MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L'histoire du retour forcé il y a 42 ans de la base de Terre Rouge à Ivato à Terre Sainte à St-Pierre


- Publié le Mardi 14 Juillet 2015 à 10:30 | Lu 1434 fois

Le retour forcé des militaires du 2e RPIMa stationnés à Madagascar vers Terre-Rouge Saint-Pierre, c’était au mois d’août 1973.
L’histoire nous raconte le long chemin des bérets rouges du 2ème Régiment de parachutistes d’infanterie de la marine (RPIMa), il y a 50 ans, qui a été recréé à IVATO-MADAGASCAR, c’était en janvier 1965 à partir du 5è Bataillon de parachutistes d’infanterie de la marine.

Le régiment militaire se trouvait à IVATO près de la base aérienne française à quelques centaines de mètres de l’aéroport international.

C’est en août 1973, en avion Transall que la base militaire rejoint au fur et à mesure l’Île de la Réunion sous le commandement du lieutenant colonel FIRTH. Dans le ventre des Transall, se trouvaient des militaires mais aussi l’ensemble des équipements (les véhicules blindés, les jeeps, les divers camions, des méharis...etc).

Comme il n’y avait pas de caserne prévue, nous avons construit notre base en tentes de l'armée et nous campions pour certains d’entre-nous sous ces mêmes tentes au lieu dit Terre Rouge St-Pierre. A noter que l’hôpital de Terre Rouge ne rêvait peut-être pas d’une construction, pendant que d’autres sections étaient éclatées une partie à la Plaine des Cafres et l’autre à la Saline les Bains.

Si les appelés Réunionnais faisaient les deux mois classe comme les autres militaires et participaient aux diverses manifestations (défilés, marches, manœuvres ...etc), les sauts en parachutes n’étaient pas dans notre programme, bien que nous faisions partie du 2ème Régiment de parachutistes d’infanterie de la Marine.

Nous fûmes ce témoin, il y a 42 ans presque jour pour jour, de notre installation à Terre Rouge Saint- Pierre venant de Terre Rouge de Madagascar, une page d’histoire remplie de souvenirs !

Jean Claude Comorassamy Contingent 73-02

L'histoire du retour forcé il y a 42 ans de la base de Terre Rouge à Ivato à Terre Sainte à St-Pierre

L'histoire du retour forcé il y a 42 ans de la base de Terre Rouge à Ivato à Terre Sainte à St-Pierre




1.Posté par Alain le 14/07/2015 13:18

Bravo la classe ! Effectivement que de souvenirs à Ivato, les bons moments et les durs moments à crapahuter dans les rizières, les gardes de nuits, les défilés, les lits et les armoires aux carrés mais on avait des liens solides entre nous-mêmes, des liens de frères...le temps passe 42 ans après, notre Jean-Claude n'a rien oublié...
Merci l'ami, je ne vois que tes ecrits, il serai bon de nous rencontrer tous un jour ? Un retrouvail 42 ans apres ça se fête...Ce Madagascar nommé Terre rouge...

2.Posté par Bayoune le 15/07/2015 20:35

" Dans le ventre des Transall, se trouvaient des militaires mais aussi l’ensemble des équipements (les véhicules blindés, les jeeps, les divers camions, des méharis...etc). " Té dalon oula bliye in nafère, dann la présipitasiyon pou sové de Mada, zot réziman la aminn anou la Réniyon in stok vers blanc, ou rapèle, nou lavé pwin sète saloperi isi, ziska zordi na ankor dann bitasiyon...

3.Posté par ver blanc le 15/07/2015 21:29

Aret di la koulloniste le vers blanc kamarad a été introduit vers 1983 à la reunion nommé " hoplochelus marginalis"...kos bo di un bon causement, sinon ferm ou q....

4.Posté par Ancien commando de l''''Air - contingent 63/1 le 17/07/2015 09:34

à @ Jean Claude Comorassamy Contingent 73-02 qui déclare:

" Si les appelés Réunionnais faisaient les deux mois classe comme les autres militaires et participaient aux diverses manifestations (défilés, marches, manœuvres ...etc), les sauts en parachutes n’étaient pas dans notre programme, bien que nous faisions partie du 2ème Régiment de parachutistes d’infanterie de la Marine. "

J'espère pour vous, qu'à part " rouler des mécaniques " en tenue de parachutiste pendant vos 2 mois de classes,....

Vous avez pu, après avoir suivi l'entrainement classique, découvrir le bonheur et la fierté de devenir un VRAI para en étant largué d'un avion avec votre barda sur le dos accroché à un pépin ???

5.Posté par capitaine mon capitaine! le 20/07/2015 15:00

Contigent 63-1 ?

Ancien militaire, le 63-1 n ' existe pas, il y a le 63-2 dont je faisais parti en 1963. Vous êtes un faux commando ! L'article est super, cela me rappelle des souvenirs. Merci à l'auteur de raconter cette histoire de 42 ans...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes