MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L'exposition sur les luttes sociales portoises annulée par la Ville


La mémoire des femmes et des dockers interdite au Port !

Par Alain Dreneau - Publié le Lundi 25 Septembre 2017 à 11:49 | Lu 416 fois

C'est l'histoire d'une exposition de photographies lontan, qui devait s'appeler "Luttes sociales au Port : femmes, dockers (1977 – 1979)". Programmée par la médiathèque du Port pour tout le mois d'octobre, elle devait s'ouvrir le mardi 3 octobre. Mais c'est hélas une exposition mort-née: elle vient d'être annulée par la Ville. Décision couperet qui va priver les Portoises et les Portois d'un retour sur leur passé de luttes auquel ils sont très attachés.

Les photos, en noir et blanc, font partie du fonds d'archives "Alain Dreneau" léguées par l'auteur à la Ville il y a quelques années. Un fonds de deux mille clichés, dont avaient été extraites pour cette expo-souvenir 33 images témoins des luttes populaires portoises.
L'exposition était ainsi composée : un premier volet de 15 photos sur deux défilés de femmes, d'abord un défilé de l'UFR (Union des Femmes de La Réunion) de juin 1977, puis un défilé de la Journée internationale des femmes en mars 1979. Un deuxième volet de 15 photos intitulées "Jours de grève chez les dockers", datées de novembre 1977 et avril  1979. Enfin 3 photos sur le maloya de la fête du 1er mai 1977.

Autant de traces tendant comme un miroir à une génération parfois déjà en allée, parfois encore bien présente. Autant de souvenirs renforçant le lien avec les générations suivantes. Autant d'images rendant pour une fois visibles celles et ceux qui sont presque toujours, dans notre société, condamnés à être invisibles.

En novembre 2012, déjà, une première exposition issue de ce fonds s'était tenue à la médiathèque, sur le thème "La vie des habitants de Cœur-Saignant et de la Rivière des Galets". Elle avait donné lieu à des moments de grande émotion, quand les mamans et leurs enfants photographiés en 1979-80 étaient venus au vernissage de l'exposition, et s'étaient retrouvés 32 années plus tard face à leur souvenir d'antan. De nombreuses familles s'étaient retrouvées, la mémoire populaire portoise avait pu se donner libre cours. Beaucoup de monde se réjouissait donc de cette nouvelle évocation d'un passé partagé.

L'exposition sur les femmes et les dockers en lutte n'aura donc pas lieu. Elle a été rayée de la carte. Exécutée sans sommation. La sentence est tombée : "Cette exposition ne peut pas se tenir". Il reste alors une question toute simple à laquelle il serait intéressant d'avoir une réponse. Pourquoi ?

Quel est le motif de cette décision plus que brutale ? Ou, dit autrement : quelle est la motivation réelle derrière ce "fait du prince" ? Elle sera assurément difficile à expliquer, du côté des décideurs.




1.Posté par ray le 25/09/2017 20:11

boug la lé en train prépare l'arivé ti pierre au port !!!! ninine lé déja si térain

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes