MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’hôpital ce n’est pas que des soignants !


Par Jean Claude Comorassamy. - Publié le Mardi 26 Mai 2020 à 09:41 | Lu 556 fois

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a lancé hier « le Ségur de la Santé ». Ce qui va permettre de réunir les acteurs de la santé dont les organisations syndicales afin de construire ensemble dit-il, l’avenir de l’hôpital public.
 
Il propose plus largement une nouvelle organisation des soins et de trouver les moyens d’accélérer la rénovation en profondeur du système de santé. Il a notamment promis une hausse "significative" des rémunérations des soignants.
 
Cette annonce s'est traduit vers une absence totale de reconnaissance aux nombreux autres personnels hospitaliers qui y travaillent. Et de laisser croire que l’hôpital ne fonctionne qu’avec des soignants.
 
Rappelons que si les soignants sont au cœur de l’hôpital, le poumon n’en demeure t-il pas moins aux autres corps hospitaliers qui y travaillent.
 
Alors, l’équipe soignante n’est-elle pas d'abord le fruit d'un fonctionnement collectif ?
 
Cette hausse promise qu’aux soignants ne peut masquer tous les maux que souffrent l'ensemble du monde hospitalier.
 
Imaginez-vous un hôpital, sans les agents bio-nettoyage, sans équipe de techniciens biomédicaux, sans les médico-techniques, sans les ouvriers techniques, sans les chauffeurs et mécaniciens du service de transport, sans les secrétaires, sans les administratifs, sans les personnels de rééducation et médico-sociaux, sans le personnel logistique, sans le personnel financier, sans le personnel socio-éducatif, sans les cadres de santé, sans les cuisiniers, sans les préparateurs de pharmacie, sans TSH, sans ingénieur…..L’hôpital peut-il fonctionner ?
 
Qui maintient l’hygiène et la propreté des locaux ? Qui désinfecte le matériel ? Qui entretient  la meilleure maintenance des appareils ? Qui fait les radiologiques, scanners IRM… ? Qui confectionne les repas ? Qui les distribue ? Qui répare les voitures et camions ? Qui vous accueille ? Qui réalise la paye à la fin du mois …. ? A noter que la plupart de ces fonctions citées, l’ensemble de ces personnels sont de catégorie C (échelle 2, échelle la plus basse de la fonction publique) avec très souvent le BAC ou la licence, BAC professionnel….etc, est-ce normal ?
 
Tout ça pour affirmer que l’hôpital ne fonctionne pas qu’avec des médecins, infirmiers, il y a aussi les autres métiers (les petites mains de l’ombre), tous doivent être revalorisés à la hauteur de leur pénibilité, des qualifications, de leurs responsabilités, de leurs compétences.
 
Aux syndicats de défendre l’ensemble des hospitaliers puisque l’hôpital est d’abord le fruit d’un fonctionnement d’équipe.Tous doivent mériter de la reconnaissance salariale sans aucune exception dans le "Ségur de la santé".




1.Posté par gratel le 26/05/2020 14:09

beaucoup d'hôpitaux n'ont plus de cuisines bien souvent c'est fabriquer par une entreprise privé ou un groupement , les services techniques sont entre les mains du privé cuisine entretien des locaux plomberie , électricité espaces verts la belle époque c'est terminé au chu de st denis dans les années 80 il y avait une équipe d'ouvriers de tout corps,la preuve l'UPAC à cambaie cuisine pour le CHU de stdenis l'hôpital de l'est l'EPSMR et le CHOR et dans les cartons le CHU de st pierre . la logique maintenant c'est de faire des économies et de facturer la T2A à quoi cela sert t'elle?

2.Posté par LadiLafé le 26/05/2020 20:05

Et s'il n'y avait pas les commerces, les agriculteurs, les carrossiers, mécaniciens, plombiers, jardiniers, fossoyeurs, maçons, électriciens, usiniers, banquiers, facteurs, chauffeurs de bus, de taxis ambulance, imaginons un instant qu'on supprime les postes de ramassage d'ordures, ou de livreur de pain, de juges avocats, policiers, houla, il y a des millions de métiers, tous complémentaires et indispensables, pourquoi les soignants seraient plus que les autres,
n'oublions pas que pendant cette crise, il y a des soignants qui ont refusé de soigner, d'autres se sont mis en maladie ou carrément aux abonnés absents.

3.Posté par IXE le 27/05/2020 08:00

C'est exact, les plus bas salaires devraient être révisés en priorité.

2.Posté par LadiLafé
(Second paragraphe): seront-ils également récompensés ?
Les gouvernements successifs ont fermé les maternités et urgences dans beaucoup de secteurs jugés non rentables; que fait-on aujourd'hui ? On rapproche le médecin de campagne des hôpitaux...

4.Posté par gratel le 27/05/2020 11:38

Je suis d'accord pour les soignants qui bossent et souffrent et qui font souvent plus de 12 heures bien souvent ils sont appelés sur leurs jours de repos mais pour les planqués qui font le beau à la télé rien du tout .Vive les bosseurs qui se donnent pour les patients!

5.Posté par gratel le 30/05/2020 21:27

La convoitise des syndicats est probablement ce qui provoque le plus souvent en nous un sentiment de culpabilité. ils sont envieux et si nous plaçons notre loyauté envers eux.Ils nous dépouilleront vraisemblablement de tout ce que nous possédons, ils nous feront perdre notre temps, notre argent et notre liberté.Le propre du rapace est de chercher à posséder ce qui ne lui appartient pas et cela bien sûr au détriment des autres! l'hôpital ce n'est pas que des soignants un autre métier les rapaces aussi.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes