MENU ZINFOS
National

L'incroyable loupé des services de l'Intérieur, qui attendent trois islamistes présumés à Orly quand ils arrivent à Marseille


Par S.I - Publié le Mercredi 24 Septembre 2014 à 10:53 | Lu 949 fois

L'incroyable loupé des services de l'Intérieur, qui attendent trois islamistes présumés à Orly quand ils arrivent à Marseille
Imbroglio autour de l'arrestation de trois jihadistes présumés. Après avoir annoncé hier l'interpellation de ces derniers en région parisienne -puis à l'aéroport d'Orly-, (lire ici) le ministère de l'Intérieur fait aujourd'hui marche arrière et reconnaît qu'ils n'ont pas été arrêtés et ont atterri sans encombres à l'aéroport de Marseille. Dans les couloirs de la place Beauvau, on parle "d'un sacré merdier", comme le rapporte Le Monde.

Imad Djebali, ami d'enfance de Mohammed Merah, Abdelwahed Baghdali, le mari de Souad Merah la soeur de Mohammed Merah, et Gael Maurize "ont séjourné quelques mois en Syrie" et revenaient hier de Turquie. Comme l'écrit lemonde.fr, "déçus, à en croire certains membres de leur entourage, par la réalité du djihad syrien, ils décident de se rendre fin août à la police aux frontières turque en demandant d’être remis aux autorités françaises".

Selon leurs avocats, Mes Pierre Dunac et Apollinaire Legros-Gimbert, les trois hommes n'ont pas pu embarquer hier dans le vol à destination d'Orly qui leur était initialement réservé et ont dû prendre un second, à destination de Marseille.

Vers 21h30, le ministère de l'Intérieur a fini par réagir, confirmant avoir manqué leur retour de Turquie parce qu'il n'avait pas été informé à temps du changement de destination de leur vol par les autorités turques. "Les services français ont été informés par leurs homologues turcs de ce changement de vol après l'arrivée sur le sol français des trois ressortissants expulsés", explique le communiqué de la place Beauvau.

En conclusion de son communiqué, le ministère affirme que les investigations se poursuivent "dans le cadre du mandat délivré par le magistrat instructeur du pôle antiterroriste".

D'après les avocats des trois jihadistes, ces derniers sont disposés à être entendus par la police. Pour l'heure, on ne sait toujours pas s'ils se présenteraient d'eux mêmes aux enquêteurs, une possibilité qu'un des avocats interrogés n'a pas écarté.





1.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 24/09/2014 12:09

Heureusement , Valls et son gouvernement veillent sur notre sécurité : Nous pouvons donc dormir tranquilles , mais quand à se réveiller , ça .....

2.Posté par Petit électeur le 24/09/2014 12:22 (depuis mobile)

C'est une faute inqualifiable.
Largement suffisante pour demander la démission du ministre de l'intérieur. Ou qu'il démissionne de lui-même.

3.Posté par posez-vous la question le 24/09/2014 12:42

Cazeneuve assurais le 22 septembre à propos des menaces jihadistes que la France n'a pas peur c'est vrai on affirme la France à pas peur de les laisser filer ,la France à un sérieux problème à ce remettre en cause c'est clair et net on n'est mauvais en tout

4.Posté par justedubonsens le 24/09/2014 15:58

Non il n'y a pas eu faute des services français. La Turquie avait prévu de les embarquer sur un vol à destination de Paris. En fait ils ont été embarqués en direction de Marseille sans que ce changement ne soit notifié à la France.

5.Posté par le taz le 24/09/2014 16:38

le logiciel qui signale les terroristes français qu'on a jadis accueilli à coup d'aide sociale était en panne.
pas la peine de rajouter, une fois de plus, que les socialistes français préfèrent dépenser, que dis-je, gaspiller l'argent de l'état dans des élans d'humanisme stérile plutôt que de s'assurer que la république française fonctionne encore.
la justice n'a pas de fric
la police survit très difficilement
l'armée est sacrifiée, alors qu'elle est en mission en afrique et au moyen orient
et... et...
on distribue du rsa, rmi, aides sociales à qui n'en veut, surtout les sans papiers et autres indésirables, sans parler des milliers de cas léonarda qui, on le comprend, sont prioritaires.
et on va offrir la 1ère tranche d’impôt, car on le sait tous, la france croule sous l'argent...

la ruine du pays est là.... et le socialisme son meilleur promoteur... sous les moqueries allemandes quand valls parle de réforme.... mouarf...

cte honte...

6.Posté par A mon avis le 24/09/2014 16:50

@ 1 à 5 : vos commentaires rivalisent de stupidité !

7.Posté par David Asmodee le 24/09/2014 18:39

Un djihadiste, ça trompe énormément.

8.Posté par JD974 le 24/09/2014 19:58

Les turcs ont voulu, à mon avis, tester la perméabilité de notre frontière. Belle épreuve !

9.Posté par Naty97400 le 24/09/2014 22:37

Pauvre france

10.Posté par Luluberlu LULUBERLU le 24/09/2014 23:17

quelle honte !!!!

11.Posté par JD974 le 25/09/2014 02:04

Nous sommes en guerre avec l'ETAT ISLAMIQUE.

En cas de guerre. En cas de trahisons les nationaux sont passibles du peloton d’exécution.

12.Posté par dédé le 25/09/2014 02:06

Le Français qui part dans l'armée Israelienne et qui intervient dans la bande de Gaza, il est considéré comme un djihadiste, donc poursuivi ou pas?

13.Posté par le taz le 26/09/2014 00:28

@6
chez les bisounours, découvrir la réalité de la stupidité de l'état de la france amène à faire des commentaires.... comment dire.... d'une pertinence aigue...

la france gaspille des fortunes qu'il faudra chiffrer un jour au lieu de renforcer son armée, sa police, sa justice, etc...

trop tard pour ouvrir les yeux, la honte de laisser passer des saloperies d'assassins revenant de syrie devrait vous aveugler mais la paille et la poutre.... trop dur à supporter !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes