MENU ZINFOS
International

L'histoire du "naufragé du Pacifique" mise à mal par certains spécialistes


L'histoire a fait le tour du monde. José Salvador Alvarenga, un pêcheur mexicain, affirme avoir dérivé pendant 16 mois dans le Pacifique avant d'être retrouvé sur un atoll isolé des îles Marshall. Mais son histoire ne semble pas faire l'unanimité chez les spécialistes...

Par S.I - Publié le Mercredi 5 Février 2014 à 13:54 | Lu 2668 fois

Capture d'écran YouTube
Capture d'écran YouTube
En arrivant à Majuro, capitale des îles Marshall, José Salvador Alvarenga, un homme solidement bâti, paraissait dans une étonnante bonne forme physique cinq jours après avoir mis pied à terre sur l'atoll reculé d'Ebon, après une dérive de 12.500 km.

"Je ne connaissais ni l'heure, ni le jour, ni la date. Je ne savais qu'une chose : qu'il faisait jour ou qu'il faisait nuit. Je n'ai jamais vu la terre. Rien que l'océan", raconte-t-il au Telegraph. Pour ne pas perdre la notion du temps, le naufragé suivait la trajectoire du soleil, mais semaines et mois ont fini par s'embrouiller dans son esprit.

Il a raconté avoir survécu en se nourrissant de viande d'oiseau crue, de sang de tortue et d'urine. Son compagnon d'infortune, Xiguel, un jeune homme entre 15 et 18 ans, est mort au bout de quatre mois, a-t-il dit.

A son évocation, le visage du naufragé miraculé s'assombrit. "Il n'arrivait pas à garder la nourriture crue dans son estomac et il vomissait sans arrêt. J'essayais de lui dire de manger en se bouchant le nez, mais ça ne marchait pas". Lorsque son compagnon est mort, José Salvador Alvarenga a jeté son corps par dessus bord : "Que pouvais-je faire d'autre ?".

Son incroyable histoire et sa bonhomie sèment le doute dans l'esprit de plusieurs spécialistes. Pour le président de l'association internationale pour la sécurité et la survie (IASST), Hilmar Snorrason, "jamais un homme n'a tenu aussi longtemps". "Si son récit est vrai, alors c'est exceptionnel", indique-t-il.

Le Dr Jean-Yves Chauve, un médecin français des courses au large, s'étonne également de l'histoire du naufragé, qui devrait présenter des carences en vitamine C. "Normalement, il devrait avoir (...) des déchaussement de dents, des gencives qui saignent, un épuisement du corps, ce qu'il n'a pas", affirme le médecin.

En revanche, il reconnaît que la trajectoire empruntée par José est bien cohérente. "Son parcours est logique. Il a suivi un trajet d'alizé et a traversé tout le Pacifique", ajoute-t-il.





1.Posté par L''''INSOUMIS le 05/02/2014 18:06

N'IMPORTE QUOI !!!!

Son visage respire le bon vivant, il a meilleur mine que le gars qui le soutient...
Quant à boire son urine pendant 16 mois, ses reins doivent être complètement cramés...LOL

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes