Procès Aho-Nienne

L'horreur justifiée du meurtre du couple Aho-Nienne: "Tout ne s’est pas passé comme prévu"

Lors de cette deuxième matinée de procès pour l’agression mortelle du couple Aho-Nienne, plusieurs accusés sont passés à la barre, notamment Jimmy Célina, l’un des auteurs principaux.


Contrairement à Evelyne Filomar qui parlait d’un coup de folie, Jimmy Célina a fini par avouer que le plan impliquait de frapper le couple de personnes âgées "pour les faire parler". Des coups qui auront couté la vie à Émile et Odette Aho-Nienne, âgés de 92 et 85 ans le 22 janvier 2015.

Les deux fils du couple de gérants de la station service de Grand-Bois, Jean-Luis et Jean-Hugues, eux-aussi victimes de l’agression sauvage n’ont pas raté une seconde de l’échange entre l’Avocat Général Bruno Badré et l’accusé à la barre. Après avoir exprimé des regrets, Jimmy Célina s’est enchevêtré autour des familles détruites dont la sienne, et d’une éventuelle punition divine. Dans la salle d’audience, la famille des victimes n’est pas dupe.

Jean-Luis et Jean-Hugues Aho-Nienne ont été sauvagement agressés le soir du meurtre de leurs parents.
Jean-Luis et Jean-Hugues Aho-Nienne ont été sauvagement agressés le soir du meurtre de leurs parents.
Qu’est-ce qui a poussé le groupe de trois personnes, Evelyne Filomar en tête, à s’introduire au domicile des propriétaires de la station-service ce soir-là? L’argent certes, mais pas de manière hasardeuse. Pour l’Avocat Général, le coup était prémédité. Version confirmée à son insu par l’accusé qui lâche "tout ne s’est pas passé comme prévu".

Ce qui "était prévu", frapper les gramounes jusqu’à ce qu’ils révèlent ou était caché leur argent. Un plan mis à exécution par Evelyne Filomar - qui a raconté hier s'"être déchainée" sur ses victimes avec une barre de fer - mais également par Jimmy Célina. "Les seuls coups que j’ai donnés, c’était avec mes mains. Je l’ai frappé avec des coups de poings jusqu’à ce qu’il tombe assis" raconte-t-il.

Une narration de l’horreur qui ne dure que quelques minutes, comparées aux longues heures mises à profit pour s’épancher sur son sentiment de culpabilité.

Carole Gravier, la compagne de Mickaël Robert, est passée à la barre également ce matin, minimisant le recel des liquidités dérobées au couple. Son compagnon, accusé de vol avec violences ayant entraîné la mort a lui aussi joué un rôle dans le déroulement des évènements de cette nuit.

"Quand Madame Aho-Nienne est rentrée elle a crié au voleur, je l’ai prise par la main. J’ai vu ses deux fils, on les a maitrisés en les frappant" commence-t-il. Ensuite, c’est le flou artistique pour le jeune homme de 22 ans au moment des faits. Il explique être sorti et n’avoir vu personne frapper qui que ce soit, mis à part un coup de barre de fer porté à Odette Aho-Nienne.

"Quand je suis rentré j’ai vu les visages enflés, la vielle dame qui ne bougeait plus. J’ai pris la fuite". À l’image de la fuite de la réalité de son implication, puisque son comparse Jimmy Célina avoue que c’est bien Mickaël Robert qui s’est emparé de la barre de fer le premier.

Mercredi 1 Février 2017 - 14:36
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 7463 fois




1.Posté par Jose le 01/02/2017 15:13

Quelle perte de temps, et d'argent, foutez moi toute cette merdasse aux requins, ça ira plus vite, et ce sera bien plus équitable pour tout le monde.

2.Posté par titi974 le 01/02/2017 17:33

L'horreur de ces meurtres ne se justifiera jamais la perpétuité pour tous ces barbares jusqu'à leur mort sera la seule justice acceptable.

3.Posté par yabos le 01/02/2017 17:47

Effectivement ces bourreaux méritent la mort et non pas un emprisonnement avec tout le confort.

4.Posté par AHO NIenne Christian le 01/02/2017 19:23

Qu'on arrête de trouver des excuses pour ces meurtriers, si c'était votre propre pere et mère ?
La vie de mes cousins et cousines complètement détruite à cause des ces horribles meurtres
Cela devient insoutenable certains comportements....

5.Posté par candide le 01/02/2017 19:53

Même les animaux ne font pas ça entre eux... ces personnes ne méritent pas le qualificatif d'humains.

6.Posté par Jean le 01/02/2017 20:30

Il faut être bien abruti pour croire qu'en battant à mort leurs deux pauvres victimes, que tout pourrait bien se passer...

Le moindre film de série B montre qu'aujourd'hui, avec la police scientifique, un poil, un cheveux, de la sueur, du sang, un bout de tissus, ou autre, leur canard était noir !

Pas besoin de psychiatres pour comprendre qu'on a affaire dans cet sauvage agression à des débiles dégénérés psychopathes.

Sous terre les affreux !

7.Posté par tanguy47 le 01/02/2017 21:27

tous aux requins et plus jamais de traces de ces pourris,......!!!!!!

8.Posté par Pamphlétaire le 02/02/2017 10:36

La peine de mort serait la bienvenue et devrait être rétablie. A quoi ça sert que des individus comme eux existent?

9.Posté par abdel le 03/02/2017 09:17 (depuis mobile)

Cindoleances a la famille la souffrance accompagné par le souvenir indelebile de cette soirée.ces personnes qui passe pmus de temps a raconter leurs souffrances que celle infligé c''''est ignoble je souhaite aux enfants et la famille du courage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter