Océan Indien

L'homme d'affaires Álvaro Sobrinho fait trembler de hautes personnalités à Maurice

Jeudi 9 Mars 2017 - 18:04

L'homme d'affaires Álvaro Sobrinho fait trembler de hautes personnalités à Maurice
Maurice est dans la tourmente. Des soupçons de corruption pèsent en effet depuis quelques jours sur d'importantes personnalités politiques de l’Etat. Une polémique dont le maillon central n'est autre que l'homme d'affaires angolais Álvaro Sobrinho, qui a fondé l'ONG Planet Earth Institute avec la présidente de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim.
 
L’homme d’affaires aurait acheté sept voitures de luxe à Maurice (pour près de 40 millions de roupies), dont plusieurs personnalités politiques auraient profité, pour des contreparties encore inconnues.
 
Des noms ont circulé, comme celui du Professeur Goolam Mohamedbhai, ex Vice Chancelier de l'Université de Maurice (UoM). Ce dernier a démenti, allant jusqu'à dire être surpris de retrouver son nom dans un board de l'ONG de Álvaro.
 
Le nom de la très proche collaboratrice d’Ivan Collendavelloo, Christelle Sohun, a également été cité. Celle-ci n’a pas démenti mais n'a souhaité faire aucun commentaire. Adrien Duval (fils de Xavier-Luc Duval), a été lui mis en cause par le parti de l’opposition de Paul Bérenger, le MMM. Un démenti a été publié via Facebook, tout comme pour Irvin Collendavelloo, le fils du ministre. Un député du MMM, pourrait également être impliqué.
 
Et, enfin, la Présidente, proche collaboratrice du milliardaire, et ses proches. Celle-ci devrait publier un communiqué d’ici la fin de la semaine.
 
Soupçons de détournement d'argent

Par ailleurs, Álvaro Sobrinho est soupçonné d’avoir détourné un montant de l’ordre de 500 millions de dollars alors qu’il était président de la Banco Espírito Santo Angola (BESA), une filiale de la banque portugaise Banco Espírito Santo.
 
Dans ces circonstances, la décision de la Financial Services Commission (FSC) de lui octroyer une licence en novembre dernier pour opérer un fonds d’investissement à Maurice fait polémique. Le nom du Dass Apaduu apparaît ici en ce qu’il serait susceptible d’avoir joué un rôle dans l'octroi de cette licence, indique le Sunday Times.
 
D’après ce média mauricien, ce proche collaborateur de la présidente aurait pris un congé sans solde pour travailler pour une compagnie appartenant à Álvaro Sobrinho. Mais il aurait été aperçu avant la date effective de ce congé sans solde, alors qu’il était encore en congés payés, au volant d’un véhicule du Planet Earth Institute.
 
A noter également, alors que la presse locale avait dans un premier temps indiqué que la banque de Maurice avait refusé d’octroyer la licence bancaire à Álvaro Sobrinho, celle-ci a réagi ce mercredi par voie de communiqué, indiquant n’avoir jamais reçu de demande en ce sens. 

Arrivé hier sur l'île sœur, le milliardaire devrait donner une conférence de presse ce vendredi. 

----
A LIRE AUSSI :
Les dessous de l'affaire Álvaro à suivre chaque jour sur le ZinfosBlog de La Mauricienne
Maurice: Grosse polémique autour de l'homme d'affaires angolais Álvaro Sobrinho
Lu 8344 fois



1.Posté par kersauson de (p.) le 09/03/2017 15:32

ils elles ont tous beneficier de faveurs SAUF le marseillais Berenger ke tro couyon...

2.Posté par A mon avis le 09/03/2017 22:55

"Par ailleurs, Álvaro Sobrinho est soupçonné d’avoir détourné un montant de l’ordre de 500 millions de dollars alors qu’il était président de la Banco Espírito Santo Angola"

La banque du Saint-Esprit ! Toute indiquée pour pratiquer la multiplication des millions par l'opération de même nom ! ...

3.Posté par A mon avis le 09/03/2017 22:59

Maurice, grâce à son dumping fiscal, se veut la plaque tournante financière des investisseurs à destination de l'Afrique !
De plus, la corruption étant un sport fort prisé à Maurice, pas étonnant que des affaires semblables éclatent !

4.Posté par jean claude payet le 10/03/2017 05:10

les iles toujours dans la tourmente.....nous au moins en baisant la etropole on a pas besoin de magouiller...

5.Posté par A mon avis le 10/03/2017 17:04

Les Mauriciens ont le sens de l'humour :

« Je connais M. Alvaro Sobrinho. Je l’ai rencontré hier. Il m’a fourni des explications. Je suis quand même le no 2 du gouvernement et c’est une personne qui vient investir des milliards de roupies dans mon pays et dans le secteur énergétique. Il a tenu à m’expliquer que l’argent qu’il investit dans le secteur énergétique n’est pas de l’argent volé », a déclaré Ivan Collendavelloo.
http://www.defimedia.info/ivan-collendavelloo-alvaro-sobrinho-ma-dit-que-largent-quil-investit-maurice-nest-pas-de-largent-vole

Comment imaginer que Alvaro Sobrinho puisse dclarer qu'il vient blanchir son argent à Maurice ? Ah !...Ah !...Ah !...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues