Blog de Pierrot

L'excès de commémorations tue la compassion

Lundi 11 Janvier 2016 - 07:26

Seule une poignée de Parisiens avait fait le déplacement hier matin, place de la République, pour rendre hommage aux victimes aux attentats de 2015. La mairie de Paris et l'Elysée avaient pourtant bien fait les choses : déplacement du chef de l'Etat et du Premier ministre, présence de Johnny Hallyday et des choeurs de l'armée française, plantation en grande pompe d'un chêne... Rien n'y a fait, les Français ont préféré rester chez eux, saturés de commémorations.

La veille, Manuel Valls avait fait un magnifique discours contre l'intolérance et le racisme, en l'espèce contre l'antisémitisme. Ceux de François Hollande sont également souvent remarquables. Mais les Français commencent à en avoir assez de ces dirigeants qui privilégient le verbe à l'action.

On a tous envie d'adhérer quand on entend les discours enflammés d'un Manuel Valls. Mais après, que se passe-t-il? Rien, ou presque...

Mais surtout, on a vraiment le sentiment que les deux leaders de notre exécutif utilisent outrageusement ces drames pour éviter de parler des autres sujets qui, pourtant, occupent tout autant les Français, si ce n'est plus. "Il est plus facile d'endosser un costume sombre et d'arborer une mine grave en dévoilant à tour de bras des plaques commémoratives que de ferrailler contre le chômage, de s'inquiéter du départ massif de nos jeunes diplômés qui vont faire leur vie à l'étranger, de juguler l'exil fiscal (légal) de millionnaires qui préfèrent dépenser leur argent loin de Paris sans se sentir coupable de le faire...", écrit Jérôme Béglé dans le Point.

Nous aimerions entendre autant de beaux discours sur les difficultés des Français à trouver du travail et sur les mesures que le gouvernement compte prendre pour simplement se mettre au niveau des pays qui nous entourent et qui, eux, ont eu le courage de prendre les mesures difficiles qui s'imposaient.

Nous aimerions entendre l'annonce de mesures pour aider nos retraités qui, après avoir cotisé pendant toute une vie, se retrouvent avec seulement quelques centaines d'euros par mois pour vivre. Des mesures courageuses en matière de refonte du code du travail, pour lever le carcan qui pèse sur les chefs d'entreprise et leur permettre de créer des emplois, ainsi que la diminution des charges qui pèsent sur leurs entreprises.

Nous aimerions qu'on s'attaque enfin à une réforme de fond de l'Education nationale. Comment se fait-il que nous dépensions bien plus par tête d'habitant dans ce domaine, pour des résultats moins bons que dans les pays de niveau équivalent au notre?

Nous aimerions qu'on nous annonce un vaste plan de construction de logements sociaux, de création de crêches et de garderies qui manquent cruellement, etc... Ce ne sont pas les domaines de notre société qui auraient besoin d'être réformés qui manquent...

Au lieu de cela, François Hollande et Manuel Valls ne savent que surfer sur la vague compassionnelle suscitée par la mort atroce de pauvres innocents qui, outre le fait qu'ils soient morts dans des circonstances horribles, sont aujourd'hui instrumentalisés à satiété par un pouvoir aux abois.

Les Français n'en sont plus dupes. Après être fortement remonté dans les sondages, François Hollande décroche à nouveau tout aussi abruptement. Et à la question "Commémore-t-on excessivement les attentats de janvier dernier ?", plus de 82 % des lecteurs du Point répondent "oui"...
Lu 1493 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Roger le 11/01/2016 09:05

"On a tous envie d'adhérer quand on entend les discours enflammés d'un Manuel Valls. Mais après, que se passe-t-il? Rien, ou presque... "
C'est vrai Pierrot... tout comme un certain Nicolas Sarkozy qui avait clamé haut et fort face caméras qu'il allait nettoyer les cités au Karcher... on attend toujours !

2.Posté par Nono le 11/01/2016 09:30

Et encore, attendez le 13 Novembre 2016, vous allez voir ce que vous allez voir : Les enfoirés, U2, Madonna et l'exilé fiscal Jeannot Vacances, tous ensemble sur un podium géant place de la République.


3.Posté par LORHEIN le 11/01/2016 10:09

OUI ! Le Peuple n'en peut plus des postures, des blablas et des ronds de jambe des Elus. Il ne supporte plus les dénis de réalité d' ACTIVIA(Hier c'était FLAMBY, depuis les Vœux c'est ACTIVIA, ça vient de l'intérieur, Anne Roumanov). Ces Socialos, droitistes, gauchos sont plus à l'aise à manier les mots et à fabriquer des symboles que de produire des solutions efficaces pour endiguer les problèmes et notamment le chômage et surtout celui des jeunes, je pourrais en rajouter des problèmes tellement, il y en a.
Le pouvoir a tort de prélasser et se complaire dans des solutions anesthésiantes et stériles !!!

4.Posté par fête du letchi le 11/01/2016 10:26

bah..on fera une fête de la cerise pour thématique de prochaines commémorations ?

5.Posté par La vérité vraie... le 11/01/2016 10:47

Effectivement : Je ne suis plus Charlie...que de la communication tout ça au final. Hollande dans une mosquée, Valls qui va voir les Juifs avec la larme à l'oeil. On se rend compte que cette histoire finalement a servi les intérêts de deux personnes : le président, qui a pu lancer un nouveau paragraphe dans son triste livre présidentiel "Moi, François, chef des armées et sauveur du monde" ; le premier sinistre qui a pu tendre encore davantage la corde de sa détestable politique sur les coups de mentons mêlés aux mélodies habituelles du : "C'est intolérable, c'est inacceptable"...
Nous ne nous ferons plus prendre.
Hommage aux victimes et à leur famille car ils ont vraiment tout perdu et notre pays avec : lois liberticides, état d'urgence risible, assignation à résidence stupide pour pouvoir manger des petits fours tranquilou pendant la COP21 avec le gratin "tourné" du monde, liberté d'expression réprimée, etc.
Courage plus qu'un an et demi avant de dégager tout ça et revenir à des choses plus sérieuses.

6.Posté par Effé ralgan le 11/01/2016 11:45

On a pas voté pour lui pour passer son temps à COMMÉMORER mais pour GOUVERNER alors que gouverner c'est prévoir il aurait du s'affairer à prévoir et virer tout ces gratels sur le territoire et pas passer de plaque en plaque

7.Posté par Eno2016 le 11/01/2016 12:08

Trop c'est trop !
Qui sont les nègres qui pondent ces discours un peu enflammés mais qui saoulent plus vite que le champagne rosé ?

"Rien de plus dangereux, de plus haïssable en politique que les mots vagues. Les mots vagues font les hommes fanatiques ; les formules obscures égarent et exaltent les esprits ; le malentendu ensanglante le monde." (Marie d'Agoult)

Trop c'est vraiment trop !

Les français s'en fichent des paroles blagueuses ...ils veulent plus de boulot , plus de considérations (quand ils sont encore vivants) ....

8.Posté par Frigidaire le 11/01/2016 12:52

C'est vrai la commémoration n'a de sens que si le politique (comme Roger) ne prend pas le dessus !
Dévoiler des plaques commémoratives n'a jamais fait une politique ni des lois ni une quelque forme de "concorde" (mot trop usité actuellement). Combien de Parisiens passent devant des plaques commémorant l'exécution d'un ou de plusieurs de la France Libre sans que cela leur fasse plus ? Combien de personnes passent devant les plaques commémorant les déportés sans s'arrêter et se souvenir ?

9.Posté par Zozossi le 11/01/2016 13:11

"Plantation en grande pompe d'un chêne"?
Mais tous les glands sont déjà là en dessous au garde-à-vous.
Et ce sont eux qui nous pompent (l'air).

Ce n'est ni une synagogue ni une mosquée qui a été incendiée hier matin, mais seulement l'église Saint-Louis de Fontainebleau, monument historique du XVIIe siècle.

Une de plus après les 673 sites chrétiens (dont 467 lieux de culte) profanés en 2014 (dernier recensement annuel disponible).

Hosties jetées au sol, objets de culte volés, une statue de la Vierge du XIVe siècle brûlée, ainsi qu'un retable du XVe et un autel du XVIe, issu du château de Fontainebleau, tous classés et d'une "valeur historique inestimable".

Mais comme ce n'est que français et non "républicain", on suppose que ce n'est pas grave pour les commémoro-récupérateurs professionnels.

Ne cherchez pas dans l'arsenal législatif français un quelconque délit de "christianophobie": ça n'existe pas.
Contrairement à "islamophobie", "antisémitisme" ou "homophobie".

Pourquoi?
Bonne question…

10.Posté par kld le 11/01/2016 13:23

non , rien ne peut tuer une vrai compassion , et non ! trop facile .

11.Posté par Mwa la pa di le 11/01/2016 13:30

S'il ne l'avait pas fait tu aurais, Pierrot, peut être crié à l'indifférence ? Dans notre pays, nous avons l'art de tout critiquer et surtout si nous ne sommes pas du même bord politique....C'est l'éternel "bataille" de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine selon notre intérêt. L'exemple le plus frappant est cette affaire d'appellation MALOYA en hôpital psychiatrique : une injure au Maloya pour certains, et une Humanisation des handicapés mentaux pour les autres. Triste attitude que de chercher uniquement à travers son nombril....Où est le souci de l'autre ?

12.Posté par kld le 11/01/2016 14:27

post 11 a out dit !

13.Posté par Alex le 11/01/2016 14:28

au post 11 >

Mwa la pa di, il est tout aussi facile et orienté de vouloir dire à Pierrot DUPUY, que son analyse des commémorations excessives n'est pas objective puisque venant de droite tapant sur la gauche. La commémoration du 1er anniversaire du 11 janvier 2015 qui ne rassemble que quelques milliers de personnes alors qu'ils étaient 3 millions de Charlie, il y a un an.
Où sont ils , pourquoi ne se sont ils pas mobilisés?
Overdose des deux clanpins probablement! PURQUOI PAS

14.Posté par alain le 11/01/2016 14:37

encore une fois kld (post10) ressort ses commentaires de bon professeur, ou enseignant, très loin de nos réalités, vues de son socialisme de bas étage.
cet homme est triste, car il révèle une vision des médias et des personnes qui tend à vouloir s'inscrire dans le dire et non le faire..
encore des mots vides de sens, comme les siens

qu'il aille tous les jours dans les cimetières veiller les morts de la seconde guerre mondiale, ceux d'algérie, du vietnam, d'afghanistan et j'en passe..
la compassion, les terroristes s'en tapent, et surtout ils en profitent..
kld n'a évidemment, et comme toujours, rien compris. il ne doit pas être chomeur.
je me demande pourquoi nous nous fatiguons à le lire d'ailleurs, c'est trop d'honneur

15.Posté par kld le 11/01/2016 16:02

Alain , post 14 , encore un qui va nous faire passer une bonne année sur les résox socios .bonne année a toi mon bon ..loin du Alain , célèbre écrivain . perso , j'irais veillé les bonnes ames des tristes guerres coloniales , victimes des pacifications et des corvée de bois .le mur des fédérés pitet ??????? ha , le mur des fédérés .........quant à vot honneur ..alors là .............. ben .

16.Posté par chikun le 11/01/2016 17:00

Le spectre de georges marchais plane a la réunion comme en france .
La décomposition du PCR précède de peu la chute ̶d̶u̶ ̶m̶u̶r̶ ̶d̶e̶ ̶B̶e̶r̶l̶i̶n̶ du PS .
La décomposition de l'échiquier politique est en marche. C'est un cauchemar pour nos politiques aux ordres de ̶M̶o̶s̶c̶o̶u̶ l' UE et/ou de la franc maçonnerie.
Qui commémore Le 16 août 1943, jour où François Mitterrand reçoit la Francisque, médaille marquant l'estime du maréchal Pétain, des mains du maréchal ?

Hein ?! Hein !?

17.Posté par Simandèf le 11/01/2016 17:17

De toute façon, on est a deux doigts de mettre les attaques de Charlie Hebdo et du Bataclan... comme jours fériés.

18.Posté par Alex le 11/01/2016 18:56

Simandef
vous avez raison :
Sans tarder on pourrait effectivement classer le 11 janvier comme date historique, avec le grand nombre de chefs d'état présents à Paris .
Et pour cela, au nom de la laïcité, on se servira dans le calendrier des fêtes catholiques.
Remplacer les racines chrétiennes par la laïcité dévorante, faisant le lit d'une autre religion.

19.Posté par L'Ardéchoise le 11/01/2016 19:48

Le chêne, la plaque ont été demandés par de très nombreux internautes, dont des familles de victimes, via une pétition envoyée à la maire de Paris, qui a répondu favorablement.

Donc selon la plupart des commentaires, en plus de ces cons de gouvernants, nous sommes pas mal de cons à avoir voulu cette commémoration.
Beaucoup de cons se sont rendus d'ailleurs place de la République en dehors de la cérémonie officielle...

20.Posté par Patrick le 12/01/2016 11:07

Rare, mais pour une fois, j'adhère à ce qui a été écrit dans sa totalité.
Les "vrais" problèmes sont mis sous le tapis, on allume les contre-feux médiatiques du compassionnel. On satisfait au communautarisme le plus influent de France, on se gargarise de mots plus flamboyant les uns que les autres et ... rien de plus. On fait le beau en préparant les futures élections et pendant ce temps les millions de nos compatriotes qui souffrent et ne savent plus par quel bout s'en sortir s' enfoncent davantage et le FN n'aura qu'à se baisser pour les ramasser â la petite cuillère.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie