MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L’honnêteté dans l’indignation


Par Logique - Publié le Lundi 15 Décembre 2014 à 09:42 | Lu 423 fois

Nombreux sont les appels au lynchage, ou peu s’en faut, après le drame du Moufia, mais il convient de se demander ce que l’on condamne vraiment avec tant de véhémence.

S’agit-il du comportement routier inacceptable de ce jeune, ou juste ses conséquences ?

Que chacun de ceux qui s’indignent, a juste titre, de son comportement se pose la question de ce qu’il a fait dans le passé pour lutter contre ce type d’écart mortifère :
- N’avez-vous jamais pris 2 bières ou plus avant de prendre le volant ?
- N’avez-vous jamais roulé à 100 km/h sur une route limitée à 50km/h ?
- N’avez-vous jamais, étant jeune ou moins jeune, trafiqué un véhicule pour gagner en puissance ?
- N’avez-vous jamais constaté ces comportement chez vos enfants, frères, cousins, amis ou connaissances tout en fermant les yeux pour ne pas passer pour un rabat-joie ?
- Au passage, n’avez-vous jamais pesté contre « ces feignants de flics qui feraient mieux de courir après les voleurs plutôt que faire ch.er les honnêtes travailleurs sur les routes » ?

Si la réponse est oui à au moins une de ces questions, alors ayez l’honnêteté d’avouer que vous ne condamnez en réalité que les conséquences des actes de ce jeune chauffard, que vous ne vous insurgez que contre l’abominable enchainement qui a transformé un comportement que vous voyez tous les jours sans broncher en horreur absolue.

En d’autres mots, on tolère facilement la cause, pour laquelle on montre une grande indulgence (surtout pour soi-même et ses proches), mais on condamne les conséquences associées : ce n’est ni cohérent ni adulte.

Ce drame horrible ne servira à quelque chose que si ceux qui hurlent à la peine de mort aujourd’hui prennent les résolutions suivantes :
- Respecter eux-mêmes le code de la route en toute circonstance, et pour toujours
- Parler à leur proches et leur signifier de manière forte et répétée qu’ils ne sont pas d’accord avec leur conduite routière s’ils constatent des écarts avec le code de la route
- Retirer la voiture à leur enfant s’ils en ont le pouvoir, en cas de comportement routier inacceptable
- Refuser qu’un proche prenne sa voiture au delà d’un seul verre
- Accepter les amendes avec philosophie, avec la conscience qu’une amende méritée vaut mieux qu’un drame routier

Que chacun d’entre nous fasse cela, ou qu’il se taise face à ce drame et tous ceux à venir, parce qu’il n’a pas plus le droit de condamner le coupable que n’importe quel pêcheur de jeter la première pierre.




1.Posté par njr le 16/12/2014 07:24

Pour donner l'exemple aux autres , il faut tabasser tous les coupables en les lynchant sur la place publique !

Les "cœurs" doux ... à la poubelle !

2.Posté par Boa Bill le 16/12/2014 11:25

"S’agit-il du comportement routier inacceptable de ce jeune, ou juste ses conséquences ?"

En ce qui me concerne, je condamne les deux, bien entendu ! Pour moi la reponse est non a toutes vos questions mais le debat est aussi et surtout AILLEURS !

Au chapitre de ce qui est facile a faire, a tres breve echeance :
- revoir les modalites de la vente d'alcool dans notre pays
- INTERDIRE la vente de pieces detachees permettant de booster tout vehicule au dela de sa puissance initiale.
- et INSTALLER un maximun de ralentisseurs sur les routes en milieu urbain et en peripherie.

3.Posté par Hubert Ruves le 16/12/2014 23:21

Post 1
C'est du second degré?
Si ce n'en n'est pas, noé, sors de ce corps !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes