MENU ZINFOS
Faits-divers

L'escroc de longue date que la prison ne soigne pas


Deux personnes se sont vues charmer par un homme d'un certain âge qui n'en est pas à son coup d'essai. Il aurait commis les même délits en métropole et à Mayotte avant d'arriver à La Réunion.

Par - Publié le Vendredi 9 Octobre 2020 à 10:39 | Lu 13966 fois

Certains escrocs ont du mal à perdre leurs mauvaises habitudes. Il est souvent difficile pour eux de résister à l'appel de l’argent facile. Et malgré les condamnations, Pierre C. n’en a manifestement pas tiré les leçons. C’est ce que raconte Denise*, qui s’est vue prise d’empathie pour cet homme au point de lui donner une partie de ses petites économies. 
 
C’est en centre de rééducation au Port que Denise travaillait et a eu, un jour en février 2018, un patient "en difficulté financière". "Sa situation allait se régulariser rapidement mais il me demandait si je pouvais lui prêter de l’argent pour l’aider à finir le mois". Pierre C. lui avait donné sa parole : "Il me disait pouvoir me rendre mes sous dans les 15 jours et qu'il me ferait un virement de la somme prêtée, voire plus. Je lui ai répondu que mon argent était le fruit de mon travail, que je n'en voulais pas plus mais que je comptais vraiment sur lui pour me rendre les 1000 euros que je venais de lui prêter".
 
Un mois plus tard, Denise quitte La Réunion et malgré les multiples relances, ne reçoit aucune réponse et encore moins son argent. Elle fait des recherches et comprend que Pierre C. n’en est pas à son premier coup. 
 
Son casier judiciaire serait bien chargé et les victimes nombreuses. Une condamnation pour abus de confiance datant de 2008 a été retrouvée : 18 mois de prison ferme et le remboursement à quatre personnes de plus de 107.000 euros. Il était alors déjà incarcéré pour d’autres faits. Cet homme en aurait charmé plus d’un, utilisant la pitié et le même mode opératoire à chaque fois que ce soit en métropole, à Mayotte ou à La Réunion. 
 
La prison ne semble pas l’avoir calmé. Denise avait menacé de porter plainte et avait alors reçu 100 euros, 10% de la somme prêtée. Mais ça ne l'a manifestement pas découragé. Une autre victime, René*, s'est fait avoir un an après Denise, en février 2019. "Pour ma part, il s'agissait d'un investissement dans sa société d'achat de biens immobiliers saisis, qu'il disait tenir avec un ami avocat, raconte René. Je lui avais expliqué que je réalisais des travaux chez moi avant la naissance de mon bébé et il m'a proposé de me faire un peu d'argent pour payer ces travaux. On lui donnerait le bon dieu sans confession. Il est très bon, très fin". Cette rencontre lui a coûté plus de 6000 euros. René a donc porté plainte, leurs échanges archivées en main, et Pierre C. devait être jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis le 15 septembre dernier. Mais le prévenu a demandé un renvoi pour raisons médicales - il aurait plus de 70 ans - et l'affaire a été renvoyée en mars prochain. 
 
*Prénoms d’emprunt


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Mangemonzef le 09/10/2020 12:35

Il a eu ce qu'il voulait.....juste du temps pour se faire encore quelques idiots qui marchent à l'émotion....et croient aux belles paroles...
Il y en a de partout , images, pleurs et j'en passe tous les jours sur les médias de l'île...
C'est vrai que les gogos gobent tout sont nombreux....

2.Posté par pfff le 09/10/2020 17:12

L'escroc qui venait du froid, "oui y en a, post 1.

3.Posté par ange noir ET BLANC le 10/10/2020 08:02

Deux choses magnifiques ici

La beauté de l'homme, même vieux. Il est beau devant. ou dehors, choisis.

L'arquabilité de la , des femmes. Elles sont trop bonnes.

Ce n'est que de l'argent. Mais l'affection ? L'amour , la confiance qu'elle ont données ? L'argent , on s'en royalement fout.

Mais brise ma confiance et la prison ne sera pas pour toi seulement. Tes enfants auront honte.

Bref, je me calme, après tout, c'est de bonne guerre.

Quand l'autre disait qu'il faut aimer ses ennemi-(e)-(s)..

je me découvre un cœur immense

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes