MENU ZINFOS
Faits-divers

L’horreur vécue par son ex-compagne, l’accusé crie au complot


Par - Publié le Mardi 15 Octobre 2019 à 18:20 | Lu 2667 fois

Les faits qui lui sont reprochés font froid dans le dos. Mais Marcel Cazal, 28 ans, demande à nouveau d’être mis en liberté en attendant son procès. Il est en effet en détention provisoire depuis mai 2018 car soupçonné d’avoir violé puis tenté d’assassiner sa compagne et la mère de son enfant. Sa demande de juin dernier lui a été refusée.
 
Ce mardi devant la chambre d’instruction, Marcel Cazal a réitéré ses propos : il a avoué l’avoir violentée mais rien de plus. Peu d’évolution depuis sa dernière demande ; d’autant plus qu’il manque les justificatifs de domicile et promesses d’embauche pour appuyer sa demande. "C’est mieux de tout avoir lorsque vous faites une demande de mise en liberté", lui explique le juge.
 
Pour rappel, les faits se déroulent dans un premier temps le 13 mai 2018 alors que sa compagne rentre de boîte de nuit. Selon ses dires, il est énervé à cause d’une photo sur Facebook qu’elle aurait "liké". Il la claque, ce qui la projette au sol, puis lui assène plusieurs coups.
 
Mais ce n’est pas tout ; loin de là. Le lendemain elle reçoit des menaces par texto. Puis il lui demande un rapport sexuel. Elle refuse. Il s’arme alors d’un manche à balai et d’un couteau et l’attache, la bâillonne, l’allonge sur le ventre sur le lit puis la viole. Il l’emmène ensuite dans la salle de bain et la pose dans la baignoire avant de la remplir d’eau. Il va alors chercher un sèche-cheveux pour menacer de le jeter dans l’eau. Elle parvient à le dissuader et il la libère. Elle se rend alors chez sa mère qui l’emmène aux urgences avant qu’elle ne porte plainte.
 
Ayant eu écho de la plainte, il revient deux jours plus tard au domicile. Dans le jardin, il avale du produit de lavage de voiture. Il est hospitalisé et placé sous coma artificiel. Un acte, selon lui, en réponse à « ses mensonges ». Sa compagne se serait automutilée afin de monter un complot.
 
Si sa version est constante, d’autres éléments vont peser dans la balance. À 28 ans, il compte par exemple neuf condamnations et plusieurs incidents en détention. La chambre d’instruction rendra sa décision le 22 octobre prochain.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ti tangue zilé zone le 16/10/2019 09:21 (depuis mobile)

Laisser cette vermine moisir à DOMINJO souplé , afin d’éviter d’écrire 10 condamnations

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes