MENU ZINFOS
National

L'indépendantiste polynésien Oscar Temaru candidat à la présidentielle 2017


- Publié le Mardi 5 Janvier 2016 à 15:10 | Lu 1135 fois

L'indépendantiste polynésien Oscar Temaru candidat à la présidentielle 2017
Le leader indépendantiste polynésien Oscar Temaru a annoncé sa candidature pour la présidentielle française de 2017.

L’ancien président polynésien l’a annoncé dimanche sur le plateau de Polynésie 1ère. Comme l’écrivent nos confères de la 1ère.fr, cette annonce de candidature est paradoxale car jusqu'en 2004, l'indépendantiste Oscar Temaru appelait à boycotter les élections présidentielles.

Avec sa candidature pour 2017, Oscar Temaru veut continuer à œuvrer dans son combat pour l’indépendance de la Polynésie française.

Depuis mai 2013, cette dernière est réinscrite sur la liste onusienne des territoires non autonomes à décoloniser.




1.Posté par Eno2016 le 05/01/2016 14:48

C'est bien !
Il pourra demander l'indépendance de la France , pays de mon enfance !

2.Posté par Zbob le 05/01/2016 15:44

Il oublie de faire qu'il a la double nationalité française et néozélandaise ....indépendantiste quand ça l'arrange ...

3.Posté par Dipadutout! le 05/01/2016 18:39

Et après ? Une fois qu'il aura obtenu cela, il fera quoi pour la France ?

4.Posté par Tonton le 05/01/2016 19:47

Enfin un candidat crédible.

5.Posté par kld le 05/01/2016 20:28

je vote pour !!!! lol ! en souvenir de Mururoa ............... lord mercy , et de la deuxième ile qui a subit le "feux nucléaire" en Polynésie, L'arme nucléaire , honte de l'humanité .......... qui tuent des générations d'enfants qui ont rien demandé .honte aux possesseurs de l'arme nucléaire , ya ! oui honte à eux ! pas de quoi etre fier d'avoir cette arme inhumaine ............................ chacun sa route , chacun son chemin , YA!

6.Posté par kld le 05/01/2016 20:41

je sais pour qui voter , lol !

7.Posté par kld le 05/01/2016 21:06

"i don't want see nuclear soldier" ASWAD , lord mercy , pour les connaisseurs . vas y Oscar !

8.Posté par Bilinbi le 06/01/2016 05:45

"Le leader indépendantiste polynésien Oscar Temaru a annoncé sa candidature pour la présidentielle française de 2017. " - Un bounty bourgeois qui me fait penser à l'autre" indépendantiste" fédéré qui déclare dans un communiqué "Les Fédérés (...) L’ambition étant de présenter un candidat aux futures élections présidentielles." ( http://www.zinfos974.com/Nasion-Renione-rejoint-le-parti-national-Les-Federes_a96090.html) Mr Boyer ne l'a pas encore annoncé, il sera sans aucun doute, comme Tumaru, candidat aux élections présidentielles françaises, aussi comme Saïd Larifou Comorien/français, sera candidat aux Comores. A la place d'une cervelle, ils ont les boyaux dans la tête....

9.Posté par Pierre Balcon le 06/01/2016 07:22

La Polynésie française se trouve dans une situation de faillite et ne doit son salut qu’au soutien de l’Etat central.

La Polynésie française souffre de statistiques peu fiables et d'un maquillage des comptes mais il est tout de même possible de se faire une idée claire de la situation économique du territoire en analysant les données de l'Institut d'émission outre-mer (IEOM).

On y relève jusqu'en 2012 quatre années de dégradation continue de l'économie , dégradation qui s’est même accélérée depuis lors . Le tourisme est moribond. L'exportation de perles, l'autre grande richesse polynésienne, est passée de 101 millions d'euros en 2007 à 59 millions d'euros en 2012, soit une chute de 42 %.
Les retards de paiement de la collectivité publique sont estimés à 30 millions d'euros qui touchent les fournisseurs fragilisent toujours de petites et moyennes entreprises dont la trésorerie est déjà fragile.
La consommation des ménages polynésiens n'a cessé de diminuer. En 2012, les importations de biens de consommation non alimentaires ont reculé de 5,5 %. Cette même année, les ventes de véhicules neufs ont diminué de 5,3 % après une baisse notable de 19,6 % en 2011.
Le taux de chômage atteint le même niveau qu'à La Réunion mais se situe probablement au delà compte tenu de l'imprécision des statistiques locales , notamment parce que la Polynésie française ne connaît ni garantie de ressources minimum, ni indemnisation chômage.
Un des maux de la Polynésie ce sont les emplois publics de convenance, des postes distribués souvent par affinités électoralistes et clientélistes , emplois qui sont pour de nombreuses familles, vraies "tribus"dans la culture polynésienne , le seul moyen de s'en sortir sans parler de la vente de paka, l'herbe locale, discrètement tolérée par les autorités.

Comme pour tous les Outre-mer, la Polynésie française n'échappe pas non plus à la problématique de la vie chère liée à l'indexation des salaires des rémunérations de fonctionnaires métropolitains comme locaux. Il y a donc bien une grave dégradation des conditions de vie des Polynésiens, c'est-à-dire pour tous ceux qui ne sont pas fonctionnaires, qui n'appartiennent pas à la petite caste des privilégiés . Un ménage sur trois dispose d'un revenu inférieur au seuil de pauvreté local correspondant à peu près à 405 euros par mois !
La chute de l'activité économique a entraîné la chute des entrées fiscales. Ce qu'on appelle l'effet ciseaux en économie : des dépenses en constante progression - un peu plus de 6 % entre 2005 et 2010 - et des recettes en forte baisse - près de 10 % entre 2005 et le budget primitif 2012. Le gouvernement autonome est obligé d'avoir recours à l'emprunt mais la charge de la dette a plus que doublé au point que la dette du territoire est désormais considérée comme une dette spéculative .
Le plus inquiétant, ce sont enfin les comptes sociaux du territoire. La branche retraite des salariés est, à cet égard, particulièrement menacée. Les réserves financières de la CPS (la caisse de prévoyance sociale locale) sont épuisées. Le nouveau centre hospitalier de la Polynésie française, l'hôpital du Taone est dans une situation plus que critique. Il est incapable d'équilibrer son budget et de faire face au règlement de ses fournisseurs malgré les avances de trésorerie successives dont il a bénéficié par la générosité de l'Etat français.

C’est donc au moment où la crise prend une ampleur inégalée Qu’Oscar Temaru parle à nouveau d’indépendance .
Indépendance pour quoi faire ? Pour rétablir les comptes publics ? Absolument pas . Aucune proposition concrète à ce sujet .
Non ce qu’il veut tient en deux mots : faire payer la France pour combler le déficit et instituer en Polynésie une grande place financière off shore ce qui veut dire concrètement faire de la Polynésie un paradis fiscal , comme aux Iles Caïmans , aux Bermudes , aux Samoas , aux Seychelles , à Jersey ou à Monaco et dans de multiples autres endroits surtout dans les îles du Pacifique .
Ce modèle là fascine plus d’un de nos élus ultras marins . On se rappellera la proposition de Thierry Robert d’instituer à Saint Leu une zone de duty free et celle de le Breton d’établir une vaste zone franche , sans nous préciser de quelles obligations dans cette zone les opérateurs seraient affranchis , mais on se doute bien …
Comme le droit français n’offre que peu de marge de manœuvre en la matière et va même plutôt dans le sens de la lutte contre le blanchiment d’argent , alors on avance la solution de l’indépendance.

10.Posté par Bilinbi le 06/01/2016 14:21

La Polynésie française, se dit bien française, il faudrait bien que la France paie la location de l'espace maritime qu'elle occupe, les citoyens français n'ont pas pas sur la dette de la Polynésie. Surtout il ne faut oublier Gaston Flosse, le grand copain de Chirac qui a été condamné pour détournement de fond publics - au profit de qui? Il était bien un agent à la solde pour faire rayonner la France dans le Pacifique - qu'on oublie surtout les essaies nucléaires dans le Pacifique - qui a permis au colonialisme française devenir une puissance nucléaire - La France payer..... plutôt indemnisé les peuples dominés qu’elle occupe le pays.

11.Posté par INDEPENDANTIS le 06/01/2016 20:29

Il me semble que certaine Christiane Taubira était aussi à une époque candidate à la présidence de la République aprés avoir été autonomiste en Guyane.....

12.Posté par madibastard le 07/01/2016 10:34

Parfait, tous les ahuris comme Taubira et Chevénement hier et Temaru demain qui font en sorte que la gauche ne passe pas le premier tour de la présidentielle sont les bienvenus !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes