur le dos des Réunionnais.

Post 7 :

- Pour le travail dans un service financier dans une collectivité, sachez que ceux qui y sont ne font que gérer le flux financier sans décider ce qui est bon pour les Réunionnais, mais ce qui est bon pour leur collectivité (du moins d'équilibrer leur budget avec les moyens financiers à leur disposition). Ce sont les politiciens qui décident de maintenir ou pas l'octroi de mer ou qui définissent ses taux.

- Pour la tva de 20 % : je vous renvoie au tableaux des taux d'octroi de mer pour comparer les produits en n'oubliant pas de faire le total OM + tva, sans oublier que les produits taxés à 2,10 % de tva à la Réunion + OM, sont eux taxés en métropole à 5,5 % (ne comparez pas tout avec 20 % de tva métropole (exemple : farine = 6,5 % OM + 2,1 % = 8,6 % alors qu'en métropole cette même farine est taxée à seulement 5,5 % par la tva, et je vous fais cadeau des surcouts induits sur les montants de la marge bénéficiaire et de la tva)

- Pour le reste, désolé de vous le dire vous êtes complètement hors-sujet. un exemple tout simple : comment pouvez-vous prétendre qu'il y a 1500 € d'octroi de mer sur une voiture sans dire la cylindrée de la voiture (les taux d'OM sont différents suivant leur puissance) ou comment pouvez-vous donnez des chiffres qui ne sont même pas issus au minimum d'un calcul. je vous en offrirez un mais sans trop rentrer dans le détail pour ne pas être trop long

Voiture + 2.500 cc à 10.000 € (CAF) - OM réel de 36,5 % - Marge B. de 30 % - tva 8,5 % Réunion ou 20 % métropole

Réunion : 10.000 € (CAF) + 3650 € OM (36,5 %) + 4095 € (MB 30 %) + 1508,33 € = 19253,33 €

Tva à 20 % sans OM : 10000 € (CAF) + 3000 € (MB 30 %) + 2600 € (tva 20 %) = 15600 €

+ 3653,33 € PAYES EN PLUS PAR LES REUNIONNAIS ACTUELLEMENT (je ne commenterais pas davantage)

Sachez par ailleurs que cela fait 7 ans que je planche sur le sujet, et que contrairement à vous je ne me suis pas réveiller ce matin en me disant : "il faut que je défends l'octroi de mer avec ce que j'ai entendu à droite et à gauche ..." non Monsieur, demandez moi si de préciser davantage ou opposez-moi de vrais arguments... je réclame le débat mais pas qu'on me fasse perdre mon temps avec des personnes ayant comme seuls arguments des "croyances" des "ouï-dire" etc. ... (désolé pour mon franc parler, et ne voyez aucune agressivité dans mes propos)

10.Posté par @ jean le 28/10/2015 17:39

Poste 6,

vous parlez des 80% de non titulaires à la Réunion, payés au lance pierre?

11.Posté par jean @ post 10 le 28/10/2015 18:30

mieux vaut etre payer au lance pierres que pas du tout

12.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 28/10/2015 18:56

Post 10 :

Pas du tout, je vous parle des 14.000 fonctionnaires territoriaux dans les 39.600 en poste à la Réunion en 2013, et pas des 8.700 contrats aidés (chiffre INSEE - SIASP : "effectifs par versant de la fonction publique au 31 décembre 2013" que vous pouvez trouver sur internet et que je vous invite à lire, ou mieux encore avec mes commentaires sur ma page facebook "la Réunion sans octroi de mer" que j'ai publié le 23 juillet 2015

13.Posté par ti boug , le 29/10/2015 07:36

à "la Réunion sans octroi de mer"
Je vous le répète les collectivités ont une part importante de leur budget issu des taxes dont le FCTVA .
Si vous planchez depuis plus de 7 ans sur le sujet, à mon sens vous ramez dans le vide.Votre calcul ne tient absolument pas compte des frais annexes qui se greffent sur l'octroi de mer. Si, si, il y en a allez vérifier.
Dire qu'un yaourt est payé dix fois plus cher qu'en métropole c'est " des croyances".
Moi, j'ai eu la chance de travailler sur les budgets et je peux vous assurer que contrairement à ce que vous dites, les élus modernes se calquent sur les connaissance et les grandes valeurs professionnelles de leurs cadres supérieurs. Ceux qui veulent jouer en solo sont vite mis au pied du mur.
La mission de conseil des cadres n'est pas seulement d'équilibrer mais aussi de rechercher des sources de financement. Et dans certaines collectivités : Régions, départements, communauté d'agglomérations et Métropoles, les cadres financiers ont un pouvoir important reconnu par tous.
La farine est un mauvais exemple car on en fabrique à la Réunion.
Votre prix de voiture est encore erroné car les grossistes achètent les voitures par lot et ne paye qu'un octroi de mer diminué. Vérifiez avant de me traiter d'ignorant.
Oui à l'octroi de mer, non aux abus et aux mensonges.

14.Posté par Précurseuse le 30/10/2015 10:48

A la lecture des commentaires, je vois que les avis sont partagés concernant l'octroi de mer. Pour ma part, je pense que l'octroi de mer est une protection nécessaire pour l'économie de La Réunion mais je suis persuadée que son application actuelle a perdu cette vocation. En effet, cela perd tout son sens quand les productions locales sont elles-mêmes taxées. David APPADOO dévoilera bientôt son programme... il y est notamment question de la réforme de l'octroi de mer.
]url:http://upr.fr]b

15.Posté par polo974 le 30/10/2015 12:33

Il y a combien de " ti boug " qui parlent du yaourt ? ? ?

L'octroi de mer induit des coûts indirects et des complications qui isolent les Réunionnais du reste de la France et de l’Europe.

Comme il est aussi applicable à la production locale, il ne peut plus être considéré comme un bouclier contre les importations "sauvages".

L'état et la Région doivent mettre ce truc à plat.

(quand le pense à chronopost qui me taxait de presque 10 euros pour prendre 1 euro d'octroi de mer et de tva sur un cd à 15 euros...)

16.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 31/10/2015 00:35

On a oublié de publier ma réponse pour "ti boug" et c'est dommage, car je lui apprenais que la FCTVA n'est pas une taxe, que mon calcule de l'octroi de mer sur les produits importés, en l'occurrence pour les voitures de mon exemple, est la réalité, les Réunionnais payent + 3.653;33 € de plus que les métropolitains (OM et ses surcouts) et les entreprises réunionnaises payent eux, tenez vous bien, + 6;253,33 € de plus que les entreprises métropolitaines, quelque soit la volonté de "Ti boug"..., pour le reste je le laisse avec ses bêtises ....

Je profite alors pour dire à "Précurseuse" que l'octroi de mer n'a jamais protégé quoique ce soit, certainement pas les productions locales, moins encore hier qu'aujourd'hui... Si cela avait été le cas j'aurais été le premier ravi... l'octroi de mer étant beaucoup plus complexe qu'il ne parait, et malheureusement je ne peux que vous offrir quelques uns de ses travers sans pouvoir vous l'expliquer dans son intégralité, puisqu'il faudrait le prendre depuis le début et le décomposer, ce que je souhaiterais vraiment pouvoir faire publiquement...)

Je le répète, je n'ai rien à gagner avec qui que ce soit en réclamant la suppression de l'octroi de mer... pour une fois essayer d'entendre autre chose que les boniments des politiciens !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes