MENU ZINFOS
National

L'homme abattu à la Goutte d'Or vivait dans un foyer de demandeurs d'asile en Allemagne


- Publié le Dimanche 10 Janvier 2016 à 10:40 | Lu 746 fois

L'homme abattu ce jeudi devant le commissariat de la goutte d'Or vivait dans un foyer de demandeurs d'Asile, a indiqué la police judiciaire régionale allemande ce samedi. Le site, situé dans l'Ouest de l'Allemagne (à Recklinghausen, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie), a été perquisitionné. Aucun indice de possibles autres attaques n'y aurait été trouvé.   

Pour rappel, l'homme identifié par des membres de sa famille comme étant Tarek Belgacem était arrivé en courant vers des policiers, brandissant un hachoir et criant "Allah Akbar". Il portait également une ceinture d'explosif factice, et un papier le reliant à Daesh. 
 
 




1.Posté par Tris le 10/01/2016 11:19 (depuis mobile)

On attend toujours la vidéo du mec interpellé alors qu'il voulait la donner à skynews. Police partout justice nulle part.

2.Posté par Eno2016bis le 10/01/2016 12:39

Comment est-il arrivé à la Goutte d'Or ? en TGV ? en Stop ? en pèlerinage à pied ? ça fait une trotte ...
Je pense qu'il voulait tester les réactions des policiers , savoir s'ils tiraient de vraies balles , ... s'ils avaient de vrais révolvers ...
On dit tellement de choses sur nos policiers ....
Je crois que les tests sont réussis !
Le policier qui a fait "feu" , l'a fait à bout portant ... pas besoin d'être "bon" tireur ... le forcené à été touché par 3 balles sur les 5 tirées (2 pour les sommations d'usage) ..."Arrête-toi ! je te butte ! tu vas avoir du plomb ! goutte ça !"

3.Posté par philippe le 10/01/2016 17:15

Cette histoire fait penser à la fable de Jean de la Fontaine : "Le villageois et le serpent" apprise sur les bancs de l’école de la République.



“Esope conte qu’un Manant,

Charitable autant que peu sage,

Un jour d’hiver se promenant

A l’entour de son héritage,

Aperçut un Serpent sur la neige étendu,

Transi, gelé, perclus, immobile rendu,

N’ayant pas à vivre un quart d’heure.

Le Villageois le prend, l’emporte en sa demeure ;

Et, sans considérer quel sera le loyer

D’une action de ce mérite,

Il l’étend le long du foyer,

Le réchauffe, le ressuscite.

L’animal engourdi sent à peine le chaud,

Que l’âme lui revient avec que la colère.

Il lève un peu la tête et puis siffle aussitôt,

Puis fait un long repli, puis tâche à faire un saut

Contre son bienfaiteur, son sauveur, et son père.

Ingrat, dit le Manant, voilà donc mon salaire ?

Tu mourras. A ces mots, plein d’un juste courroux,

Il vous prend sa cognée, il vous tranche la bête ;

Il fait trois serpents de deux coups,

Un tronçon, la queue et la tête.

L’insecte sautillant, cherche à se réunir,

Mais il ne put y parvenir.

Il est bon d’être charitable,

Mais envers qui ? C’est là le point.

Quant aux ingrats, il n’en est point

Qui ne meure enfin misérable.”

4.Posté par + 1 le 10/01/2016 17:27

+ 1 à rajouter sur la "longue" liste d'actes islamophobes de l'observatoire contre l'islamophobie...

5.Posté par EKOLO le 10/01/2016 23:37

Tout ça pour ça.
Payer un prix exorbitant et risquer sa peau pour traverser la Méditerranée, se traîner jusqu'en Allemagne et demander l'asile (en mentant sur sa nationalité), tout ça pour se faire trouer la peau devant un commissariat de police en France.

Il était trop tard pour lui mettre un peu de plomb dans la tête.
A défaut on lui en a mis dans le corps.
Encore une vie gâchée, c'est bien regrettable tout ça.
Enfin, au moins il n'a entraîné personne d'autre dans sa perte.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes