MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Social

L'examen interne des dépenses de la CFDT fait désordre


Le document est concis, cinq pages, mais reporte des bizarreries qui ont sauté aux yeux de cinq membres de l’instance syndicale. L'ancien et l'actuel numéro 1 de la CFDT Réunion tempèrent les contours d'un "document de travail" qui n'aurait pas dû fuiter... s'il ne comportait pas quelques interrogations légitimes.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 1 Décembre 2021 à 18:41

Des voyages n’entrant pas dans le champ des missions du syndicat, des frais téléphoniques exorbitants émis depuis Maurice ou les Seychelles, des justificatifs de paiement qui manquent au chapitre,… la liste des petites largesses supposées de la gouvernance de la CFDT sur la période 2017-2020 prend un sens tout particulier puisqu’elle est issue d'un rapport rédigé par la propre commission de contrôle des finances de la CFDT Réunion. L’actuel et ancien secrétaire général déplorent l'attitude de ceux qui veulent salir l’instance avec la diffusion de ce document préparatoire. 

Karl Maillot, qui est à la tête de la CFDT depuis décembre 2020, nous confirme qu’il s’agit d’un document interne de travail. Immédiatement, il en établit les contours pour tenter de justifier l’ensemble des interrogations exposées par ses propres collègues CFDT.

"Nos comptes sont sincères sur les quatre ans de la mandature et approuvés par le conseil syndical. Tous nos comptes sont visibles à la préfecture. Il n’y a aucun souci de malversation ou quoi que ce soit. Concernant ce document, les réponses seront apportées par le commissaire aux comptes, mais en interne. C’est pour cela que je suis étonné de cette sortie, je m’interroge car on arrive dans la période du congrès du syndicat (Karl Maillot et Jean-Pierre Rivière ont été interrogés le 25 novembre, ndlr). Il y a peut-être la volonté de déstabiliser l’équipe en place", a-t-il sa petite idée. 

Le ou les contestataires en interne ont-ils fait la boue avant la pluie ?

Le secrétaire de la CFDT confirme que ce rapport a été établi par des "membres du conseil qui viennent revoir chaque élément et là ils ont constaté que, peut-être, il manque des éclaircissements. On apportera une réponse pour chaque élément à la commission de contrôle", évoque-t-il, tout en admettant que, "sur certains points, il faut que l’on améliore nos procédures". Il ajoute : "On est plutôt sur une évolution de procédures plutôt que de dire que quelqu’un a volé." 

Selon lui, le timing choisi s’apparente "vraiment à une volonté de déstabiliser à l’approche du congrès" car il dit avoir découvert le rapport en même temps que les conseillers. "En tant que secrétaire général, j’aurais dû être destinataire en amont pour pouvoir, dans un deuxième temps, dire qu’on va apporter des réponses à cette commission de contrôle des finances. Les voyages, les téléphones,… on a toutes les réponses à ça", justifie-t-il.

Le rapport (voir un extrait plus bas) a été rédigé par les cinq membres de la commission de contrôle des finances du syndicat. Ces cinq conseillers ont été désignés pour "vérifier la bonne utilisation des cotisations de l'adhérent" tel que le prévoit l'article 3-3-3 du règlement intérieur de la CFDT Réunion. Cette commission de contrôle des finances est activée à chaque approche d'un congrès ou d'une assemblée générale, ce qui est le cas avec la tenue du congrès du syndicat qui se tient ce jeudi 2 et vendredi 3 décembre.

Jean-Pierre Rivière, qui a eu la confiance des adhérents à quatre reprises pour piloter l’organisation syndicale, se cale sur la lecture de son successeur. Karl Maillot était d’ailleurs son secrétaire adjoint sur la période examinée et ce jusqu’au passage de relais le 21 décembre 2020.

"Tous les comptes sont certifiés"

"Ce document, c’est nuire à la dignité humaine", affirme sans détour Jean-Pierre Rivière. "Tous les comptes sont certifiés sans réserve tous les ans par un commissaire aux comptes. Ce qui veut dire que s’il y a malversation, le commissaire aux comptes est de mèche parce qu’il a tous les éléments. Le commissaire aux comptes a obligation de prévenir le procureur de la république s’il y a suspicion. Et la comptabilité de la CFDT est faite par un expert-comptable", apporte-t-il comme double garantie.

Passé cette lecture comptable, la figure syndicale reproche surtout la méthode employée par ceux qui ont intérêt à faire fuiter ce genre de documents. "Ce que je reproche à ce courrier, c’est qu’ils ont relevé - je n’en disconviens pas - quelques irrégularités peut-être de procédures internes mais jamais ils ne sont venus vers moi pour me dire : Jean-Pierre ici il y a ça, ici il y a ça, explique nous ! Ils ont pris ce courrier, ils l’ont balancé au conseil le lendemain même de la commission de contrôle sans venir chercher l’explication", explique Jean-Pierre Rivière. 

Il en veut pour preuve deux lignes de ce rapport qu'il n’a pas de mal à justifier. Tout d’abord concernant ce chèque de 900 euros sous l’intitulé de "frais de restauration". Il s’agissait tout simplement d’un repas de fin d’année du personnel et qui a été payé en avril parce qu’il y avait confinement. 

"S’ils estiment qu’il y a des irrégularités, il faut porter plainte"

Concernant les interrogations de la commission de contrôle sur "une dépense d'environ 95.000 euros", là aussi l’explication n’est pas difficile à trouver. Il s’agissait des conséquences du couac informatique entre la Banque de La Réunion et la Caisse d’Epargne lors de l’absorption de la première par la seconde. La CFDT, qui était à la BR, avait été pénalisée, au même titre que d’autres clients, à payer des agios. "Nos cotisations, au lieu de sortir en fin de mois ou en tout début de mois, sortaient de temps en temps le 15, le 16 du mois. Forcément, les salariés n’avaient plus d’argent et c’est sur nous que retombaient les agios. Au final, c’est la Caisse d’Epargne qui a gagné les 90.000 euros. J’ai écrit à la banque pour dire qu’on a subi un préjudice et qu’on devait être remboursés de ce préjudice mais vous allez lutter contre une banque ?", contextualise-t-il l’enchaînement des événements.

"J’ai réponse à tout ce qui est dit dans ce rapport. Si j’ai des réponses à donner, c’est à mes pairs d’abord", ajoute-t-il avant d’inviter les membres de la commission, qui demandent un audit de la mandature 2017-2020 en conclusion de leur rapport, d’aller même plus loin.

"S’ils estiment qu’il y a des irrégularités, qu’est-ce qu’ils doivent faire ? Il faut porter plainte parce que c’est l’argent des adhérents. J’ai ma conscience pour moi, je sais ce que j’ai fait", en vient à dire Jean-Pierre Rivière, visage du syndicat entre 2005 et 2020. 

Pour faire toute la lumière, l’ancien secrétaire général recommande même à ceux qui douteraient de la bonne gestion de l'organisation de faire un audit de mandature non pas depuis 2017 mais depuis 2005, année de son tout premier mandat à la tête de la Confédération française démocratique du travail Réunion.





1.Posté par Bagatelle le 01/12/2021 18:57

Partout c est pareil il y a qui font du vrai travail
D autre se croire tout permis ou intouchable qui arrive pour piller ou vivre aus frais des autres une pris la main dans le sac c est Toujours la faute des autres
Il y avait un aussi qui piquait dans la caisse le pire il faisait profiter sa maîtresse


2.Posté par Chacun fait son beurre le 01/12/2021 18:58

Dans tout qui s'appelle syndicat , association , gestion politique , chacun fait son beurre . Il a toujours été ainsi et cela ne changerai pas . On se sert comme on peut .

3.Posté par The thai le 01/12/2021 20:19

Voila ou nos contisations vont!!!!!ben oui gone vide I tien pas debout Allen chantons tous ensemble tous ensemble wheeee

4.Posté par pourenparler le 01/12/2021 20:37

En tant que Comptable, c'est clair que dans la liste, on a juste omis "le vol de bétail", comme Tuco le bandido !!!
C'est sulfureux, on pourrait ouvrir un coffre fort avec...

5.Posté par vrai de vrai le 01/12/2021 20:45

Et bien oui ils y en a qui abuse du systême c'est la vérité manipulation pour gardé leurs poste à la CFDT etc....... repas à tout vent dépense perso etc............ vérité vérité

6.Posté par totoche le 01/12/2021 20:47

Les syndicats ne défendent que leurs propres avantages et pas ceux du personnel. C'est comme ça dans toutes les boites. Chez nous, le personnel voyage en classe éco mais pas les syndicats.

7.Posté par pourenparler le 01/12/2021 20:54

En tant que Comptable, je peux vous assurer que voilà une synthèse de ce qu'il faut éviter comme gestion !
Il ne manque à peu près que "le vol de bétail" !!!
Aussi sulfureux, on pourrait ouvrir le coffre fort avec...

8.Posté par Olivier le 01/12/2021 21:09

Ce fameux restaurant de la rue Général de Gaulle a t il été payé par l argent du syndicat ou Rivière sur ses deniers perso ? Les rares fois où j y étais je les voyais attablés.

9.Posté par Polo Jr et T lourson le 01/12/2021 21:09

Té syndicats macrotage.volage...partout na sa même dans un grand banque du pays qui pari...😁😄😆🤣

10.Posté par Kreol974 le 01/12/2021 22:01

Allez vote la CFDT ; syndicat complice de la direction , et qui en plus détourne l'argent de ses adhérents..... MDRRRR

11.Posté par ça vient donner des leçons le 01/12/2021 22:20

Trop fort . Et en plus ils se permettent de donner des leçons dans les CSE aux dirigeants. Franchement quel bande de rigolos payés sur le dos des contribuables. Il ne faut pas oublier que quand ils sont en délégations c'est dire grattage de c...l c'est le contribuable qui paye. Ils ne sont pas mieux que les politiques. Taux de participation aux dernières élections TP - de 6 %. Et là ça se dit représentatif.

12.Posté par Mounoir le 01/12/2021 22:55

C'est comme la politique ça ne pense qu'à eux !!! Les directeurs des sociétés savent comment les acheter en augmentant leur paye ! Ils vont faire semblant de vous défendre en cas de licenciement mais un patron aura toujours raison quand il faudra se débarrasser de vous !

13.Posté par ZHERISSON le 01/12/2021 23:17

Depuis toujours, les responsables syndicaux, s'octroient les privilèges qu'ils combattent ou dénoncent dans les entreprises, faite comme je dis mais ne faite pas comme je fais.
Ils ne font pas mieux que les patrons qu'ils combattent.
Les exemples sont nombreux.

14.Posté par phil le 01/12/2021 23:22

Nous avons les mêmes en métropole !
” Les gilets jaunes...?” ”bah, extrême droite bien sur !” merci martinez !

15.Posté par Menfin le 02/12/2021 00:17

On en a la preuve tous les jours

16.Posté par BinBin le 02/12/2021 03:17

Des RAPACES qui se repaissent sur le DOS des TRAVAILLEURS.
R.i.P....!!!!

17.Posté par KOLL Abeau le 02/12/2021 05:21

Cfdt, syndicat

😂

Je suis allergique au jaune !

18.Posté par Ils défendent leurs intérêts le 02/12/2021 09:04

Les patrons savent comment soudoyer les syndicats en leur proposant des cadeaux divers . Ils font mine de défendre les travailleurs qui n'obtiennent pas grand-chose voire rien du tout. Exemple type ,le gouvernement ou patron propose une augmentation de salaires , réponse du syndicat : nous n'en voulons pas c'est pas suffisant . Ils n'ont même pas attendu la proposition . Ça fait longtemps qu'ils ne représentent plus les travailleurs

19.Posté par cki le 02/12/2021 06:35

Syndicat kan ou rod le Boug y travaille pas li le tjs en délégation 😂😂😂

20.Posté par Horus le 02/12/2021 09:47

Et si Saint Expedit vous disez tout, le doute serait enfin vérité! Lol!

21.Posté par Lé grave SAK i passerait dans ce merdier, midi rende mes cotisations le 02/12/2021 13:16

Mi lé syndiqué dans ce machin depuis 3 ans et c'est un camarade que la pousse à moi pou adhérer.

Lu li disait à moi, chez non à la CFDT, lé cool et le salarié lé écouté et non plumé comme dans d'autres organisations.

Jordu mi dit et mi écrit: si tout sak lé révélé lé vré et bien mi viens pou zot et prépare mon largent parce que missa demande à zot de rembourse à moi mes 36 prélèvements et mi domande mon bande dallon de faire pareil...moi c un certain Payet du sud.. mi di à zot fé attention les gars...domoune lé cho là.

22.Posté par Un syndicat non, une pompe à fric le 02/12/2021 13:17

Ce n'est pas çà un syndicat, là il s'agit ni plus ni moins d'une pompe à cotisations, d'une pompe à fric

23.Posté par Démission le 02/12/2021 14:37

Il faut enlever ces vers du fruit, notre organisation syndicale mérite mieux que çà.

24.Posté par cafbleu le 02/12/2021 16:06

a mwin ca,
935 E pou 35 personnes, disons bana i fé banquet pendant covid kwé?

i fé 27 E par personnes, bana la manz camaron grillé avec johnny walker ou kwé?

25.Posté par Syndiquée le 02/12/2021 16:12

Tant va la cruche à l’eau
qu’à la fin elle se casse dit on. Des fois il faudra la couler sous une dalle.
Alors, ceux qui ont porté cette non-affaire à la vindicte, devraient y réfléchir longuement. Leur seul intérêt à agir de la sorte n’est-il pas de porter le discrédit sur leur propres camarades.
Bien mal acquis ne profite jamais et la trahison du jour reviendra à celui qui l’a fait. À bon entendeur !
À moins d’être expédié grâce à Saint-Expedit ! La bougie doit brûler déjà !

26.Posté par pascontent le 02/12/2021 19:50

C'est un scandale et il faut porter plainte impérativement !

Je n'étais pas pour les syndicats, mais depuis quelques années j'ai changé d'avis. Il y a des gens formidable là-dedans qui ont à cœur de véritablement aider les salariés et trouver des solutions aux problèmes. Des gens désintéressés et vraiment investis.

Et puis, il y a les autres, ceux que l'on retrouve dans toutes les magouilles et toutes les occasions....
Ceux là il faut impérativement les éliminer; Les syndicats doivent perdurer et même se renforcer mais il faut revenir à des bases sérieuses et faire le ménage rapidement.

Et vous allez pas le croire mais c'est un patron qui dit ça !

27.Posté par mpoin mi pense que... le 02/12/2021 22:02

Beaucoup de syndicalistes sous couvert de la défense de leurs adhérents s'engraissent au sens propre comme au sens figuré sur le dos de ces derniers ( frais de bouche et déplacements comme indiqués, temps de délégation pour monter la tête des salariés contre leur employeur et surtout ne pas travailler ! ce pour quoi ils sont payés à la base,.. ) .
Je suis pour la défense des droits des salariés ( car il y a aussi beaucoup de patrons voyous ) mais il faut que la cause soit juste et objective... et non pas tomber dans la surenchère des revendications sans connaitre ce qu'est une entreprise.
On fait de la revendication à tout va pour montrer aux adhérents " Vous voyez ? on vous défend !" mais finalement on profite comme les autres du système...

28.Posté par Défense des salariés le 03/12/2021 06:45

Merci à ma CFDT, notre CFDT, aux adhèrents sympathisants qui font confiances chaque jours aux centaines d’élus qui se battent pour défendre leurs droits.
Cette belle organisation humaine à certes des défauts, mais il est certain que les personnes qui y travaillent, qui ont des mandats, qui sont en responsabilités, comme les nouveaux 48 conseillers nouvellement élus lors du congrès, travailleront mains dans la mains aux services des salariés. Camarades, laissons les détracteurs sur le côté, et avançons pour les salariés.

29.Posté par Au post 28 le 03/12/2021 11:17

Camarde, cette déclaration d'amour ressemble plus à un SOS, votre détresse doit être tellement immense qu'elle vous pousse à faire semblant que tout va pour le mieux dans notre belle organisation.

Je suis suis encarté mais sûrement pas pour les mêmes raisons que vous, je suis comme qui dirait un travailleur qui croit en des valeurs et où toute suspicion doit être bannie et là un pas a été franchi..

Aussi, merci à toutes celles et ceux qui comme moi ont une seule chose en tête: ASSAINIR notre organisation et on y travaille, ne vous en déplaise.

"Camarades, laissons les détracteurs sur le côté, et avançons pour les salariés en faisant place nette et en construisons ensemble et en confiance un autre chemin pour notre organisation,: le chemin de la transparence"

A notre prochain et très attendu congrès

30.Posté par Syndiquée le 03/12/2021 13:18

Que celui qui a jeté l’opprobre sur cette grande famille syndicale ose se montrer en public ! S’il est lâché, il ne mérite pas d’être dans cette organisation ni d’exercer une quelconque fonction, la plus haute fusse-t-elle ! Bas les masques ! Arrêtez de vous cacher derrière le COVID ! Saint Expédit révélez les faussaires !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes