MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

L'espoir - Comment rendre l'espoir aux jeunes, à nos jeunes ?


Par Bertel de Vacoa - Publié le Mercredi 10 Juin 2020 à 18:13 | Lu 646 fois

L'espoir - Comment rendre l'espoir aux jeunes, à nos jeunes ?
Personne ne vit sans espoir et notre devoir, à nous les moins jeunes, c'est de savoir comment faire renaître l'espoir chez ceux qui sont l'avenir !

S'agit-il de pleurer sur leur mode de vie virtuel ou de ressasser nos souvenirs d'enfance comme remède à la problématique sociétale que nous vivons  ? Moi je dis non ! On ne  construit pas le futur avec les recettes du passé !

On ne peut pas et HEUREUSEMENT "reformater" nos jeunes ! Nous ne devons pas donc perdre de vue que Nos Jeunes représentent l' Avenir de cette Planète et que ces Jeunes sont le produit de notre mode de fonctionnement, à nous les moins jeunes !

C'est donc avec eux que nous trouverons les solutions pour DEMAIN ! L'humanité a toujours trouvé des solutions pour survivre et cette fois encore, elle ne faillira pas car il s'agit de continuer à vivre !

N'en déplaise à certains, aucun psychologue, aucun politicard ni aucun dieu n'apportera de solution à cette problématique ! La solution réside en nous ! Il nous faut juste apprendre à comprendre que chacun d'entre-nous, parmi ceux de bonne volonté, détient une parcelle de vérité pour résoudre les problèmes graves qui s'annoncent ! Ce n'est donc qu'emsemble que nous, jeunes et moins jeunes, nous nous en sortirons ! 




1.Posté par IXE le 10/06/2020 18:41

(Je ne fais que passer...)

"comment faire renaître l'espoir chez ceux qui sont l'avenir" :


- le féminin (polarité) est notre avenir: nous ouvrir à la sensibilité et sans faiblesse.
- en les aidant à se recentrer dans l'instant présent, dans l'action. Le rétroviseur est réservé aux historiens et la boule de cristal est pour les voyantes.
- En conseillant de noter et se souvenir de toutes leurs réussites, grandes et petites, de régulièrement tout relire.
- En prenant aimablement de la distance avec ceux qui ont une vision différente de la-leur: ce qui a marché pour certains, ne fonctionnera peut-être pas pour d'autres. Nous avons expérimenté l'athéisme et avons constaté que l'excès de laïcité peut nuire à la liberté, car les lois qui fondent la première peuvent restreindre la seconde. Un psy ou une croyance transcendante peuvent aider.
- se déconnecter des mauvaises nouvelles et des relations virtuelles: la vie, c'est dehors que çà se passe, dans les vraies rencontres et au sein de vrais échanges. Le virtuel n'est qu'une illusion.

2.Posté par Bertel de Vacoa le 10/06/2020 18:41

.... ensemble ... Sorry

3.Posté par Nivet le 10/06/2020 18:50

Bertel de Vacoa :" On ne construit pas le futur avec les recettes du passé".
Et pourtant vous voulez associer l'expérience des moins jeunes à l'avenir des jeunes générations !
Un peu contradictoire, non ?

Anatole France :" Ce n'est qu'avec le passé qu'on construit l'avenir".
Sénèque :"Le passé doit conseiller l'avenir".

Bertel : "Ce n'est donc qu'eMsemble....."
Nivet : "Ce n'est donc qu'eNsemble......"

A.N.

4.Posté par République le 11/06/2020 09:09

Par l’école, et ensuite un bon suivi de la formation ! C’est là qu’il faut mettre encore plus d’argent public – sans oublier une évaluation régulière des méthodes, des résultats et des fonctionnaires qui sont sur ce front, de façon à réorienter s’il le faut les diverses politiques.

5.Posté par polo974 le 12/06/2020 13:35

IXE:
""" Nous avons expérimenté l'athéisme et avons constaté que l'excès de laïcité peut nuire à la liberté, ... """
La laïcité, c'est la liberté de croire en quelque chose, donc, tout faux.
Il ne faut pas confondre laïcité et bouffeur de curé.

Nivet:
ne pas confondre "avec les recettes du passé", c'est à dire refaire les mêmes conneries et apprendre du passé...
(pour la fôôôte d'ortograff, raté, il s'est corrigé avant...)

6.Posté par Bertel de Vacoa le 12/06/2020 17:46

J'ai posté... posé un sujet sur la problématique de l'espoir que les Jeunes d'aujourd'hui ne perçoivent plus ! Je n'ai pas de solution pour résoudre ce problème !... c'était juste une question...

Bien sûr, les commentaires de dit IXE et République sont à prendre en compte....
1.Posté par IXE le 10/06/2020 18:41
4.Posté par République le 11/06/2020 09:09

L'école a sûrement un rôle à jouer, encore faut-il que cette école n'impose rien mais accompagne nos jeunes qui construisent leur personnalité !
Du coup, pour moi, toute école qui dispense un enseignement sous couvert d'une religion est à bannir car ces écoles formatent l'esprit des jeunes !!!

L'éducation parentale est un essentiel lorsque les familles sont unies.

Mais ce qui est refusé aux jeunes surtout aux plus modestes d'entre-eux.... c'est la possibilité d'exprimer leurs ambitions, leurs idées, leur vision de l'avenir... parce que le système est verrouillé par certains moins jeunes qui ont le pouvoir et qui n'agréent que les jeunes disciples fidèles à leurs idées... à eux !

Je ne vous citerai pas d'exemples ... vous pouvez en trouver sur internet mais les plus grands progrès de l'humanité, nous les devons à des jeunes et à des moins jeunes aussi qui sont sortis des clous et qui ont osé croire mettre en pratique cette maxime :

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
Mark Twain

7.Posté par Nivet le 12/06/2020 18:21

5) Polo, c'est forts des erreurs du passé, à ne pas reproduire, bien sûr, que l'on construit. Cela s'appelle l'expérience .

Bertel a écrit là une banalité, dont il ne s'est même pas rendu compte : "On ne construit pas le futur avec les recettes du passé"" Perso, le mot n'est pas approprié . J'aurais remplacé "recettes" par "erreurs".Un recette , par définition est une réussite !

Heureusement !

Quand vous avez commis une erreur, il faudrait s'appeler Bertel pour la reproduire.

A.N.

8.Posté par Kayam le 12/06/2020 18:29

"On ne construit pas le futur avec les recettes du passé !" mais on peut mieux assaisonner, adoucir, cuisiner, rendre piquante...mais en gardant toutefois quelques ingrédients du passé. Ici, on dit souvent que dans une vielle marmite on fait les meilleurs carrys !

Le courage et la dignité pour le travail n'est vraiment plus ce qu'il était comparé à la bravoure de nos grands-parents et parents alors qu'aujourd'hui ça plane, ça ralentit et ça stagne dans la paresse ! Si ça revient "à la mode" dans la tête de nos jeunes, ils auraient tellement à gagner et c'est une raison de ne pas passer sur tous les caprices en ajoutant quelques graines de sévérité comme nous, nous y avons goûté ; alors que nos + âgés voyaient ça d'un bon œil et qui n'a pas fait + de mal que ça.
C'était donner de l'espoir à une génération qui grandissait déjà autrement.

En 2020 sur une liste minime, rendre l'espoir :

= Booster nos jeunes : leur dire que les échecs sont des étapes à traverser et qu'il ne faut pas baisser les bras. T'es pas le premier à subir, tu seras pas le dernier ! > leur faire prendre conscience qu'il peut y avoir pire.

= Motiver : qu'ils se construisent un ou des projets à buts : essayer de toucher au maximum à des domaines porteurs même dans les difficultés actuelles : chômage, insertion, piston-canon, valeurs humaines envolées

= Encourager : qu'ils soient fiers de ce qu'ils peuvent donner, montrer, apporter, répandre

= Engager : qu'ils soient accompagnés de nos conseils, de notre implication, colères, avis différents

= Vivre ! : qu'ils se secouent, qu'ils dépassent leurs faiblesses, qu'ils se battent 💪 > pleurer aujourd'hui pour rire demain

C'est compliqué à faire du rêve une réalité mais être en quête d'aller + loin ne peut qu'apporter du positif à la tête. C'est se donner des chances d'avoir de plus grandes ambitions personnelles ainsi que professionnelles. Et dans le mouvement, suivons nos enfants et donnons-leur de l'espoir.

Petite anecdote : en recopiant un prénom, je suis restée un peu interrogative devant "Espoire". Je me suis dit que chacun peut le ressentir à l'instant T. Pour cette fille, l'espoir l'accompagnera toujours...J'en ai souri 😊

Et aussi : de bons kozmen épicés et pimentés n'empêchent pas de percuter. Ceux-ci ne tombent pas dans les oreilles d'un sourd. Et ça aide à se remettre en question et évite des fois de bifurquer vers des chemins épineux.
----
IXE : "Le virtuel n'est qu'une illusion." 🤔...j'vois pas de la même manière que vous.
Le virtuel existe ; preuve qu'on discute ensemble. Par contre, je pense qu'on peut se faire beaucoup d'illusions à travers le virtuel.

allez, je finis en musique : Just an illusion du groupe Imagination
https://www.youtube.com/watch?v=xQ95XzvJtvs

9.Posté par Nivet le 12/06/2020 18:53

5) Polo, raté ! Depuis que vous fréquentez ce site, vous ne savez toujours pas que les commentaires ne sont pas publiés immédiatement.....
L'erreur de Bertel a été publiée en même temps que ma remarque .
J'ai constaté son erreur orthographique alors que je lisais son billet.

Mais, ma remarque m'a fait énormément plaisir, car Bertel qui m'a .......une pendule dans un autre billet, à propos d'une föte que j'avais commise, sait maintenant que lui non plus n'est pas exempt d'erreurs !

A.N.

10.Posté par IXE le 12/06/2020 19:19

5.Posté par polo974

Comme indiqué dans mon texte, j'évoquais l'EXCÈS de laïcité: les "bouffeurs de curés" n'ont-ils pas facilité l'émergence d'une autre croyance jusqu'alors minoritaire en France, sous couvert de laïcité ? Peut-être est-ce un bien finalement ? Un futur sujet posté par un fidèle contributeur y répondra probablement.

---

6.Posté par Bertel de Vacoa

Le temps où les jeunes étaient confiés à un précepteur est passé pour le plus grand nombre. Cette méthode est pourtant d'une redoutable efficacité car elle concilie les aptitudes et la sensibilité de l'apprenant.
Dans la mesure où un programme identique est imposé à tous les élèves, les libertés d'être et de penser différemment n'existent plus, alors que nous sommes tous différents. Je rejoins ici 'République'.

Les élèves les plus modestes ont désormais accès à presque tous les enseignements, tout est pris en charge. Ceux issus de la classe moyenne ont bien davantage de difficultés pour tout financer et y renoncent souvent...

Le "système" n'existe que parce qu'on y croit: souvenez-vous de M.Aurélien Centon qui avait créé la surprise. D'autres auraient pu aller plus loin.
Je vous concède néanmoins que certains privilèges sont l'apanage de ceux qui détiennent une forme de pouvoir.

Mais je pense que vous apportez finalement la réponse dans votre appréciation:"que les Jeunes d'aujourd'hui ne PERÇOIVENT plus". Quelles sont les causes de cette altération du discernement ? N'est-ce pas la résignation de ceux qui les précèdent et dont ils se nourrissent quotidiennement ?

11.Posté par IXE le 12/06/2020 19:38

Posté par Kayam le 12/06/2020 18:29

Nos échanges nous enrichissent.

La plante meurt sans lumière: nous sommes des êtres électriques et les interactions physiques avec nos semblables sont vitales pour garantir un développement harmonieux. Votre exemple des illusions générées par le virtuel est très juste, car en situation réelle les informations non verbales viennent toujours enrichir les interlocuteurs sur la conduite à tenir.
Le virtuel, pour ceux qui s'y enferment, ne reste que l'illusion de la vraie vie. Voyez ces japonais qui se sont trouvés une copine virtuelle de dessin animé et qui restent célibataires.
Je disais donc que le virtuel existe bien et surtout, qu'il est très dangereux pour les raisons indiquées.

12.Posté par Nivet le 12/06/2020 19:50

6) Bertel, vous bouffez du curé en permanence ;
Je vous cite : " Toute école qui dispense un enseignement sous couvert d'une religion est à bannir car ces écoles formatent l'esprit des jeunes" !
Vous connaissez QUOI de l'Ecole religieuse ?
Je parlerai d'une Ecole que je connais bien : l'Ecole catholique. J'ai accompagné mes filles à tous les niveaux, et j'ai eu des responsabilités au sein de l'APEL Académique .
Pour connaître ET EN PARLER, de cette Ecole, il faut l'avoir vécu de l'intérieur. Y avoir scolarisé ses enfants, faire partie de l"association des parents d'élèves, participé aux projets.
Et ne venez pas me dire que c'est une école de nantis ! Là, je peux développer longuement .
OUI, VOUS AVEZ UN ESPRIT FORMATE !
Et ne venez pas me dire que vous êtes laïque . Car la laïcité, c'est le respect de la pratique religieuse des autres. Je terminerai sur cette remarque que je vous adresse : pourquoi les écoles privées catholiques refusent elles des inscriptions ? Par manque de place, hélas . La liste d'attente est longue ! Les parents souhaitent ardemment que leurs enfants accèdent à des valeurs dispensées par l'Ecole, et en perdition ailleurs dans la société.
J'"ai pratiqué les deux: publique et privée catholique. Il y a du bon partout. Ce qui attire les parents dans le privé, ce sont les notions de rigueur et de respect, entre autres valeurs.

A.N.

13.Posté par Nivet le 12/06/2020 22:38

Très rapidement rappelé, chers commentateurs, c'est que NOUS sommes des enfants de l'après guerre 39/45, Indochine, Algérie, pour les plus marquantes
Nous avons vécu les trente Glorieuses 45/75.
Nous avons vécu ces périodes dans la douleur, pour les conflits, et dans la Renaissance pour ce qui est des Trente Glorieuses.
Nous avions donc des valeurs que nous ne pouvons transmettre à nos enfant et petits enfants, tellement la société de plaisir, de consommation, ont bouleversé leur quotidien et leurs priorités.
Dans ce monde sans pitié et sans âme, le virtuel est un refuge. C'est un peu la politique de l'autruche. L'enfant se réfugie dans l'illusion.
Mais est-ce la faute de leur Education ? Je n'en suis pas sûr . Nous, adultes, ne comprenons pas cette manière de vivre, de concevoir et d'aborder la difficulté.
Je pense , et j'ai 4 enfants, que nous avons du mal à concevoir leur univers.
Mais j'ai confiance, à nous de nous adapter.

A.N.

A.N.

14.Posté par Nivet le 13/06/2020 09:15

6) Bertel : Agréer ou agréger ?
That is the question !

A.N.

15.Posté par Bertel de Vacoa le 13/06/2020 11:19

12.Posté par Nivet le 12/06/2020 19:50
6) Bertel, vous bouffez du curé en permanence.... Vous connaissez QUOI de l'Ecole religieuse ?


Je ne suis pas boulanger mais je sais apprécier le bon pain ! Je ne suis pas pâtissier mais je sais faire la différence entre un bon gâteau et un gâteau sans goût !

Dans le même ordre d’idées, je ne suis pas cuisinier mais j’apprécie les bons petits plats et je mange de toutes les cuisines ! Je ne ponds pas mais j’aime les bonnes omelettes.
Il ne me semble donc pas indispensable de connaître les choses de l’intérieur pour avoir un avis.... même si je sais que ces établissements privés catholiques écrèment en entrée et en sortie afin de ne surtout pas avoir de statistiques défavorables au Bac ! OSEZ me dire le contraire ... Grand Cérébral ! OSEZ !

Je peux comprendre par contre les ravages de l’endoctrinement des religions !

Avant de continuer j’aimerais vous expliquer la différence entre éducation et religion parce que vous manquez de …culture !

Je ne vous ferai pas l’insulte de vous expliquer pourquoi notre Pays a … ENFIN … en 1905, séparé l’église de l’ Etat !
« La langue s'embellit tous les jours : on commence à éduquer les enfants au lieu de les élever ! » ©… si cela vous intéresse… vous pouvez trouver l’auteur !

Eduquer ( donc Education ) …. Ce n’est pas asservir ou apprendre à se soumettre !
Eduquer c’est réveiller chez le sujet ce qu’il a de meilleur en lui afin de lui permettre de réussir sa vie en fonction de son potentiel ! Il n’y a aucun dieu dans cette définition qui fixe la mission des éducateurs, donc des enseignants !

Aucun religieux d’aucune religion n’accepte cette définition parce qu’avant tout… il leur faut diffuser une doctrine d’un dieu qui n’existe … que pour eux ! ... et que pour leurs intérêts !

Ceux qui jouent sur les deux tableaux sont les pires !

Ils vivent en permanence dans l’antinomie … la contradiction ! Vous en êtes l’exemple parfait … Ô grand cérébral de ce site !

16.Posté par Nivet le 13/06/2020 12:07

15) Bertel, je ne commenterai pas l'ensemble de votre commentaire qui tient plutôt de la gesticulation. J'ai autre chose à faire.
" Je ne suis pas pâtissier mais je sais faire la différence entre un bon gâteau et un gâteau sans goût " . Pour faire la différence, il faut avoir goûté les deux.

De même vous avez un avis non circonstancié, sur l'Ecole catholique, sans y avoir "goûté". Un avis doit être étayé, circonstancié.

"Vous pouvez comprendre l'"endoctrinement des religions !" Développez.... Comment pouvez vous comprendre l'endoctrinement des religions", sans y avoir"goûté"

Où je souris, c'est que vos enfants ont certainement été baptisés, fait leur communion, et que vous vous êtes marié à l'Eglise..

Pas content le Bertel !

A.N.

17.Posté par Bertel de Vacoa le 13/06/2020 17:38

16.Posté par Nivet le 13/06/2020 12:07

Le Bertel est bien plus apaisé que vous !.... qui avez joué sur les deux tableaux...

Vous restez le roi de l'esquive ! Je vais donc me répéter, puisque vous êtes ...fuyant !

Eduquer ( donc Education ) …. Ce n’est pas asservir ou apprendre à se soumettre !
Eduquer c’est réveiller chez le sujet ce qu’il a de meilleur en lui afin de lui permettre de réussir sa vie en fonction de son potentiel !. Il n’y a aucun dieu dans cette définition qui fixe la mission des éducateurs, donc des enseignants !

Enseigner l' Histoire des religions, ce qui est logique, ce n'est pas enseigner sous couvert de religion !

Et vous n'avez pas répondu non plus à ce qui suit !

Il ne me semble donc pas indispensable de connaître les choses de l’intérieur pour avoir un avis.... même si je sais que ces établissements privés catholiques écrèment en entrée et en sortie afin de ne surtout pas avoir de statistiques défavorables au Bac ! OSEZ me dire le contraire ... Grand Cérébral ! OSEZ !

Pourquoi vous n'osez pas ?

La désespérance des jeunes vient en partie du fait que des gens comme vous ont toujours voulu imposer leur vision de l'avenir ! Des gens comme vous... on en trouve pléthore dans le marigot politique et c'est pourquoi les gens ambivalents comme vous n'ont aucune leçon à donner à personne avant d'avoir résolu leur propre problème !

18.Posté par IXE le 13/06/2020 19:32

13.Posté par Nivet "L'enfant se réfugie dans l'illusion."

Pour les plus récents commentaires, Bertel de Vacoa et vous, M.Nivet, me fascinez: vous avez les bonnes réponses !

Avez-vous constaté l'émerveillement et les échanges affectifs entre les enfants et les animaux de la ferme ? Le virtuel est la conceptualisation d'une émotion non tirée de l'expérience, morte, alors que le réel nous fait vibrer.
Pourquoi nos jeunes se suicident-ils ? Parce qu'ils ne connaissent pas encore la vie, la vraie, qui a le pouvoir de leur réserver de belles surprises !!!

Nous, les adultes, leur lèguons nos soucis, problèmes et autres freins auxquels ils ne sont pourtant PAS soumis:

-'papa ne travaille pas, tu peux gérer seul ta vie, fils. Le travail faisait ma dignité, mais le chômeur de longue durée que je suis n'ose plus te donner de leçons'.

-'Ma fille, la vie est si dure et les contrats de travail si incertains, qu'il vaut mieux te trouver un mari financièrement aisé. Surtout ne fais pas comme ta mère'.

-'A quoi bon me lever tôt pour trouver du travail, si le peu d'allocations qu'on me donne me suffit, par la force des restrictions auxquelles je me soumets'.

- etc...

Autant de freins, de barrages que nous édifions au pied de l'avenir de nos enfants !

Ces croyances individuelles finissent, perpétuellement alimentées par le défaitisme, par créer ce qu'on nomme un golem: une énergie qui se nourrit de la répétition de nos gestes addictifs. Cette bête exigera toujours le même type d'énergie négative, car sa raison d'être est d'ainsi s'alimenter. Mais on peut inverser ce cours néfaste.

Il s'agit probablement ici de mon dernier commentaire sur le sujet, tant la tendance au pugilat frise la relation sadomasochiste entre contributeurs...

19.Posté par Nivet le 13/06/2020 20:43

18) IXE, j'apprécie votre sagesse, et vos commentaires.
Sachez que, comme vous, j'en ai plus qu'assez de ce que vous appelez un pugilat. J'en suis désolé .
Voyez vous, IXE, je ne démissionne jamais devant l'adversité.C'est mon caractère. Je la respecte lorsqu'elle est fondée et qu'elle amène quelque chose à la pensée, à la réflexion.

Cordialement,
A.N.

20.Posté par IXE le 14/06/2020 12:32

Je ne vise volontairement personne dans le présent commentaire. Je suis le premier concerné par le propos.

L'on peut répondre une fois ou deux à une attaque, puis cesser d'alimenter un conflit stérile axé sur 'qui-a-le-plus-gros-égo'. Sinon, que les intéressés s'échangent leurs coordonnées et règlent le problème. A moins que M.Dupuy ne souhaite ouvrir une 'Boxing-room' pour adultes (sic).

Le sujet proposé par Bertel de Vacoa est d'une importance capitale: sur la méthodologie, savons-nous (toute digression tolérée) nous pencher sur l'avenir de notre civilisation ?

Il est ici question, non pas d'humilité, mais de "sagesse" (je cite M.Nivet) et "d'éducation" (je cite Bertel de Vacoa).

Ainsi, le golem est spécifique à l'individu et l'égrégore l'est au groupe de personnes. Comment amorcer une guérison ? En indiquant au sujet qu'il doit se confronter au fait générateur du dysfonctionnement et devenir - cette fois - capable de surmonter cette affliction. Il doit trouver en lui une énergie nouvelle, plus noble que celle de la fuite.

Exemple (je reprends les trois cas réels de mon post 18):

-'papa ne travaille pas, tu peux gérer seul ta vie, fils. Le travail faisait ma dignité, mais le chômeur de longue durée que je suis n'ose plus te donner de leçons':
Ici, le père croit (c'est bien une croyance) que travail = dignité. Alors que c'est le respect de certaines valeurs et principes qui fondent l'être. Ce n'est donc pas la fortune qui fait de nous de meilleurs parents.

-'Ma fille, la vie est si dure et les contrats de travail si incertains, qu'il vaut mieux te trouver un mari financièrement aisé. Surtout ne fais pas comme ta mère':
Dans cet exemple, le sujet (père ou mère) confond amour-propre (le respect de soi et de ce qu'on estime réellement) avec la valeur réelle des êtres (le respect des autres).

-'A quoi bon me lever tôt pour trouver du travail, si le peu d'allocations qu'on me donne me suffit, par la force des restrictions auxquelles je me soumets':
Dans ce dernier cas, le sujet s'aveugle volontiers, se drapant dans sa résignation pour justifier son inertie. Il s'excuse ainsi d'être volontairement passif.

A tout seigneur, tout honneur: je citerai par extension (j'amplifie) Bertel de Vacoa, auteur de ce sujet: ce sont des gens comme NOUS TOUS qui entretenons une fausse réalité que nous avons le pouvoir de changer.
Il faut pour celà changer notre manière de la voir, de nous voir (j'ai tout dit ici).

21.Posté par Bertel de Vacoa le 15/06/2020 04:46

Une dernière réflexion pour clore ce sujet, en ce qui me concerne.

L'espoir ne réside pas dans l'embrigadement de la jeunesse, l'assujettissement à une doctrine qui a trop souvent dévié pour permettre aux hommes d'avoir le pouvoir et l'argent !
En ce qui concerne la religion catholique, celle qui est proclamée aujourd'hui dans des édifices dorés.... sa pratique est très éloignée de la religion voulue par son... "fondateur" !

L'histoire de l'humanité nous apprend, hélas, que les religions divisent les hommes, les opposent, les formatent ! C'est le cas de chacune des trois principales religions monothéistes.

Vous trouverez bien entendu toutes les sources que vous voulez... étayant mon point de vue !

22.Posté par IXE le 16/06/2020 21:19

En conclusion, je reprendrai une citation de Bertel de Vacoa, dans son post 21: " sa pratique est très éloignée de la religion voulue par son... "fondateur"".

Que fait-on lorsqu'en politique, par exemple, la 'doctrine' ne correspond plus à celle " voulue par son fondateur" ? Nous revenons aux fondamentaux.

La jeunesse a besoin de repères, de lignes de conduite, d'un havre de paix spirituelle (au choix) pour tenir bon en cas de coup dur, d'interdits également. Sans jalons, elle poussera de travers.
Cette jeunesse ne mérite-t-elle pas que leurs aînés - censés représenter des modèles d'évolution (le tutorat) - soient éduqués à savoir Être, afin d'offrir rigueur, discipline et Amour ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes