Economie

L’histoire de la construction du paysage bancaire à La Réunion

Samedi 17 Février 2018 - 16:56

Dernière publication de l'Iedom sur la construction du paysage bancaire à La Réunion (1946-2017).


Depuis 1945 et la création du Franc CFA, trois monnaies ayant cours légal se sont succédé dans le département de La Réunion.

Le réseau bancaire qui comptait quatre banques héritées de l’époque coloniale s’est peu à peu structuré pour former aujourd’hui un ensemble diversifié qui répond pleinement aux différentes problématiques financières du territoire.

Ce paysage a été façonné, dans le sillage de celui de la France métropolitaine, par les innovations financières, les évolutions des lois bancaires et les mouvements successifs de nationalisation, privatisation, restructuration et fusion.

La multiplication du nombre d’acteurs bancaires et de l’offre de services a accompagné la bancarisation croissante des agents économiques. L’évolution spectaculaire de la collecte d’épargne et de la distribution de crédit met en exergue le rôle croissant du secteur bancaire dans le financement de l’économie réunionnaise et dans son rattrapage économique, notamment à partir de la fin des années 70.

En parallèle, les modalités de la transformation bancaire, à la base du modèle français de la banque de détail, ont profondément changé et se modifient encore. En outre, le paradigme de la politique monétaire a évolué, passant d’une orientation sectorielle et d’un encadrement du crédit à une politique normative. Les objectifs monétaires sont désormais étroitement liés à un autre enjeu, celui de la stabilité financière, mission qui s’exerce à travers un contrôle prudentiel à l’échelle européenne.

L'intégralité du rapport à retrouver ici.

L’histoire de la construction du paysage bancaire à La Réunion

L’histoire de la construction du paysage bancaire à La Réunion

L’histoire de la construction du paysage bancaire à La Réunion

L’histoire de la construction du paysage bancaire à La Réunion

L’histoire de la construction du paysage bancaire à La Réunion
L.G
Lu 2177 fois



1.Posté par chikun le 17/02/2018 17:46

Si vous avez un projet immobilier , n'en parlez pas à votre banque . Vous avez toutes les chances de vous faire piquer votre projet.

2.Posté par klod le 17/02/2018 18:29

houlà ............... l'historique du "système" bancaire à la run ..................... vous m'en direz tant . passionnant, si, si . il en faut dans notre "shisteme" capitaliste libérale ........... c'est comme ça qu"'ils " disent, il me semble ?

c'est bien l'histoire , ça remet les idées en place,

du moins l'histoire comparée ou dite "globale" , et non l'histoire "natio" . one by one . Certains avancent pendant que d'autres font du " un pas en avant , deux pas en arrière" , ou, in inglish : " One step forward, two steps backward"......................... en Histoire , bien entendu.

3.Posté par Réveillez vous le 18/02/2018 00:53

Et actuellement et dans les prochaines années on est entrain de supprimer les espèces.....

les chéques refusé partout...Et pour cause...
La monaie est entrain d etre remplacer par la carte bancaire SANS CONTACT (paiement jusqu a 20 ou 30 €)......

on sera tracé jusqu au bout ....
plus de travail au noir pour certain .....

certain pays on déjà franchie le pas .....
alors oui c est pratique...mais ATTENTION....Souriez ..Vous êtes fiché jusqu a la baguette de pain que vous acheté :-)

4.Posté par Kayam le 18/02/2018 01:10

Y-a t-il un problème avec les arrivées et diffusions de commentaires en ce moment sur Zinfos ?
------
Avec les billets de 100 francs, elle avait les T T au vent, elle n'était pas censurée et en plus cela nous donnait l'impression d'avoir un peu + d'argent.

l'€ par konte la mète a nou à zér0 ! Le biyé lé pli p'ti é le mank lé pli gran.

5.Posté par ti kreol le 18/02/2018 12:49

@ 3 Oui mais les français aiment payer avec leur carte bleu.

En Allemagne la suppression du billet de 500 euro a été un scandal, il faut dire que ls allemands aiment payer avec du liquide a cause de mauvaise souvenir dans leur histoire récente.

Mais en France tu sors un billet de 50 euro le commerçant a peur que se soit un faux. Et l'interdiction de payer avec plus de 1 000 euro en liquide? On en parle. Aucun français n'a trouvé cela honteux de se voir imposer un montant si faible de liquide chez un commerçant.

En même temps les français se battent pour des pots de nutela soldé à moins 70 % donc 1 000 balles en liquide cela fait longtemps qu'ils ont pas vu malheureusement.

Mais au fond le français aime bien la carte bancaire comme cela leurs petits banquiers peut observer tous ce qu'il fait sur son petit ordi ainsi que ses copains policiers gendarmes et juges.

C'est cela la transparence : )

6.Posté par Réveillez vous le 18/02/2018 20:28

@ti kreol

alors que soit disant c est pour lutter contre braquage, et que ca coute moins chére....(le cout des billets a un cout en lui même pour les réédition, transport, .....)
il nous on sortie quand même le billet de 500€.......qui sert en général au trafique de drogue....

A paris certain commerçant chinois accepte VOLONTIER ce billet......
et vous pouvez même le "vendre" 520€ .......

pour anecdote ce billet 500€ la coupure est communément surnommée le « Ben Laden », « parce que tout le monde le connaît et personne ne le voit jamais »


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie