Education

L'étudiante a eu raison de l'Université devant le tribunal

Jeudi 22 Septembre 2011 - 09:28

L'étudiante a eu raison de l'Université devant le tribunal
 
Joie et soulagement étaient au rendez-vous hier pour une ancienne étudiante recalée après une accusation de plagiat. Hier, au terme de quatre ans de lutte contre l'Université de la Réunion, le tribunal administratif de Saint-Denis a demandé à ce que sa situation soit reconsidérée.

Inscrite en 2006 dans un master II en "mondialisation et stratégies économiques", Dhareena Suddul découvre une formation bien moins rigoureuse que celle à laquelle elle s'attendait: des heures de cours qui sautent, un module intégralement annulé et pourtant bien noté.

La jeune femme tente alors vainement d'alerter sa responsable pédagogique, également directrice de mémoire, qui lui tiendra par la suite des propos humiliants selon lesquels elle ne réussirait "jamais".

L'étudiante est recalée lors de la soutenance de son master et effectue un recours gracieux auprès de l'Université. Demande rejetée en 2008 par la structure qui l'accuse de plagiat.

Le discrédit est jeté sur la jeune femme qui entend bien prouver l'erreur de l'université et oublier les mots de sa responsable pédagogique. Dhareena Suddul s'en remet alors à l'autorité du tribunal administratif de Saint-Denis qui rend sa décision en juillet.

Le tribunal, compte-tenu des dysfonctionnements pointés par la jeune femme, annule son ajournement au master d'économie et enjoint l'Université de revoir le cas de l'étudiante.

Celle-ci, entre-temps diplômée d'un master de l'IAE, a pris connaissance hier de cette décision et dans la foulée s'est fait connaître à Mohamed Rochdi, actuel président de l'université, dans l'attente d'une suite à donner à l'affaire.
.
Lu 2318 fois



1.Posté par pere Plexe le 22/09/2011 09:34

beaucoup de "mémoire" sont un copie-collé flagrant d'un auteur spécialiste bien connu
c'est classique ! faut juste savoir RUSER
l'imaginaire fait que l'on croit innover

mais DSK n'a t'il pas plagié CLINTON dans ses "remords" !
PPDA lui-même !
bon si elle connait désormais notre bo CLONEY .. hemm.. , elle .. réussira

2.Posté par Zean Bérick le 22/09/2011 09:57

Bravo Mademoiselle ! Et c'est pas fini, vous verrez très bientôt...certains commencent déjà à avoir peur. Momo prépare bien ton séjour à l'ESIDAI parce qu'on te lâchera pas...nous sommes en France ici, pas dans une République bananière !

3.Posté par qoop le 22/09/2011 18:44

Il n'y a que deux types de pédagogues. Ceux qui pratiquent sans en parler. Et ceux qui en parle sans pratiquer.

4.Posté par KUMAREN_974 le 23/09/2011 09:05

Ayant été moi même inscris l'année suivante dans ce même Master, je peux moi aussi témoigner des graves dysfonctionnements de l'Université de la Réunion.
En effet, comme tout étudiant qui se respecte, je m'inscris normalement dans le Master mondialisation et stratégies économiques qui était à l’époque le premier cursus du genre véritablement axé sur l'international.

Cependant, le premier semestre étant mutualisé avec les autres Masters sous la forme d'un tronc commun, on m'a annoncer sous la forme d'un courrier simple que mon inscription auparavant validé est tout simplement annulé et que l'on me donne le choix du reclassement entre le Master Banque Finance Assurance ou le Master Développement et Aménagement du Territoire.
Bien sur, toute possibilité de s'inscrire dans un autre établissement était alors proscrite en milieu d'année et quand des explications je demande à mon incompétente de Responsable Peda (Isabelle si tu m'entends), elle ne trouve rien de mieux à me dire que c’était à moi de me renseigner bien avant (connasse, c'est un peut ton boulot)et qui si je voulais quitter le Master, la porte était ouverte...

je vous aurais écris du fond de ma cellule si j'avais écouté mes pulsions meurtrières...
4ans après, je me rends compte que l’incompétence prédomine au sein de l'Université dans la mesure où les mêmes personnes incompétentes sont toujours aux même postes et alors me demande-je si il n'y eu d'autres complaisances qui ne soit rentré en jeu dans l'attribution de ce poste à Isabelle ( qui n'a pas les yeux bleus entre nous sois dis)
A bon entendeur....

5.Posté par etudiant en colère le 23/09/2011 10:49

Qu'attendez vous pour changer cette présidence, abec une petit "p"qui ne fait rien pour notre Université rien pour les étudiants, rien pour les gens qui y travaillent. allez Messieurs de la politique c'est un appel au secours, que doit on faire pour que ça bouge.

6.Posté par polo974 le 23/09/2011 14:41

Le discrédit est jeté sur la jeune femme qui entend bien prouver l'erreur de l'université ...


erreur est un bien gentil mot si les faits sont avérés...

un petit tour au civil en seconde couche...

7.Posté par Momo le terrible le 30/09/2011 02:43

A grand Dam de notre rochdi local, il facilite / couvre les dysfonctionnements de notre Université.

Il est fort étonnant qu'il soit évoqué publiquement, et devant un Tribunal, les heures de cours annulées / reportées sine die....
Mais rassurez-vous les heures en question (non-effectuées) ont surement été payées en Heures Complémentaires (non-fiscaliées).
Il est impossible de ne pas prendre la défense des collègues qui sont débordés par leurs missions internationnales et par le recrutement des futurs électeurs... il faut continuer la sclérose !

Rassurez-vous, ce n'est pas la seule filière universitaires pour lesquelles on mixe différents masters afin d'obtenir le nombre adéquat (seuil d'ouverture de formation) d'étudiants. Cela peut même permettre de multiplier, non pas les petits pains, mais nosétudiants !

L'université bananière est maintenant en régime de croisière !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >