Océan Indien

L'île Maurice prête à contester la souveraineté française sur Tromelin

Vendredi 3 Janvier 2020 - 13:14

Un avion sur la piste de Tromelin en février 1981 (photo : Jean-Claude Hanon)
Un avion sur la piste de Tromelin en février 1981 (photo : Jean-Claude Hanon)
A qui appartient l’île Tromelin ? A la France mais l’île Maurice entend les choses différemment. C’est devant la commission thonière de l’océan Indien que cette question a été remise sur le tapis fin décembre, révèle le site mauricien Defi Media.  

Tromelin c’est une île d'1 Km2 mais représente surtout une zone marine exclusive de 280.000 km2 riche en ressources halieutiques et potentiellement en hydrocarbures. 

"La République de Maurice rejette toute revendication de souveraineté de la France sur Tromelin ainsi que sur la zone économique exclusive de l’île. L’île Maurice ne reconnaît pas la validité de l’inclusion de l’île Tromelin dans la liste des Terres australes et antarctiques françaises. La République de Maurice revendique sa totale souveraineté sur Tromelin et sa zone marine", mentionne l’annexe du rapport de la dernière session de la Commission thonière de l’océan Indien en décembre dernier à Karachi, au Pakistan.

Membre de cette commission thonière, la France n’a pas tardé à faire valoir sa position ferme sur la question de la souveraineté française. "La France déclare qu’elle ne reconnaît pas la déclaration de la République de Maurice. Les propos de l’île Maurice n’ont aucune valeur légale, car elle ignore le fait que Tromelin est un territoire français sur lequel la France a constamment exercé une totale souveraineté. Les réunions de la commission ne sont pas le lieu idéal pour des discussions de cette nature. Cependant, la France souligne qu’elle continuera le dialogue constructif avec Maurice sur la question", a affirmé le représentant de la France devant la commission thonière.

La prochaine session de cette commission se déroulera en février. 
Janvier 2009Maurice a bien accepté la proposition de co-gestion de Nicolas Sarkozy mais n'a pas pour autant abandonné son idée de souveraineté sur l'îlot de Tromelin...
Lu 9873 fois
Ludovic Grondin
Adepte du minimalisme. Le minimalisme, c’est acheter l’essentiel et que l’essentiel. Séduit par le... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par gabon le 03/01/2020 14:26

le gouvernement Mauricien devrait déjà voir sa position sur le dossier CHAGOS, et aidait les chogosiens à reprendre leurs iles.

2.Posté par DOGOUNET le 03/01/2020 14:29

AMIZ-KOUYON ! A t'on interrogé les tortues ?

3.Posté par JORI le 03/01/2020 15:38

A ce rythme,on va bien trouver quelqu'un qui, un jour, va contester l'appartenance de la Réunion à la France??.

4.Posté par JORI le 03/01/2020 15:41

Personne n'a encore pensé à revendiquer l'île Maurice??.

5.Posté par Créole la Réunion le 03/01/2020 15:58 (depuis mobile)

Tromelin est Française point final. Il n’y a pas à discuter.

6.Posté par ? le 03/01/2020 16:01


Selon Huntington , « les civilisations durent,sont dynamiques naissent meurent, fusionnent, se divisent.N’importe quel étudiant en histoire sait qu’elles disparaissent aussi et se perdent dans les sables du temps ».(samuel Huntington )


Ce qu’ on n’arrive pas a comprendre c’est dans quelle direction se situe Maurice concernant son développement géostratégique. Tout le monde connaît le rapprochement de l’île envers l’Inde , fidèle allié.On comprend bien moins par contre comment Maurice peut elle laisser l’annexion d’Agalega .En même temps elle fait le reproche éternel concernant le cas des Chagos. Les natifs d’Agalega sont 700 sur le territoire mauricien selon défi média. Pour Laval Soopramanien président de l’association, l’absence de projet a Agalega pousse la population a chercher du travail sur Maurice.Pour Malenn Oodiah de lexpress.mu « S’il y a une problématique qui demande à être inscrite dans la mise en perspective tout en étant en situation et privilégier la prospective, c’est bien celle de la place de Maurice dans la région et dans le monde. Il y a d’une part un nouvel ordre mondial qui se cherche avec en toile de fond les profonds changements en cours, et d’autre part les tendances lourdes qui se dessinent sur le plan géostratégique, géopolitique et géo économique »
Depuis 1990 c’est la fin de la convention de Lomé dont le but était de favoriser l’adaptation des pays ACP à l’économie de marché.Par exemple lomé III propose 1,3 million de tonnes de sucre de canne aux prix européens, d’où le décollage de Maurice.

« La nouvelle donne, ce sont les nouveaux acteurs que sont la Chine et l’Inde, qui entendent prendre la place qu’ils estiment leur revenir dans le nouvel ordre mondial. L’océan Indien, «centre de gravité du XXIe siècle» selon le journaliste américain Robert Kaplan, et le continent africain sont les nouveaux terrains de leur positionnement. Cela soulève l’importance des rapports Sud-Sud et toute la question de la souveraineté des pays concernés » ( Malenn Oodiah). Pour Zinfo974 «La rumeur d'une cession d'Agaléga a provoqué une vive polémique, d'autant que ce n'est pas la première fois que l'Inde convoite cet archipel. En décembre 2006, la presse indienne avait déjà évoqué la négociation d'un bail de longue durée accordé à l'Inde par Maurice. L'information avait à l'époque également été démentie. »

L’Inde et la Chine se battent en Océan Indien, sous le regard de la France et de Maurice
Sur l’Île on fait surtout la culture des cocotiers.En Mai 2017 voila ce que disait les médias a Maurice « Interrogé sur la création éventuelle d’une base militaire sur Agalega par les Indiens, Pravind Jugnauth indique que la question n’est pas à l’ordre du jour. Il martèle que Maurice ne cédera jamais Agalega ».Mai en juillet le ton monte.Le gouvernement est carrément accusé de passer des accords secrets et le chef de l’opposition Xavier Luc Duval considère que l’alliance Lepep (alliance le peuple)dissimule beaucoup de chose. On doit construire une piste de 3 km, autant que celle de Maurice, pourquoi ? En 2005 on réclame l’aide indienne par Navin Ramgoolam.

Peut être que cette géopolitique semble dépasser tous le monde.En effet La chine cherche a isoler l’Inde sur le plan régional.La stratégie dite du collier de perles transparaît partout. Elle consiste dans le rachat de port, pour encercler les autres ports de l’Inde. La théorie est tiré d’un rapport d’état américain « Energy Futures in Asia ».La chine amène depuis peu une nouvelle base a Djibouti.


L’Inde et la Chine se battent en Océan Indien, sous le regard de la France et de Maurice
En fait l’île est complètement abandonné par Maurice. Comme pour Rodrigue , la population survit et le seul moyen de s’en sortir est de paradoxalement partir vivre sur…..Maurice (sic). Selon John Dacruz, enseignant,(ambassadeur de Maurice en Afrique du Sud de 2001 à 2004 ) certains Agaléens ont préféré quitter leur île pour s’installer à Maurice. « Selon certains habitants, auparavant Agalega comptait environ 800 âmes. Bon nombre d’entre eux, gagnés par un sentiment de lassitude et d’isolement, ont décidé de partir de cette terre qui leur est pourtant si chère pour venir à Maurice où ils vivent surtout dans les faubourgs de Port-Louis. Aujourd’hui, environ 280 personnes y habitent toujours », explique cet ex-enseignant du Agalega Medco SSS. (lemauricien.com)

« Les Agaléens, poursuit John Dacruz, reconnaissent qu’ils sont des assistés mais sont frustrés du fait que leur île demeure dans un état figé alors, qu’ailleurs, il y a une perpétuelle évolution. Ils disent adorer leur île et vouloir y mourir. De ce fait, ils n’aimeraient pas que leur terre soit cédée un jour à une quelconque puissance étrangère. » Le mauritius pride semble faire la navette tous les 6mois. En 2003 il y aurait eu un projet immobilier torpiller par Ramgoolam. Peut-être l’île est volontairement maintenue en léthargie au profit de l’union indienne. Le prix du bateau a augmenter de 200 % pour se rendre sur l’île. Drôle de développement. « Ne pli kapav al Agalega ! », lance avec colère Claude Médar, vice-président de l’association Les Amis d’Agaléga. Agaléga fait partie de la République de Maurice, mais visiter l’île est devenu un luxe que ne peuvent se permettre aujourd’hui l’Agaléen vivant à Maurice et le citoyen mauricien aux revenus modestes.

L’Inde et la Chine se battent en Océan Indien, sous le regard de la France et de Maurice
Les autorités ont supprimé au cours de cette année quelques privilèges auxquels avaient droit les Agaléens par rapport aux voyages. À titre d’exemple, Les Amis d’Agaléga bénéficiaient de deux billets gratuits à chaque voyage du bateau pour permettre à ses membres d’aller faire un suivi des projets qu’ils ont mis en route dans l’archipel. On cherche a dépeupler l’île. Doit on voir un nouveau concept chagossien ? Le vicaire général Jean-Maurice Labour, est du même avis en soulignant le sous-développement de l’île dans lequel se trouvent les Agaléens depuis des décennies. « La source de ce sous-développement qui perdure malgré les promesses des politiciens est l’enclavement de l’île. »

Concernant les îles éparses, il s’agit d’un long litige entre la France et Madagascar… La France les avait déclarées siennes en 1892 puis en 1897. Cette décision a été confirmée par un décret en ce sens du Président français en 1960, trois mois avant la proclamation de l’indépendance de Madagascar. Ensuite la loi de 2007 les a inclus dans la liste des terres australes et antarctiques françaises. Maurice réclame Tromelin , Madagascar l’ile Europa , Juan de nova.

L’Inde et la Chine se battent en Océan Indien, sous le regard de la France et de Maurice
Concernant les Chagos Maurice est sur le point de remporter la bataille qui l’oppose a l’Angleterre.Depuis cinquante ans, le David chagossien se bat contre les deux Goliath anglo-saxons pour que son peuple puisse retourner vivre sur les atolls dont il a été expulsé entre 1967 et 1973 par les Britanniques, pour laisser les Américains y implanter l’une de leurs plus importantes bases aéronavales au monde, sur l’île de Diego Garcia. Si, à l’époque, les Mauriciens ont accepté cette partition en échange de leur indépendance, ils apportent, depuis, un soutien sans faille à leurs frères chagossiens . Dans ce cas pourquoi laisser l’Inde faire la même chose pour Agalega ?

L’Inde et la Chine se battent en Océan Indien, sous le regard de la France et de Maurice
Un début de réponse: Les Indo Mauriciens majoritaires dans le pays trouvent un appui en 1936 avec la création du parti travailliste. « Auparavant ils étaient écartés des postes électifs. Cette classe moyenne hindou fut l’héritière principale du pouvoir colonial. Le communalisme mauricien a raté l’enjeu des minorités et l’on retrouve cette dimension dans les concurrences électorales. »(Julie Peghini:Île rêvée, île réelle). La fête du 12 mars de l’indépendance a été choisi par Sir Seewosagar Ramgoolam par rapport a la marche du sel de Ghandhi. Paul Berenger lui souhaite plutôt l’avènement de l’homme mauricien avec toute ses composantes ethniques. Son parti le MMM se posera garante de ce principe tout au long de l’histoire.C’est dans la même veine qu’intervient Xavier Luc Duval dans le débat houleux.

Le leg de 500 millions de dollars de l’Inde et la politique de chantier n’est t’il pas une forme d’achat du gouvernement ? « Pravind Jugnauth prend les mauriciens pour des imbéciles » c’est le Times of India qui révéla en 2006 le projet de base navale. En 2013 David Brewster, chercheur australien, révèle l’impensable. La publication des détails secrets des préparatifs en Inde pour une intervention militaire avortée à Maurice au plus fort de la crise politique de 1983, mettant aux prises le Premier ministre d’alors sir Anerood Jugnauth et le leader de l’opposition et du MMM Paul Bérenger, est venue jeter un pavé dans la mare politico-militaire. On parla même de coup d’état de l’Inde





"La réalité?Maurice joue double jeu.Depuis 45 ans les relations sino mauriciennes sont au beau fixe. L’ile est le tremplin vers l’Afrique.Mais des mauriciens se demandent ce qu’a a apporter Maurice a ce géant qui a déjà tout ? On rappelle a toute fin utile que la Chine est le banquier des états unis endettés.
Le maître de la diplomatie Henry Kissinger aurait largement cautionner ce qui se passe a l’ombre des filaos. « Il est tout d’abord impératif de résoudre les conflits territoriaux (et/ou maritimes) ou tout au moins être assez intelligent pour les traiter différemment et ou les mettre de côté. Une approche intéressante a été celle développée par la France et Maurice pour aboutir le 7 juin 2010 à un accord-cadre de cogestion de l’île de Tromelin. Personne ne renonce à sa revendication de souveraineté sur cette île, mais les deux parties acceptent de mettre de côté leur différend pour convenir d’exploiter ensemble les ressources existantes. Une approche coopérative se substitue à l’expression stérile de désaccords insolubles » Voilà ce que disait l’ambassade de France a Madagascar en 2011.Cela résume assez bien la situation non ? C’est la real politique de Bismarck le maître a penser de Kissinger. Elle désigne « la politique étrangère fondée sur le calcul des forces et l'intérêt national » .
Il est nécessaire dans le cas de Agalega de fixer Le libéralisme égalitariste, avec en ligne de mire le livre Une théorie de la justice de John Rawls pour texte fondateur.De fixer un retour aux conditions préalables d’une conception de la justice sociale en mesure de satisfaire tant les exigences de la liberté que celles de l’égalité. "

Bertrand Carpaye.

7.Posté par Ti-Tang le 03/01/2020 16:13

@ - 1 : très bonne remarque .
L'Etat mauricien : combien de divisions ?
L'Etat mauricien qui encourage toutes les pèches illégales dans les TAAF en acceptant - dissimulant - les captures des braconniers dans ses frigos de Port Louis .
" il faut avoir le cul propre avant de monter dans son cocotier ! "

8.Posté par Fundisantim le 03/01/2020 16:18 (depuis mobile)

La France devrait contester la souveraineté mauricienne sur Maurice. Et en passant leur conseiller d''arrêter de faire l''intéressant.
Sinon nous utiliserons l''arme fatale : La contestation de la souveraineté mauricienne sur le zamal réunionnais.

9.Posté par Pop le 03/01/2020 18:35 (depuis mobile)

Est pourquoi le gouvernement français ne revendique pas Maurice ? c ramgoolam qui à rendu ce pays indépendant...oui un seul homme ...la République française à 1 droit sur cette île ...ce gouvernement mauricien est une dinastie de dictateur

10.Posté par ali le kafhir le 03/01/2020 18:56

Tromelin appartient a Madagascar vu que c'est le peuple qui y a vécu le plus longtemps.

11.Posté par Marc le 03/01/2020 19:31

3. Déjà fait par l'Union africaine au cours des années 2000, qui avait inscrit la France sur sa liste des "pays et territoires africains occupés par une puissance étrangère".

Plus sérieusement, en droit, il y a une vraie question sur Tromelin. Autant, à mon sens, l'île Maurice est parfaitement dans son droit sur les Chagos (le Royaume-Uni s'étant accaparé ce territoire au mépris le plus pur du droit international public) autant sur Tromelin la question est moins tranchée. Tout cela fait partie d'un jeu d'acteurs pour essayer de faire pencher la balance des procès en cours.

12.Posté par ?le racisme francais importé a la reunion contre nous le 03/01/2020 19:32

un petit morceau de terre français de 1 km² au passé tragique, perdu dans l'océan Indien et (presque) dépourvu de ressources, a agité une partie de la droite et de l'extrême droite ces derniers jours. En cause : le débat, programmé mercredi 18 janvier, sur la signature d'un accord avec Maurice, qui lui aurait accordé la cogestion économique, scientifique et environnementale de l'îlot et de ses espaces maritimes environnants.

L'île Maurice revendique la zone depuis 1976. Des négociations bilatérales, ouvertes depuis le début des années 1980 avec la France, ont abouti à un accord en 2010 entre les deux pays, qui devait encore passer par le Parlement. Mais plusieurs personnalités politiques, dont le député du Tarn Philippe Folliot ou le vice-président du Front national Florian Philippot, se sont farouchement opposées au projet. Elles estiment que la France "brade sa souveraineté". Le texte a finalement été retiré de l'ordre du jour de l'Assemblée mardi.

Découverte en 1722 par un navire français, l'île ne sera approchée une deuxième fois qu'en 1761, lors du naufrage d'un navire et l'abandon d'esclaves sur l'île par le capitaine. Huit rescapés ont attendu quinze ans avant d'être récupérés. Franceinfo s'est penché sur le cas de ce minuscule îlot, situé à 535 km au nord de La Réunion et à 450 km à l'est de Madagascar.

L\'île de Tromelin est située à 535 km au nord de l\'île de la Réunion, dans l\'océan Indien.L'île de Tromelin est située à 535 km au nord de l'île de la Réunion, dans l'océan Indien. (GOOGLE MAPS)
Un îlot inhospitalier et difficile d'accès
Le bout de terre est désertique, mais ceux qui y ont vécu considèrent pourtant que l'endroit n'est "pas hostile". A condition de pouvoir en approcher. "C'est l'accès par bateau qui est très compliqué", décrit à franceinfo Max Guérout, un ancien militaire reconverti dans l'archéologie navale, qui s'est rendu à quatre reprises sur Tromelin où l'attendaient sur la terre ferme, quelques palmiers plantés par les scientifiques.

C’est comme sur un bateau. On a un sentiment d’isolement très fort. On décroche de tout.
Max Guérout
à franceinfo

Si la vie sur Tromelin est propice à la réflexion, il n'en est pas de même pour les navires. Les récifs qui entourent l'île les empêchent d'accoster. Un naufrage, raconté par Max Guérout sur le site du Groupe de recherche en archéologie navale (Gran), prouve la dangerosité du lieu. En 1876, un trois-mâts indien, le Atieth Rahamon, parti de Maurice et à destination de Bombay (Inde), s'échoue sans faire de victimes. Les 57 naufragés passent 23 jours à attendre les secours sur l'îlot en fabriquant des tentes avec les voiles du navire pour se protéger des intempéries.

Un matin, ils subissent le passage d'un cyclone. "Le baromètre commence à baisser rapidement et le vent tourne au S.S.E. [sud, sud-est], raconte le capitaine du navire. Partout un rugissement terrifiant et il est absolument impossible à qui que ce soit de résister à la force du vent sans se tenir à quelque chose, au risque d’être emporté et jeté à la mer."

L\'île de Tromelin et le navire Marion Dufresne, le 16 avril 2013.L'île de Tromelin et le navire Marion Dufresne, le 16 avril 2013. (RICHARD BOUHET / AFP)
Aujourd'hui, décrit Max Guérout, l'île comprend une demi-douzaine de bâtiments scientifiques et météo, une petite centaine de palmiers, des arbustes... Et c'est à peu près tout. Les plages ne permettent même pas la baignade. Les côtes sont trop franches et la houle trop grosse. Les visites sont rares. Les avions militaires, qui viennent ravitailler l'île tous les 45 jours, utilisent la piste d'aviation. Le vaisseau océanographique Marion Dufresne passe quant à lui deux fois par an.

Où des esclaves ont été abandonnés
Vous pensez encore que l'île peut-être un havre de paix ? L'histoire des esclaves oubliés de Tromelin pourrait vous refroidir. En 1760, raconte l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), le navigateur Jean de La Fargue est chargé par la Compagnie des Indes orientales de ravitailler les colonies françaises de l'océan Indien. Il part de Bayonne à bord de L'Utile, et atteint sa destination, l'île Maurice après 147 jours de voyage. Le navire y jette l'ancre en avril 1761, avant de repartir en juin de la même année. Cap sur Madagascar.

Le capitaine et ses matelots y embarquent 160 esclaves malgaches, avec l'espoir de les revendre pour son compte personnel sur une autre île, Rodrigues, proche de Maurice. Seul frein à son commerce, le gouverneur de l'île a interdit le trafic d'esclaves, pour ne pas avoir à les nourrir alors qu'il fait face à une famine. Pour éviter les contrôles, Lafargue décide de dévier sa route vers le nord. Equipé de deux cartes aux informations contradictoires, et voyageant de nuit, L'Utile s'échoue sur l'île de Tromelin le 1er août 1761.

Dix-huit marins et plus de 70 esclaves, enfermés dans les cales, meurent noyés tandis que le reste des naufragés réussit à gagner l'îlot, où ils s'emploient à construire un radeau avec les débris de l'épave. Deux mois plus tard, l'embarcation est prête. Mais elle est trop petite pour emmener tout le monde. Entre 60 et 80 personnes restent sur l'île et La Fargue promet de venir les chercher. Ils attendront quinze ans. Les autorités, pourtant prévenues, refusent de porter secours à des esclaves obtenus illégalement.

L\'ancien ministre français des Outre-mer (2012-2014), Victorin Lurel, inaugure une plaque en mémoire des \"esclaves oubliés\" de l\'île de Tromelin, le 16 avril 2013.L'ancien ministre français des Outre-mer (2012-2014), Victorin Lurel, inaugure une plaque en mémoire des "esclaves oubliés" de l'île de Tromelin, le 16 avril 2013. (RICHARD BOUHET / AFP)
Les oubliés ne s'avouent pas vaincus. Après quelques mois, ils construisent un nouveau bateau, à bord duquel 18 personnes embarquent. "Ils étaient originaires des hauts plateaux de Madagascar, et ne connaissent pas la navigation", précise Max Guérout. Les occupants ne seront jamais retrouvés. Les autres tentent de survivre. "Ils étaient entre 15 et 20 sur l'île pendant une quinzaine d'années. Ils se sont nourris de tortues vertes et d'oiseaux", explique ce spécialiste de l'île.

"Malgré le nombre d’esclaves morts pendant l’aventure, c’est une histoire plutôt positive, estime l'ancien militaire. Les rescapés se sont pris en main, ont recréé une petite société." Les archéologues ont retrouvé la trace de douze maisons en pierre, un type de construction interdit à l'époque à Madagascar car réservé aux sépultures. Les survivants "sont allés contre leurs habitudes devant la nécessité de survivre", note Max Guérout. Les scientifiques ont aussi retrouvé des bijoux créés sur place, signe d'une "vie normale". Pour le feu, des briquets et des silex ont été retrouvés. Les habitants utilisaient le bois de l'épave de L'Utile pour l'alimenter.

Leur histoire montre que les gens qui les ont amenés, et qui les prenaient pour des sous hommes, se sont trompés.
Max Guérout
à franceinfo

Des secours sont finalement envoyés en 1775, mais les opérations sont des échecs, précise l'Inrap. Les bateaux n'arrivent pas à franchir les récifs. Les huit derniers rescapés, dont un bébé de huit mois, ne seront enfin récupérés qu'en 1776 par La Dauphine, commandé par le chevalier de Tromelin, qui donna son nom à l'île. "Ramenés à Maurice, on les a considérés libres parce qu’ils avaient été achetés frauduleusement, retrace Max Guérout. Le bébé, qu'ils appellent Jacques Moïse, sa mère et sa grand-mère sont pris en charge par l’intendant des îles. On ne sait pas ce que sont devenus les autres, mais aucun n'a voulu revenir à Madagascar car en tant qu'anciens esclaves ils avaient peur d'être mal vus."



Dont l'enjeu est écologique et économique
L'île en elle-même est dépourvue d'intérêt économique. Sans minerai ni énergie fossile, elle sert de base météorologique et scientifique. Gérée par la collectivité des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), elle permet de suivre les trois à quatre cyclones qui touchent Madagascar chaque année. Elle est aussi un lieu très important de sauvegarde de la biodiversité. "C'est une réserve naturelle, décrit Max Guérout. La dernière fois que nous y sommes allés, 600 tortues sont venues pondre." Les scientifiques qui vivent sur l'île en sont les gardiens.

Mais sa richesse vient surtout de son rivage. "L'île de Tromelin génère un potentiel économique exceptionnel, 280 000 km² de zone économique exclusive. Presqu'autant que les 345 000 km² de la France hexagonale, Corse comprise", affirme Philippe Folliot dans une tribune dans Le Figaro. Cette zone maritime regorgerait de poissons et l'on soupçonne la présence de pétrole et de nodules polymétalliques (concrétions de métaux rares), rappelle Ouest-France.

L'accord de cogestion avec Maurice devait notamment améliorer les relations dans le domaine de la pêche. En 2004, deux navires japonais avaient été arraisonnés par la Marine française. L'île Maurice avait alors pris l'initiative de leur accorder des permis de pêche dans la zone économique, pourtant française, rappelle la revue Outre-Terre. "A Maurice, la revendication de Tromelin est utilisée par l’opposition pour critiquer le gouvernement, explique Max Guérout. C’est un jeu quelque soit les partis, ils s’en servent dans les polémiques politiciennes." En attendant la fin du conflit, les tortues de Tromelin continueront de pondre leurs œufs.

13.Posté par Suppositoire le 03/01/2020 21:32

La France ferait mieux de s'occuper de ses pauvres et de ses gilets jaunes et de rendre toutes ces îles de l'époque coloniale à leurs propriétaires, que ce soit Tromelin à Maurice ou les Îles Éparses à Madagascar.
Et heureusement que ces îles ne sont pas habitées, car vue la gestion catastrophique de l'État Français comme à Mayotte, la Réunion aurait encore subi un déversement de de ces populations pour aggraver davantage la situation économique et sociale de notre île, déjà peu enviable... Pathétique !

14.Posté par JORI le 03/01/2020 23:19

13.Posté par Suppositoire le 03/01/2020 21:32
Et Maurice appartiendrait à qui?. De même que Madagascar?.

15.Posté par p.mass le 04/01/2020 02:16 (depuis mobile)

Le vote positif des calédoniens pour rester Français a été salué par l’’Australie car la présence Francaise dans le pacifique les rassure face à l’hégémonie chinoise, idem dans l’océan Indien avec des accords avec la Réunion et l’’Inde face a la chin

16.Posté par Domi le 04/01/2020 06:44 (depuis mobile)

Post 13
Que dire de votre commentaire ??? Il est évident que vous êtes libre de penser mais ... quand même !!! Votre suppositoire passe très mal
Je vous suggère de vous informer, de lire, bref de vous cultiver.
Vos commentaires viendront après.

17.Posté par baba le 04/01/2020 06:52

maurice appartient a son peuple contrairement a toi obligé de traire tété la france !!!!!!!!!

18.Posté par Eako le 04/01/2020 08:20 (depuis mobile)

@ post13.
Vous êtes un vrai suppo, je pense que vous vivez toujours avec un suppo dans le corps, pour en déballer des comme ça. Remontez un peu l’histoire pour être plus instruit.

19.Posté par balayedovantzotportavant le 04/01/2020 09:04

la France elle est chez elle à paris et ses97 départements et le reste ce n'est que par la force et la politique qu'elle s'occupe déjà de son pays et de son peuple , la France c'est viens chez moi j'habite chez une copine et mayotte ne sera jamais française que sur papier administrativement correct ils sont français par intérêt !

20.Posté par Dederun le 04/01/2020 09:35 (depuis mobile)

Poste 19 tout à fait raison la France qu''elle s''occupe de son bled et qu''elle donne l''indépendance à tout c''est Tom et Dom qui coûte un max de pognons en social en plus c''est ce qu''ils veulent

21.Posté par Mehdi le 04/01/2020 10:20

@post 13

Je vous cite: "la Réunion aurait encore subi un déversement de ces populations". de qui parler vous ? , de nos compatriote francais de mayotte; il sont chez eux a la réunion et inversement.

je ne vois pas de "déversement" mais des français qui se déplace au même titre qu'un auvergnat qui va a paris.

22.Posté par MT CRISTO le 04/01/2020 10:28

Les mauriciens se prennent pour les USA mais ce ne sont que des petits poulets.

23.Posté par JORI le 04/01/2020 11:14 (depuis mobile)

17. Baba. Et Rodrigues et les chagosses n''auraient pas de peuple !.

24.Posté par sim le 04/01/2020 14:05

La france envoie des millions pour maurice , sinon on était envahie ici et même pour mada , se sont nos impôts , même si la mère patrie se trouve a 12000km la réunion est le gardien de tromelin et divers ile de L 'O I , dit maurice avec son ptit dictateur malgace , ici à la réunion nana descendant malgache, indien , africain ces iles sont aussi a nous et la mer autour , on est propriétaire .

25.Posté par Suppositoire le 04/01/2020 19:09

Certains comiques illettrés, qui ne savent même pas écrire correctement en français (alors qu'ils se vantent d'être Français et d'avoir leur sacro saint €uro) croient encore dur comme fer que la France donne toujours des millions à Maurice. Et avec quel argent ? En s'endettant davantage ? Il faut que ces idiots sachent que la France, pays endetté et désindustrialisé qui vit au dessus de ses moyens, pourvu que ça dure (pour vous pauvres petits), n'a plus les moyens de ses ambitions (si tant est qu'elle a encore des ambitions !).
Certains pays Occidentaux ont profité de leur puissance par le passé, pour prendre possession des terres lointaines, situées à plusieurs milliers de kilomètres de leurs côtes. Et on nous dit qu'ils ont la légitimité sur ces terres situées à plus de 10 000 km de leur continent, parce qu'ils les ont découvertes. Ben voyons ! S'ils avaient les moyens et les armes, c'est normal qu'ils ont pu s'en accaparer ! Mais ce n'est pas pour autant que ces îles leur appartiennent encore. La donne a changé, les cartes économiques mondiales sont redistribuées et les petits business de papy loin de chez eux n'ont plus lieu d'être, n'en déplaise aux nostalgiques de l'époque des colonialistes envahisseurs les mains pleines de sang !

26.Posté par Mehdi le 04/01/2020 22:06

Entierement d'accord avec le post 25. tout est une question de puissance.

Les russes annexe la crimée, tous le monde s'écrase, normal, on va pas aller faire la guerre à la Russie..

Pour Tromelin c'est pareil, la France est L'État le plus puissant, les autres vont donc s'écraser et faire de la "gesticulation" pour l'image.

Les mahorais qui de manière ancestrale s'entende pas avec les Comores l'ont bien comprit, il ne sont pas idiot. il se sont donc adossé à la France qui leur garantie sécurité et avenir meilleur contre toute velléités des frères ennemis comoriens.

idem pour la réunion qui sans la France repartirais au Moyen Âge à grande vitesse vu qu'il ne sont pas du tout du niveau des Mauriciens qui se gère eux même.

27.Posté par balayedovantzotportavant le 05/01/2020 11:08

mehdi la réunion aurait pu faire la même démarche que les mauricens mais il fallait le faire 100 ans de cela même les mauriciens ont galérer avant d'arriver à ce niveau du courage et du travail, moi je n'ai pas honte je suis français administrativement je suis né français j'aurai pu être né chinois anglais mais dans mes veines je suis 100% africain je suis fier je ne crache pas dans la soupe mais au fond de moi je sais que je n'ai pas le profil de durant ou dupont j'ai fait mon service militaire à l'époque c'était une obligation et pour finir mayotte est française que par intérêt mais son histoire est africaine elle ne sera jamais française ce n'est qu'un leurre politique la patate chaude de sarkosy, mayotte est liée aux comores!

28.Posté par Mehdi le 05/01/2020 15:04

Bonjour,

Si je suis ton raisonnement sur les mahorais, ton histoire personnelle est africaine donc tu es français par intérêt, idem pour les chinois, malbar, zarabes etc.....

Un mahorais est autant français qu'un cafre a la réunion, un malbar ou un chinois.... il y a aucune différence.

en 1975 les Comoriens ont voulu leur indépendance, il l'ont obtenu et ont sombré dans la misère et la corruption. Mayotte a voulu rester française ce qui montre que les mahorais sont moins idiot que leur voisins.

Mayotte étant maintenant un département français, ni tes enfants, ni tes arrière petits enfants ,ni les suivant ne verront de changement à cette réalité qui ancre définitivement Mayotte dans la république française.
.

29.Posté par balayedovantzotportavant le 05/01/2020 17:55

medhi vous êtes un doux rêveur l'algérie l'Indochine étaient française mais que reste t'il? être français c'est une culture un état desprit si j'avais du fric j'aurai pu être chinois thailandais mais au fond de moi je ne serai jamais un asiatique un bout de papier mais mon cœur? le mahorais sera un français administrativement faire croire le contraire c'est mentir à sois même!

30.Posté par JORI le 05/01/2020 21:38 (depuis mobile)

29. Balayedovan. "être français, c'est une culture, un état d'esprit". Autrement dit, les ancêtres des réunionnais seraient bien les gaulois ?.

31.Posté par balayedovantzotportavant le 06/01/2020 07:35

les gaulois ? malgache inde asie Mozambique ET MOI mes ancêtres sont mozambicains avec ma tronche je ne serai jamais mr dupont , la réunion s'est construite avec des malgaches au départ et des corsaires des navigateurs un peu louche!

32.Posté par JORI le 06/01/2020 10:27 (depuis mobile)

31. Balayedovan. Donc, rien à voir avec la culture et l''état d''esprit qui font la France ?. Vous n''êtes donc qu''un français administrativement parlant ? Et vous êtes pour un frexit qui en fait ne vous regarde pas !.

33.Posté par balayedovantzotportavant le 06/01/2020 11:34

comme vous monsieur jori français administrativement et avec vous je ne m'talerai pas nous sommes incompatibles!

34.Posté par JORI le 07/01/2020 20:43

33.Posté par balayedovantzotportavant le 06/01/2020 11:34
Que savez vous de mes origines??.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >