MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’octroi de mer, colonie un jour, colonie toujours


- Publié le Vendredi 8 Mai 2015 à 18:35 | Lu 1020 fois

L’octroi de mer, colonie un jour, colonie toujours
Les nouvelles de ce jour sur l’octroi-mer vont faire sourire certains, les uns seront ravis pendant que les autres vont crier.

L’octroi de mer, taxes existants dans et à destination des territoires d’outre-mer est basé sur la taxation des produits importés sur ces territoires. Par conséquent, lorsque vous importez des produits, ces derniers sont soumis à taxation, plus il y a d’importation et plus cela est signe d’une économie qui se porte bien. Cette taxe a un très haut rendement, mais malheureusement, sont montant est dépendant de la conjoncture économique.

L’octroi de mer est un aveu d’échec de notre gouvernement. Un aveu d’échec à sa capacité de nous fournir les dotations d’État. En effet traditionnellement c’est l’État qui abonde les finances des collectivités territoriales via des dotations puisque les collectivités territoriales sont une décentralisation de la compétence de l’État. 

L’incapacité actuelle du gouvernement conduit les territoires ultramarins à subir l’octroi-mer, l’État devrait nous fournir les dotations nécessaires au fonctionnement, mais non il laisse l’octroi-mer financer. Par conséquent, l’État s’est donc littéralement déchargé de sa responsabilité de garant de financement des collectivités alors même qu’elle transfère plus de compétence, mais jamais sans les moyens.
Une irresponsabilité qui s’accroit au regard du fait que les dépenses des collectivités d’outre-mer sont bien plus élevées qu’ailleurs tout comme les besoins d’équipements et surtout le besoin de développement du territoire. La dotation de l’État ne couvre donc pas les enjeux du développement économique.

Pour exemple, la dotation générale de fonctionnement représente 38€ par habitant pour les régions d’outre-mer à la place des 83€ par habitant en France métropolitaine (confère rapport du Sénateur Georges PATIENT sur les pistes de réformes des finances des collectivités locales).

Il faut rajouter que malgré le contexte que nous connaissons tous, le premier ministre, soutenu par un hollandinisme ridicule, a demandé une économie de plus de 11 milliards d’euro pour les collectivités territoriales. Ce qui se fera par une diminution de la dotation générale de fonctionnement. Si l’octroi de mer a un fort rendement, elle n’est nullement facteur de dynamisme économique. Bien au contraire, il est tout à fait anormal de voir un produit importé moins cher que celui de La Réunion.

Malheureusement parfois l’achat sur internet avec livraison Réunion coûte moins cher que l’achat en local, dont les produits sont parfois soumis à l’octroi de mer. L’économie locale ne se trouve pas améliorée.

D’une part Hollande et ces comparses, ne font rien pour améliorer la situation, il cherche des solutions, mais apportent des problèmes. Et d'autre part, ce sont les Réunionnais qui payent la facture du désengagement de l’État. C’est ça le changement maintenant, c’est ça le hollandinisme.

Christophe
Économiste un jour, économie toujours
 




1.Posté par Sans surprise gauchiste le 08/05/2015 20:48

Tout à fait d'accord avec vous, c'est une espèce de déresponsabilisation généralisée et qui dure des années. Nous aurions pu attendre à une réforme en profondeur surtout lorsqu'un député de La Réunion a fait un rapport concluant de la nécessité d'adapter le système. Mais enfin des solutions pour la gauche, c'est des problèmes à donner.

2.Posté par Oui à l'abolition de l'octroi de mer le 08/05/2015 20:51

Supprimer l'octroi de mer, tout à fait d'accord, nous devons nécessairement proposer une alternative viable au financement de l'économie locale !

3.Posté par Ok pour moi le 08/05/2015 20:52

Votre titre est un peu fort, même si je rejoins cette idée qu'il est temps de mettre un terme à cette grosse m.., pardon connerie.
Vous soulignez un point important : l'octroi de mer est trop dépendant de la conjoncture économique.
Pourquoi ne pas créer une zone franche sur cette île ?

4.Posté par Vous avez dit retard de développement! le 08/05/2015 20:54

Vous avez dit retard dans le développement ? Et pourtant Monsieur Vergoz a pondu un rapport de plus de 60pages pour l'ensemble des outre-mers pour signaler aux bien pensant de gauche, au bobo parisien, et à la tour d'ivoire hollande que les territoires ultramarins accusent un retard de plus 20 ans en matière de développement.

Oui colonie un jour, colonie toujours ?

5.Posté par Le changement c'est pour demain le 08/05/2015 20:57

Le changement à la "hollandinisme", pas mal ! Je dois dire que nous sommes dans l'esprit proche du hooliganisme politique. La seule différence c'est que la violence de ce gouvernement est das l’irresponsabilité économique, politique et démagogique et surtout dans le mépris des populations d'outre-mer. À part les Antilles, connaissez-vous une personne des autres territoires ultramarins avoir la casquette du ministère des outre-mers ?

6.Posté par Nou lé couillon le 08/05/2015 21:26

A la lecture de cette article, on pourrait dire qu'on se fait couillonner encore une fois par le gouvernement socialiste,

Le cher gouvernement défendu par nos chers députés PS, LPA et PLR!

Il devrait nous dire la vérité, nous dire que le gouvernement ne veut pas apporter les finances nécessaires au développement de nos collectivités.

Nous sommes les couillonnés du système car en final c'est nous qui payons à la place de l'état.

Ce gouvernement nous impose donc cet octroi de mer pour financer les collectivités et non pour protéger l'économie locale

7.Posté par GIRONDIN le 08/05/2015 23:26 (depuis mobile)

L’octroi de mer est un aveu d’échec de notre gouvernement.

L''OM et OMR (le nom et la répartition ont changé pour le même résultat) existent depuis des dizaines d''année.
Moins de dotations aggrave la situation mais certain dépense sans compter.

8.Posté par Marylou le 09/05/2015 09:26 (depuis mobile)

Un des intervenants trouve le titre un peu fort..!! Il faut arreter les non dits et laisser parler ses ressentis. Ceci étant, ns sommes nombreux a déplorer l''OM, finalement, les résultats sont vains, le gouvernement reste maître.. Et ns on CRACHE...

9.Posté par joevany le 09/05/2015 14:54 (depuis mobile)

La complicité de nos élites local suivi des incompétence du ministère concernés nous relégué en classe des français de seconde zone ceux qui touche les 53% de vie chère lé pas la ek ça rouv lo yiè créole.

Nouveau commentaire :

10.Posté par Une incompétence gouvernementale le 11/05/2015 11:09

Oui c'est bien une incompétence gouvernementale. Nous payons encore une fois ce que le gouvernement refuse de faire. C'est dingue !

Votre courrier ne fait qu'accentuer et montrer de nouveau ce qui ne se fait pas jusque aujourd'hui. C'est ça le changement

11.Posté par paul le 11/05/2015 11:19

Nous sommes la France d'en bas et le gouvernement n'a de cesse de nous le rappeller, quil ne vienne pas ici nous parler d'égalité! minable

12.Posté par Un jour pour toujours le 11/05/2015 12:12

C'est mon grand regret en tant que retraité, la situation de la réunion ne s'est pas améliorée bien au contraire. de 1946 à ce jour nous nous battons toujours pour une question d'égalité de traitement, le chemin est encore long !

13.Posté par Pour une réunion capable de se développer le 11/05/2015 12:19

Alors je suis stupéfait de l'inertie, de l'ineptie de la politique nationale de ce jour ! Une espèce spéciale qui dérive de Hollande incapable de faire le nécessaire pour nous sortir de là.

Et avec son changement maintenant nous savons où nous pouvons nous le mettre.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes