Zot Zinfos

L'incorrigible Kamarade Gironcel ou.... des pratiques politiques d'un autre âge

Mardi 12 Novembre 2013 - 11:00

L'incorrigible Kamarade Gironcel ou.... des pratiques politiques d'un autre âge
« Chassez le naturel et il revient au galop »...Tel pourrait être le proverbe adapté au maire de Sainte Suzanne, M. Maurice GIRONCEL. L'élu avait fait mine de s'intéresser ( au nom du Parti Communiste Réunionnais), à la situation sociale critique sur l'île, lors des « assises de la pauvreté » organisées en présence de François CHEREQUE le mois dernier.

Aujourd'hui, notre indécrottable maire, également président de la CINOR grâce au cumul des mandats, fait face à une fronde des syndicats de l'intercommunalité. Ces derniers dénoncent un « manque de cohérence dans le suivi de la promotion du personnel, une absence de dialogue social et une choix très politique dans l'attribution récente de bureaux individuels » au sein de la même structure. Les syndicats reprochent également au maire de Sainte Suzanne d'avoir titularisé des personnes nouvellement embauchées, dont un élu de Sainte Suzanne, avant d'autres personnels prioritaires.

Les élections arrivent à grand pas et M. GIRONCEL, sentant le vent tourner reprend les mêmes méthodes qu'autrefois et notamment le clientélisme dont il est coutumier. Ces derniers jours, au niveau local, c'est également environ une quarantaine d'employés communaux qui viennent d'être titularisés. Si l'objectif apparaît noble, il masque mal cette tendance népotique du fait du prince, dont use et abuse M. GIRONCEL, à l'instar de ce qu'avait fait le camarade HOAREAU, maire de Saint Louis. Plombant volontairement les finances de la ville à son tour, il prétendra avoir préféré donner du travail et un statut convenable à des personnels, qu'il a cependant, pendant des années manipulé. Point n'est besoin d'être devin pour comprendre la manière de fonctionner et la campagne municipale du maire de Sainte Suzanne. Le ton est donné. Promettre aux plus patients et aux moins exigeants des « ti contrats », et à ceux qui ont déjà bénéficié des ces « tit contrats » précaires, une éventuelle titularisation.

On le voit ici, tant au niveau de l'intercommunalité que de la municipalité, le camarade GIRONCEL n'a rien changé à ses pratiques anti démocratiques. Le malheur des Réunionnais, c'est - nous le répétons encore - son fonds de commerce. les faits dénoncés, plus haut, témoignent de l'utilisation de structures (mairies et intercommunalité) et de moyens (budget de la ville), à des fins partisanes, à quelques mois, voire quelques semaines d'un scrutin municipal.     

C'est pourquoi, sur le terrain, l'équipe du CAP de Sainte-Suzanne, recueillera tous les indices permettant de mettre politiquement et juridiquement, le maire de Sainte Suzanne en face de ses responsabilités,  Les achats de voix détournés, le népotisme et le clientélisme, n'ont rien à faire dans cette campagne municipale. Ils ne font que nuire au bon fonctionnement de notre démocratie. Nous invitons M. GIRONCEL à cesser ce genre de pratiques politiques digne d'une république bananière et à ne pas utiliser de moyens détournées, indigne d'un élu. Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent Méditez cela amis de Sainte Suzanne !
                                        
Le CAP Sainte Suzanne
.
Lu 257 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >